Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Naufrages - Yoshimura Akira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56752
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Naufrages - Yoshimura Akira   Ven 26 Oct - 18:23



Hasen
Traduction : Rose-Marie Makino-Fayolle


ISBN : 9782742746514

Extraits
Notre Opinion





Personnages Principaux :

Isaku :

Il a neuf ans et présente un mélange émouvant d'enfance et de maturité bien au-dessus de son âge, ce qui va s'amplifier tout au long du roman. Son père vient de partir pour trois ans, après s'être "vendu" à un employeur étranger par l'intermédiaire du marchand de sel du village voisin. Isaku reste seul avec sa mère, son frère et sa petite soeur. Son père lui a bien recommandé de veiller à ce qu'ils aient à manger jusqu'à son retour.

C'est Isaku qui fait de "Naufrages" un roman d'apprentissage. Le petit garçon maigriot des premières pages va, pendant ces trois ans, devenir un homme sinon par l'âge, du moins par les soucis et le sens des responsabilités.

Il aura la chance ( ? ) d'être épargné par la petite vérole mais devra affronter la mort de sa petite soeur et la maladie de son frère et de sa mère. Sa joie de les voir encore en vie sera assombrie par la cécité qui s'abat sur son frère et plus encore par leur exil dans les montagnes. Quand il les regarde partir, il sait bien qu'il ne les reverra plus en vie et qu'ils n'ont échappé à la petite vérole que pour s'en aller mourir - sauf miracle - de faim et de froid dans une nature implacable. Fidèle à son devoir, il n'en reprendra pas moins la pêche et sera là pour accueillir son père, lequel revient après le drame, à la fin du roman.

La Mère d'Isaku :

Femme d'une exceptionnelle force morale qui, après le départ de son mari, doit veiller sur ses enfants avec le seul soutien de son fils aîné, le jeune Isaku. Elle parle peu et encore plus rarement pour faire un compliment. Le lecteur a toujours l'impression qu'elle traite durement Isaku et pourtant, plus on avance dans sa lecture et plus on sent qu'elle est très fière de lui. Sa seule crainte sans doute (dira-t-on celle de toutes les mères ?) : qu'il soit trop faible pour survivre dans l'univers où il est contraint de vivre.

Atteinte par la petite vérole, elle en reste défigurée et doit s'exiler dans les montagnes, avec son plus jeune fils, désormais aveugle, et les autres villageois marqués par la maladie. Avant son départ, elle montre à son aîné une réelle tendresse et lui dit en substance qu'il ne faut rien regretter, que c'est mieux ainsi, y compris pour son père. Une femme forte, dans toute l'acception du terme.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56752
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Naufrages - Yoshimura Akira   Ven 2 Nov - 18:34

Seconds Rôles :


Le Père d'Isaku :

On l'évoque plus qu'on ne le voit - sauf à la toute fin du roman où son fils l'aperçoit qui revient de ses trois ans de travaux à l'étranger et ne sait pas encore, en descendant le sentier de la montagne, qu'il va retrouver une famille dévastée.

Bon pêcheur, il a un sens suffisant des responsabilités familiales pour accepter de se louer pour trois ans à un employeur lointain, sous réserve que la somme versée soit conséquente et puisse faire vivre sa famille en son absence. Comme les autres pêcheurs du village, c'est un homme simple, dévoré plus souvent qu'à son tour par les soucis et la crainte de la famine.

Sahei :

Jeune garçon du même âge à peu près qu'Isaku. Il a toujours une opinion bien arrêtée sur tout et prétend pratiquement tout savoir, surtout lorsqu'il comprend ou s'imagine qu'Isaku, lui, n'est pas au courant. D'abord assez exaspérant, le personnage évolue jusqu'à devenir pour Isaku un véritable camarade.

Senkichi :

C'est à lui que revient la charge de sculpter les bateaux du village. Souffre d'une jambe plus courte que l'autre. A trois filles. La première a déjà été vendue à l'âge de quatorze ans. La seconde s'apprête à se vendre l'année où commence le roman. Enfin, la troisième, Tami, suscite visiblement l'intérêt d'Isaku - bien qu'elle soit un peu plus âgée que lui.

Tami :

Benjamine de Senkichi. Elle se rend parfaitement compte du béguin que ressent pour elle le jeune Isaku et finit, semble-t-il, par l'encourager. Mais tout cela sombrera sous les assauts de la petite vérole puisque Tami, ayant survécu à la maladie, devra prendre, elle aussi, le chemin de l'exil.

Le Chef du Village :

Pour autant que notre mémoire ne nous fasse pas défaut, son nom n'est jamais donné. C'est évidemment LA figure centrale dans ce petit village perdu, abandonné à tous les vents de l'océan. On le respecte et il n'abuse pas de ses administrés. Sous son autorité, s'organisent toutes les cérémonies traditionnelles et, bien entendu, après l'échouage d'un navire, toutes les distributions de vivres et d'objets récupérés.

Touché par la petite vérole, il y survivra mais devra se bannir lui-même du village. La dernière image qu'on a de lui : il s'éloigne sur le sentier de la montagne, en tête du cortège des bannis.

Kichizo :

Ami du père d'Isaku. Il lui apprend entre autres comment faire cuire le sel sur la plage au début du premier hiver, lorsque débute la saison des navires.

Se sentant coupable de la mort de son épouse, il se suicide peu après en se jetant du haut d'une falaise.

L'Epouse de Kichizo :

Son mari souffrant d'une maladie des yeux, c'est elle qui a dû se louer pour trois ans. Pour une raison inconnue, elle est revenue plus tard que prévu et cela a semé le soupçon dans l'esprit de son mari comme dans le reste du village. Les relations du couple se sont alors dégradées, au point que le Chef s'est interposé. Mais il a eu beau prêcher la réconciliation, Kichizo a continué à battre la malheureuse, tant et si bien qu'un jour, celle-ci finit par se pendre, dans le cimetière du village, ce qui plonge Kichizo dans les affres d'une terrible culpabilité.

Takichi :

Neveu de la mère d'Isaku et cousin de ce dernier. Il lui apprend l'art difficile de la pêche au maquereau. Atteint par la petite vérole, il devient aveugle et doit s'exiler.

Kura :

La fille la plus robuste du village. C'est elle qui, plus ou moins, choisit le fluet Takichi pour époux.

La seconde année, elle est enceinte lorsqu'elle a l'honneur de tenir le rôle de la Femme allant sur la mer pour "appeler" les bateaux. Mais la petite fille qu'elle aura de son mari et qu'ils prénommeront Tama meurt de la petite vérole. Elle-même est touchée et, défigurée par la maladie, doit quitter le village.

Isokichi :

Frère cadet d'Isaku, il est encore très jeune quand s'en va leur père. Peu à peu, il suit son frère en mer et fait, vaille que vaille, le dur apprentissage du métier de pêcheur.

Frappé par la petite vérole, il en réchappe au prix de ses yeux et suit sa mère dans la montagne.

Le Conseiller du Chef :

Ce vieillard pourtant avisé ne réalise pas le danger présenté par les kimonos de soie écarlate et conseille de les répartir entre les différentes familles du village. Lorsqu'il comprend que, sans lui, la maladie n'aurait pas pu prendre pied parmi ses concitoyens, il fait son mea culpa, puis se suicide en se jetant d'une falaise.

Kanbei :

Cet ancien conseiller du Chef du Village avait pris sa retraite. Mais l'explosion de l'épidémie et l'invalidité à laquelle elle réduit le Chef, le forcent à reprendre du service en s'appuyant sur son fils, Manbei. Il est le premier à réaliser que les kimonos trouvés sur les cadavres dans le bateau échoué sont les vecteurs de l'épidémie.

Manbei :

Fils du précédent. C'est lui qui demande à Isaku, après le départ en exil de son frère et de sa mère, de reprendre la pêche.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/


Dernière édition par Masques de Venise le Sam 3 Nov - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56752
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Naufrages - Yoshimura Akira   Sam 3 Nov - 17:52

Figurants & Utilités :


Kinzo :

A fait une mauvaise chute dont il ne s'est pas relevé. C'est en prévision de son incinération qu'Isaku, au début du livre, rapporte du bois trouvé sur la plage.

Une Villageoise :

Sort de la maison de Kinzo pour aider Isaku à porter le bois.

Tatsu :

Soeur aînée d'Isaku.
Elle s'est "vendue" dès ses quatorze ans mais pour une durée de dix ans.

Le Marchand de Sel :

Il appartient au village voisin et c'est lui qui sert d'entremetteur auprès des employeurs éventuels.

Teru :

Soeur cadette d'Isaku. Un bébé. Meurt d'une fièvre mal soignée.

La Jeune Femme Enceinte :

"Prêtresse" - si l'on peut dire - officiant dans la cérémonie appelant au naufrage des bateaux l'année où s'en va le père d'Isaku.

La Fille Aînée de Senkichi :

Déjà partie travailler au loin.

La Fille Cadette de Senkichi :

Son départ doit s'effectuer l'année où commence le roman.

Le Grand-Père de Sahei :

A raconté à son petit-fils le naufrage sur la plage d'un navire appartenant au Gouvernement - ces navires-là se reconnaissaient à l'emblème figurant sur leur voile. Conscients de l'atrocité du châtiment qui leur serait infligé s'ils s'y risquaient, les villageois ne l'avaient évidemment pas pillé. Au contraire, ils avaient soigneusement rassemblé les survivants et ce qui restait de la cargaison et avaient expédié un messager à la grande ville auprès de l'Administration. Un jeune fonctionnaire était venu enquêter et avait fait ensuite rapatrier tout ce qui avait été sauvé.

Les Trois Escrocs :

L'hiver suivant, trois hommes se firent passer pour des fonctionnaires du Gouvernement et dévalisèrent le malheureux village sous prétexte que ses habitants avaient certainement dissimulé une partie du vaisseau naufragé. Ils raflèrent notamment les boeufs du Chef.

Kensuke & Kita :

Sont chargés, avec Isaku, de guetter tout étranger qui s'approcherait du village tandis que ses habitants s'occupent de démonter le navire échoué, de faire disparaître les corps des marins et de rassembler le butin ainsi obtenu.

Le Villageois Aux Cheveux Blancs :

Revenu de ses années de "service," il ne passe qu'un soir dans son village et décède paisiblement dans son sommeil.

Le Villageois Amputé :

Compagnon du précédent qui lui a sans doute sauvé la vie sur le voyage du retour. La mort de son ami le plonge dans une sorte de dépression.

Les Cadavres Mystérieux :

Retrouvés morts mais revêtus de somptueux kimonos rouges dans la cale du navire qui s'échoue sur la plage lors de l'hiver précédant la troisième année, ils sont au nombre de vingt. On ne sait ni qui ils sont ni d'où ils viennent - et on comprendra trop tard qu'ils apportent la Mort et peut-être la vengeance des marins survivants du dernier naufrage mais que les villageois avaient massacrés.

Kane :
La dernière soeur d'Isaku. Elle meurt de la petite vérole.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naufrages - Yoshimura Akira   

Revenir en haut Aller en bas

Naufrages - Yoshimura Akira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Petit Répertoire des Personnages Dans Les Oeuvres Lues -