Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Harry Potter et la Coupe de Feu - Mike Newell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65594
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Harry Potter et la Coupe de Feu - Mike Newell   Lun 12 Déc - 13:21

Pour les lecteurs du quatrième tome des aventures de Harry Potter, en entreprendre l'adaptation ne pouvait que s'avérer périlleux. En effet, avec "L'Ordre du Phoenix", "La Coupe de Feu" reste à ce jour l'ouvrage le plus épais de J. K. Rowling.

Mais je dois avouer pour ma part que le scénario sur lequel s'est basé le film homonyme m'a semblé fort bien ficelé. Un peu rapide au début et à la fin mais pour l'essentiel, fidèle au roman. Dobby, Winky et, de façon générale, tout ce qui concernait dans le livre les Elfes de maison, ont disparu pour mieux alléger la structure. La coupe du monde de Quidditch est aussi survolée - c'est le cas de le dire - mais dans l'ensemble, le film de Mike Newell renoue brillamment avec les deux premiers films de la série.

Certes, la cinéphile que je crois être admet bien volontiers que, sur un plan purement cinématographique, le troisième volet, "Le Prisonnier d'Azkaban", demeure une réussite : ambiance sombre, humour noir, références à l'Expressionnisme allemand et aux grands films d'horreur du muet. Hélas ! la littéraire que je suis aussi y avait perdu la moitié au moins de l'intrigue - pourtant moins complexe que celle de "La Coupe ..."

Bref, j'ai vraiment apprécié cette séance de cinéma et j'attends avec impatience que le film se retrouve à disposition en vidéo ou DVD pour pouvoir me le passer et me le repasser. Fidèles à la ligne du roman, les personnages y ont gagné en épaisseur et en complexité. Les jeunes acteurs sont bien dirigés et ne se prennent pas la tête - ni la leur, ni celle du spectateur. Toute la richesse de l'univers inventé par Rowling est restitué - mais il n'y a pas de quoi s'étonner puisqu'il me semble qu'elle a participé à l'élaboration du scénario.

Les effets spéciaux sont aussi remarquables que le permettent nos techniques actuelles. J'ai particulièrement aimé la scène du combat avec le fameux Magyar à pointes et le costume des Mangemorts sous la "Marque des Ténèbres." C'est un mélange de pénitents de l'Inquisition et de fanatiques du KKK avec des moitiés de masques (ah ! les masques ! Wink) qui, bien que dépourvus du bec de la bauta, ont de vague relents de peste noire.

Une seule petite remarque : l'épisode du Labyrinthe aurait gagné à être développé un chouia.

Les Anglais et les Américains ont, paraît-il, jugé le film si violent que les enfants au-dessous de 12 ans étaient exclus de la projection, à moins qu'un adulte ne les accompagnât. Les Suisses les auraient imités. Et là, je reste perplexe.

En toute objectivité, "Le Prisonnier d'Azkaban", avec son atmosphère sinistre, son loup-garou et ses (superbes) Détraqueurs est beaucoup plus terrifiant. "La Coupe ...", elle, suggère beaucoup plus qu'elle ne montre. Evidemment, il y a la scène du cimetière où Harry se retrouve prisonnier de Voldemort mais si l'on y utilise beaucoup d'os (celui du père de Voldemort), de chair (la main de Pettigrew) et de sang (celui de Harry), rien n'est montré en "gore."

Il paraît aussi que les Anglo-saxons ont eu des vapeurs en entendant Harry et Ron utiliser quelques mots familiers. Se peut-il vraiment qu'ils soient aussi puritains que cela ? Si tel est bien le cas, nul doute qu'ils interdisent le sixième volet (et pourquoi pas le cinquième) aux moins de 16 ans pour cause de baisers et de premières étreintes (bien timides, au reste.)

Tant pis pour eux. Moi, dès aujourd'hui, j'attends que "L'Ordre du Phoenix" sorte au cinéma. Pour me faire patienter, le souvenir de "La Coupe de Feu" ... et l'espoir de le voir bientôt en DVD. :cjump:
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Vieux_Renard
Piège à Vieux Corbeaux.
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 1156
Age : 43
Localisation : dans sa tanière, bien au chaud.
Emploi : Imagerie informatique
Loisirs : Lecture, sport, ciné...
Date d'inscription : 18/07/2005

MessageSujet: Re: Harry Potter et la Coupe de Feu - Mike Newell   Lun 12 Déc - 18:31

Alors là, MDV, je ne partage pas du tout ton avis.
Quelle déception que ce 4ème film de notre binoclard préféré ! Il n'y en a que pour les effets speciaux.
Selon moi, tout est raté, ou presque. Le début est bien trop rapide. L'attaque des Mangemorts, la coupe du monde de Quidditch, même jusque dans l'introduction du portoloin. Ca en devient presque risible tellement c'est plat et creux. Où sont sont donc passées la subtilité et la magie des précédents opus ?
Par cette mise en scène éclair, les personnages manquent cruellement de profondeur. Drago, Krum, Rogue, etc. etc. Les objets aussi ! La pensine : hop ! un petit plongeon Harry et on découvre tout.
Certaines scènes auraient presque pu souver le film... je pense notament à l'arrivée des autres écoles au sein de Poudlard ; la fin "quand Harry rencontre Vous-savez-qui" ; la scène d'intro avec le serpent, très belle mais trop courte.
Les jeux d'acteur de Harry, Hermione et Ron deviennent, quant à eux, à l'évidence surjoués. Bref, rien n'est crédible, notamment dans la scène du bal ou Hermione se met à pleurer, ou la mort de Cédric, en autres.

Reste la débauche d'effets spéciaux, qui est certainement la vedette principale de ce film. Ca me fait penser à l'un des derniers épisodes de Star Wars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65594
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Harry Potter et la Coupe de Feu - Mike Newell   Lun 12 Déc - 18:59

Bah ! Il faut de tout pour faire un monde ... :boirebis:
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
colbrune
Invité



MessageSujet: Re: Harry Potter et la Coupe de Feu - Mike Newell   Lun 12 Déc - 19:10

Sans vouloir me prononcer sur la qualité du film, j'ai moi aussi été très déçue.

La lecture du commentaire de MDV m'avait un peu réconciliée avec le fait que je n'avais pas pu y retrouver tout ce que j'avais aimé dans le roman et que Vieux Renard souligne si bien: la coupe du monde, les mangemorts, le portoloin ... Je souscris à sa thèse qu'il est impossible d'y mettre tout ... et que le film a sans doute certaines qualités.

Outre tout cela, je pense qu'il est impératif de prévenir les parents: le film est traumatisant pour les enfants qui n'ont pas lu le livre auparavant (je pense à mon plus jeune fils, qui ne lit pas encore; les lecteurs, eux sont "prévenus"). Et, de plus, il n'y a pas que la scène dans le cimetière: les scènes sous l'eau m'ont moi aussi fortement impressionnée. :oops:
Revenir en haut Aller en bas
ice-in-m
Invité



MessageSujet: Re: Harry Potter et la Coupe de Feu - Mike Newell   Lun 12 Déc - 19:23

J'ai beaucoup aimé ce quatrième volet ! bien sur déçue que l'on ai zappé autant de détail ( rien ne vaut les livres) mais cependant il reste magique magnifiques dans les décors. forcément les fans et lecteurs d'Harry Potter attendait beaucoup trop ce nouvel opus.

@Vieux_renard
Citation :
La pensine : hop ! un petit plongeon Harry et on découvre tout

c'est ce qui se passe dans le livre ;) et je ne trouve aps que les acteurs surjoue (mais c'est mon avis ;)

Ps: pour la signalitique interdit au moins d e12, je ne susi aps trop d'accord..
Revenir en haut Aller en bas
Vieux_Renard
Piège à Vieux Corbeaux.
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 1156
Age : 43
Localisation : dans sa tanière, bien au chaud.
Emploi : Imagerie informatique
Loisirs : Lecture, sport, ciné...
Date d'inscription : 18/07/2005

MessageSujet: Re: Harry Potter et la Coupe de Feu - Mike Newell   Lun 12 Déc - 22:54

Citation :
Citation:
La pensine : hop ! un petit plongeon Harry et on découvre tout


c'est ce qui se passe dans le livre ;) et je ne trouve aps que les acteurs surjoue (mais c'est mon avis ;)

Je sais bien que c'est ce qu'il se passe dans le livre, mais c'est amené de façon beaucoup plus subtile. Harry y est confronté à plusieurs reprises et il y voit plusieurs événements passés avant de découvrir celui que l'on voit dans le film.
C'est un peu comme le secret de l'oeuf magique. Cédric lui dit d'y réflechir tranquillement en prenant un bon bain. Et hop ! Que voit-on la scène suivante ? Harry qui découvre le secret en plongeant sous l'eau avec l'oeuf. Dans le livre, c'est bien mieux amené; on sent que Harry s'interroge. Et c'est comme-ca tout le long du film. Repenses-y et tu verras. Le film donne l'impression d'être destiné aux petits enfants, malgré le fait qu'il fait "peur". Un film du genre : "Oui-Oui prend le train avec Freddy Grugger".
Dans le 3ème film au moins, les informations étaient nettement mieux distillées. Il y avait plusieurs énigmes qui se recoupaient à la fin.

Mais on avait eu une discussion de ce genre là sur le dernier Woody Allen. Chacun voit le film à sa façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65594
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Harry Potter et la Coupe de Feu - Mike Newell   Mar 13 Déc - 8:30

Freddy Krueger ! :cjump:

Robet Englund ! :amrev: L'avez-vous vu dans "Le Fantôme de l'Opéra" ? ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Dinou
Ataraxique
avatar

Féminin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 463
Age : 34
Localisation : Paris
Emploi : Etudiante agrégative en philosophie
Loisirs : Philosophie, littérature, cinéma
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: sans lecture   Sam 17 Déc - 14:06

Ma critique ne sera sans doute qu'une demi-critique, vu que je ne suis pas une lectrice des aventures de H.P...
Cela dit, je crois que je suis plutôt contente de n'avoir pas lu les livres. D'une part parce que j'ai l'impression de faire partie d'une petite bande d'irréductibles qui refusent la lecture d'un best-seller (c'est toujours gratifiant, quoiqu'un peu idiot), et d'autre part parce que je ne subis pas la pression du spectateur-ayant-lu-le-livre...
Depuis quelques années, je me rends dans les salles obscures pour suivre les tribulations du jeune sorcier, et je suis plutôt satisfaite du divertissement, il faut bien le reconnaître.
J'avais trouvé les épisodes 2 et 3 plutôt sombres, le quatrième opus, tout aussi sombre certes, me semble plus drôle, moins niaiseux, tout en restant léger...

J'imagine que je ne perçois pas toutes les finesses du roman, mais j'imagine aussi qu'on apprécie parfois davantage les films dans l'ignorance du roman...

Les adaptations resteront toujours pour moi un dilemme...
- Lire le livre, voir le film, et prendre le risque de la déception.
- Se contenter de lire le livre.
- Se contenter de voir le film.

Pour H.P, j'ai choisi... Mais pour les autres...

^^
_________________
- Dinou -

http://vitamimpenderevero.blogspot.com
http://dinoutout.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dinoutout.over-blog.com
rotko
Invité



MessageSujet: Re: sans lecture   Sam 17 Déc - 19:35

Dinou a écrit:

Les adaptations resteront toujours pour moi un dilemme...
- Lire le livre, voir le film, et prendre le risque de la déception.
- Se contenter de lire le livre.
- Se contenter de voir le film.
^^

voila un sujet-bateau certes, voir le film ou lire le livre, et l'adaptation d'une oeuvre au cinéma mais chacun peut avoir ses exemples précis et ses réflexions personnelles.

Peut-être même qu'on pourra glaner des avis autorisés ici ou là. On peut de toute manière echanger sans prétention...
Si le coeur t'en dit, lance donc le sujet sur de "tout et de rien". Wink
Revenir en haut Aller en bas
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65594
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Harry Potter et la Coupe de Feu - Mike Newell   Ven 23 Déc - 0:39

J'ignore ce qu'il en est pour les autres Notabénistes ayant, comme moi, lu les ouvrages de Rowling.

Mais je tiens à préciser que j'ai acheté le premier en ... 2000, non parce qu'il s'agissait d'un best-seller mais parce que c'était la seule chose que je n'avais pas encore lue dans la "Maison de la Presse" d'un affreux petit village normand de l'Eure dont je préfère ne pas citer le nom.

Ayant des enfants - et ayant sans honte aucune conservé quelque part une âme d'enfant - j'ai lu le roman pour voir aussi s'il était à la hauteur de la réputation acquise. J'ai été surprise - très heureusement. Du coup, je suis retournée le lendemain pour acheter les trois opus restants.

Un best-seller est rarement un livre d'intellos - sauf s'il est pondu à Paris par un petit-maître sans envergure et que la postérité oubliera. Mais il peut être un livre pour les intellectuels. Et bien avant cela, il peut aussi - et il doit - être un livre qui parle au coeur des gens.

La saga d'Harry Potter est de cette espèce. C'est tout son charme. Smile
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harry Potter et la Coupe de Feu - Mike Newell   

Revenir en haut Aller en bas

Harry Potter et la Coupe de Feu - Mike Newell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -