Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le traquet rieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Le traquet rieur   Mer 13 Fév - 13:42



Le traquet rieur est un oiseau rare et fragile qui niche dans des trous de roche et défend l'entrée de son refuge en construisant une barricade de cailloux...
Cet oiseau délicat, tout comme tant d'autres êtres vivants, est en voie de disparition, car ce que réalise l'homme depuis des millénaires pour imposer sa domination sur tout ce qui vit et pousse sur cette planète, devient la cause principale de la disparition de nombreuses espèces animales...
Mais la vie, comme l'oiseau fragile, construit ses barricades de cailloux à l'entrée de ses niches, pour se protéger, se développer et se perpétuer...
Et dans le combat que mène la vie pour se développer et se perpétuer en dépit de tout ce qui a disparu déjà et qui disparaîtra encore demain ; le martèlement des discours, des doctrines et des résolutions, a-t-il un sens, est-il crédible?
Contre le pouvoir de ces géants alchimistes que sont les plus puissants des humains, le combat semble aussi dérisoire et aussi vain, que le rire du traquet contre le vent qui arrache et déchire...
Et il y a aussi tous ces refuges de prédateurs disséminés dans les forêts, reliés entre eux et qui ravitaillent les géants alchimistes, de tout ce dont ils se sont accaparé autour d'eux...
Le combat est inégal mais il n'est pas perdu...
La vie construit des barricades de cailloux plus coupants, contre les doigts fureteurs des géants alchimistes...
La vie peut disparaître d'un monde, mais pas de l'univers...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le traquet rieur   Mer 13 Fév - 19:04

Je ne connaissais même pas l'existence de cet oiseau. Une chose est sûre, la nature sera toujours plus forte, qu'on le veuille ou non. La preuve, c'est que même lorsqu'on la détériore au plus haut point, elle reprend ses droits à un moment ou à un autre.
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le traquet rieur   Mer 13 Fév - 20:58

... J'avais découvert l'existence de cet oiseau en lisant le livre de Bernard Clavel "le silence des armes", dans ce passage où le personnage principal évoque un souvenir de son enfance : il avait vers l'âge de 10 ou 12 ans, tiré avec son lance pierres sur cet oiseau, un traquet rieur, juché sur une branche, lors d'une expédition avec un copain, dans une vallée étroite, une gorge je crois, proche de la maison de ses parents, quelque part en Franche Comté... Et son père, un homme intègre, ennemi de la violence et de la guerre, avait été très en colère contre lui en apprenant qu'il avait tué l'oiseau...
Ce passage m'avait beaucoup marqué, comme d'ailleurs tout ce livre, l'un des meilleurs à mon avis, de Bernard Clavel, mais tellement vrai, tellement émouvant et tragique...
Depuis, cet oiseau, le traquet rieur, fait figure de symbole dans mon esprit, à cause justement de sa délicatesse, de sa fragilité, de sa discrétion et de la distance qu'il met entre lui et les humains (il est très difficile à observer, et il n'y a pas beaucoup d'endroits en France où on a des chances de le rencontrer : des régions perdues, rocailleuses, de vallées et gorges étroites, loin des centres urbains, loin même des villages, là où il n'y a que de très petites routes encaissées et désertes)...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le traquet rieur   

Revenir en haut Aller en bas

Le traquet rieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -