Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Bettina von Arnim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Bettina von Arnim Vide
MessageSujet: Bettina von Arnim   Bettina von Arnim Icon_minitimeDim 1 Avr - 15:23

4 avril 1785, Francfort-sur-le-Main (Empire d'Autriche / Actuelle Allemagne) : naissance d'Elisabeth Brentano, par son mariage Elisabeth, comtesse von Arnim, dite Bettina von Arnim, femme de lettres.

Soeur du poète et romancier Klemens Brentano, de cinq ans son aîné, Bettina n'est autre que l'épouse d'Achim von Arnim. Quant à la fille qu'elle eut de ce dernier, Gisela, elle deviendra également écrivain.

D'origine italienne par son père et française par sa mère, la petite fille subit très tôt l'influence de son frère aîné, Klemens, qui la pousse à lire (Goethe, en particulier) et à écrire. Après un séjour aux Ursulines de Fritzlar entre 1794 et 1797, l'adolescente vit un temps chez sa grand-mère maternelle, Sophie von La Roche, elle aussi écrivain et qui possède une propriété à Offenbach-am-Main. En 1803, elle s'installe à Marbourg, chez sa soeur et son beau-frère, les von Savigny - Friedrich von Savigny est un juriste réputé. Elle y reste trois ans et a le temps de se lier d'amitié avec la poétesse romantique Karoline von Günderrode.

Celle-ci, caractère puissant et anti-conformiste, exercera une grande influence sur Bettina. Mais, en 1806, la jeune femme se suicide en raison, rapporte la rumeur, de sa passion pour le philologue Georg Friedrich Creuzer.

L'année suivante, nous retrouvons Bettina, désormais âgée de vingt-deux ans, à Weimar, où elle rencontre Goethe. Le poète la fascine et elle conçoit pour lui un amour qui n'est pas payé en retour. Tous deux entretiendront cependant une correspondance qui prendra fin de manière abrupte en 1811, après que Bettina ait eu un "accrochage" avec l'épouse du poète.

1811, c'est aussi l'année du mariage de la jeune fille avec Achim von Arnim. Le jeune couple s'établit à Berlin et aura sept enfants. Le comte von Arnim mourra vingt ans plus tard mais sa veuve continuera, le délai de deuil écoulé, à mener une intense vie mondaine.

Sa passion pour Goethe s'étant ravivée au fil des ans, Bettina publie, en 1835, après de longues discussions avec l'écrivain et jardinier-paysagiste Hermann von Pückler-Muskau, un livre intitulé "Goethes Briefwechsel mit einem Kinde / Correspondance de Goethe avec une enfant", Bettina laisse entendre, certains des sonnets cités ne lui ont jamais été destinés mais avaient pour dédicataire l'éditrice Minna Herzlieb. En tant qu'oeuvre de fiction, l'ouvrage remporte cependant un certain succès.

Bettina von Arnim
continuera à écrire - à inspirer aussi - et enfin à publier jusqu'au 20 janvier 1859, date de sa mort, survenue à Berlin en présence de ses enfants.

De 1991 jusqu'au 31 décembre 2001, son portrait ornait le billet de cinq reichsmarks allemand.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Bettina von Arnim Vide
MessageSujet: Re: Bettina von Arnim   Bettina von Arnim Icon_minitimeDim 1 Avr - 16:54

Entre 1806 et 1808, Bettina aida à rassembler les chants traditionnels qui parurent dans "Des Knaben Wunderhorn", oeuvre collective de son frère, Klemens, et de son futur époux, Achim von Arnim. (Malher les mettra plus tard en musique.) Ce recueil deviendra une source d'inspiration pour le style musical et poétique du Romantisme allemand.

Ensuite, pendant une année environ, Bettina travailla sa voix et étudia la composition musicale et le piano, sous la férule de grands professeurs munichois. Elle publia sa première chanson sous le pseudonyme de "Beans Beor" - pseudonyme qu'il lui arrivera de reprendre de temps à autre. Elle fit aussi partie - très brièvement - de la Berliner Singakademie et écrivit l'accompagnement de certains poèmes hellénistiques d'Amalie von Helvig.

Après son mariage, les obligations familiales et mondaines empiétèrent sur son espace créatif. On notera qu'elle fut la première à mettre en musique certains textes d'Hölderlin.

Sur le plan politique, elle se plaça dans le mouvement socialiste et se fit à l'occasion l'avocate de la communauté juive. Elle publia même des textes que l'on peut qualifier de dissidents mais l'amitié qui la liait au roi de Prusse lui permit de ne pas être poursuivie. Bettina von Arnim Chapeau2
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Bettina von Arnim Vide
MessageSujet: Re: Bettina von Arnim   Bettina von Arnim Icon_minitimeDim 1 Avr - 16:55

Bettina von Arnim Bettin10

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




Bettina von Arnim Vide
MessageSujet: Re: Bettina von Arnim   Bettina von Arnim Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Bettina von Arnim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -