Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Histoire et Politique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Histoire et Politique. Vide
MessageSujet: Histoire et Politique.   Histoire et Politique. Icon_minitimeSam 28 Jan - 15:17

Je continue à ne voir rien de répréhensible dans la lecture de la fameuse loi du 23 février 2005. Cf. le début du texte - les autres articles ne sont pas cités parce qu'ils se rapportent à des histoires de bourses et de dédommagements qui, pour autant que je sache, n'ont pas porté à polémique :

Citation :
LOI n° 2005-158 du 23 février 2005 portant reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés (1)

NOR: DEFX0300218L

L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Article 1

La Nation exprime sa reconnaissance aux femmes et aux hommes qui ont participé à l'oeuvre accomplie par la France dans les anciens départements français d'Algérie, au Maroc, en Tunisie et en Indochine ainsi que dans les territoires placés antérieurement sous la souveraineté française.

Elle reconnaît les souffrances éprouvées et les sacrifices endurés par les rapatriés, les anciens membres des formations supplétives et assimilés, les disparus et les victimes civiles et militaires des événements liés au processus d'indépendance de ces anciens départements et territoires et leur rend, ainsi qu'à leurs familles, solennellement hommage.

Article 2

La Nation associe les rapatriés d'Afrique du Nord, les personnes disparues et les populations civiles victimes de massacres ou d'exactions commis durant la guerre d'Algérie et après le 19 mars 1962 en violation des accords d'Evian, ainsi que les victimes civiles des combats de Tunisie et du Maroc, à l'hommage rendu le 5 décembre aux combattants morts pour la France en Afrique du Nord.

Article 3

Une fondation pour la mémoire de la guerre d'Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie est créée, avec le concours de l'Etat.

Les conditions de la création de cette fondation sont fixées par décret en Conseil d'Etat.

Article 4

Les programmes de recherche universitaire accordent à l'histoire de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, la place qu'elle mérite.

Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, et accordent à l'histoire et aux sacrifices des combattants de l'armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit.


La coopération permettant la mise en relation des sources orales et écrites disponibles en France et à l'étranger est encouragée.

Article 5

Sont interdites :

- toute injure ou diffamation commise envers une personne ou un groupe de personnes en raison de leur qualité vraie ou supposée de harki, d'ancien membre des formations supplétives ou assimilés ;

- toute apologie des crimes commis contre les harkis et les membres des formations supplétives après les accords d'Evian.

L'Etat assure le respect de ce principe dans le cadre des lois en vigueur.

Je conçois cependant qu'elle puisse choquer certains.

Mais dans ce cas, qu'on m'explique pourquoi les historiens n'ont rien dit lors des lois Gayssot et Taubira ?

Si l'on supprime l'article 4 - c'est ce que Chirac souhaite même si cela risque de coûter encore des voix à la droite qu'il représente - il faut du coup supprimer ces deux lois et, bien entendu, celle reconnaissant le génocide arménien.

Après réflexion, je trouve quant à moi qu'il est particulièrement infantilisant pour le peuple de lui imposer ainsi ce qu'il doit penser. Cela me rappelle aussi la disproportion de châtiments entre l'Allemagne ruinée et le Japon. L'Allemagne a tout payé, et continue à s'autoculpabiliser. Les médecins japonais qui torturèrent les prisonniers soviétiques et pratiquèrent sur eux des expériences dignes de Mangele ont été, pour nombre d'entre eux, récupérés par les Etats-Unis. Et ce que l'armée japonaise a fait subir aux femmes chinoises et coréennes ? ...

A mon avis, et les événements se précipitent au Proche-Orient pour le prouver, on arrive en fin de parcours : le monde créé par la Seconde guerre mondiale, déjà gravement ébranlé en septembre 2001, est en train de se désagréger.

Ras le bol de plusieurs mesures pour le même poids car cela revient à dire que les souffrances des uns valent mieux que celles des autres.

Aberrant, non, d'en arriver à écrire ça ? ... :shock: Pourtant, c'est ce que m'inspire toute cette histoire.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par le Dim 29 Jan - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Von Stroheim
L'homme que vous aimerez haïr, bien sûr.
Von Stroheim

Lion Cheval
Nombre de messages : 209
Age : 64
Date d'inscription : 05/01/2006

Histoire et Politique. Vide
MessageSujet: Re: Histoire et Politique.   Histoire et Politique. Icon_minitimeSam 28 Jan - 20:14

Masques de Venise a écrit:
Ras le bol de plusieurs mesures pour le même poids car cela revient à dire que les souffrances des uns valent mieux que celles des autres.

D'où le malaise engendré, à gauche comme à droite, par le tapage médiatique mené autour de cet article. Il aura eu le mérite de nous mettre en face de certaines incohérences qui durent depuis trop longtemps.
_________________
L'idée de la décadence de l'Occident fait partie de son langage culturel. L'Occident s'est toujours plu à imaginer sa propre mort.
Jean Baudrillard - Sociologue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Stroheim
L'homme que vous aimerez haïr, bien sûr.
Von Stroheim

Lion Cheval
Nombre de messages : 209
Age : 64
Date d'inscription : 05/01/2006

Histoire et Politique. Vide
MessageSujet: Re: Histoire et Politique.   Histoire et Politique. Icon_minitimeMar 31 Jan - 11:12

Lu sur L'Internaute-Actu :

Citation :
Cinq jours après avoir décidé de supprimer la mention du "rôle positif" de la colonisation française dans la loi du 23 février 2005, le chef de l'Etat a voulu honorer la mémoire des millions d'Africains victimes de la traite négrière, à un moment où la "question noire" s'est imposée dans le débat public.

Son discours s'inscrit dans la lignée de celui qu'il avait prononcé le 16 juillet 1995 sur les lieux du Vel'd'Hiv, devenant le premier président de la République à reconnaître "les fautes commises par l'Etat" dans la déportation des juifs de France.

S'il reconnaît que "dans l'histoire de l'humanité, l'esclavage est une blessure" et qu'il a "nourri le racisme", M. Chirac ne fait pourtant pas acte de repentance. Il a au contraire affirmé avec force que la République était la mieux à même de répondre aux tentations du communautarisme.

"Il faut le dire avec fierté: depuis l'origine, la République est incompatible avec l'esclavage", a affirmé le chef de l'Etat.

"La grandeur d’un pays, c’est d’assumer toute son histoire. Avec ses pages glorieuses, mais aussi avec sa part d’ombre. Notre histoire est celle d'une grande nation. Regardons-la avec fierté. Regardons-la telle qu'elle a été", a-t-il déclaré.

Pour M. Chirac, c'est ainsi que seront renforcées "l’unité et la cohésion nationale, l'amour de son pays et la confiance dans ce que l’on est".

Le président a précisé que le 10 mai "ne se substituera pas aux dates qui existent déjà dans chaque département d’outre-mer".

Il a confié à l'écrivain martiniquais Edouard Glissant la présidence d'une mission de préfiguration d'un Centre national consacré à la traite et à l'esclavage.

_________________
L'idée de la décadence de l'Occident fait partie de son langage culturel. L'Occident s'est toujours plu à imaginer sa propre mort.
Jean Baudrillard - Sociologue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
André B.

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

Histoire et Politique. Vide
MessageSujet: Re: Histoire et Politique.   Histoire et Politique. Icon_minitimeMar 31 Jan - 17:19

Citation :
Article 4

Les programmes de recherche universitaire accordent à l'histoire de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, la place qu'elle mérite.

Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, et accordent à l'histoire et aux sacrifices des combattants de l'armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit.

Cet article 4 est à peine cohérent avec lui-même : vu sa teneur on s'attendrait plutôt à ce qu'il rende hommage aux combattants français tombés lors des conquêtes colonisatrices.

Bien que je pense qu'on n'a pas à coloniser les autres pays je reconnais que les combattants français furent généralement beaucoup moins cruels avec leurs ennemis que ces derniers vis à vis d'eux.

Plusieurs de ces malheureux qui tombèrent vivants entre les mains de ces fanatiques barbares durent subir le plus affreux martyre. De larges flaques de sang noirci marquaient encore les endroits où ils furent martyrisés. Déguignet, Histoire de ma vie.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Stroheim
L'homme que vous aimerez haïr, bien sûr.
Von Stroheim

Lion Cheval
Nombre de messages : 209
Age : 64
Date d'inscription : 05/01/2006

Histoire et Politique. Vide
MessageSujet: Re: Histoire et Politique.   Histoire et Politique. Icon_minitimeMar 31 Jan - 18:27

La guerre est chose atroce et les hommes sont plus cruels que les animaux :

Histoire et Politique. Goyadesastrepire9rf

Ajoutez là-dessus une once de différence religieuse, bref la justification du meurtre et de la torture par Dieu, et vous obtiendrez aussi bien les moines catholiques que des protestants s'amusaient à ferrer comme des ânes bien avant la St Barthélémy, la St Barthélémy elle-même, la lapidation de l'apostat et aussi les clichés de Guentanamo. Pour ceux des camps de concentration, qui dira qui l'emportait : l'aspect ethnique ou l'aspect religieux ? Je penche pour le premier mais je ne suis pas le Pape, ce grand ami de Déguignet, n'est-ce pas, André ? ... Laughing
_________________
L'idée de la décadence de l'Occident fait partie de son langage culturel. L'Occident s'est toujours plu à imaginer sa propre mort.
Jean Baudrillard - Sociologue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
André B.

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

Histoire et Politique. Vide
MessageSujet: Re: Histoire et Politique.   Histoire et Politique. Icon_minitimeMer 1 Fév - 2:16

La torture était utilisée également comme une arme de combat : les hurlements des suppliciés était tels que de nombreux soldats de l'armée française s'enfuyaient sans combattre, parfois même en oubliant leur fusil lorsque les Kabyles les chargeaient en nombre supérieur. Déguignet faisait partie d'une compagnie d'élite qui s'était illustrée sur les champs de bataille en Europe et qui aurait bien pu être sacrifiée en Kabylie si elle avait cédé à la panique devant les assauts des cavaliers adverses qui décimaient les compagnies isolées. Les voltigeurs constituaient la moitié de l'élite de l'armée française : c'était des soldats de première ligne qui devaient soit amortir les assauts des cavaliers adverses soit percer le front adverse à un moment donné. C'était des vieux soldats qui devenaient fous au son de la charge et qui changèrent le cours de la fameuse bataille de Magenta en refusant d'obéir au commandement : Déguignet était devenu voltigeur, caporal de voltigeurs plus précisément, au bout de seulement cinq ans de service du fait de sa bravoure et contribua ainsi à la légende de l'armée française, la fameuse armée de lions commandée par des ânes !

En Kabylie les voltigeurs pris au piège se mettaient en carré, baïonnettes en avant et résistaient à toutes les charges en reformant leur carré sans faire aucun quartier : les Kabyles en appelaient à Mahomet et Allah. Mais ces pauvres dieux étaient comme tous leurs confrères, muets, sourds et aveugles.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Histoire et Politique. Vide
MessageSujet: Re: Histoire et Politique.   Histoire et Politique. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Histoire et Politique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: UNE LARME D'EMOTION POUR NOS PREMIERES ARCHIVES :: Les Limbes -