Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Notes de voyage, Allemagne du Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Mer 6 Juil - 15:49



... J'avais déjà, le dimanche 14 juin 2009 par un temps magnifique (ciel sans nuages et chaleur modérée) traversé l'Allemagne jusqu'à Lübeck afin de me rendre en Norvège par Kobenhavn et Malmo et Goteborg... Par les autoroutes Allemandes qui sont non-payantes, fort nombreuses, parfois sinueuses et jamais monotones comme en France, et traversant des paysages immenses, boisés, bosselés, et tout à fait continentaux...
Les très grandes villes telles que Frankfurt, Kassel, Hanover, Hamburg, (plusieurs millions d'habitants chacune) ne se voient que de loin depuis l'autoroute ; le paysage est loin d'être plat, surtout entre Stuttgart et Hanover, m'a paru assez varié et évidemment grandiose, lumineux, presque incandescent en cette journée de juin... On a l'impression d'une continuité et d'une intemporalité qui vous "prend aux tripes", avec ces horizons lointains, et ces massifs forestiers recouvrant des hauteurs tourmentées et bosselées ; et le brun ou l'ocre de la terre, et le jaune mat et foncé des champs de cultures céréalières, le vert des prairies et des forêts, la cendre argentée des monts et des collines noyés dans la transparence d'un horizon brumeux... font de ces paysages continentaux, un immense océan de terre figé dans une sorte d'immobilité mouvante... Comme si un océan primaire du début de la Terre s'était en ces temps d'origine, pétrifié, devenant ainsi pour une "éternité provisoire", ce paysage là, immobilisé en ses formes et en ses couleurs et en ses ondulations...
Entre Kassel et Hanover, j'ai vu sur ma droite le massif du Harz, qui est une sorte de "Schwartwald" mais en plus sauvage, en plus mystérieux d'apparence... Et, sûrement battu par les vents glacés de l'hiver et pétrifié par le gel des mois de janvier et de février...
Au delà de Hanover en allant vers Hamburg, ce sont les grandes plaines du Nord (pas tout à fait plates tout de même), et Lübeck et les stations balnéaires de la mer Baltique... (une autre sorte de "côte d'Azur" du grand Nord Allemand, tout aussi animée et touristique durant le "Summer" (fin juillet août début septembre)...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Des blocs mûs par la puissance d'un jet d'eau   Jeu 7 Juil - 11:20

https://www.dailymotion.com/video/xjrwkd_m2u00100

Sur une place publique, à Füssen en Bavière, en face de l'office de tourisme...
Ces blocs qui tournent, mûs par la puissance d'un jet d'eau à l'intérieur d'une colonne. Cela paraît "magique" pour qui n'a pas connaissance de la loi naturelle et purement physique, qui régit ce mouvement... En effet la pression de l'eau projetée dans un conduit jusqu'à une certaine hauteur, exerce une force colossale, capable de faire tourner ces blocs -en toute sécurité- sans qu'ils ne risquent de tomber...
Soit dit en passant, de nombreux "phénomènes" jugés étranges ou magiques, toujours surprenants et déconcertants, et que l'on "explique" en fonction de notre imagination, de nos croyances ou de notre vision du monde ; ont quasiment tous une explication scientifique... Et naturelle...
Les Dieux et les sorciers auxquels les Hommes croient qu'ils "expliquent tout" et constituent la seule et vraie Connaissance, le seul modèle "prêt à porter", sont la preuve de l'insuffisance ou du côté "encore très primitif" de notre intelligence... Cependant, certaines légendes -et dont les plus anciennes de tous les peuples du monde- par ce qu'elles portent en elles d'intuition, de réflexion profonde et de représentation imagée d'une réalité ou d'une vérité ; semblent confirmer que l'intelligence humaine a de l'avenir, et que la "porte des Connaissances" peu à peu s' élargit...
Ces légendes là, celles qui portent de l'intuition, de la réflexion et qui sont faites d'images représentatives d'une réalité... Ne sont pas "inintelligentes". Ce sont les Dieux et les Sorciers, avec leurs rites obscurs, et leurs sacrifices, et leurs totems, leurs ors éblouissants qui aveuglent, et les habitudes et les modes de vie et les préceptes qu'ils dictent... Qui sont l'inintelligence...



_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]


Dernière édition par yugcib le Jeu 7 Juil - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Jeu 7 Juil - 11:27

... Petite anecdote : j'ai "abordé" les gens (un couple) que vous voyez sur la vidéo, et qui promènent leur chien...
Et j'ai essayé de parler en Allemand (dans l'Allemand rudimentaire qui est le mien) avec ces gens, pour leur dire que je trouvai leur chien très beau et gentil et que le pays environnant était merveilleux... Et je leur ai dit aussi d'où je venais.


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Jeu 7 Juil - 16:22

C'est impressionnant !
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Jeu 7 Juil - 17:25

Pour information :

Contrairement à la première vidéo, celle des chutes du Rhin, celle-ci, des blocs qui tournent en hauteur sur une colonne, ne paraît pas directement, mais sous la forme d'un lien sur lequel il faut cliquer...

Je n'ai pas réussi cette fois (et je sais pas pourquoi) à présenter [i]directement
la vidéo !

Et pourtant j'ai appliqué exactement la même procédure que la première fois, c'est à dire :

Ouvrir Dailymotion
clic sur "yugcib"
clic sur "vidéos"
et clic droit sur l'image
et clic sur "copier adresse lien"

Procédure dont la conséquence, la première fois, avait été de faire directement paraître la vidéo en affichage avant le texte...

Cette fois ci c'est seulement le lien qui s'affiche...

... En outre lorsque j'ai voulu mettre la vidéo dans le module blog de mon site "yugcib" sur monsite com, j'ai eu la même chose : direct la 1ère fois, mais seulement le lien la 2ème fois...
Et sur "paroles et visages" (mon blog dans Sud Ouest) là, c'est encore plus "coton" : j'ai dû y renoncer !( et ne mettre qu'une photo)...
... .
La plate forme de blogs "monsite" permet les vidéos, mais seulement par Youtube ou Dailymotion ...

Mais j'ai vu que Dailymotion permet de transférer directement des vidéos sur des blogs d' Overblog, par exemple (seules les très grandes plateformes de blogs les plus utilisées par les blogueurs, sont "reliées" à Dailymotion pour l'exportation directe de vidéos... Ainsi d'ailleurs que Facebook et Twitter...)

Pour exporter sur des forums (par exemple Nota Bene, Passion des Mots...) c'est donc possible grâce à Dailymotion, mais par un lien d'accès il semble...

Enfin, à l'avenir, je ferai comme je pourrais !
... Soit dit en passant, ça me tente quelque peu, de me lancer dans la vidéo (avec parole et ou texte)! (de petites vidéos, cependant... because le poids phénoménal en Mo !)...



_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Jeu 7 Juil - 20:23

... Je me suis aussi inscrit à Youtube... mais avec Internet Explorer parcequ'avec Mozilla Firefox je n'y arrivais pas (problème de cookies)...
Je vais donc demain (parce que ce soir je vais regarder sur France 3 "l'armée des ombres") mettre mes vidéos sur Youtube...
J'ai vu que la plateforme de blogs de Sud Ouest où j'ai mon blog "paroles et visages", accepte les vidéos mais seulement par Youtube... Et avec Youtube, ça marche aussi pour mon site sur la plateforme monsite com, ainsi je crois, pour les forums comme Nota Bene et Passion des Mots...
Selon les opportunités ou les contraintes, je ferai donc soit avec Dailymotion, soit avec Youtube...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Jeu 7 Juil - 22:42

yugcib a écrit:
[…] de nombreux "phénomènes" jugés étranges ou magiques, toujours surprenants et déconcertants, et que l'on "explique" en fonction de notre imagination, de nos croyances ou de notre vision du monde ; ont quasiment tous une explication scientifique... Et naturelle...
C'est vrai. On peut dire que l'Ignorance a plus d'imagination que le Savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Les châteaux de Louis II de Bavière   Ven 8 Juil - 8:15



Il y en a deux, l'un à côté de l'autre, dans le village de Hohenschwangau, près de Füssen en Bavière.
Le village est en fait un "haut, très haut lieu touristique", doté de boutiques, de restaurants et d'hôtels et de parkings (à 5 euro la journée)...
Deux chemins (en réalité deux petites routes) à travers la forêt, grimpent en lacets jusqu'à l'un ou l'autre des deux châteaux, celui de Hohenschwangau où Louis II a passé son enfance, et celui de Neuschwanstein le principal, que les touristes venus du monde entier visitent en priorité... (notamment ces colonies impressionnantes d'autocars de grand tourisme d'Asiatiques, d'Australiens, d'Américains et Russes et Anglais et bien sûr, Allemands et Européens... qui effectuent en quelques jours le circuit de base des Tour-opérators incluant par exemple quatre ou cinq capitales d'Europe ou le Mont Saint Michel-le château de Versailles- la Tour Eiffel-l'abbaye de Westminster)...
C'est "au pas de charge" que se déroulent ces visites et en particulier celle des châteaux de Louis II de Bavière, avec des "audio guides" et bien sûr, à la sortie, et avant la visite, la tournée des boutiques de souvenirs, un mitraillage d'appareils photos ou de caméras numériques...
Ce qui me surprend, ce sont toutes ces dizaines voire centaines de milliers de gens venus du monde entier chaque année, dont la plupart n'ont en Histoire que de très rudimentaires connaissances, vivent dans l'économie de marché, ont des activités professionnelles qui leur laissent peu de temps pour lire et se cultiver, ne sont pas en réalité dans leur vie, plus motivés personnellement par l'histoire de tel ou tel personnage emblématique ou célèbre... Et qui néanmoins, souscrivent en masses aux offres des Tour-Opérators, et passent huit ou quinze jours dans des avions et des cars et des hôtels 4 étoiles, consommant ainsi du voyage comme l'on consommerait n'importe quel produit jugé indispensable, ou à la mode, ou censé nous "changer la vie"...
Et c'est fou en outre, ce que les Rois, les Princes, les grands personnages historiques, avec leurs châteaux ou leurs palais, attirent le "commun des mortels", et sont toujours "mis en avant" dans la littérature, dans les livres d'Histoire... Comme si le monde n'avait été jamais fait que par eux et pour eux !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Perdu en pleine forêt, un autre château de Louis II de Bavière   Ven 8 Juil - 18:33



Ce château est situé à 12 kilomètres avant d'arriver à Oberammergau, en pleine forêt à la limite des frontières Allemande et Autrichienne, dans une région très sauvage et très accidentée des Alpes Centrales...
L'on y accède depuis Füssen, par la ville de Reute, puis en empruntant en territoire Autrichien, la petite route qui passe le long du lac de Plansee, et recoupe la frontière Allemande au col de Ammer-Satte à 1118 mètres d'altitude, proche du Kreuz-Spitze culminant à 2148 mètres.
Le château de Linderhof ainsi que son parc "à la Versailles", ne sont pas visibles depuis la petite route et à 6,5 kilomètres exactement, après le col, une pancarte en indique l'accès qui conduit tout d'abord à un parking (seulement 2, 50 Euro pour la journée)...
De part et d'autre, soit devant et derrière l'imposante demeure de style baroque, s'étend un grand parc aménagé sur le modèle du parc du château de Versailles, dans une magnifique perspective et d'une symétrie remarquable.
Le style baroque s'impose ici dans cette demeure d'une manière tout à fait démesurée : l'on atteint là des sommets dans le genre ! Notamment dans la chambre à coucher de Louis II, en laquelle trône un lit géant de couleur bleue dominante, en alcôve d'au moins 4 mètres de hauteur, qui à mon avis, vaut très largement le lit du Roi Soleil Louis XIV à Versailles. Que de motifs complexes, de sculptures, de dorures et de colonnades torsadées! Quand on pense que le roi Louis II n' a dormi en fait que si peu de nuits par an, dans ce lit !
Le plus surprenant c'est que cette demeure, ce parc, tout ce qui emplit et décore l'intérieur et l'extérieur (le mobilier, les collections d'objets d'art, les tableaux de peinture, les statues de métal ou de pierre, les massifs de fleurs et de plantes, les monuments ouvragés du parc)... Tout cela fut réalisé en seulement quelques années! L'on imagine les heures et les journées de travail, de nombreux artistes et artisans renommés, afin de parvenir à une telle magnificence, à une telle profusion d'architecture, de décors et d'arrangements !
C'est littéralement, un "écrasement du monde" par le luxe, la richesse et le nombre d'objets d'art, et la grandeur, et le style et la complexité et la précision dans le détail, dans cette demeure et en son entourage ; de toutes ces sculptures et statues et bassins avec féeries aquatiques !
Un "écrasement du monde" qui donne la mesure de la profondeur de l'abîme qui s'ouvre entre d'une part, une société minoritaire, possédante et privilégiée de milliardaires, parfois même la seule société d'un prince ou d'un roi et de sa cour... Et d'autre part, une société celle là, immense et faite d'une multitude d'humains vivant dans une grande indigence ou tout au mieux dans une aisance bien modeste avec juste l'essentiel, et habitant de simples maisons, des cabanes, des huttes ou même dormant dans les rues et n'ayant d'autre revenu qu'un salaire de misère à la journée, à la semaine, au mois, au gré des embauches sur des chantiers de construction, dans des ports, sur des navires, dans des ateliers, des usines, des mines ou de petits commerces...
Certes une bonne partie de tous ces monuments et palais historiques et collections d'art, sont aujourd'hui accessibles au public, et constituent un héritage culturel et patrimonial pour l'humanité tout entière... Mais il n'en demeure pas moins qu'aujourd'hui aussi, un certain nombre de ces richesses historiques , collections d'art, demeures princières ou palais ; sont la propriété privée de quelques milliardaires de l'économie, de la finance et de l'industrie mondialisées... Et que de nos jours comme par le passé, des millions de gens du peuple de tous les pays du monde, artisans, ouvriers, hommes et femmes de peine – et enfants même- oeuvrent ou ont oeuvré à la réalisation de ces édifices somptueux, contribué à la croissance démesurée de toutes ces richesses dont profite seulement une minorité d'humains...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Ven 8 Juil - 18:47

Beau château mais rien à faire, je préfère de loin mes ruines médiévales !
Revenir en haut Aller en bas
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 53
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Mar 12 Juil - 22:55

Mais en réalité Linderhof est un château minuscule (et ça se voit même sur ta photo), très adroitement agencé pour produire une impression de monumentalité.
Et qu'est-ce qui te prouve que les artisans, décorateurs et même les maçons qui l'ont bâti n'étaient pas gonflés de plaisir et d'orgueil d'avoir produit cela dans leur vie, pour les siècles à venir, alors qu'ils ne l'auraient jamais fait sans Louis II ? quel est le sens de la vie ? le confort pénard ? tous dans un pavillon de 4 pièces avec un bout de jardin, et surtout, surtout, personne de plus riche que qui que ce soit ? les 7 milliards d'humains ? bouffer, boire et se reproduire confortablement tous à égalité ? c'est cela la mission de l'Homme ?
Je ne viens pas t'accuser de quoi que ce soit, je te trouve un homme très très intéressant, mais je regrette un peu parfois tes moments de "leçons de partage".
Non qu'il ne faille rien partager, rien donner aux autres, bien sûr ! mais je te trouve quelquefois excessif là-dessus. Enfin bon, moi je suis un autre cas pas plus recommandable, j'ai toujours tendance à accepter le monde, ses prestiges, même ses snobismes les plus excentriques : tout plutôt que l'horrible uniformité de 7 milliards d'insectes !
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Mer 13 Juil - 7:28

... L'on pourrait se dire (c'est d'ailleurs ce que je me dis parfois), que si l'on était seulement deux milliards d'humains sur Terre au lieu des sept milliards actuels... Ce serait peut-être "plus vivable" (je veux dire, "l'on manquerait moins de place, il n'y aurait pas tous des flux touristiques avec ces campings bondés, ces hébergements introuvables ou difficiles à chercher, etc.)... Mais ce n'est pas sûr ! (la preuve, en 1901, quand on était qu'un milliard et demi sur cette planète, c'était déjà "difficile"!)...
Alors ?
Le vrai problème en fait, c'est la concentration d'un grand nombre d'humains aux mêmes endroits de la planète, soit les zones urbaines, péri urbaines et à forte densité de population...
Ce sont aussi les grandes migrations saisonnières (celles là sont plutôt un fait de civilisation, par le développement du tourisme par exemple, depuis un demi siècle)...
Il y a, dans la "multitude", quelque chose d'effrayant, d'uniforme, d'anonyme, d'impersonnel, de vulgaire... dont chacun, (enfin, beaucoup de gens) souhaite se "protéger", envisage de s'en soustraire (y compris par des moyens "injustes" -mais ressentis nécessaires-)
Il m'est arrivé d'imaginer par exemple, une sorte de pandémie causée par un virus inconnu, et décimant les trois quarts de la population mondiale en l'espace de seulement trois mois... Et je me suis dit : "mais comment notre monde, tel qu'il est aujourd'hui, avec sa technologie, ses avancées en matière d'équipements de toutes sortes, ses civilisations, ses besoins alimentaires et autres, ses industries, son agriculture, ses médecins, ses scientifiques, ses ingénieurs, ses ouvriers... et la manière dont il fonctionne... pourrait-il aussi brutalement réduit des trois quarts de sa population, survivre" ?


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Mer 13 Juil - 7:50

yugcib a écrit:
Et je me suis dit : "mais comment notre monde […] pourrait-il aussi brutalement réduit des trois quarts de sa population, survivre ?
Il ne pourrait pas, du moins dans sa forme actuelle, car 9 personnes sur 10 ne savent pas faire pousser ne serait-ce qu'une tomate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Mer 13 Juil - 11:10

... Ta réflexion sur les 9 personnes sur 10 qui ne savent pas faire pousser une tomate, illustre bien et répond bien à la question que je me pose sur une baisse brutale et importante de la population mondiale (et les conséquences qui s'ensuivent)...
Nous serions là, dans un tel scénatio et dans ce monde même où nous vivons actuellement, dans une situation bien plus dramatique, que dans une situation où comme c'est le cas maintenant, nous déplorons tant de choses!
... Aussi, avec ces virus, ces bactéries qui de temps à autre, se révèlent plus résistants et tuent des gens (en petit nombre certes mais...) Je crains plus pour ma part, pour l'humanité tout entière, que pour ma propre vie...
... En quelque sorte (je vois ainsi les choses) : la survie, la perpétuation de l'humanité, quelque soit sa ou ses civilisations, ses régimes politiques, l'évolution de ses sociétés, ses religions, ses cultes, ses cultures, ses modes de vie, ses excès, ses avancées de toutes sortes, ses qualités et ses défauts... C'est comme si c'était, tout cela, tel que c'est, toute cette humanité qui continue, un "prolongement de ma propre existence"... Je ne veux donc pas que l'humanité disparaisse...
J'imagine en plein océan dans une terrible tempête, un navire sombrant avec tous ses occupants sans exception, et moi bien sûr, sur ce navire en perdition : mourir ainsi, avec la certitude que personne ne te survivra, que tous meurent en même temps... C'est la pire des morts, la "mort absolue" sans rien derrière, plus rien...
La "vie éternelle" pour moi, c'est donc la certitude, en disparaissant, de l'existence et de la perpétuation des "autres" (c'est à dire de mes semblables)...
A la limite, j'arriverais à concevoir que les mouches ou que les fourmis ou les termites, les lézards ou les serpents... puissent être cette "vie éternelle" soit cette perpétuation au moins, de la vie...


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Mer 13 Juil - 11:52

... Pour répondre à Itsumo-yo, je dirais (c'est mon impression) que je suis "bien meilleur" dans des textes plus ou moins poétiques, dans des récits, des anecdotes (réels ou arrangés), des oeuvres d'imagination, petites nouvelles mettant en scène personnages et situations (fictifs ou réels)... que dans des écrits de "pensée", de développements de sujets d'actualité ou d'évènements survenant... Car dans cette "veine là", celle de la réflexion pure, du développement de pensée, de sujets d'actualité ; je ne puis à aucun moment me positionner, m'exprimer, autrement qu'en laissant transparaître ma sensibilité "d'homme de gauche" ou même d'anarchiste ou de contestataire voire de révolutionnaire...
Et il y a encore un autre "problème" dans cette "veine là", peut-être encore plus "difficile" pour le lecteur, même pour un ami, même pour quelqu'un qui partage plus ou moins mon sentiment, ma réflexion sur ceci ou cela... C'est le problème de la densité associée à la prolixité : ça finit par épuiser, par lasser, par étouffer, par ne "plus être respirable"... Il vient un moment où "on ne sait plus par quel bout commencer" (par exemple lorsque les sujets, les textes, les messages, dont certains sont longs à lire ; s'enchaînent, se télescopent, se renouvellent et s'ajoutent sans cesse les uns sur les autres, les uns après les autres... On ne peut pas appeler cela "une oeuvre" !
Seulement voilà : des textes "poétiques" ou des écrits qui ne sont pas sur des sujets de réflexion ou d'actualité... Il ne m'en vient pas "à tout bout de champ" ! (A moins que l'évènement réel dont je suis témoin, ou la situation vécue ou observée, m'inspire pour quelque composition d'écriture... auquel cas lorsque cela arrive, bien sûr je "saute sur l'occasion" si une ou des images dans mon esprit se forment et parviennent à devenir un 'tableau"...

Cela dit, "je suis certes un homme de gauche"... Mais je conçois d'avoir des relations (même très proches) avec des gens qui "pensent autrement" question politique, économie, société, partage, justice, etc.

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 53
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Mer 13 Juil - 14:08

Tu m'as bien compris, cher Yugcib ; si vouloir à toute force l'Egalité au détriment de toutes les autres valeurs (la Liberté, le Beau, etc.) c'est être de gauche, on peut dire que je ne le suis pas, de gauche. J'ai laissé entendre plus haut quelle absurdité atroce un Monde Egal serait, et que certains écrivains de S.-F. ont tenté d'évoquer. D'ailleurs je m'en fous éperdument, d'être de gauche ou de droite, moi ce qui m'intéresse, c'est le sens de la vie. Et cela ne peut être qu'une conquête individuelle, pas le programme qu'un parti m'imposerait.
Les riches sont-ils des méchants ? les pauvres sont-ils des braves gens ? les grandes joies de la vie dépendent-elles d'un milieu social ? ce dernier point serait nié fermement par Louis II, aux destinées infiniment plus tristes que celles du dernier de ses aide-cuisiniers...
J'aime beaucoup Louis II de Bavière, et je suis persuadé que l'admiration des humbles et des peu inventifs pour qui crée et les aide à créer, cela est extrêmement répandu et explique l'échec global des révolutionnaires sociaux ; mais c'est bien qu'ils existent, ces révolutionnaires sociaux, ça équilibre, d'ailleurs ils ont toujours existé, eux aussi sont le sel de la terre.
Neuschwanstein est une merveille, c'est aussi le cri de désespoir d'un roi totalement privé d'amour.

Bravo pour ta sincérité : à qui n'est-elle pas venue, cette imagination d'une pandémie qui détruirait les deux tiers de la masse sous laquelle nous croulerons bientôt ? c'est inhumain et atroce, pas du tout politiquement correct, mais, mais... Il y a cela, mais aussi la gigantesque révolution technologique que nous vivons - et dont si peu de gens sont conscients - : des pans entiers de professions, de services, de vie culturelle, de systèmes sociaux sombrent ou mutent à grande vitesse, et il y a encore des gens qui se croient en 1917 et disent seulement "c'est le capitalisme"... excuse cette sortie "réactionnaire" !!
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Mer 13 Juil - 20:02

yugcib a écrit:
... Ta réflexion sur les 9 personnes sur 10 qui ne savent pas faire pousser une tomate, illustre bien et répond bien à la question que je me pose sur une baisse brutale et importante de la population mondiale (et les conséquences qui s'ensuivent)...
Je suis optimiste malgré tout, car il se trouvera nécessairement des individus immunes à ton virus. J'imagine que l'Humanité ne disparaîtra pas mais que des petits groupes ici et là « retourneront » provisoirement à quelque chose comme le néolithique, mais avec ce qui survivra de la technologie. Les continents seront isolés les uns des autres, cependant, car peu de gens savent faire fonctionner un avion ou un navire capables de franchir l'Atlantique ou le Pacifique. Je craindrais que les superstitions et la « Loi du plus fort » reviennent en force, malheureusement.

Tu peux lire le récit de Walter M. Miller, Un Cantique pour Leibowitz (lien), qui aborde ton hypothèse de manière intéressante, surtout en ce qui concerne l'interprétation que les survivants de la catastrophe donnent du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 53
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Mer 13 Juil - 22:58



Je voulais rebondir sur ta remarque, Giles "9 personnes sur 10 ne savent pas faire pousser ne serait-ce qu'une tomate" : tout à fait vrai pour nous autres, les citadins des pays dits "développés", pris dans des jobs abstraits parfois impossibles à décrire exactement. Une tragédie de notre temps est malheureusement que, cette fois à l'échelle de la planète, 9 personnes sur 10 ne savent que cela, faire pousser des tomates, et débarquent chez nous à travers mille épreuves, pleins de courage, et disent "regardez ! je suis capable de travailler, je sais très bien cultiver les tomates et d'autres plantes !" Et ils découvrent comment nous vivons... C'est effarant, ça me poigne le coeur, comme ces femmes et filles "Roms" qu'on voit un peu partout à Paris et autour. En ce moment, une d'elles, une gamine de 14 ans environ, mendie tous les jours à la porte de mon supermarché habituel ; j'ai décidé de lui donner un euro ou deux chaque fois que je passe, car je n'arrive pas à imaginer quel avenir elle a ici, et "c'est toujours ça"...

J'ai lu la page d'avant, et ce village de pêcheur d'il y a 35000 ans m'a fasciné ; j'en ai entendu parler avant, et d'autres restitutions parfaites, dont une en Pologne, et ton commentaire aussi est chouette, Yugcib, sur l'art et la technique éblouissante de la pierre taillée qui furent balayés avec tout un savoir par l'âge des métaux.
Mais as-tu visité Neuschwanstein ?

Tiens, en tournant la tête, je vois le feu d'artifice de la Tour Eiffel pour la veille du 14 Juillet, qui vient de commencer ! bof, au Japon il y en a partout tous les jours pendant l'été, et de plus beaux même.


.
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Mer 13 Juil - 23:13

... Dans mon livre "AU PAYS DES GUIGNOLS GRIS", une histoire qui se déroule dans 1 million d'années, après une période "ER 2" d'environ 980 000 années, vient "ER 3" (environ 18 millénaires durant lesquels peu à peu, et seulement à partir de la fin du 15 ème millénaire ER 3, les humains d'alors, qui sont les descendants des survivants de la fin de ER 1, retrouvent les anciennes connaissances, les anciennes technologies d'avant la fin de ER 1, grâce à des découvertes archéologiques, à des enregistrements sur des sortes de disques ayant résisté au temps, et font eux-mêmes d'autres découvertes...
A partir du 16 ème millénaire ils inventent les "accumulateurs d'énergie" qui permettent de faire tourner les machines, rouler les trains et les véhicules, s'éclairer, faire fonctionner tous les appareils indispensables... Ils ont quelque chose qui s'apparente à Internet, à la téléphonie, visiophonie mobile, etc.
ER 3 se termine en été 17892-ER 3, par la signature d'un traité entre toutes les nations et empires, et à partir de là, le 14-8-17892 devient le 1 er jour de l'ère ER 4... Une révolution culturelle généralisée à toute la planète survient en été 336 ER 4...
Mais en l'an 644 ER 4, survient "quelque chose de très grave" (une centrale d'accumulateurs d'énergie- la plus importante- située en bordure du "Désert Absolu" et proche de "l'Atlas Médian", explose)...
Trois millions d'années plus tard, des "gens" venus d'une planète semblable à La Terre (mais dans une autre galaxie) "débarquent" sur cette Terre devenue un astre mort, et trouvent dans le sol, au nord de ce qui fut le "désert absolu", enfouis sous 4 mètres de terre, de sable et de roche... outre un morceau de rail (encore intact) du "métro-jet", mais encore deux squelettes (bien conservés) de Tayguète et d'Eridan (les personnages principaux du livre II, "la traversée" et "après la traversée")...


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   Mer 13 Juil - 23:29

A Itsumo-yo : oui, j'ai visité Neuschwanstein aussi ! (j'en parlerai plus tard lorsque je joindrai encore deux ou trois autres photos de ce voyage en Allemagne du Sud)...

Moi aussi je suis très triste quand je vois non seulement dans des grandes villes en France mais même à Tartas dans les Landes ou à Saint Dié dans les Vosges, des pauvres gens venus de loin, SDF, sans papiers ou autres, mendier devant l'intermarché ou le Leclerc du coin !

Même si je suis (en fin de mois), "légèrement à découvert sur mon compte", et que je n'ai plus assez d'argent pour me payer une canette de bière, je donne un euro, cinquante centimes d'euro ou ce que je peux...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Un roi "vierge et au grand coeur", au destin tragique   Jeu 14 Juil - 10:19



Le château de Neuschwanstein, celui que les touristes venus du monde entier viennent visiter en priorité, avec celui de Hohenschwangau (de l'enfance de Louis II de Bavière)...
Les visites se font "au pas de charge", avec audio guide et heures fixées à l'avance, dans une organisation parfaitement orchestrée... Donc, pas de photos prises à l'intérieur, juste tu "en prends plein les yeux"...
Pour les "fatigués" (ou les "romantiques"), une calèche pouvant transporter 15 personnes, vous mène par un chemin (qui n'est pas de terre) de 3 km, à travers la forêt jusqu'au château... Un détail : les puants "cacas de dadas" infestés d'une myriade de mouches, qui jonchent de ci de là, la petite route...

Ce roi "mythique" -et si différent de tous les autres rois d'Europe et du monde- et dont le destin fut si tragique, a été de son vivant, incompris, vilipendé, voire méprisé, au sein de cette "grande cour des Grands" qu'était alors le monde des ducs, des princes et des rois et des empereurs et de leurs assemblées de notables...
Aujourd'hui ce roi est devenu une "légende vivante" et des centaines de milliers de gens (dont beaucoup ne sont pas bien riches) le visitent comme s'ils lisaient un "conte de fées" où le Beau, l'Inaccessible, l'Art, le Rêve, tout cela devenait un "monde accessible"...
Une petite anecdote (tirée d'un film diffusé à la Télévision au mois de juin dernier) - j'espère et je pense que l'histoire est vraie- : le jeune Louis qui dans une manifestation populaire à Vienne, voit un pauvre homme âgé être molesté par la police, et couvre cet homme blessé, de son manteau... Quand le père apprend cela, il réprimande son fils....

... Et voici le château de Hohenschwangau où Louis passa son enfance...



_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notes de voyage, Allemagne du Sud   

Revenir en haut Aller en bas

Notes de voyage, Allemagne du Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -