Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Quand la moutarde me monte au nez...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Quand la moutarde me monte au nez...   Sam 8 Sep - 18:53

Certains d'entre vous savent qu'il m'est arrivé une mésaventure, en octobre 2011 par rapport à un auteur (ou plutôt une "auteure" mais je trouve le terme très laid) connu qui m'avait incendiée et menacée suite à une mauvaise critique que j'avais faite de son livre (pour ceux qui voudraient absolument connaître son identité, je ne donnerai l'info qu'en MP... vous comprenez aisément pourquoi). Comme c'était la première fois que cela m'arrivait, j'avais été quelque peu touchée par cette histoire, ne sachant que faire car se battre contre un auteur connu + une grosse maison d'édition, c'est un peu galère. Bref, je passe les détails, le résultat était que j'avais refait ma critique tout en laissant mon avis négatif mais de façon plus diplomate. Ceci dit, un an plus tard, je ne décolère toujours pas.

Ce genre d'histoire arrive un peu trop souvent à mon goût d'après ce que je vois sur le net mais là, pour une blogueuse, ça a été plus loin. Celle-ci a acheté un bouquin qui lui a déplu. Elle en a fait la critique et visiblement l'éditeur (qui a l'air de s'en défendre) a prévenu la plate-forme sur laquelle elle avait le blog. Cette dernière, Overblog pour ne pas la nommer, a envoyé le message suivant à la blogueuse en question : « Si cette plainte est fondée, merci de bien vouloir faire le nécessaire pour retirer les textes, images et fichiers incriminés. » Vous pouvez lire ceci ici et sur le site de la blogueuse en question.

Lamentable, je trouve ça lamentable ! Ils sont contents de nous trouver pour leur faire de la publicité mais dès qu'il y a un mot de travers alors là, nous sommes des incapables, des non-spécialistes incultes qui s'arrogent le droit (ô crime !) de dire ce que l'on pense ! Non, mais on est où là ?

Censure... quand tu nous tiens !
Revenir en haut Aller en bas
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59027
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Sam 8 Sep - 19:19

L'éditeur s'est senti blessé à cause de la remarque sur les fautes d'orthographe et autres ... Cela revient à dire qu'il n'a pas bien fait son travail. D'un autre côté, tout ce tapage, ça leur fait de la pub. Mais ils devraient se méfier : les bloggers n'aiment guère qu'on leur marche sur les pieds.

Oh ! oui, certains aimeraient bien qu'il y ait une censure du Net ... Je veux dire une censure pour les critiques littéraires par exemple. Parce que, pour les sites pédophiles et pornos, là, bien sûr ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
ignatius
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 862
Age : 37
Localisation : avignon
Emploi : instable
Loisirs : thanatopraxie
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Sam 8 Sep - 20:17

Edifiant.
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni

mon blog de poésies, nouvelles, roman et articles humoristiques :
http://digitus-impudicus.over-blog.fr

Webzine gratuit et collectif de nouvelles et poésies :
http://www.cohues.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://digitus-impudicus.over-blog.fr
Jérôme Nodenot
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Taureau Chat
Nombre de messages : 295
Age : 42
Localisation : Toulouse
Emploi : Restaurateur
Loisirs : Ecriture, lecture, musique
Date d'inscription : 11/06/2012

MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Mar 13 Nov - 12:33

Je papillonne de temps à autre sur NB et là je tombe par hasard sur ce fil qui me laisse pantois. Au moins, cela prouve que parfois (voire souvent) nos billets sont lus ; et apparemment nous n'avons pas le droit de dire du mal, surtout si nous ne faisons pas partie de l'intelligentsia ! Cette anecdote, désagréable j'imagine pour toi Lydia (et pardon d'y revenir encore une fois), me mets en effet en rogne. Après tout, si ce qui était dit dans cette critique était vrai, que risquais-tu vraiment ? Je comprends que tu aies préféré laisser tomber, j'aurais fait pareil, pour s'éviter des ennuis, des frais éventuels d'avocat ; mais si cela avait été au bout, je ne suis pas sûr que cet éditeur aurait gagné, voire serait allé plus loin, s'il était dans son tort. Je ne vois pas trop de quelle maison il s'agit mais ce doit être un drôle de leader. J'aurais bien aimé voir un tribunal avec des grammairiens qui s'étripent pendant des heures pour prouver que oui ou non il y avait des fautes d'orthographe dans ce livre, devant des juges et des hommes de lois à moitié endormis d'ennui.
_________________
Mon blog : http://legallicanautedesnainesbrunesetnoires.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 47
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Mar 13 Nov - 14:03

Ben tiens Lydia, toi qui as acheté Le Crétinisme alpin, suite (ou plutôt suites...) de La Littérature sans estomac, tu verras que votre histoire ressemble assez aux démêlés de Pierre Jourde avec l'atrocement officielle Savigneau.

Citation :
« Si cette plainte est fondée, merci de bien vouloir faire le nécessaire pour retirer les textes, images et fichiers incriminés.

De l'intimidation pure, à laquelle répond la peur de perdre du pognon... Si on estime une plainte fondée on va en justice, point. L'ennui c'est que la justice, dans ce genre d'affaire, va plus dans le sens de la liberté d'expression que dans celui des petits coeurs meurtris, on l'a vu avec Charlie.

On pourrait lui proposer un "coin" sur NB à Sophie?
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Mar 13 Nov - 20:42

Jérôme Nodenot a écrit:
Je papillonne de temps à autre sur NB et là je tombe par hasard sur ce fil qui me laisse pantois. Au moins, cela prouve que parfois (voire souvent) nos billets sont lus ; et apparemment nous n'avons pas le droit de dire du mal, surtout si nous ne faisons pas partie de l'intelligentsia ! Cette anecdote, désagréable j'imagine pour toi Lydia (et pardon d'y revenir encore une fois), me mets en effet en rogne. Après tout, si ce qui était dit dans cette critique était vrai, que risquais-tu vraiment ? Je comprends que tu aies préféré laisser tomber, j'aurais fait pareil, pour s'éviter des ennuis, des frais éventuels d'avocat ; mais si cela avait été au bout, je ne suis pas sûr que cet éditeur aurait gagné, voire serait allé plus loin, s'il était dans son tort. Je ne vois pas trop de quelle maison il s'agit mais ce doit être un drôle de leader. J'aurais bien aimé voir un tribunal avec des grammairiens qui s'étripent pendant des heures pour prouver que oui ou non il y avait des fautes d'orthographe dans ce livre, devant des juges et des hommes de lois à moitié endormis d'ennui.

Oh, tu peux y revenir Jérôme, ça ne me fait plus rien. En fait, renseignements pris, je ne risquais rien et tu peux me croire, la prochaine fois, non seulement je ne retirerai pas ma critique mais je mettrai en plus les preuves de ce que j'avance. Car tu te doutes bien que ma critique était fondée. Mais sur le coup, j'ai eu peur. Peur de me battre avec cette folle et peur de me battre avec une grosse boîte comme Flammarion. J'avais l'impression qu'entre cet écrivain (une femme mais je n'aime pas mettre ce mot au féminin, je trouve ça très laid) et moi, c'était le pot de fer contre le pot de terre. En fait, Flammarion n'a même pas bougé le petit doigt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Mar 13 Nov - 20:44

Eustrabirbéonne a écrit:
Ben tiens Lydia, toi qui as acheté Le Crétinisme alpin, suite (ou plutôt suites...) de La Littérature sans estomac, tu verras que votre histoire ressemble assez aux démêlés de Pierre Jourde avec l'atrocement officielle Savigneau.

Et voilà pourquoi j'ai acheté ce bouquin !

Eustrabirbéonne a écrit:
On pourrait lui proposer un "coin" sur NB à Sophie?

Je crois qu'elle a besoin de souffler et de se reposer par rapport à tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme Nodenot
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Taureau Chat
Nombre de messages : 295
Age : 42
Localisation : Toulouse
Emploi : Restaurateur
Loisirs : Ecriture, lecture, musique
Date d'inscription : 11/06/2012

MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Mer 14 Nov - 12:25

Ah, c'était Flammarion, rien que ça ! Mais quand on sait que la moyenne des livres vendus est de 1200 et quelques en France, on comprend que les auteurs se sentent sous pression et ont peur de passer à la trappe chez leurs éditeurs ; car, même si l'on est publié chez un grand, cela ne veut pas dire qu'on va vendre beaucoup de livres et que cela va forcément constituer un début de "carrière". Je ne sais pas de quel écrivain il s'agit, mais à mon avis elle avait peut-être quelques tracas liés aux ventes. Bon, apparemment elle était très connue mais enfin, même cela ne veut pas toujours dire "réussite automatique". Tu peux éventuellement me communiquer son nom en MP, Lydia, cette histoire titille ma curiosité.
_________________
Mon blog : http://legallicanautedesnainesbrunesetnoires.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Mer 14 Nov - 20:10

Je t'ai envoyé un MP Jérôme.
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7328
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Sam 23 Fév - 8:25

... Je trouve absolument scandaleux et révoltant, qu'un auteur et que la maison d'édition de cet auteur, parce que la critique d'un blogueur ou d'un internaute sur un forum, dérange et déplaît à cet auteur... Puissent (et s'arroger le droit) de demander le retrait du texte jugé "inconvenant" !
Et c'est vrai, que, ce même auteur et que son éditeur, sont "bien contents" et "roulent leurs mécaniques sur le Net" lorsque les critiques sont élogieuses... (Mais il faut voir, lire, ces critiques là : tout du papier bonbon, du style paillettes et confettis, des bravos à n'en plus finir, des phrases qui sont d'une platitude et d'une banalité à en crever d'ennui à force de les voir twittées et retwittées, facedeboucquées etc)... Révoltant ! A sortir sa kalachnikov !
Je revendique une liberté d'expression totale, car de ce "gros tas de merde", de ce "fumier puant" qui est la médiocrité relationnelle et culturelle ambiante, qui est cette marée noire de congratulations imbéciles ou de propos qui n'ont ni queue ni tête ou à l'emporte pièce... Il émerge toujours de temps à autre, quelque vérité bien exprimée par des gens qui voient clair et ne se laissent pas abuser : et il faut, il faut absolument, que ces vérités là puissent être dites, puissent être diffusées en toute liberté !
Si on était un peu plus nombreux à s'exprimer, à bloguer, à "forummer", à facedeboucquer, comme l'aurait certainement fait un John Fante, un Charles Bukowsky, un Céline, un Léo Férré, un Coluche, un Jacques Brel... si le Net avait existé du temps de ces gens là que je viens de citer... Alors, les "indignés du genre qui va à la messe", les "m'a-tu-vus" qui se pavanent dans les salons diu livre, les censeurs, les "faiseurs de pluie et de beau temps", les vendeurs de merde édulcorée ou de prose style grande écoles de journalisme science po et universités qui se croient les maîtres du monde... Tous ces connards là, ils auraient le bec cloué, ils ne pourraient plus nous interdire quoi que ce soit !
Pourriture va, cette censure à la mord'moi'l'noeud qui ne veut pas dire son nom, et qui, malgré qu'on soit dans un pays soit disant de liberté, te crucifies dès que tu bronches un peu contre une de ces merdes enveloppées de papier de soie !
Guerre totale à cette pourriture ambiante !


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Sam 23 Fév - 9:37

Sans compter que ça arrive de plus en plus souvent. Encore une fois, la liberté d'expression n'a pas de mise pour ces auteurs paranoïaques et ces maisons d'édition qui se croient tout permis.
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7328
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Sam 23 Fév - 13:07

... Dans une liberté d'expression vraiment totale et sans aucune censure, sans interdiction de quoi que ce soit y compris du pire et du plus abject... Je pense qu'un certain nombre de gens et pas forcément des gens soit-disant plus claivoyants et mieux informés, plus "sages", plus "réfléchissants", plus objectifs, plus avertis, etc. que les autres... Savent d'eux-mêmes, "faire la différence" entre la "merde" et la qualité, le talent réel, les vraies valeurs !
Et savent aussi faire la différence entre ce qui est dangereux, nuisible, prédateur, vil, vulgaire, abject... et utile, digne d'être découvert et partégé, apprécié...
Autrement dit "que tout paraisse, que tout puisse être dit et écrit et diffusé... et que le "tri" se fasse le plus naturellement du monde, que ce qui n'a pas de destin ou prétend en avoir un, que l'horreur, que le pire oui, soit ainsi évacué, rejeté, et pour finir, effacé par la seule force du bon sens des gens... Je crois, oui, je crois, au "bon sens" des gens, de ce bon sens qui vient du meilleur, du plus profond des êtres, et qui quoi qu'il arrive, quoi qu'il puisse se voir ou s'entendre, fera force de loi !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Sam 23 Fév - 14:25

yugcib a écrit:
Je crois, oui, je crois, au "bon sens" des gens, de ce bon sens qui vient du meilleur, du plus profond des êtres, et qui quoi qu'il arrive, quoi qu'il puisse se voir ou s'entendre, fera force de loi !

J'en suis également convaincue. D'ailleurs, dans ces "affaires" que j'ai citées plus haut (qui sont, entre nous, une goutte d'eau mais qui énervent bien sur le moment), ce sont souvent ces gens-là qui nous permettent de "reprendre du poil de la bête".
Revenir en haut Aller en bas
emji
Littérophage Notabéniste.
Littérophage Notabéniste.
avatar

Féminin
Balance Chien
Nombre de messages : 51
Age : 71
Localisation : bordeaux
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture ,ecriture,musique,voyage
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Sam 23 Fév - 16:55

coucou Lydia
je découvre ce fil !!!
ben dis donc quelle histoire ....je me doute que ça a du te foutre un choc ..
mais ce qui est super c'est le soutien que tu as reçu....
et bravo d'avoir eu le cran de faire cette critique ....bien méritée je n'en doute pas une seconde ...et qui aura peut être fait du bien a cette grande maison d'édition !!! non mais !!!!!

continues tes critiques ....même si je ne lis pas toujours les livres j'aime tes commentaires et quelquefois tu me donnes envie d'acheter le bouquin ou inversement .....
je suis tellement fière de te connaitre ......
bon c'est vrai que tes critiques sur mes ecrits sont plus qu'élogieuses Very Happy
mais je t'assure que si un jour ce n'est pas le cas je ne te ferai pas un procés mais au contraire t'en serai tres reconnaissante ..... :loveheart:

gros bisous
emji
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Sam 23 Fév - 17:03


Coucou Emji ! A l'époque, j'avais retiré et refait une critique plus apaisée, par peur d'avoir à me battre contre cette bonne femme, qui me menaçait pratiquement d'aller en justice, et contre Flammarion. Il s'avère que Flammarion a eu l'intelligence de ne pas bouger, de ne rien dire pendant que l'autre se déchaînait. Mais si cela devait m'arriver à nouveau, je n'hésiterais pas non seulement à laisser ma critique mais à enfoncer encore plus la personne en apportant les preuves de ce que j'avance. Il faut savoir que cette personne a laissé un message anonyme sur mon ancien blog pour que je ne puisse pas la contacter, et a signé à la fin. Apparemment, elle est assez coutumière du fait et n'accepte pas les critiques. Depuis, je n'accepte plus les messages en anonyme (ou presque).

Si ma critique sur ton livre était élogieuse, c'est parce qu'il le mérite, tout simplement. Sinon, s'il ne m'avait pas plu, je l'aurais dit aussi. J'estime qu'à partir du moment où les éléments sont argumentés et fondés, ils ne peuvent qu'être constructifs.
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7328
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Sam 23 Fév - 20:03

... En ce qui concerne les messages anonymes, c'est clair : je les déteste ! la liberté d'expression, elle passe selon moi par le courage de dire qui l'on est, de s'identifier, donc !
En règle générale pour ne pas dire absolue et quasiment sans restriction, les messages "défavorables" à mon égard, les critiques "difficiles" voire sévères et "qui ne font pas dans la dentelle"... Je les laisse subsister, quand il y en a, sur mon blog ou sur mon site, dans le cadre réponse...
La seule chose que je peux dire, c'est que je préfère tout de même les critiques ou les commentaires "argumentés" (et non pas "lapidaires", ou sommaires)... Et de préférence toujours, un argumentaire fondé sur des points précis...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Dim 24 Fév - 12:10

Il serait, je pense, facile aux hébergeurs de blogs, sites etc. de ne pas permettre de publier en anonyme. On commence d'ailleurs à y songer fortement dans la "blogosphère".
Revenir en haut Aller en bas
emji
Littérophage Notabéniste.
Littérophage Notabéniste.
avatar

Féminin
Balance Chien
Nombre de messages : 51
Age : 71
Localisation : bordeaux
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture ,ecriture,musique,voyage
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Dim 24 Fév - 19:30

entierement d'accord sur le fait que les critiques font avancer ..
il faut savoir les entendre c'est tout.....
avant de publier je demande toujours l'avis d'un certain nombre de personnes en qui j'ai confiance ...et je tiens compte de leurs critiques .
et s'il y a bien quelqu'un qui risque d'être sollicitée pour un avis ce sera bien toi Lydia ...
mais vu le peu de livre que je vais publier ne sois pas inquiéte !!! :non:

continues tes critiques tu fais ça si bien !!!!!!


mireille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   Lun 25 Fév - 8:34

Oh mais je ne m'inquiète pas Mireille !
Et merci pour les compliments !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la moutarde me monte au nez...   

Revenir en haut Aller en bas

Quand la moutarde me monte au nez...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -