Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Hugo - Martin Scorsese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
MC
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 1826
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante
Loisirs : cinéma, lecture, écriture
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Hugo - Martin Scorsese   Sam 21 Jan - 12:41


Un autre événement en demi-teinte de la fin d'année 2011 c'est Martin Scorsese qui s'essaye au film pour enfants. Mais ça c'est presque de la publicité mensongère. Certains pensent que le pari n'est pas réussi, moi je pense que tout dépend de notre état d'esprit et de nos attentes. Hugo n'est un film pour enfants que dans le nom.

En effet c'est l'histoire d'un enfant, Hugo Cabret, qui a la particularité de vivre dans les murs de la Gare de l'Est de Paris où son travail consiste à s'occuper des horloges de la gare. Le pourquoi du comment je vous laisse le découvrir dans le film. L'autre travail de Hugo, c'est de réparer un petit automate dont la mystérieuse clé est en forme de cœur. Son autre challenge? Échapper au génial Sacha Baron Cohen, le méchant chef de la gare à la jambe « bionique ». Mais bientôt Hugo fera des rencontres capitales : Papa Georges, le fabricant de jouet et sa nièce Isabella – Ben Kingsley et Chloe Moretz. Elle sera sa partenaire d'aventure, il en sera indirectement l'objet.

Hugo est en fait divisé en deux parties très distinctes : la première consiste à découvrir le secret du petit automate cher au cœur d'Hugo. Ceci étant fait, on peut passer à la suite de l'intrigue, beaucoup plus intimiste et émouvante. Le vrai nom de Papa Georges, apprend-on, est George Méliès, LE cinéaste des années 1900. S'en suit un très joli hommage, sensible, respectueux au cinéma de Méliès. C'est là que le film de Scorsese peut surprendre parce que cette partie plus personnelle du film n'a jamais été révélée. Les surprises, c'est bien, même si cet Hugo ne restera pas dans les annales. Les bons sentiments sont légions, ainsi que les personnages attachants comme le sont les occupants de la gare (du vendeur de journaux jusqu'au méchant policier). Le tout est très touchant, certes, et d'une grande esthétique, mais il manquait un certain je ne sais quoi. A saluer tout de même la performance du petit Asa Butterfield qui espérons poursuivra une belle carrière.

_________________
Noirs et Blancs et sa nouvelle version à suivre Mots et Merveilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noirsetblancs.blogspot.com
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Hugo - Martin Scorsese   Sam 21 Jan - 15:33

En plein accord.
C'est un film très agréable à voir, surtout en 3D et avec des ados (mon neveu et ma nièce, 15 / 17 ans), et j'ai bien aimé tout le "petit monde" de la gare, ce vivant microcosme ; surtout l'inspecteur-persécuteur névrosé, et Ben Kingsley en Méliès.
Ce n'est peut-être pas un Grrrand Chef-d'OEuvre, mais on comprend mal pourquoi cela rend si méprisant un des critiques de "Télérama" (en revanche, un autre était dithyrambique).
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evguénie Sokolov
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 280
Age : 40
Localisation : Bonne Ville de Liége
Emploi : Un
Loisirs : Deux ou trois
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Hugo - Martin Scorsese   Dim 22 Jan - 20:07

J'ai cru un instant qu'il avait fait un film sur Hugo... Chávez. Tant pis.
_________________
"C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases."
https://www.youtube.com/watch?v=waWRWEiG7Uw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Hugo - Martin Scorsese   Lun 23 Jan - 11:25

Décidément tu es très Vénézuela, Evguenie ! le fait est que Miss Vénézuela mérite le détour... Et on n'excluera pas qu'Hugo Chàvez fasse du bon boulot, il y a de quoi faire en Amérique du Sud.

Hugo Cabret, comme tu le dis MC, donne un très joli rôle au jeune Asa Butterfield, même si la jeune fille jouait mieux (mais un peu plus âgée). Les péripéties du petit drame sont souvent "téléphonées" mais je pense que Scorsese voulait donner à un vaste public ce qu'il attendait, et non éblouir les critiques par des décalages inattendus (il sait le faire, il n'a plus rien à prouver de ce côté).
J'ai relevé un point historiquement fort contestable, mais dans la logique du film. Amis notabénistes, saurez-vous le relever ?
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MC
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 1826
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante
Loisirs : cinéma, lecture, écriture
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Hugo - Martin Scorsese   Lun 23 Jan - 14:42

Chloe Moretz a plus de bagages que Asa Butterfield ! Je l'ai vu pour la première fois dans la série Merlin.

Je suis également d'accord avec toi, donner ce que le public attend ! Et puis pour le point contestable, non je ne vois pas, au bout de deux mois je ne me souviens plus !
_________________
Noirs et Blancs et sa nouvelle version à suivre Mots et Merveilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noirsetblancs.blogspot.com
Evguénie Sokolov
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 280
Age : 40
Localisation : Bonne Ville de Liége
Emploi : Un
Loisirs : Deux ou trois
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Hugo - Martin Scorsese   Lun 23 Jan - 17:49

Itsumo-yo a écrit:
Décidément tu es très Vénézuela, Evguenie ! le fait est que Miss Vénézuela mérite le détour... Et on n'excluera pas qu'Hugo Chàvez fasse du bon boulot, il y a de quoi faire en Amérique du Sud.
Il a quelques années, j'étais comme tout le monde, "ici", en Europe et aux USA. Puis, j'ai appris à connaître Hugo. Expérience renversante, tout autant que Miss Monde :Sourire:
Fin du HS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Hugo - Martin Scorsese   Mar 24 Jan - 12:25

Ah oui, c'est aussi Miss Monde !

Pour le film "Hugo Cabret", l'explication qui y est faite de la chute de succès de G. Méliès est hautement contestable et bien peu convaincante, puisqu'on nous y assure que c'est la Grande Guerre, laquelle aurait mené le public à des "idées noires" incompatibles avec la joie et l'esprit ludique de Méliès. Or, non seulement en temps de guerre ou de crise les gens sont très demandeurs de cinéma et distractions joyeuses, mais la vérité oblige à le dire : dès 1910 / 1915 Méliès était hors course, par rapport à Hollywood, les comédies débridées de courses-poursuites "réalistes" de Mack Sennett, les "tranches de vie" burlesques de Laurel et Hardy, et surtout les films de Charlie Chaplin, la grande star des tranchées. Bien sûr le film-hommage pouvait difficilement clamer que Méliès était moins fort en humour que tous ces gens-là, ou que son humour était trop daté 19ème siècle, mais lui en était tellement conscient qu'il a voulu détruire toute son oeuvre, sachant bien que son "théâtre" en carton-pâte ne pouvait rivaliser.
Mais ce n'est pas grave, le film n'est pas là comme document historique.
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MC
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 1826
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante
Loisirs : cinéma, lecture, écriture
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Hugo - Martin Scorsese   Mar 24 Jan - 18:54

Itsumo-yo a écrit:
on nous y assure que c'est la Grande Guerre, laquelle aurait mené le public à des "idées noires" incompatibles avec la joie et l'esprit ludique de Méliès. Or, non seulement en temps de guerre ou de crise les gens sont très demandeurs de cinéma et distractions joyeuses,

J'admets j'ai un peu tiqué à cet argument !
_________________
Noirs et Blancs et sa nouvelle version à suivre Mots et Merveilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noirsetblancs.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hugo - Martin Scorsese   

Revenir en haut Aller en bas

Hugo - Martin Scorsese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -