Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Arthur O'Shaughnessy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 62628
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Arthur O'Shaughnessy   Mar 13 Mar - 17:43

14 mars 1844, Londres (Grande-Bretagne) : naissance d'Arthur William Edgar O'Shaughnessy, dit Arthur O'Shaughnessy, poète.

C'est à l'âge de dix-sept ans, en juin 1861, qu'Arthur O'Shaughnessy, jeune Anglais d'ascendance irlandaise, devient transcripteur à la bibliothèque du British Museum, vraisemblablement grâce à l'appui de Sir Edward Bulwer Lytton. Deux ans plus tard, il devient herpétologiste au Département zoologique du musée. Mais sa véritable passion, c'est la littérature.

Il publie son premier recueil de poèmes, "Epic of Women" en 1870, et publie encore : en 1872, "Lays of France" et "Music & Moonlight" en 1874.

En 1874 justement, il se marie avec Eleanor Marston, soeur du poète Philip Bourk Marston et, à compter de cette date et durant les sept années suivantes, O'Shaughnessy ne publiera plus aucun volume de poésie. Son dernier recueil, "Songs of a Worker", sortira à titre posthume, après sa mort, survenue à Londres, le 30 janvier 1881.

On notera que, avec sa femme, il est l'auteur d'un livre pour enfants intitulé "Toy-Land" et sorti en 1875.

Les premiers vers de l'"Ode" extraite de "Music & Moonlight" sont extrêmement connus, en tous cas dans le monde anglo-saxon :



Citation :
We are the music makers,
And we are the dreamers of dreams,
Wandering by lone sea-breakers,
And sitting by desolate streams ;
World-losers and world-forsakers,
On whom the pale moon gleams ;
Yet we are the movers and shakers
Of the world for ever, it seems.

Nous sommes les faiseurs de musique
Et nous sommes les rêveurs des rêves,
Qui errons par les brisants solitaires
Et siégeons au creux des courants désolés,
Perdants de l'univers, abandonnés par lui,
Sur lesquels luisent les rayons de la lune pâle.
Et pourtant il semble que pour toujours
De ce monde nous soyons
les moteurs et les remueurs. (Traduction personnelle approximative)
Sir Edward Elgar mit cette ode en musique en 1912 sous le titre "The Music Makers - Op. 69" avec une dédicace au vieil ami du compositeur, Nicholas Kilburn. L'oeuvre fut donnée pour la première fois la même année au Triennal Music Festival de Birmingham.

L'anthologiste Francis Turner Palgrave, dans son "Golden Treasury", déclare que, en dépit de la modestie de sa production, O'Shaughnessy y révèle "une musique qui lui est propre et qui hante l'imagination." Dans la série de Neil Gaiman, "The Sandman", l'auteur britannique rend hommage au poète avec son personnage d'Eblis O'Shaughnessy.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron


Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. 
Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. 
Pierre Desproges

https://www.notabeneculturelitteraire.com/



Dernière édition par Masques de Venise le Mar 13 Mar - 18:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 62628
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Arthur O'Shaughnessy   Mar 13 Mar - 18:08

Les vers "We are the music makers / And we are the dreamers of the dreams" ont été cités et repris de différentes manières dans le monde anglo-saxon. Quelques exemples :

- Willy Wonka, interprété par Gene Wilder, les prononce dans l'adaptation cinématographique de "Willy Wonka & the Chocolate Factory" qui date de 1971 ;

- le groupe de rap américain "Living Legends" les reprend dans la chanson "Nothing Less" ;

- aux Jeux Olympiques d'Hiver, en 1980, Herb Brooks, entraîneur de l'équipe américaine de hockey, les a inclus dans le discours qu'il prononça avant le match opposant les Etats-Unis à l'URSS ;

- le compositeur de musique électronique britannique Aphex Twin les a repris dans la chanson éponyme "We Are The Music Makers" sur l'album "Selected Ambient Works (85-92)" ;

- on les retrouve encore dans les choeurs du single de Kuffdam & Plant pour "We are the Dream Makers" ;

- et aussi dans le remix "High Contrast 2003" de "Barcelona", produit à l'origine par D. Kay et Epsilon ;

- le personnage de Roger, dans la série américaine "American Dad !", les cite dans l'épisode six de la saison cinq ;

- retour à la musique quand ils apparaissent dans la chanson "Seaside" des Buckethead, extraite de l'album "Blueprints" ;

- souvent repris aussi, malheureusement, par le magazine officiel de la Scientologie.

Enfin, l'ode est citée dans son intégralité dans "Dreamers of Dreams : An Anthology of Webfiction", en 2011, une anthologie e-book.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron


Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. 
Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. 
Pierre Desproges

https://www.notabeneculturelitteraire.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 62628
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Arthur O'Shaughnessy   Mar 13 Mar - 18:13


_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron


Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. 
Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. 
Pierre Desproges

https://www.notabeneculturelitteraire.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arthur O'Shaughnessy   

Revenir en haut Aller en bas

Arthur O'Shaughnessy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: INTERMEDE ARTISTIQUE, MUSICAL ... SAUPOUDRE DE POESIE :: Le Cercle des Poètes -