Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Etre soi-même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1762
Age : 72
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Etre soi-même.   Mer 24 Aoû - 10:44

Etre soi-même est un sujet complexe m'a dit Giles et il a sans doute raison. Je dirai plutôt que c'est long et que ce n'est pas toujours facile surtout pour les femmes à mon humble avis. Je ne suis pas philosophe. J'ai un esprit plutôt concret et pragmatique. Alors très simplement je crois qu'être soi-même c'est faire ce que l'on aime vraiment, de tout son cœur sans que cela nuise aux autres et sans que l'on se sente coupable. Pour ma part j'ai toujours aimé étudier, découvrir le monde, lire, peindre, écrire et partager ce qui m'enthousiasme en transmettant mes connaissances. Ma famille, mes instituteurs et nombre de mes professeurs ont contribué à développer mes centres d'intérêt. Mes parents n'étaient vraiment pas riches mais ils aimaient s'instruire et très tôt j'ai senti qu'ils passaient pour des gens pas comme les autres pour certains tout en étant respectés et estimés par d'autres.
Future institutrice, j'ai pu m'instruire et m'épanouir à l'internat mais avant 1968 la vie privée était surveillée de près. A la limite les mariages avec les futurs instituteurs ou futurs ingénieurs de l'école des Arts et Métiers étaient insidieusement encouragés. Devenue institutrice en milieu rural avec un secrétariat de mairie qui ne me passionnait pas du tout et dévorait mon temps et mon énergie, je me suis sentie très mal dans ma peau. J'ai économisé et mon prof de lettres du collège m'a guidée pour reprendre des études de lettres. Ma famille a approuvé cette décision sans pouvoir m'aider matériellement mais comme j'avais été habituée à ne pas dépenser, je n'ai pas été malheureuse et là j'étais bien dans ma peau d'autant que mon futur mari m'avait encouragée. Par contre du côté de ma future belle famille, cette décision parut bizarre. La fille du pauvre qui a la chance d'être institutrice titulaire et ne sait pas profiter de sa bonne place( sic) avait quand même de drôles idées parce que lire ce n'est pas travailler. Et puis dans ce milieu épouser un fils de vigneron, c'est devenir vigneronne sauf que le fils de vigneron en question, devenu paraplégique pendant le service militaire en Algérie, ne pouvait plus être vigneron et avait compris que je n'avais vraiment pas l'étoffe pour ce métier.
Il a fallu tenir bon et essuyer bien des remarques, renouvelées à la naissance des enfants. Ces remarques portaient bien entendu sur le rôle des épouses et mères exemplaires. J'ai tenu bon. Un jour de février 1983, ma première exposition sur Jacques Cazotte occupa toute un page dans la presse locale. Pensez-donc j'étais en photo avec les officiels et des profs de fac qui m'avaient épaulée. ! A compter de ce jour on m'a fichu la paix. Il avait fallu tout de même attendre 15 ans pour en arriver là.


Dernière édition par charpentier hélène le Mer 24 Aoû - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Mer 24 Aoû - 16:50

J'aime beaucoup lire vos anecdotes Hélène. C'est toujours enrichissant.
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Sam 27 Aoû - 7:53

... Comme vous dites, Hélène, "être soi même" est sans doute un peu plus difficile (ou moins aisé) pour une femme que pour un homme... Parce que nous vivons en ce monde, dans des civilisations (en gros, une civilisation occidentalisée et Judéo-chrétienne d'une part, et une civilisation Musulmane ou tribale ou animiste ou de cultures très diverses d'autre part) qui demeurent essentiellement et quelles qu'en soient les évolutions, des civilisations dans lesquelles l'homme domine...
Pour ma part, je déplore cet "ordre des choses" aussi ancien que les premiers temps de l'humanité, et qui semble "couler de source" (et qui arrange bien les hommes)...
Rares ou sporadiques et sans continuité significative dans le temps, ont été les sociétés de type matriarcal, où la femme avait du pouvoir et était considérée... Mais cela ne veut pas dire que ces sociétés étaient "meilleures"...
Votre anecdote, Hélène (de l'exposition sur Jacques Cazotte) est tout à fait significative d'un "certain ordre des choses" qui aujourd'hui et depuis toujours, domine et s'impose dans le monde, sous toutes les latitudes, dans toutes les cultures : quand on réussit quelque chose dans sa vie, alors que personne n'y croyait ou que c'était jugé inopportun, contraire au sens commun ; alors c'est la grosse surprise, et "on te fout enfin la paix" (mais cela ne veut pas dire pour autant qu'on t'aime davantage ou qu'on va par la suite vraiment te considérer tel que tu es)...
Comme je dis "la vie n'est pas un conte de fées" ! Et il y a cette inclination généralisée de la plupart des êtres humains à être plus souvent "autre chose que soi-même", c'est à dire "un personnage qui ressemble à un personnage dont on se fait un modèle"...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1762
Age : 72
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Sam 27 Aoû - 10:02

Oui, c'est ça, un ordre des choses qui semble couler de source... Néanmoins ma belle-famille, au sens large, tout en exerçant une insidieuse pression pour m'inciter à endosser le rôle du personnage de l'épouse, mère et tierce personne bien sage à la maison avait rapidement compris que nous étions très organisés et que malgré le handicap nous vivions comme tout le monde et même mieux sans doute. Le fait de surmonter les épreuves permet de distinguer les valeurs essentielles et de balayer les caprices. Je n'étais pas vraiment celle que l'on aurait souhaitée mais on m'aimait bien quand même quoi ...Un petit détail qui a son importance m'a montré que je devenais moi-même au village : la femme à R... ( surnom de mon mari ) est devenue Hélène.

Que l'on veuille bien m'excuser pour mon goût de l'anecdote mais Montesquieu lui aussi aimait les anecdotes dans sa quête le conduisant du particulier au général. Quel auteur passionnant !
L'association dont je suis secrétaire organise un séjour le mois prochain dans le Bordelais et nous allons visiter le château de la Brède. A cet effet, Il m'a été demandé d' animer une soirée sur Montesquieu. Je relis les "Lettres persanes " pour en choisir quelques extraits et je reprends mes manuels préférés.

Je m'aperçois que Cazotte et Montesquieu présentent quelques points communs. Tous deux ont des vignes, aiment le calme de la province tout en fréquentant les salons et les cercles parisiens, et tous deux sont curieux ont beaucoup voyagé.

Cazotte est un bourgeois attaché à la monarchie de droit divin tout en souhaitant des réformes. A l'esprit des Lumières que l'on acquiert par l'observation et le raisonnement, il préfère la lumière révélée et est tenté un temps par une secte illuministe.

Montesquieu est un noble qui opte pour une monarchie parlementaire et la séparation des pouvoirs. Il observe la vie sociale ce " théâtre futile où les Français ne trouvent leur IDENTITE que dans le miroir complaisant des conversations futiles." : phrase d'un manuel pour revenir au sujet et faire plaisir à Lydia qui semble aimer que l'on revienne au fil de discussion et je partage cette exigence. Montesquieu relativise, doute, observe en scientifique pour dégager les lois générales régissant la vie politique et sociale.
Cazotte est un esthète ( mélomane averti et amateur de tableaux ) fidèle à Dieu et à son roi comme il dira en montant à l'échafaud la Bible à la main. Il aime l'imaginaire tout en le tenant à distance. Ses contes et son" Diable amoureux" ne manquent pas d'humour.

Je n'ai pas éclairci la question de l'esclavage. Cazotte possédait des esclaves quand il était à la Martinique. Quand il est revenu à Pierry, ruiné par les Jésuites, il avait avec lui deux esclaves qu'il a affranchis. Quand Madame Cazotte se retrouvera démunie après l'arrestation de son mari et la saisie des biens l'une des esclaves affranchie fera preuve d'une grande générosité. Montesquieu se déclarait ouvertement contre l'esclavage mais une collègue m'a dit un jour qu'il possédait des intérêts dans le trafic des esclaves. Je n'ai pas vérifié.

J'observe que l'un et l'autre maîtrisent parfaitement notre langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Sam 27 Aoû - 10:57

charpentier hélène a écrit:
Que l'on veuille bien m'excuser pour mon goût de l'anecdote mais Montesquieu lui aussi aimait les anecdotes dans sa quête le conduisant du particulier au général.

Mais il n'y a pas à s'excuser Hélène. Bien au contraire, c'est ce qu'il y a de passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1762
Age : 72
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Sam 27 Aoû - 14:38

Quand les anecdotes sont reliées au fil de discussion pour l'illustrer et le compléter, elles sont justifiées et constructives mais j'ai constaté sur certains blogs que ce n'était pas toujours le cas et que parfois les règlements de compte ou invectives s'éloignent complètement du sujet de réflexion proposé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Sam 27 Aoû - 14:39

C'est sûr ! Il y a anecdote et anecdote.
Revenir en haut Aller en bas
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1762
Age : 72
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Lun 29 Aoû - 14:42

Comme je relis attentivement les LETTRES PERSANES de Montesquieu, j'ai relevé ce propos de Rica écrivant à Usbeck. ( Lettre LVIII, page 109 de l'édition Garnier-Flammarion1980)

" Chez nous, les caractères sont tous uniformes, parce qu'ils sont forcés : on ne voit point les gens tels qu'ils sont, mais tel qu'on les oblige d'être. Dans cette servitude du cœur et de l'esprit, on n'entend parler que la crainte, qui n'a qu'un langage, et non pas la nature, qui s'exprime si différemment, et qui paraît sous tant de formes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Mar 30 Aoû - 14:56

... Il y a dans ce propos même, quelque chose d'absolument actuel... qui était déjà caractéristique du "monde développé" (et occidental c'est à dire Européen et en particulier Français et Anglais ... et des cours princières et milieux très embourgeoisés de l'époque de Montesquieu au 18 ème siècle)... Et qui l'est -encore plus peut-être- de nos jours (alors que cependant règne "une grande liberté d'expression" du moins dans nos sociétés développées et occidentalisées)...
Il faut croire que la liberté d'expression dont les gens s'accordent aujourd'hui et que nos sociétés (avec ses nouvelles "modes de pensée" et ses "marginalités") encouragent et mettent en avant... Ne rend en aucune façon les gens "plus vrais", plus naturels, plus spontanés, plus sincères, plus "du coeur de leur réacteur", et beaucoup moins uniformes dans leurs "pourtant différentes" formes d'expression...
De toute manière, je pense que la liberté d'expression dont nos sociétés "évoluées" (et modernes) se targuent, est un leurre... et que dans la réalité, dès lors que tu "y vas un peu fort du coeur de ton réacteur" c'est là que ça se complique et qu'on "te rentre vite fait dans le lard", ou qu'on te prie de te taire...
Par bonheur, un certain nombre d'artistes, d'écrivains et d'intellectuels résistent... à leur manière... Et même dans les "cités", même chez les exclus, les déshérités, les jeunes et moins jeunes d'un cursus scolaire ou universitaire quasi inexistant...
Comme quoi il existe bel et bien à tous les niveaux de la société, depuis le "haut très haut" jusqu'au "bas le plus bas"... Une "culture du coeur et de la sensibilité", une "culture intérieure en soi"...
Et inversement, la médiocrité, l'uniformité, se retrouvent aussi au plus haut et au plus bas...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1762
Age : 72
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Mar 30 Aoû - 17:03

Merci Yugcib.

J'ai régulièrement étudié avec mes classes de premières le célèbre texte de Montesquieu sur l'esclavage des nègres, texte extrait de " DE L'ESPRIT DES LOIS " de Montesquieu. ( Troisième partie, livre 15,chapitre 5) Ce texte énonce des arguments en faveur des esclavagistes mais les arguments reposent sur le procédé de l'antiphrase; Si on lit ce texte en y mettant le ton, on s'adresse effectivement à la sensibilité des élèves mais aussi à leur intelligence. Ils se sentent concernés et le prof se dit que la littérature, l'histoire, la philo, les arts, bref les connaissances assimilées qui ouvrent le cœur et l'esprit, ce n'est pas nécessairement donner du beurre à un cochon.
Je pense à la question de cette collégienne demandant à Lydia si elle avait connu le Moyen-Age. Certes, une telle question révèle une confusion chronologique mais elle révèle aussi un déclic provoqué par une attention soutenue. La gamine continuait à se poser des questions. C'était gagné. La ferveur de Lydia avait passé la rampe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Mar 30 Aoû - 20:32

... J'utilise parfois le procédé de l'antiphrase... mais je le fais à ma manière et essentiellement pour provoquer une réaction... Car je le fais effectivement de manière à ce que l'Autre en l'occurrence, (ou les autres) me prenne vraiment au mot et en fait se méprenne...
Alors ma réponse suit qui, sans invalider un "faux sens", nuance quelque peu et explique...
Mais il y a je l'avoue et le reconnais, de ma part, parfois, disons "une certaine ambiguité" que je laisse volontairement planer...
... Je peux être "très clair, très précis, sans fioritures et sans mystère et direct"... Mais aussi "complètement tordu et "hiéroglyphique" !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Mar 30 Aoû - 21:39

... Hélène, je me suis rendu au moins deux fois déjà au château de La Brède, une fois avec ma femme et une autre fois avec ma femme et ma chère cousine qui habite à Saint Maixant à côté de Langon...
Nous avions beaucoup aimé, et écouté les explications du guide, alors...
J'étais assez impressionné par le fait qu'à l'époque de Montesquieu, les gens se déplaçaient peu, demeuraient leur vie entière dans leur village et dans leur terroir... et que Montesquieu lui-même ainsi que d'autres personnages (gens de haute société cependant) tout comme avant, Montaigne de son temps au 16 ème siècle, parcouraient de belles distances à cheval et ainsi avaient une connaissance du monde d'alors (les régions de France, l'Italie et l'Europe)...
En effet les voyages étaient à l'époque, entreprises difficiles et hasardeuses, même avec une bonne bourse et des lettres de change et un bon cheval, des auberges en route ou en diligence...
Sans doute au château de la Brède m'y rendrais-je bien encore une autre fois !
Là où habite ma chère cousine, il y a le domaine de François Mauriac, que j'ai visité déjà plusieurs fois et dans lequel il y eut en 2004 une manifestation commémorative du bicentenaire de la naissance de Georges Sand...
Un lieu "mythique" avec dans le parc, en hauteur dominant toute la région traversée par la Garonne et au loin la forêt Landaise, des plaques de pierre sur lesquelles sont gravées des pensées sublimes (et hautement philosophiques et poétiques) de François Mauriac (un écrivain que j'aime lire et dont les romans sont si chargés d'atmosphère)...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Mar 30 Aoû - 22:12

... Etre soi-même... et rien d'autre que soi-même dans toute la vérité brute, intérieure et même d'apparence réelle de soi-même... est l'une de mes principales préoccupations dans ma vie depuis mon enfance... (J'aurais donc été, au théâtre ou au cinéma, sans doute un mauvais comédien... ou alors un comédien très proche, vraiment très proche de l'être que je suis...mais dans ce cas, je me serais très bien joué... )
... Si j'ai diffusé sur mon site et sur mon blog, un billet de photos de moi, demeuré plus de quinze jours sans être "noyé" par d'autres billets successifs, c'est parce que mon blog de Sud Ouest (Paroles et Visages) est "relativement visité" dans les Landes et dans le "grand Sud Ouest" par des gens qui pourraient me reconnaître par hasard dans une rue ou dans un lieu public...
Le fait de concevoir le risque d'être reconnu et de l'accepter, de le souhaiter même, va très certainement m'obliger en quelque sorte à ne plus me comporter parfois comme un "paria" (ou un Apache) brandissant un "bras d'honneur" quand je suis en pétard contre quelque automobiliste malveillant et klaxonneur, ou contre une personne dont le geste, le propos ou le comportement me hérisse...
J'imagine cette réflexion d'un de mes lecteurs lambda que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam, et qui me verrait "faire un bras d'honneur" dans une situation "sensible et épidermique" : "oh, mais c'est celui qui écrit de si belles choses, et voyez comment il se comporte dans la réalité" !
J'ai toujours rêvé ma vie durant, de "tuer" cet espèce d'affreux "Hèmèmène" en moi qui me pète ce qu'il y a de "bon" en moi, me décrédibilise et m'enterre...
Donc, plus de bras d'honneur... enfin, presque ! Mais du regard, du visage, et du sourire... (Ma mère savait si bien faire...)
De toute manière si je devais devenir muet et les deux mains coupées, et que je sois très maladroit pour écrire avec le pied, il me faudrait bien faire de l'écriture avec mes yeux... Et j'y arriverais...


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1762
Age : 72
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Mer 31 Aoû - 8:42

Yugcib me fait de nouveau penser à Armand Gautron, appelé Monsieur Armand dans la région de Vitry le François. Difficile de le présenter en quelques lignes. Disons qu'il se proclame "anarchiste " d'où le nom de "Ravachol" pour son chat, mais qu'il est très rigoureux et très ponctuel dans tout ce qu'il fait. Les mensonges dissimulés par le silence ou les belles formules pour mieux gruger les petites gens, il ne cesse de les dénoncer en écrivant ou en donnant des concerts. Il vit très simplement, pour ne pas dire sobrement et il n'y a absolument rien à dire sur sa vie privée. Il a du cœur : y a quelques années un jeune couple s'était retrouvé sans rien ou presque suite à l'incendie de leur logement. le mari était employé de banque et la femme travaillait à la mairie de Vitry. Armand a donné aussitôt un concert pour les aider sans que cela soit en première page du journal. Il a collaboré à la revue des MOTS DU NAU. Quand Patrick Henry a été de nouveau arrêté, il a rédigé pour la revue , cette petite lettre : " Monsieur le Directeur des éditions Calman- Lévy. Je n'ai pas tué d'enfant, je ne suis pas allé en prison et je ne fais pas de trafic de drogue mais si c'est le seul moyen pour être édité chez vous, je veux bien faire un effort."
Son itinéraire est atypique. Sa scolarité ayant été interrompue il confesse parfois que son CV révèle BAC moins 4 ou 5 avec un CAP de cuisinier. En réalité, il s'est mis à écrire en étant judicieusement conseillé par un couple d'instituteurs retraités.
Comparée à lui, je suis bien sage et bien rangée d'autant que je suis la secrétaire de la section marnaise de la très respectable association des canards violets ( les palmes académiques) Qu'on se rassure, on peut avoir reçu les palmes et ignorer volontairement l'association qui organise des voyages, des sorties, des conférences sans oublier les concours d'écriture pour les jeunes ou les aides à certains projets pédagogiques comme la restauration des tombes des poilus injustement oubliés dans certains cimetières et qui fait tache d'huile autour de Reims. Dans la Marne, l'association, composée d'une grande majorité de retraités, est très active. Justement, nous allons séjourner du 10 au 17 septembre prochain dans la Gironde et nous visiterons le château de la Brède, celui de Montaigne, la maison de Mauriac, Saint-Emilion etc. J'avais découvert cette région en 1965 en étant monitrice dans une colonie de vacances à Mios.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Etre soi-même.   Mer 31 Aoû - 9:03

... Ce monsieur Armand Gautron me semble à priori un personnage "hyper sympathique" avec le quel je me serais entendu, je crois, à merveille, si je l'avais connu et fréquenté !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etre soi-même.   

Revenir en haut Aller en bas

Etre soi-même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -