Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

George Mikes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

George Mikes Vide
MessageSujet: George Mikes   George Mikes Icon_minitimeMar 28 Aoû - 17:14

30 août 1987, Londres (Grande-Bretagne) : décès de Mikes György, dit George Mikes, journaliste & écrivain.

Il était né le 15 décembre 1912, à Siklós, ville de l'Empire d'Autriche-Hongrie, actuellement redevenue hongroise à cent pour cent. Son père, Alfréd Mikes, était homme de loi et voulait voir son fils s'engager également dans cette voie. De fait, en 1933, à l'âge de vingt-et-un ans, le jeune homme obtint son diplôme. Mais le Droit lui paraissait fastidieux et il préféra s'essayer au journalisme dans un quotidien de Budapest, Reggel / Le Matin. Pendant un bref moment, il tint aussi une rubrique théâtrale pour le journal spécialisé Szinházi Élet / La Vie du Théâtre.

En 1938, Mikes devient le correspondant à Londres du Reggel et de 8 Órao Ujság / Huit Heures. Il travaillera pour le Reggel pendant encore deux ans. Expédié à Londres pour y couvrir la crise de Munich, il pense n'y passer que deux semaines. Il y passera le restant de ses jours : il faut dire qu'il était d'origine juive et qu'il ne faisait pas bon, en ce temps-là, pour les Juifs, de vivre en Hongrie. En 1946, il obtiendra d'ailleurs la nationalité britannique.

Ecrivant à la fois en hongrois et en anglais, Mikes travaille pour The Observer, The Times Literary Supplement, Encounter, Irodalmi Újság, Népszava, Híradó et Világ.

A partir de 1939, on le retrouve à la section hongroise de la BBC qui produit essentiellement des documentaires. D'abord auxiliaire, il sera titularisé en 1950. De 1975 jusqu'à sa mort, survenue le 30 août 1987, il oeuvre aussi pour le département hongrois de  Szabad Európa Rádió.

Son premier livre, "We Were There To Escape / Nous Etions Là Pour Nous Echapper", l'histoire authentique d'un officier yougoslave prisonnier des camps allemands, sort en 1945. Le Times Literary Supplement ne manque pas de souligner l'humour dont fait preuve l'auteur dans nombre de chapitres et cet encouragement incite Mikes à persévérer. C'est ainsi que naît son livre le plus connu : "How to be an Alien / Comment être un Etranger", qui sort en 1946 et remporte, en tous cas en Grande-Bretagne, un très grand succès.

Le livre égratigne gentiment les moeurs anglaises, notamment dans un chapitre - composé d'une seule ligne - relatif au sexe : "Les Continentaux ont une vie sexuelle : les Anglais, eux, n'ont que des bouillottes."

Les livres qui suivront évoquent entre autres le Japon ("The Land of the Rising Yen / Le Pays du Yen Levant"), Israël ("Milk & Honey / De Lait et de Miel", "The Prophete Motive / Les Raisons du Prophète"), les USA ("How to scrape Skies / Comment gratter les cieux"), l'Angleterre une fois encore ("How to be inimitable" et "How to be Decadent" , deux titres qui se passent de toute traduction) et enfin l'Amérique du Sud avec "How to Tango / Comment danser le Tango." Mikes traite aussi de sujets tels que Dieu ("How to be God / Comment être Dieu"), son chat ("Tsi-Tsa"), la richesse ("How to be poor / Comment être pauvre") ou la philosophie (How to be a guru / Comment être un gourou.")

Mikes a également écrit des romans humoristiques et participé à des séries TV satiriques. Il ne faudrait pas oublier son autobiographie "How to be Seventy / Comment avoir soixante-dix ans."

Signalons encore un livre très sérieux sur les services secrets hongrois et un reportage qu'il fit pour la BBC sur la révolution hongroise de 1956.

Aussi étrange que cela puisse paraître, certains de ses textes ont été traduits en notre langue. Vous pourrez les dénicher dans de vieilles éditions. George Mikes Chapeau2

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Jeu 30 Aoû - 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

George Mikes Vide
MessageSujet: Re: George Mikes   George Mikes Icon_minitimeMar 28 Aoû - 17:20

George Mikes George12

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

George Mikes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -