Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Out - Kirino Natsuo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59057
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Out - Kirino Natsuo   Mar 10 Jan - 14:28



Auto
Traduction : Nakamura Ryôji & René de Ceccatty


Notre Opinion
Personnages


La violence ...

Citation :
[...] ... - "Tu ne règleras pas le problème en me quittant," [lui avait calmement répliqué Yayoi.]

- "Que faire, hein ?"

La ruse avec laquelle [son mari] lui laissait le soin de conclure se lisait sur son visage. Il le sait très bien, s'était-elle dit, exaspérée.

- "Tu n'as qu'à larguer cette fille ! C'est elle, l'origine de tout le mal."

Aussitôt, elle avait reçu quelque chose de dur et de lourd dans l'estomac. La douleur la transperçant à lui faire perdre connaissance, elle était tombée sur place. Elle ne pouvait plus respirer et, en haletant, s'était demandé ce qui lui était arrivé. Tandis qu'elle se convulsait en gémissant, repliée comme une crevette, elle avait encore reçu un coup de pied dans le dos et avait poussé un hurlement.

- "Espèce de conne !" avait crié Kenji.


Voyant à la dérobée qu'il entrait dans la salle-de-bains en se frottant la main, elle avait compris qu'il lui avait donné un coup de poing. De grands bruits d'eau montaient de la salle-de-bains.

Lorsqu'elle avait enfin retrouvé son souffle, elle avait retroussé son tee-shirt avec sa main couverte de mousse et qui serrait encore l'éponge. Sur son estomac, un hématome bleuâtre était parfaitement visible. Pour elle, c'était la fin de sa relation avec Kenji. Elle soupirait quand la porte coulissante s'était ouverte. Takashi, son fils aîné, la regardait.

- "Maman, qu'est-ce qui s'est passé ?

- Rien. Je suis tombée. Je vais bien. Va vite te recoucher."

C'est tout ce qu'elle avait pu dire. Takashi semblait avoir deviné quelque chose et avait refermé la porte en silence. Elle s'était rendu compte qu'il prenait soin de ne pas réveiller son petit frère. Quand un enfant pouvait avoir de telles attentions pour autrui, comment Kenji, lui, pouvait-il se comporter ainsi ? Sa personnalité avait-elle changé ? Ou alors ... avait-il toujours été ainsi ?

La main collée à l'estomac, Yayoi était parvenue à s'asseoir à la table. Surmontant la douleur, elle avait tenté de contrôler sa respiration. Dans la salle-de-bains, Kenji avait donné un grand coup de pied dans un seau en plastique. Il s'en prenait même à un seau, s'était-elle dit en ricanant, puis elle avait enfoui son visage dans ses mains. Plus que la colère, c'était la consternation qui l'atterrait : pourquoi devait-elle vivre avec un homme pareil ? ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59057
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Out - Kirino Natsuo   Mar 10 Jan - 14:44

... et ses conséquences :

Citation :
[...] ... Kenji était assis sur la marche et lui tournait le dos. Les épaules tombantes, il regardait vaguement par terre. Le dos de sa chemise était sale. La tête baissée, il n'avait même pas remarqué la présence de Yayoi. Le souvenir de la veille lui revenant [la veille, Yayoi a déjà été violemment frappée par son mari], la haine enfla soudain en elle.

Un type pareil ne devrait plus jamais revenir.

Elle n'avait plus envie de voir sa tête.

- "C'est toi ?" demanda Kenji en se retournant. "Tu n'es pas encore partie [à la fabrique] ?"

S'était-il bagarré ? Il avait les lèvres tuméfiées et ensanglantées. Yayoi resta immobile sans rien dire. Pourrait-elle contenir encore longtemps ce flot de haine prête à rejaillir à tout moment ? Mais Kenji murmura :

- "Quoi ? Pour une fois, tu devrais te montrer gentille avec moi ..."

Alors, elle fut à bout de patience. Avec une célérité qui l'étonna, elle enleva la ceinture de son jean et l'enroula autour du cou de son mari.

Qui poussa un cri de stupeur.

Tenta de se retourner. Mais Yayoi tira sur la ceinture à deux mains. Kenji voulut y porter les siennes mais le cuir s'était déjà trop enfoncé dans son cou et aucun doigt ne pouvait s'y glisser. Yayoi l'observa froidement. Il grattait en vain sous son menton. Elle mit encore plus de force à resserrer le noeud coulant. La tête de Kenji retomba en arrière avec une facilité étonnante. Ses doigts, qui avaient renoncé à saisir la ceinture, s'agitèrent dans le vide. Qu'il souffre encore, et plus. Un homme comme lui ne méritait pas d'exister. Elle prit appui sur son pied gauche pour heurter du droit l'épaule de Kenji et le forcer à se rabattre vers l'avant. Un râle pareil à un coassement monta du fond de la gorge de Kenji. Elle se sentait bien : c'était un vrai mystère : où avaient donc pu se cacher tant de violence et tant de cruauté en elle ? Mais le fait était là : elle se sentait incroyablement revigorée. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Out - Kirino Natsuo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -