Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

A propos de l'homosexualité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7368
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: A propos de l'homosexualité...    Dim 15 Jan - 9:03

... C'est un sujet d'actualité qui revient inévitablement "sur le tapis" durant le temps qui précède chaque élection présidentielle...
C'est à dire : le mariage homosexuel bien sûr, et l'adoption d'enfants au sein d'une "famille homo"... Et l'on voit alors les médias s'emparer de l'affaire, les candidats à la présidence de la république évoquer ce sujet à leur manière et donner leur avis...
Mais il est une question qui, jamais n'est posée, car personne ne s'est encore demandé dans aucun pays au monde, quelle pouvait être l'évolution du pourçentage de la population mondiale des homosexuels depuis la préhistoire... Je veux dire : un chiffre représentant globalement cette population...
Est-ce que par exemple (je dis cela à tout hasard) il y avait 3, 675 % d'homosexuels sur la planète juste après la fin de la dernière glaciation ; puis 5,897 % dans les années 1650/1700 ; et 10,324 % aujourd'hui ?
Je dis là "des chiffres représentant une moyenne globale tous pays, toutes cultures, toutes moeurs, toutes sociétés confondues" en tenant compte des différences existant en fonction des environnements (milieu carcéral par exemple) et des cultures, des religions, des systèmes sociaux, politiques, économiques...
Voilà bien là à mon sens un "sujet de thèse" pour un chercheur ou pour un étudiant en sociologie humaine : l'évolution en pourçentage de l'homosexualité dans les sociétés humaines depuis la préhistoire jusqu'à nos jours"...
... Je vais fonder si je puis dire, deux hypothèses différentes et contradictoires :
1/ A peu de chose près, c'est le même pourçentage depuis la préhistoire, soit environ 10 %
2/ L'on part de 3 % au Paléolithique pour arriver à 10 % aujourd'hui
Dans l'hypothèse 2 l'on peut déduire que dans le futur, il y en aurait 12 %, puis 15% pour arriver un jour à 50%... Et cette hypothèse 2 induit donc à penser que l'espèce humaine alors, pourrait se trouver en situation de possible réduction importante de sa population puisque se reproduisant moins...
Dans l'hypothèse 1 on a envie de dire "c'est pas grave qu'il y ait 10 % d'humains homosexuels"...

Et maintenant je pose une autre question :
Soit un petit garçon (ou une petite fille) de 6 ans qui va à l'école et qui est amené à dire à ses copains ou copines " J'ai deux papas" ou "j'ai deux mamans"...
Si cela se passe dans une école communale (ou privée) à Cergy Pontoise, à mon avis, "aucun problème" : le petit gosse depuis qu'il est bébé, il en voit tellement de toutes les façons autour de lui dans la Cité, que, à l'école "ça passe comme une lettre à la poste" et donc, ni vu ni connu ça fait partie du décor et aucun copain copine ne s'étonne...
Si cela se passe à l'école de Tartas dans les Landes... Là "je vous fais pas un dessin pour vous expliquer la différence qu'il y a avec Cergy Pontoise"...
Et ça, ce que je viens de dire à propos du petit gosse à l'école qui dit "j'ai deux papas" ou "j'ai deux mamans"... ça, oui, c'est une REALITE avec un grand R majuscule ! Une réalité qui n'a rien à voir avec quelque question que ce soit de morale, de religion, de culture, de "valeurs" ou de "vérités"...

Enfin il y a une autre réalité : comment voulez vous qu'un "hétéro" à zéro pour cent de tendance homosexuelle, puisse "vraiment comprendre" un homosexuel (c'est à dire "se mettre dans sa peau") ? ... Et inversement d'ailleurs ?
Comment "intégrer" dans son esprit, dans sa sensibilité, dans son ressenti personnel, une attirance que tu n'as pas, que tu n'as jamais eue, que tu n'auras jamais puisque tu es conditionné dans ton fonctionnement pour n'avoir qu'une attirance par exemple en tant qu'homme pour une femme, ou en tant que femme pour un homme ?
... Mais je précise bien : "pour un hétéro à zéro pour cent de tendance homosexuelle" ... (je suis dans cette catégorie) ...
Ce qui veut dire qu'un hétéro ou une hétéro peut avoir "à l'état latent" ou même occasionnellement et selon situation relationnelle particulière, une tendance homosexuelle pouvant se manifester...
Autrement dit un homosexuel ne peut avoir pour "allié" (ou pour le défendre) que un hétéro "pas tout à fait à zéro pour cent de tendance homosexuelle...
Conséquence de ce "autrement dit" (en ce qui me concerne) : l'hétéro à zéro pour cent de tendance homosexuelle que je suis, ne peut "arriver à comprendre" QUE grâce à sa pensée, à sa réflexion, à l'évolution de son esprit ... mais sûrement pas avec "ses tripes" (ou son ressenti dépendant de ses tripes)... (la pensée, le pouvoir de la pensée, "dépasse les tripes" dirais-je)...

Qu'en pensez vous ?


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    Dim 15 Jan - 9:20

yugcib a écrit:
Autrement dit un homosexuel ne peut avoir pour "allié" (ou pour le défendre) que un hétéro "pas tout à fait à zéro pour cent" de tendance homosexuelle...
Je pense qu'un hétérosexuel peut défendre un homosexuel — et inversement — si sa vie ou ses droits civiques sont attaqués, tout simplement pour des raisons de solidarité humaine générale.


yugcib a écrit:
l'hétéro [ ] ne peut "arriver à comprendre" QUE grâce à sa pensée, à sa réflexion, à l'évolution de son esprit […]
Je suis d'accord avec toi que l'essentiel est dans la pensée. J'admirais Jean Cocteau pour ses créations et j'appréciais son humour, sa personnalité, sa fidélité à ses amis et amies (comme J. Marais et Colette), etc. mais je n'étais pas attiré sexuellement par sa personne. Autrement dit je ne ressentais pas ses préférences sexuelles mais je comprends qu'il ait apprécié beaucoup Jean Marais pour sa "beauté animale" et ses dons artistiques.


Ceci dit, je suis contre d'accorder des droits civiques ou politiques spéciaux aux homosexuels à cause de leur homosexualité. D'ailleurs Cocteau et Marais n'auraient jamais songé à s'épouser ou à adopter des enfants en tant que couple ; à mon avis ces exigences du "lobby homosexuel" sont une manifestation d'immaturité tout simplement, à laquelle la société cède par étourderie. On peut facilement transmettre ses biens à un ami par acte notarié sans que le "mariage" soit nécessaire.

Quant à ta question sur la variation du taux d'homosexualité au cours du temps, je n'ai aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    Dim 15 Jan - 17:44

Giles a écrit:

Quant à ta question sur la variation du taux d'homosexualité au cours du temps, je n'ai aucune idée.

Pareil pour moi. A mon avis, il est impossible de savoir réellement. Déjà, je ne vois comment on pourrait chiffrer ça pour la Préhistoire. Ensuite, les mœurs ayant évolué avec la société, les religions etc..., je ne pense pas (mais je peux me tromper) que l'on puisse faire une réelle étude.
Revenir en haut Aller en bas
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 47
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    Dim 15 Jan - 18:50

En tout cas l'adoption chez les manchots gays semble donner de bons résultats.

Comme dirait le petit Mitchum (Robert) devant les aventures de Rin-tin-tin : si lui peut le faire, je peux le faire.
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    Dim 15 Jan - 19:33

Eustrabirbéonne a écrit:
En tout cas semble donner de bons résultats.
C'est parce qu'il n'y a pas de manchote dans cet endroit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 47
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    Dim 15 Jan - 20:21

Giles a écrit:
C'est parce qu'il n'y a pas de manchote dans cet endroit ?

Il y en avait une, mais elle a abandonné son œuf, la garce. Sûrement pour aller courir le guilledou au Erebus Bar ou dans les boîtes d'Ushuaia, si c'est pas des malheurs, on voit de ces choses de nos jours.

Le seul problème que posent les manchots gays, c'est qu'ils ne se reproduisent pas : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/12/13/coming-in-les-manchots-gays-de-toronto-sont-separes-lun-deux-a-trouve-une-femelle/
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    Dim 15 Jan - 20:32

Eustrabirbéonne, citant Le Monde, a écrit:
coming-in-les-manchots-gays-de-toronto-sont-separes-lun-deux-a-trouve-une-femelle
Pour tout dire, cette notion de manchots « gays » m'apparaît absurde ; d'ailleurs on voit bien que la Nature a repris ses voies…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    Lun 16 Jan - 11:19

Giles a écrit:
on voit bien que la Nature a repris ses voies…

Revenir en haut Aller en bas
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 47
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    Lun 16 Jan - 11:35

Mais la nature n'est pas si hétéro que ça semble-t-il : http://tatoufaux.com/?L-homosexualite-est-contre-nature
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    Lun 16 Jan - 20:41

Eustrabirbéonne a écrit:
Mais la nature n'est pas si hétéro que ça semble-t-il […]
Il s'agit toujours de cas d'exception, comme chez les Humains. Je ne sais pas s'il faut conclure quoi que ce soit du fait de ces comportements chez les animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7368
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    Lun 16 Jan - 21:05

... D'après certaines observations que j'ai pu faire, de chiens et de chats notamment, ou de singes dans des zoos, ou d'autres animaux (mais des mamifères, jamais des oiseaux ni des insectes sauf la punaise)... la pratique homosexuelle existe donc ailleurs que chez l'être humain... Mais plutôt, et quasi essentiellement, chez les mamifères.
Sans doute (c'est ce que je pense) dans les mêmes proportions que chez les êtres humains, et aussi dans les mêmes situations particulières ou d'environnement...
Cependant (toujours d'après ce que j'ai pu observer) la pratique homosexuelle chez les animaux est presque toiujours "occasionnelle et non permanante la vie durant, alors que chez les humains, on trouve de l'homosexualité nettement plus permanente et vraiment affirmée...
Mais c'est curieux : c'est plus fréquent chez certaines espèces que chez d'autres : par exemple le chien qui très souvent "monte" l'un de ses congénères de même sexe (le chien mâle)... alors que pour le chat, par contre j'ai encore jamais vu de ma vie, des minous qui "fricotent" avec un représentant du même sexe...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7368
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    Mer 18 Jan - 8:23

... Dans les années 60, je me souviens, quand j'étais au Lycée Victor Duruy à Mont de Marsan, les "pédés" n'avaient pas "bonne presse" : soit on en rigolait, soit on les fustigeait, soit on les "montraient du doigt"... Par contre, les Grands de Terminale et leurs sbires ou lieutenants plus ou moins charismatiques de Première ou de Seconde, qui étaient en fait les "Caïds" du Lycée et "faisaient la loi" en récré, au réfec, au dortoir, en perm... Imposaient aux "petits" ou aux "nouveaux", toutes sortes de brimades, de discriminations, d'humiliations, entre autres ce qu'ils appelaient le "brevet colonial"... Lequel "brevet colonial" consistait au passage au cirage de la "bite" et à une "enculade"... J'avais, je me souviens, "une peur bleue" (et quasi hystérique et démesurée) de ce "putain de brevet colonial" qui hantait mes nuits et que je sentais peser comme la plus lourde des menaces... Aussi avais-je dans ma poche, et même la nuit au dortoir sous le traversin, en permanence donc, mon Opinel (de belle taille)... Comme j'étais un bagarreur dans le sens qu'il fallait pas qu'on m'emmerde, et qu'en cas de "problème" je tapais le premier (et vite et fort au risque d'esquinter vraiment), on "me foutait la paix" (mais il était hors de question que je devienne moi aussi l'un de ces "caïds" que je détestais et méprisais)... j'ai donc échappé à ce terrible "brevet colonial"...
Mais un soir, au dortoir, un copain "assez gentil" d'ordinaire et pour lequel j'avais une certaine sympathie, me déclara qu'il "avait quelque chose à me montrer" et qu'il fallait pour cela que je le suive dans la salle des lavabos et des WC... Je le suivis donc, et arrivé devant les lavabos, il fit tomber le pantalon de son pyjama et exiba un "mandrin" tout noueux et gros et long comme une petite barre à mine... Je fus si déçu et surtout si écoeuré par son geste, que je lui mis aussitôt un direct en plein bide, il était plié en deux sous le choc et je continuai par une volée de coups de pieds et il demeura au sol pratiquement inanimé...
Cette "affaire" m'avait traumatisé et donc, fortement heurté ma sensibilité, mon "romantisme", mon "âme de poète" et après cela je détestais les "pédés" au plus haut point...
Mais nous étions alors, dans ces années 60, dans un "tout autre monde" que le monde d'aujourd'hui (mais le souvenir demeure) ...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 47
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    Mer 18 Jan - 10:33

Citation :
Cette "affaire" m'avait traumatisé et donc, fortement heurté ma sensibilité, mon "romantisme", mon "âme de poète" et après cela je détestais les "pédés" au plus haut point...
Mais nous étions alors, dans ces années 60, dans un "tout autre monde" que le monde d'aujourd'hui (mais le souvenir demeure) ...

Il y avait de quoi être bouleversé. Mon expérience en la matière à l'âge que tu décris a justement été tout le contraire : outre que j'étais une fille et donc à l'abri de ce genre de traumatisme, j'ai grandi dans les années 80 avec les Village People, Queen, Jimmy Sommerville, Boy George... Il n'y avait plus de séparation des sexes à l'école (qui était sûrement une cause majeure de cette violence que tu décris). Ajoutons à cela notre professeur de sciences nat' de 4ème-3ème, adorable et très compétent, aimé de nous tous, qui avait des allures assez équivoques (nous l'appelions Michou, et beaucoup de nos conversations roulaient sur le thème : "tu crois qu'il l'est? - Mais nooooon, il est marié, d'ailleurs il paraît que c'est sa femme qui lui choisit ses fringues, c'est pour ça qu'il s'habille comme ça. - Oh et puis qu'est-ce que ça peut faire, moi je l'aime bien". Nous étions des jeunes gens assez évolués finalement). Je lui serai éternellement reconnaissante de nous avoir expliqué en cours que l'hymen, ça peut se déchirer quand on fait de l'équitation (j'en faisais) de la danse ou de la gym et que vraiment ça n'a pas d'importance (nous étions des jeunes gens assez évolués par certains aspects mais beaucoup de mes copines refusaient mordicus d'utiliser des tampons par peur de ne plus être vierges). Il y eut plus tard au lycée ma prof de russe, très appréciée elle aussi, dont nous pensions qu'elle jouait dans la fanfare (j'adore cette expression). Bref l'hostilité envers les homosexuels m'a toujours été étrangère, comme à beaucoup de mes contemporains je crois : après tout c'est leur cul, non? (en général c'est le genre de réponse qui calme) Et comme par hasard on voit dans certains milieux resurgir de concert le culte de la virilité, l'homophobie et l'obsession du pucelage. Et aussi, je présume, avec le refoulement, le même type d'attitudes clivées et de pratiques honteuses et traumatiques que tu décris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A propos de l'homosexualité...    

Revenir en haut Aller en bas

A propos de l'homosexualité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -