Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Les écrivains francophones qui vivent de leur plume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Evguénie Sokolov
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 280
Age : 39
Localisation : Bonne Ville de Liége
Emploi : Un
Loisirs : Deux ou trois
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mer 5 Oct - 18:15

Bien le bonjour,

J'aimerais avoir une estimation du nombre d'écrivains francophones qui vivent de leur plume. J'ai besoin de votre aide.
J'en ai bien ciblé quelques-uns, mais la liste est certainement plus longue. Pouvez-vous m'aider à préciser mon chiffre?
J'ai noté:
– Houellebecq;
– Levy;
– Musso;
– Teulé (?);
– Nothomb;
– Beigbeder;
– D'ormesson (?);
– Nabe (?)...

Et j'en oublie.

Merci d'avance pour votre aide.

_________________
"C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases."
http://www.youtube.com/watch?v=waWRWEiG7Uw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 47
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mer 5 Oct - 22:19

Anna Gavalda,

Martin Winckler (il a arrêté d'exercer la médecine après La maladie de Sachs),

Fred Vargas, je suppose,

Les romanciers "régionalistes" comme ceux de l'école de Brive (Claude Michelet, Michel Peyramaure...) ou Jean Anglade,

Kundera (il est français après tout),

Juliette Benzoni,

Philippe Djian (ça serait vraiment trop ringard d'avoir un gagne-pain!),

Christine Angot (vous l'imaginez exercer un métier?),

Bernard Werber,

Jean-Christophe Grangé...








_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
ignatius
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 862
Age : 37
Localisation : avignon
Emploi : instable
Loisirs : thanatopraxie
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mer 5 Oct - 23:17

Il parait qu'il y en a dix.

donc Levy, Beigbeder, Houellebecq, Nothomb, Werber, Vargas ... Sûrement Djian, Teulé, effectivement Angot

Nabe... heu, lol! il en a eu vécu, mais là je crois qu'il touche le fond...

Bref, la liste serait très très courte.

Ps: je n'en fais pas partie.
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni

mon blog de poésies, nouvelles, roman et articles humoristiques :
http://digitus-impudicus.over-blog.fr

Webzine gratuit et collectif de nouvelles et poésies :
http://www.cohues.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://digitus-impudicus.over-blog.fr
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 47
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Jeu 6 Oct - 12:04

Le Clézio doit en vivre aussi, tout de même... et Modiano également, ainsi que Pennac, qui n'enseigne plus depuis 1995.

Dix ça me semble un peu faible comme chiffre, à moins qu'on se limite à la littérature "sérieuse", c'est-à-dire qu'on exclue les auteurs populaires. Maintenant quant à distinguer l'une de l'autre (Martin Winckler, comme jadis Simenon, relève à mon avis des deux catégories)...

Doit-on considérer comme vivant de leur plume ceux qui outre leur activité littéraire à proprement parler exercent un autre métier rémunéré par droits d'auteur? Je pense à Cavanna et Taillandier qui sont aussi journalistes, à Volodine qui est traducteur...

Un cas particulier : Anne Golon, qui aurait pu vivre sans souci de la vente des Angélique mais qui a longtemps vécu très pauvrement, après avoir été semble-t-il spoliée par ses éditeurs : http://www.lefigaro.fr/livres/2009/06/11/03005-20090611ARTFIG00448-anne-golon-la-marquise-des-anges-c-est-moi-.php
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
Evguénie Sokolov
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 280
Age : 39
Localisation : Bonne Ville de Liége
Emploi : Un
Loisirs : Deux ou trois
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Sam 8 Oct - 21:32

Merci à vous. Ça commence à faire du monde, relativement. J'étais plutôt comme Ignatius (le meilleur pseudo de tous les fora littéraires, je le redis sans peine – je mens: Pourquoi n'y ai-je pas pensé, moi? Gnn...) : je n'en voyais pas beaucoup plus de dix. Mais j'admets, par exemple, que je ne savais pas qu'Anna Gavalda était francophone... Personne n'est parfait.

Citation :
à moins qu'on se limite à la littérature "sérieuse", c'est-à-dire qu'on exclue les auteurs populaires.
Non: seuls les résultats pécuniaires comptent. Tous les auteurs à succès comptables doivent être comptabilisés. Ça me semblait évident vu que j'avais mentionné notamment Lévy et Musso

Citation :
Doit-on considérer comme vivant de leur plume ceux qui outre leur activité littéraire à proprement parler exercent un autre métier rémunéré par droits d'auteur?
Citation :
Je pense à Cavanna et Taillandier qui sont aussi journalistes, à Volodine qui est traducteur...
Non: Cavanna et Taillandier ne peuvent pas être comptabilisés car double emploi; Volodine non plus, et je suis trop bien placé pour le dire. Par vivre de sa plume, j'entends en vivre exclusivement. On admettra à la limite les gosses de riches, excepté BHL, pour des raisons évidentes de sérieux.

J'aimerais vraiment une liste précise et je vous remercie d'avance.

Citation :

Nabe... heu, lol! il en a eu vécu, mais là je crois qu'il touche le fond...
J'ai commencé hier mon premier Nabe. "Choisi" totalement au hasard (le seul que la bibliothèque locale avait sous sa main innocente, en fait). Il fallait bien évidemment que ce fût celui qui cause de la veuve Destouches. Deux heures et trente minutes de train aller, idem pour le retour. Deux fois, j'ai bien failli manquer mes rendez-vous. J'ai bien aimé, donc... Je pense pas m'avancer trop en écrivant qu'il ne serait pas injuste qu'il en vive au moins un peu, de ses romans...


_________________
"C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases."
http://www.youtube.com/watch?v=waWRWEiG7Uw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Dim 9 Oct - 17:13

Mireille Calmel vit également de sa plume.
Revenir en haut Aller en bas
ignatius
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 862
Age : 37
Localisation : avignon
Emploi : instable
Loisirs : thanatopraxie
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Dim 9 Oct - 21:44

Ah ah! hors-sujet: mdrrrr, j'étais chez ma mère ce we et je lui ai parlé de Nabe qu'elle ne connaissait pas, on est allé à sa médiathèque et elle a pris Lucette (alors qu'elle n'aime pas Céline, mais passons, c'est ma mère...)... du coup, je l'ai survolé bien sûr (j'ai lu le début de L'homme qui arrêta d'écrire, c'est pas mal du tout, et assez drôle).

bon sinon pour en revenir au sujet, j'avais entendu ce nombre de 10 de la bouche d'un journaliste que je qualifierai "d'autorisé" -par contre désolé mais j'ai oublié de qui il s'agit. Après, il faut voir aussi ce que l'on entend par "vivre de sa plume"...
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni

mon blog de poésies, nouvelles, roman et articles humoristiques :
http://digitus-impudicus.over-blog.fr

Webzine gratuit et collectif de nouvelles et poésies :
http://www.cohues.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://digitus-impudicus.over-blog.fr
Evguénie Sokolov
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 280
Age : 39
Localisation : Bonne Ville de Liége
Emploi : Un
Loisirs : Deux ou trois
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Lun 10 Oct - 16:57

ignatius a écrit:
Ah ah! hors-sujet: mdrrrr, j'étais chez ma mère ce we et je lui ai parlé de Nabe qu'elle ne connaissait pas, on est allé à sa médiathèque et elle a pris Lucette (alors qu'elle n'aime pas Céline, mais passons, c'est ma mère...)... du coup, je l'ai survolé bien sûr (j'ai lu le début de L'homme qui arrêta d'écrire, c'est pas mal du tout, et assez drôle).
C'est vrai qu'il est drôle, Nabe. C'est une des marques des grands écrivains.
Et dans Lucette, il te raconte des anecdotes sur Céline vraiment très drôles ou savoureuses. Tout pamphlétaire antisémite qu'il fut en partie, c'était un Homme avec un grand h et de grosses... Une personnalité semble-t-il tout à la fois invivable et attachante. Un personnage, quoi.

Citation :
Après, il faut voir aussi ce que l'on entend par "vivre de sa plume"...
Certes, il reste une part de flou artistique dans cette locution tant qu'on n'a pas accès à la comptabilité des personnes incriminées, je le concède. Disons alors, pour repréciser: tous ceux qui n'ont d'autres sources de revenus que leur plume.

_________________
"C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases."
http://www.youtube.com/watch?v=waWRWEiG7Uw


Dernière édition par Evguénie Sokolov le Lun 10 Oct - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
ignatius
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 862
Age : 37
Localisation : avignon
Emploi : instable
Loisirs : thanatopraxie
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Lun 10 Oct - 17:21

ça marche ceux qui vivent du RSA? si on considère le mécénat comme la base financière d'une vie d'artiste...
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni

mon blog de poésies, nouvelles, roman et articles humoristiques :
http://digitus-impudicus.over-blog.fr

Webzine gratuit et collectif de nouvelles et poésies :
http://www.cohues.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://digitus-impudicus.over-blog.fr
Evguénie Sokolov
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 280
Age : 39
Localisation : Bonne Ville de Liége
Emploi : Un
Loisirs : Deux ou trois
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Lun 10 Oct - 19:36

ignatius a écrit:
ça marche ceux qui vivent du RSA? si on considère le mécénat comme la base financière d'une vie d'artiste...

Je ne suis pas très au fait de la législation française à ce sujet, mais j'ai envie de dire non. Vivre du RSA, même si cela n'a rien de honteux, ne veut pas dire vivre de sa plume.
J'ai compris l'ironie, bien sûr. De mauvais aloi?



P.-S. J'ai corrigé mon gros "fût".
_________________
"C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases."
http://www.youtube.com/watch?v=waWRWEiG7Uw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59707
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mar 11 Oct - 17:28

Angot vit de sa plume ????? :ehben: Qui achète ses livres ? Nothomb, au moins, écrit correctement, elle.

Ignatius, si Angot vit réellement de sa plume, tous les espoirs alors nous sont permis, à toi comme à moi. :smokingbanana:
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
ignatius
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 862
Age : 37
Localisation : avignon
Emploi : instable
Loisirs : thanatopraxie
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mar 11 Oct - 17:50

Je n'ai aucun espoir Masques, je travaille seulement. Et puis, comment fonder des espoirs quand on envoie jamais rien aux éditeurs?

Mais Mariani va peut-être venir à mon secours, j'ai entendu dire qu'il voulait supprimer le RSA à plus de 60% des allocataires.

To Evguénie: mince, moi qui croyais vivre de ma plume (enfin, clavier, inutile de faire de la poésie en l'occurrence!). J'ai envie de préciser ta remarque sur la drôlerie supposée être la marque des grands écrivains, je dirai plutôt qu'un type qui n'est pas naturellement drôle mais dont la plume est suffisamment subtile pour arriver à susciter cette émotion qu'est le rire (même intérieur), manie effectivement bien le style (ex: Céline n'est pas très drôle comme type, mais sa plume peut l'être).
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni

mon blog de poésies, nouvelles, roman et articles humoristiques :
http://digitus-impudicus.over-blog.fr

Webzine gratuit et collectif de nouvelles et poésies :
http://www.cohues.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://digitus-impudicus.over-blog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mar 11 Oct - 18:05

Masques de Venise a écrit:
Angot vit de sa plume ????? :ehben: Qui achète ses livres ?

C'est vrai qu'on se le demande ! Il paraît qu'il y a en une autre pas mal dans son genre, c'est Nathalie Rheims. J'avoue qu'après avoir entendu pis que pendre sur son style, je n'ai même pas osé tenter !
Revenir en haut Aller en bas
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 47
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mar 11 Oct - 18:29

Citation :
Angot vit de sa plume ????? Qui achète ses livres ?

Mais je crois que ses livres ne se vendent pas si mal - essentiellement pour des raisons étrangères à la littérature : l'inceste, les coucheries pipole (Doc Gynéco), les règlements de compte avec l'ex du nouveau jules... ajoutons à cela les prescripteurs, papiers extatiques systématiques de Mmes Savigneau et Pascaud dans leurs petits journaux respectifs, la crise de nerfs épisodique de la dame en praïmetaïme chez Ardisson, l'espoir pour ceux qui ne connaissent pas de tomber sur une histoire pleine de cul, les commandes des bibliothèques publiques, les prix littéraires (elle a eu celui de Flore en 2006) et enfin ceux qui aiment vraiment ses livres... ça doit bien permettre de placer les trente mille exemplaires nécessaires pour se garantir le smic mensuel jusqu'à la miction suivante? A mon avis la question à se poser au sujet d'Angot n'est pas "qui achète ses livres?" mais plutôt "qui, les ayant achetés, les lit, a fortiori les termine?" Mais quoi, une fois que le cochon de payant a payé... Cette personne a tout de même un certain art de la publicité, au point d'avoir réussi à faire croire à ses admirateurs qu'elle a été le premier auteur français à parler de l'inceste, comme si le très beau La porte du fond traitait de la cuisson des bigorneaux (il faudrait un jour que je vous parle de Christiane Rochefort, ça c'est un écrivain!). Et puis, je le répète, vous imaginez Angot prof, traductrice, travailleuse sociale, journaliste, médecin? d'ailleurs elle ne mentionne aucune activité professionnelle dans ses bouquins...


_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.


Dernière édition par Eustrabirbéonne le Mar 11 Oct - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
ignatius
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 862
Age : 37
Localisation : avignon
Emploi : instable
Loisirs : thanatopraxie
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mar 11 Oct - 18:34

Evguénie Sokolov a écrit:
Je pense pas m'avancer trop en écrivant qu'il ne serait pas injuste qu'il en vive au moins un peu, de ses romans...


C'est beau, j'aime quand tu deviens naïf.
En tous cas il fait ce qu'il peut pour en vivre: ses romans auto-édités tournent à près de quarante euros!!
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni

mon blog de poésies, nouvelles, roman et articles humoristiques :
http://digitus-impudicus.over-blog.fr

Webzine gratuit et collectif de nouvelles et poésies :
http://www.cohues.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://digitus-impudicus.over-blog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mar 11 Oct - 20:02

Quoi ???? 40 € ???? J'appelle mon éditeur ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 47
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mar 11 Oct - 20:04

Il y a des images au moins?
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mar 11 Oct - 20:07

Oui, tu as raison Eustra... Non, mais je rêve... 40€ ! C'est du délire !
Revenir en haut Aller en bas
Evguénie Sokolov
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 280
Age : 39
Localisation : Bonne Ville de Liége
Emploi : Un
Loisirs : Deux ou trois
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mer 12 Oct - 14:33

ignatius a écrit:
Evguénie Sokolov a écrit:
Je pense pas m'avancer trop en écrivant qu'il ne serait pas injuste qu'il en vive au moins un peu, de ses romans...
C'est beau, j'aime quand tu deviens naïf.
C'est mon côté idéaliste déçu.

Citation :
En tous cas il fait ce qu'il peut pour en vivre: ses romans auto-édités tournent à près de quarante euros!!
40 euros, tu es gentil: c'est bien en dessous de la moyenne. La plupart sont vendus à 60, 70 euros, voire plus... Mais bon, je suis prêt à subventionner en partie son initiative qui la met bien profond à l'édition.

Citation :

J'ai envie de préciser ta remarque sur la drôlerie supposée être la marque des grands écrivains, je dirai plutôt qu'un type qui n'est pas naturellement drôle mais dont la plume est suffisamment subtile pour arriver à susciter cette émotion qu'est le rire (même intérieur), manie effectivement bien le style (ex: Céline n'est pas très drôle comme type, mais sa plume peut l'être).
Je pense pas qu'on suscite le rire du lecteur si, en son for intérieur, on ne l'a pas voulu. Faudrait que j'y réfléchisse... Je pense que Céline était un type drôle. À sa manière, bien sûr. Drôlement torturé.
Totalement différent d'un BHL, par exemple, cuistre totalement dénué d'humour qui ne suscite que le rire nerveux.

Citation :
Quoi ???? 40 € ???? J'appelle mon éditeur ! affraid
Rappelle lui de ma part que ne concéder que 10% des bénéfices à l'auteur, c'est du commerce à main armé. Il le sait, évidemment, mais ça lui fera pas de mal qu'on lui rafraîchisse la mémoire.


_________________
"C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases."
http://www.youtube.com/watch?v=waWRWEiG7Uw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   Mer 12 Oct - 20:40

Evguénie Sokolov a écrit:

Rappelle lui de ma part que ne concéder que 10% des bénéfices à l'auteur, c'est du commerce à main armé. Il le sait, évidemment, mais ça lui fera pas de mal qu'on lui rafraîchisse la mémoire.

Ah non, je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout envie de me fâcher avec. Parce que le mien est génial. Et crois-moi, il y en a des gratinés ! Même si je suis bien d'accord que les droits d'auteur sont ridicules (10%, c'est dans le meilleur des cas), la chose est complexe. Giles nous avait mis des statistiques par rapport à cela. Les intermédiaires sont nombreux, c'est ça le fond du problème. Mais à l'heure actuelle, si tu n'as pas d'éditeur, tu as du mal. Je ne crois pas à l'auto-édition.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les écrivains francophones qui vivent de leur plume   

Revenir en haut Aller en bas

Les écrivains francophones qui vivent de leur plume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -