Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

S'il te plaît, ne m'apprivoise pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7940
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: S'il te plaît, ne m'apprivoise pas !   Lun 11 Juil - 7:09

... Si je viens jusque dans ta main c'est parce que je sais que tu ne vas pas chercher à me retenir, et c'est aussi parce qu'il n'y a pas forcément quelque chose de bon pour l'oiseau que je suis, à picorer dans le creux de ta main...
Il n'y a peut-être même dans ta main, rien du tout !
J'ai vu que ta main vibrait comme la feuille d'un arbre alors que la brise était toute petite, et je me suis un instant posé sur cette main, pensant y revenir et me souvenant toujours de cette vibration que j'ai aimée...

... Apprivoiser un être, ne serait-il pas : le faire autre que l'être qu'il est, selon l'idée qu'ainsi, ce sera mieux pour lui (et en même temps, nous arrangerait bien) ?

...Apprivoiser un lieu et ses hôtes, ne serait-il pas : faire en son esprit, en sa pensée, déjà avant même d'entrer en ce lieu et d'en rencontrer ses hôtes, un univers familier et intime -et parfois singulier- en lequel on se préparerait, tout doucement, sans la moindre effraction, à y pénétrer ?
Et ensuite, osant y entrer vraiment, oser aussi, y livrer son coeur, une fois reconnu ce lieu et ses hôtes, une fois que ces hôtes en ce lieu se soient approchés et qu'ils aient senti ?

... Mais livrer son coeur, c'est beaucoup ! Et c'est même dans la plupart des cas, dans la relation humaine... assez vain, voire inutile...
Et pourtant... Nous sommes si nombreux à souhaiter ou à envisager de le faire !

... Livrer son coeur, cela suppose à mon sens, d'être conscient de la réalité de la relation existante entre soi et l'autre ou les autres, afin de pouvoir décider si oui ou non on se livre et dans quelle mesure... Et encore!...
Il y aurait une voie possible : celle de l'écriture sous une forme plus ou moins imagée ... Tous écrits produits qui, vaille que vaille, expriment ce que l'on ne saurait ou n'oserait dire...
Mais il y a un risque évident : celui de se révéler obscur, voire illisible... ou de voir le "pétard amorcé" puis lancé... revenir te péter à la figure !

C'est difficile d'être pudique et, paradoxalement, de souhaiter cependant s'extérioriser !

Je pense que l'on dit trop rarement ce qu'on aime en l'autre et ce qu'il devrait développer davantage...
Je pense que l'on dit trop souvent ce qu'on n'aime pas en l'autre et ce qu'il devrait cesser de faire ou d'exprimer...
Il y a un équilibre, un juste équilibre à trouver, entre dire ce que l'on aime et dire ce que l'on n'aime pas... Et, avec l'équilibre à trouver en s'y maintenant, la manière de dire...

Quelque part je me dis que le monde appartient à celui (ou à celle) qui ose dire et faire...
Mais je me dis aussi que le silence peut être un coup de poing... ou un sourire...
Un coup de poing à l'adresse d'un être qui nous a blessé ou qui a exprimé son mépris, son indifférence, son impudeur, sa faconde, ses certitudes, son jugement hautain et réducteur...
Un sourire que l'on porte au dedans de soi, à l'adresse d'un être dont on a découvert l'existence...
Ainsi le silence pourfend, accuse ou dénonce...
Ainsi le silence adhère, accepte ou aime...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: S'il te plaît, ne m'apprivoise pas !   Lun 11 Juil - 8:49

yugcib a écrit:
Je pense que l'on dit trop rarement ce qu'on aime en l'autre et ce qu'il devrait développer davantage...
Je pense que l'on dit trop souvent ce qu'on n'aime pas en l'autre et ce qu'il devrait cesser de faire ou d'exprimer...
Ce que tu écris peut sembler juste en général, mais à mon avis ta maxime ne s'applique pas dans tous les cas car elle ne tient pas compte de l'interaction avec cet « autre » ; j'affirmerais qu'on reproche à l'autre « ce qu'on n'aime pas » seulement s'il ne se corrige pas, s'il persiste dans l'attitude blâmable. Quant à dire « trop rarement » ce qu'on aime, tu as tout à fait raison.

J'aime ton écriture qui est « morale » — je ne dis pas moralisatrice — tout en étant très vivante, avec une saveur de ne pas se prendre au sérieux et ainsi on peut réfléchir à ce que tu dis sans se sentir « accusé » de quoi que ce soit. Elle a aussi un ton très personnel, on sent que c'est Guy qui nous parle, et non des idées « pigées » ici et là et reproduites afin de briller ou intimider ton lecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7940
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: S'il te plaît, ne m'apprivoise pas !   Jeu 14 Juil - 11:38

... Et c'est fou, alors, le bien, tout le bien que l'on dit des gens lorsqu'ils sont morts (qu'ils viennent tout juste de mourir en fait, et qu'ils ne sont pas même encore mis en terre ou incinérés)...
Ensuite, lorsqu'ils sont morts depuis "un certain temps", les éloges s'espacent ou deviennent moins "élogieux"...
... Et quand les gens sont en vie, tout proches de nous, parents, amis, connaissances, on les "enterre" pour un oui ou pour un non, on médit d'eux, on se moque d'eux, on les méprise, les vilipende, on les prend pour des "demeurés" ou des "allumés" ou des "qui se prennent pas pour des merdes", ou je ne sais quoi encore !
Tout ce "cinéma" au moment de la mort des gens, et toute cette crapulerie, cette hypocrisie, du temps du vivant des gens, ça me gonfle, ça me révolte, et me donne envie de "pondre" des textes incendiaires pour dénoncer tout cela !
Moi ce que je veux, c'est qu'on dise aux gens (plus souvent qu'on ne le fait en réalité) qu'on les aime, pourquoi on les aime... Et de leur vivant! Pas attendre qu'ils soient morts !
Merde, quand tu les bouffes les pissenlits par la racine, que les vers te rongent les chairs putréfiées dans le cercueil qui a éclaté, ou quand t'es plus que cendres et poussière dans une urne que peut-être même on érigera en "vase sacré" sur un manteau de cheminée... Ou que tu seras empaillé comme un toutou vénéré... C'est "trop tard"!
J'imagine l'âme du mort, qui pète au visage des imbéciles encore en transit temporaire avant le grand saut dans une éternité supposée, un putain de bras d'honneur à faire tomber toutes ces louanges caramélisées qui peu de temps avant, étaient de l'acide sulfurique !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: S'il te plaît, ne m'apprivoise pas !   Jeu 14 Juil - 19:24

yugcib a écrit:
J'imagine l'âme du mort, qui pète au visage des imbéciles […]
Ainsi tu crois à la vie éternelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7940
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: S'il te plaît, ne m'apprivoise pas !   Sam 16 Juil - 12:55

... Je ne crois pas du tout à la vie éternelle telle que celle dont parlent les religions, ni même dans un sens où l'on en entend parler dans le monde...
Je ne vois pas la vie éternelle comme le "prolongement direct" de sa vie vécue de la naissance à la mort, que ce soit sous une forme ou une espèce de "résurrection", ou par l'âme ou par l'esprit "désincarné" qui "vivrait toujours"...

Je verrais la vie éternelle, en fait, comme l'existence de la vie, la perpétuation de l'existence de la vie humaine, animale... de la vie en général sous n'importe quelle forme... Nous serions, ainsi, chaque être (humain ou autre) un "instant" de cette immense continuité qu'est la vie...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: S'il te plaît, ne m'apprivoise pas !   Sam 16 Juil - 20:39

yugcib a écrit:
Je ne crois pas du tout à la vie éternelle telle que celle dont parlent les religions […]
Je le sais. Je plaisantais : une âme qui pète m'a semblé trop drôle ! Je pense comme toi que les humains sont une partie du vivant et à ce niveau nous ne sommes pas fondamentalement différents des fourmis et des baleines. Quant à la durée de la vie dans l'avenir, je pense qu'elle devra émigrer de la Terre vers une autre planète avant l'explosion du Soleil, mais nous avons encore 4 milliards d'années environ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S'il te plaît, ne m'apprivoise pas !   

Revenir en haut Aller en bas

S'il te plaît, ne m'apprivoise pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -