Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Charles d'Orléans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 62501
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Charles d'Orléans   Ven 23 Nov - 9:49

24 novembre 1394, Paris (France) : naissance de Charles, comte de Valois, comte de Blois, puis duc d'Orléans, poète.

Il n'a pas encore tout à fait treize ans lorsqu'il devient le chef de la maison d'Orléans, à la mort de son père, Louis Ier, assassiné, le 23 novembre 1407, sur ordre de son neveu, Jean-Sans-Peur, duc de Bourgogne. La mère de Charles, Valentine Visconti, fille et héritière de Jean-Galeas Visconti, ne survivra pas plus d'un an à son époux assassiné et devant son lit de mort, Charles et ses frères sont tenus de prononcer le fameux serment de vengeance à l'encontre de leur cousin.

Mais à treize-quatorze ans, même en ces temps difficiles et fût-on de sang royal - Charles n'est autre que le neveu du roi Charles VI et le petit-fils de Charles V - on n'en reste pas moins très jeune en politique. Charles d'Orléans prend pour mentor son beau-père, Bernard VII, comte d'Armagnac, et c'est à compter de cette époque que les opposants au clan Bourgogne - lequel soutient l'idée d'un roi anglais - seront connus sous le nom des Armagnac.

Justement, le roi d'Angleterre et le roi de France se défient à nouveau : nous sommes en 1415, de sinistre mémoire pour l'armée française mais victoire étincelante pour le camp anglais avec la célèbre bataille d'Azincourt, le 25 octobre. Les chevaliers français, étouffés par le poids de leurs armures, ne résistent pas aux tirs des archers anglais, si mobiles : c'est le désastre.

Le jeune duc d'Orléans est lui-même fait prisonnier par son cousin, Henry V d'Angleterre. Notons qu'ils ont pour ancêtre commun le roi de France Philippe IV le Bel, qui donna sa fille, Isabelle, en mariage au roi d'Angleterre Edouard II. Le couple eut un fils, Edouard III, futur vainqueur de Crécy. Son fils, le célèbre Prince Noir, mourut avant de pouvoir accéder au trône et ce fut le petit-fils d'Edouard III, Richard II, qui hérita. La tyrannie exercée par celui-ci dans les dernières années de son existence fit tellement de mécontents que la couronne anglaise fut récupérée par son cousin, Henry Bolingbroke - ainsi surnommé parce qu'il était né au château du même nom - qui devint Henry IV et qui la laissa à son tour à son fils, Henry V.

Charles d'Orléans va passer près d'un quart de siècle en Angleterre, allant de château en château et au reste plutôt bien traité par son hôte forcé. Il vit ainsi plus ou moins comme il vivrait en son propre duché mais comme il est le chef des Armagnac, Henry V se refuse à l'échanger contre quelque rançon que ce soit.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron


Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. 
Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. 
Pierre Desproges

https://www.notabeneculturelitteraire.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 62501
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Charles d'Orléans   Ven 23 Nov - 10:11

Pour meubler les longues journées de captivité, si douces soient-elles, Charles compose des vers. Beaucoup traitent de son exil forcé et le plus célèbre de ses poèmes s'intitule, titre ô combien révélateur : "En La Forêt de Longue Attente."

L'essentiel de cette production consiste en des poèmes courts, des ballades et des rondeaux évidemment rédigés en français. Néanmoins, il existe une traduction anglaise contemporaine de certains de ces textes et on l'attribue en général à Charles d'Orléans en personne.

Enfin, le 5 novembre 1440, le prince est officiellement libéré contre une rançon de deux-cent-vingt-mille écus, soit une partie de la dot de sa nouvelle épouse, Marie de Clèves, âgée de quatorze ans à peine et nièce du duc de Bourgogne Philippe le Bon. Ajoutons au passage qu'elle est aussi, de facto, la petite-fille de Jean-Sans-Peur, responsable de l'assassinat du père de son nouvel époux. Mais les temps évoluent, Jeanne d'Arc est passée par là, les Anglais ne sont plus en si fière position et la politique reste la politique.

Charles ne reverra cependant son pays que huit ans plus tard et choisira de mener une vie retirée en son château de Blois. De son épouse, il aura plusieurs enfants, dont Louis, futur Louis XII et second époux d'Anne de Bretagne, et Anne, née posthume et future abbesse de Fontevraud.

Charles d'Orléans meurt à Amboise, le 5 janvier 1465. Il laisse derrière lui une oeuvre considérable, à savoir : cent-trente-et-une chansons, cent-deux ballades, sept complaintes et pas loin de quatre-cents rondeaux sans oublier, outre ses traductions, quelques pièces poétiques en langue anglaise.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron


Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. 
Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. 
Pierre Desproges

https://www.notabeneculturelitteraire.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 62501
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Charles d'Orléans   Ven 23 Nov - 10:14


_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron


Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. 
Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. 
Pierre Desproges

https://www.notabeneculturelitteraire.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8045
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Charles d'Orléans   Mar 4 Juin - 17:16

Charles d'Orléans est l'un de mes poètes préférés;
Je l'ai redécouvert avec un élève de cours particuliers qui étudiait en DEUG "En la forêt de longue attente";
Je cite pour ceux qui aime ce poète le très beau livre critique que lui consacre Alice Planche
" Charles d'Orléans ou la recherche d'un langage"
Cet ouvrage est pour moi le modèle absolu de critique littéraire = style simple, transparent, il est comme une voix par dessus votre épaule qui lit Charles d'Orléans au même rythme que vous et vous livre en écho son sens et sa richesse;

Elisabeth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8045
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Charles d'Orléans   Mar 4 Juin - 17:40



En la forêt de Longue Attente.

En la forêt de Longue Attente
Chevauchant par divers sentiers
M'en vais, cette année présente,
Au voyage de Desiriers.
Devant sont allés mes fourriers
Pour appareiller mon logis
En la cité de Destinée ;
Et pour mon coeur et moi ont pris
L'hôtellerie de Pensée.

Je mène des chevaux quarante
Et autant pour mes officiers,
Voire, par Dieu, plus de soixante,
Sans les bagages et sommiers.
Loger nous faudra par quartiers,
Si les hôtels sont trop petits ;
Toutefois, pour une vêprée,
En gré prendrai, soit mieux ou pis,
L'hôtellerie de Pensée.

Je despens chaque jour ma rente
En maints travaux aventuriers,
Dont est Fortune mal contente
Qui soutient contre moi Dangiers ;
Mais Espoirs, s'ils sont droicturiers,
Et tiennent ce qu'ils m'ont promis,
Je pense faire telle armée
Qu'aurai, malgré mes ennemis,
L'hôtellerie de Pensée.

ENVOI

Prince, vrai Dieu de paradis,
Votre grâce me soit donnée,
Telle que trouve, à mon devis,
L'hôtellerie de Pensée.



Charles d'Orléans
.





Ainsi Charles d'Orléans prisonnier durant 25 ans loin de France exprime-t-il l'attente, d'un retour ? l'achèvement d'un destin ? plus précisément, il vit en sa "pensée" qui va cheminant en "la forêt de longue attente" multipliant les envois d'hommes de chevaux, vers d'incertaines haltes, toutes plus proches de France, au fur et à mesure qu'elles se succèdent; mais ces haltes sont elles aussi "de pensée"
Il est prisonnier, et sa seule liberté c'est l'esprit =

"Prince, Véritable Dieu du Paradis que votre grâce me soit donnée de sorte que je puisse trouver la liberté de Penser"

Je ne sais pas si il peut y avoir plus belle définition de la poésie, et de la littérature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 53
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Charles d'Orléans   Mar 4 Juin - 23:05

"Le temps a laissé son manteau
De vent de froidure et de pluie
Et s'est vêtu de broderie
[...]"

Argh ! je ne me souviens plus de la suite !
En tout cas merci pour "La forêt de longue attente", Elisabeth.
Un des plans de Jeanne d'Arc était de libérer Charles d'Orléans ! elle ne doutait de rien, la gamine rentre-dedans. Ce qui est aussi beau que de douter de tout.
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8045
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Charles d'Orléans   Sam 8 Juin - 17:03

Je ne savais pas du tout !
C'est très mignon, ça, "la gamine rentre-dedans" ...... Very Happy

Alors ( j'ai dû chercher, moi aussi ! )

Et s'est vêtu de broderie
De soleil luisant clair et beau.



C'était notre quart d'heure historico-poétique........ :oops:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 53
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Charles d'Orléans   Sam 8 Juin - 23:26

Elisabeth Le Caille a écrit:
Je ne savais pas du tout !
C'est très mignon, ça, "la gamine rentre-dedans" ...... Very Happy

Alors ( j'ai dû chercher, moi aussi ! )

Et s'est vêtu de broderie
De soleil luisant clair et beau.





Ah oui, merci Elisabeth !

Pour Jeanne d'Arc, je l'adore, et j'ai pas mal travaillé sur sa trajectoire météorique. Ma petite périphrase lui convient je crois : en effet quand elle est arrivée à Orléans pour débloquer le siège de la ville par les Anglais, les vieux chefs de guerre lui ont montré de loin les positions ennemies et ont commencé à lui expliquer les mouvements de troupe peut-être possibles, si on les tournait par ici ou bien... "Ah, ils sont là-bas ?" qu'elle a dit en sautant à cheval "Eh ben on y va tous ! à l'assaut !"
Et tous les soldats ont suivi avec enthousiasme ! en général sa stratégie à elle c'était ça. Quoi d'étonnant ? une fille de 16 à 18 ans, un "tomboy" comme on dit en anglais. Que de bêtises compliquées on a écrit sur elle !!
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8045
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Charles d'Orléans   Dim 9 Juin - 3:46

:ehben:
.........Je ne connais pas du tout Jeanne d'Arc....... :oops:

......à peine le minimum qui date de l'école !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charles d'Orléans   

Revenir en haut Aller en bas

Charles d'Orléans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: INTERMEDE ARTISTIQUE, MUSICAL ... SAUPOUDRE DE POESIE :: Le Cercle des Poètes -