Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Nakajima Atsushi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Nakajima Atsushi Vide
MessageSujet: Nakajima Atsushi   Nakajima Atsushi Icon_minitimeLun 30 Avr - 11:38

5 mai 1909, Tôkyô (Empire du Japon) : naissance de Nakajima Atsushi, nouvelliste & romancier.

Son père et ses trois oncles connaissaient sur le bout des doigts les grands textes classiques chinois. Ce contexte familial va peser sur l'enfant et ses goûts littéraires et permettre à l'adulte de développer un style plein de rigueur et d'élégance, descendant direct bien que japonisé de la littérature chinoise.

Nakajima a onze ans lorsque sa famille s'installe à Keijô - actuellement Séoul, capitale de la Corée du Sud - et seize, lorsqu'elle emménage à Dalian, en Chine. Cependant, le jeune homme regagne le Japon pour entreprendre ses études universitaires. Il s'inscrit en première année de littérature japonaise à l'Université impériale de Tôkyô mais, atteint d'une pleurésie, il doit bientôt tout quitter pour se reposer. Pour combattre l'ennui de l'inactivité, il se met à écrire.

En 1930, Nakajima, déclaré guéri, peut se réinscrire, toujours en littérature japonaise. Il obtient sa licence trois ans après et songe alors à se spécialiser, ce qui correspond à une année supplémentaire à l'Université. Toutefois, il abandonnera avant d'avoir obtenu sa maîtrise. Il devient alors enseignant à Yokohama, poste qu'il occupera jusqu'en 1941.

En 1934, il a présenté un récit, intitulé "Toragari", à un concours organisé par le magazine "Chuo Koron." Cette fiction, et sa suite, lui permettent d'être reconnu dans le petit monde littéraire.

En 1936, on le retrouve à Shanghaï où il rédige ses "Carnets du Passé". A la même époque, il se tourne vers les grands auteurs occidentaux. En 1940, il s'intéresse tout particulièrement à la vie et à l'oeuvre de Robert-Louis Stevenson, ce qui aboutira au texte "La Mort de Tusitala", mélange de lettres fictives de l'auteur écossais et de notes subjectives de Nakajima.

L'année suivante, il est muté dans les Iles Palaos afin d'y enseigner le japonais aux populations occupées. Il emporte justement avec lui le manuscrit du roman "Tsushitara no shi / La Mort de Tsusitala" et met ses loisirs à profit pour le réviser. En 1942, il publie "Hikari to kaze to Yume" qui le fait nommer parmi les écrivains susceptibles de remporter le Prix Akutagawa.

En mars 1942, Nakajima, tourmenté par un asthme récurrent, est autorisé à regagner le Japon. Il espère pouvoir se consacrer entièrement à l'écriture mais ses poumons le gênent de plus en plus. Cette fois-ci, c'est une pneumonie qui l'emporte à Tôkyô, le 4 décembre 1942. Il avait tout juste trente-trois ans.

Ont été traduits en français "La Mort de Tusitala", "Trois Romans Chinois", "Le Mal du Loup" et deux ou trois nouvelles de cet écrivain disparu trop tôt et au style d'une rare limpidité.
A vous de voir si cela vous tente.

NB : cette microbiographie n'aurait pu être aussi détaillée sans le site La Littérature japonaise, que nous remercions pour tous les renseignements qu'il nous a dispensés. Nakajima Atsushi Chapeau2
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Ven 5 Mai - 17:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Nakajima Atsushi Vide
MessageSujet: Re: Nakajima Atsushi   Nakajima Atsushi Icon_minitimeLun 30 Avr - 11:39

Nakajima Atsushi Nakaji10

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Nakajima Atsushi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -