Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Coriolanus - Ralph Fiennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
MC
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 1826
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante
Loisirs : cinéma, lecture, écriture
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Coriolanus - Ralph Fiennes    Ven 27 Jan - 15:57

- Avant-première -

Premier essai de Ralph Fiennes derrière la caméra très prometteur pour cet acteur dont l'impeccable réputation (même avec Voldemort) n'est plus à refaire. Pour se lancer, l'acteur-réalisateur s'est attelé à rien moins que le grand Shakespeare avec une nouvelle, mais d'une pièce peu connu, Coriolanus, une tragédie. Il a transposé les événements de la pièce dans un univers militarisé qui ressemble fortement au sud de l'Europe.

Une guerre fait rage entre deux villes, entre deux leaders militaires, Martius (plus tard surnommé Coriolanus, joué par le réal') et Aufidius (mon écossais favori Gerard Butler). Si déjà les noms ne vous font pas penser à du Shakespeare... ! Martius, après sa victoire à Corioles (d'où le surnom) a droit à tous les honneurs, jusqu'à même pouvoir siéger au conseil. Mais certains ne l'entendent pas de cette façon et parviennent même à faire exiler le courageux soldats en persuadant la plèbe. Coriolanus compte se venger, et pour cela il ne voit qu'une seule solution...

Le plus perturbant je pense, c'est le mélange entre des scènes très modernes et la langue de Shakespeare, non pas l'anglais mais la versification gardée. Alors voir des soldats bien bourrus parler en pentamètres iambiques, ça choque! D'autre part, le scénariste est resté très proche de l'intrigue originale. Je n'ai jamais lu Coriolanus mais je sais comment une pièce fonctionne. Chez Shakespeare, vous avez toujours un duo qui, soit commente l'action, soit agit comme porte parole de la foule, et j'en passe. Ici ces personnages sont bien présents, et parviennent, à eux deux, à convaincre la populace (un groupe de personnes bien défini) de faire bannir Coriolanus. Au final ce n'est pas très réaliste dans le contexte d'un film moderne à cause des changements d'idées radicaux, mais dans celui du théâtre élisabéthain, tout à fait.

Coriolanus est surprenant, dérangeant, intéressant. Intéressant parce que comme souvent chez Shakespeare, le personnage principal est troublé et agit instinctivement. Comme souvent également, il dote le personnage féminin principal – ici la mère de Coriolanus jouée par Vanessa Redgrave – d'une force et ténacité incroyable. Bref, ça vaut le détour.

Et puis voilà la bande-annonce :


_________________
Noirs et Blancs et sa nouvelle version à suivre Mots et Merveilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noirsetblancs.blogspot.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Coriolanus - Ralph Fiennes    Ven 27 Jan - 22:12

MC a écrit:
Il a transposé les événements de la pièce dans un univers militarisé qui ressemble fortement au sud de l'Europe.
J'aime beaucoup les transpositions dans le monde moderne ou contemporain des tragédies antiques ou des pièces de Shakespeare. Richard Loncraine a réalisé en 1995 un Richard III qui est une « modernisation » de The Life and Death of Richard the Third. Il a transposé l'histoire dans une Angleterre fasciste des années 30 avec Ian McKellen dans le rôle-titre.

Voici la bande-annonce, pour comparaison avec Coriolanus :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MC
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 1826
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante
Loisirs : cinéma, lecture, écriture
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Coriolanus - Ralph Fiennes    Sam 28 Jan - 9:27

Shakespeare est intemporel :loveheart:
_________________
Noirs et Blancs et sa nouvelle version à suivre Mots et Merveilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noirsetblancs.blogspot.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Coriolanus - Ralph Fiennes    Sam 28 Jan - 21:24

MC a écrit:
Shakespeare est intemporel
Il me semble que Dustin Hoffman avait tenté de renouveler le rôle de Shylock dans Le Marchand de Venise, en 1990 mais il s'agissait plus de réinterpréter le personnage que de moderniser le contexte. La tentative avait fait scandale dans certains milieux, évidemment ; les discussions entre ceux qui nient l'antisémitisme de la pièce — ou de Shakespeare, ou de l'époque — et ceux qui l'affirment seront sans doute interminables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coriolanus - Ralph Fiennes    

Revenir en haut Aller en bas

Coriolanus - Ralph Fiennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -