Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

MARSEILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MARSEILLE Vide
MessageSujet: MARSEILLE   MARSEILLE Icon_minitimeMar 19 Mar - 20:26

MARSEILLE capitale de la violence : cela fait la UNE des médias ! Mais MARSEILLE capitale de la culture en 2013 : pas un mot des médias !
Les caïds qui s'entretuent, la drogue et les maffias avec l'argent facile à gagner sans avoir besoin d'aller ni à l'école ni de travailler (100 euros par jour c'est ce que gagne un môme de 13 ans pour faire le guetteur, et autant sinon davantage c'est que reçoivent des familles entières dans les cités gangrenées, des familles qui par ailleurs perçoivent des revenus sociaux)... Et tout cela avec pour "excuse" (on trouve même cela "normal") une pauvreté et un chômage endémiques... Voilà pour la UNE des médias!
Mais des reportages, des articles, sur les manifestations culturelles à Marseille en 2013, sur le travail, sur le talent et sur les réalisations des créateurs et des artistes, ça, que dalle de la part des médias !
D'accord, c'est vrai, Marseille, comme bien d'autres villes d'ailleurs, c'est la drogue, la délinquence, la violence, les bandes, les quartiers "difficiles", et comme partout, l'inculture, l'échec scolaire...
Mais Marseille, comme bien d'autres villes aussi, c'est ce que l'on ne voit pas, ce dont personne ne parle, ce qui rapporte autre chose que du pognon, ce qui se crée, se bat pour exister, s'innove, ce qui est de cette France qui n'a rien à voir avec le film "vive la France" de Michaël Youn... Et qui est beau à en avoir les larmes aux yeux, qui jamais ne moura, jamais ne baissera les bras, et n'aura jamais besoin de kalachnikov ni de drogues dures ni de caïds ni de politiques ni d'économistes...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MARSEILLE Vide
MessageSujet: Re: MARSEILLE   MARSEILLE Icon_minitimeMar 19 Mar - 23:00

... Ces gens des "quartiers", ces jeunes -et moins jeunes- tous dealers, guetteurs, intermédiares, petits caïds... Toute cette population sans emploi vivant de la drogue mille fois mieux qu'elle ne vivrait du travail salarié... C'est la paix sociale assurée. En effet ce ne sont pas ces gens là qui vont manifester dans la rue, qui vont bousculer des compagnies de CRS, jeter des pavés, se livrer à des violences urbaines...
La paix sociale assurée, c'est de ça que rêvent les gouvernements et les municipalités...
D'autant plus que, plus on se shoote, plus on est nombreux à se shooter, et moins on va se battre contre les banquiers, les spéculateurs, la finance ; pour les droits du salarié et du citoyen, pour les services publics, pour la culture, l'école... Ainsi l'argent rentre, l'économie locale fonctionne avec commerces, produits de loisirs et de consommation... Moyennant quelques bavures, quelques cadavres par ci par là, quelque affaire qui émeut l'opinion publique (on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs)... "tout baigne" ! Il n'y a jamais eu autant de pognon à la pelle et en liasses épaisses de biftons de cent, deux-cents, cinq cents euros, que dans les "quartiers" où tout ou presque se règle non pas par carte bleue mais en liquide...
Partout dans le monde où il y a du trafic d'armes et de la drogue, et de la prostitution, et des caïds religieux, des mafiosos, c'est là où il y a le plus de pognon, et la première chose qui est achetée c'est d'abord une grosse bagnole, et les meilleurs équipements technologiques de loisirs... C'est aussi là où il y a le moins de révolutions, de grèves, de troubles sociaux... Mais qu'est-ce qu'on y crève de mort violente dans ces endroits là, dont ne verra jamais émerger aucune culture digne du nom de culture !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MARSEILLE Vide
MessageSujet: Re: MARSEILLE   MARSEILLE Icon_minitimeJeu 21 Mar - 8:19

... Parlant de ces "une" des médias, je veux dire en fait que les grands médias, ceux des journaux télévisés et des premières pages des quotidiens régionaux et nationaux ; se focalisent en priorité sur ces évènements de l'actualité politique, économique, sociale et autre, qui impactent l'opinion... Ces évènements qui suscitent de l'émotion, qui "marquent" et dont on se souvient... et qui "canalisent" ainsi le jugement, la pensée des gens, et donc les comportements, les habitudes, et souvent il faut le dire, les violences ; ces violences au quotidien contre "tout ce qui ne va pas" et qui exaspère les sensibilités, ne suscitant que des polémiques, de la haine même, du rejet de cet autre ou de ces autres qui sont eux les "responsables", etc. ...
Et il est évident que tous ces évènements sur lesquels se focalisent les médias, qui font la "une" de l'actualité durant plusieurs jours voire plusieurs semaines, sont à chaque fois des évènements violents, tels par exemple que ces réglements de compte entre bandes et assassinats en série à Marseille... Et, sans doute un autre jour plus ou moins proche, quelque affaire sordide, quelque émeute dans un quartier difficile, quelque scandale énorme, quelque pandémie due à un virus nouveau, quelque attentat terroriste, etc. ...

"Marseille, capitale Européenne en 2013, de la Culture" , est l'un de ces "autres évènements"qui ne sont pas "de la une", et dont il faut avoir recherché l'information, ou dont il faut avoir été, "au bon moment", informé par quelque article de journal ou de magazine, par quelque reportage sur une radio, sur une chaîne de télévision tel ou tel jour...
"Marseille, capitale Européenne en 2013, de la Culture", est tout de même à mon sens, étant donné la dimension de cet évènement au même titre qu'une coupe d'Europe de football, qu'un tournoi des cinq nations de rugby... Un évènement qui devrait faire l'objet d'une plus grande considération, d'un plus grand "battage", de la part des "grands médias"...
Je cite entre autres, quelques organes de presse ou de radio qui "en ont parlé" : L'express (12 janvier 2013), France 24 (14 janvier 2013) , Le Point (21 février 2013), Le Monde et Le Figaro (12 janvier 2013), et France Inter (12 janv 2013)... Mais ces informations qui ont été données tel jour, par tel ou tel journal ou média, font partie de ces informations que, dans le tourbillon de la vie quotidienne, un tourbillon agité et assez stressant il faut dire, l'on oublie vite...


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MARSEILLE Vide
MessageSujet: Que la fête soit, et à chacun son public   MARSEILLE Icon_minitimeJeu 21 Mar - 21:05

Les grandes manifestations et fêtes culturelles, ne sont-elles pas un moyen pour les politiques et les municipalités, pour les associations et groupements divers organisant ces fêtes, ainsi que pour les clientèles de ces politiques et de ces municipalités... De "faire de l'argent" par le biais de retombées économiques ? Je pense à ces flux de tourisme de masse, à tout ce qui, par l'évènement créé, contribue au développement du commerce et de l'économie locale...
Oui certes, je le crois, il y a effectivement ces questions d'argent, mais aussi le fait que ces grands évènements culturels drainent dans leur sillage, toutes sortes de modes et de tendances. Et que tout cela profite bien aux élus locaux ou nationaux, aux vedettes, aux intellectuels en vogue ; et satisfait une catégorie sociale "bon chic bon genre" ou "gauche bobo" ou "bien dans son confort ses certitudes et ses sous" ...
Mais il n'en demeure pas moins que l'existence de ces manifestations et fêtes culturelles, permet aussi, indirectement, à ce qui est beau, authentique, "hors des sentiers battus", à ce qui innove, crée, fait rêver et émerveille... De pouvoir s'exprimer et d'avoir son public, également...
Serait-il possible de faire de l'Art, sans places publiques, sans théâtres, sans galeries, sans salons ?
Alors, que la fête soit, et que les acteurs de la fête aient chacun leur public... Car il y a plusieurs publics, plusieurs sortes de public.
Personnellement je me fous du public "bon chic bon genre", je me fous du public "branché" ou "gauche bobo" ou du public "bien dans son confort ses certitudes et ses sous" ...
Mais s'il y a dans ces publics là (dont on n'est pas si sûr d'ailleurs, qu'ils soient forcément les plus nombreux), quelques personnes pour te sourire, te regarder autrement que comme une "bête curieuse", alors pourquoi, tout "apache" ou tout contestataire que l'on soit, ne regarderait-on pas aussi ces personnes là, ne jouerait-on pas pour elles et ne leur dirions nous pas merci d'être venues ?

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Itsumo-yo

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MARSEILLE Vide
MessageSujet: Re: MARSEILLE   MARSEILLE Icon_minitimeDim 7 Avr - 22:27

Pas du tout d'accord, mon bon Yugcib.

Les villes "capitales de la culture européenne"

1) n'ont pas à être désignées par des instances politiques d'Etat

2) sont déjà connues car elles ont produit de grands, de très grands artistes, des écrivains, des philosophes, etc., sans autorisation de l'Etat, en général grâce à des mécènes amateurs de culture.
Il s'agit de Florence, de Venise, de Vienne, de Paris, de Berlin, de Barcelone, de Munich, .....

Je ne connais pas d'"Ecole de Marseille" en art ou en culture.
J'ai un souvenir assez déplaisant de Marseille, et moi ce n'est rien à côté d'une proche amie qui y a vécu toute sa jeunesse (elle a 30 ans) et ne supporte presque plus d'y retourner. En effet, elle en prend plein la tronche, juste parce qu'elle a des seins et des fesses (de taille très normale pourtant).
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MARSEILLE Vide
MessageSujet: Re: MARSEILLE   MARSEILLE Icon_minitimeLun 8 Avr - 8:47

... Bien sûr quand on pense à ces villes là : Florence, Venise, Vienne, Paris, Berlin, Barcelone, Munich... la première chose qui vient à l'esprit, c'est que ces villes là sont des villes d'histoire, de culture, de pensée philosophique, d'art, de grands artistes et écrivains ; des villes qui ont été des avant-postes de la civilisation et qui déjà, dans l'Empire Romain pour certaines d'entre elles, dans le monde Hellenistique, étaient renommées (architecture, arts, musique, théâtre...)
On ne peut pas en dire autant, sans doute, de Marseille, qui elle fut à l'origine un port de commerce et de trafics. Mais il y eut tout même à Marseille, du temps des Phéniciens, puis des Grecs et des Romains, quelques grandes réalisations en matière, notamment, d'architecture, de développement artistique et économique.
Cela dit, je pense aussi que, d'une certaine façon, l'idée de "capitales de la culture Européenne", idée venant sans doute des dirigeants de Bruxelles et des instances politiques en haut lieu... est une idée "surfaite", d'un conformisme et d'un "sens du monde" qui dénature la vraie culture... et qui crée, en fait, des antogonismes, des jalousies, et une espèce de course au "toujours plus de sensationnel" ...
La seule chose qui me paraît "positif" dans ce genre d'affaire, c'est que cela peut permettre à des mouvements, des associations, des inititiatives, à quelques artistes moins médiatisés que les autres, à "quelques bonnes volontés" si l'on peut dire, de pouvoir s'exprimer par le biais de la médiatisation orchestrée...
Personnellement j'aurais préféré que soit désignée Bordeaux, Toulouse, ou même Lille, comme "capitale Européenne de la culture" ... Mais bon... Chaque ville, en fait, a d'une part son héritage culturel et historique, et d'autre part ses "heures sombres", son passé assez trouble et son présent tel qu'il est...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MARSEILLE Vide
MessageSujet: Re: MARSEILLE   MARSEILLE Icon_minitimeLun 8 Avr - 14:50

... On ne peut, honnêtement, logiquement, "reprocher" à un artiste "obscur" (obscur dans le sens de peu connu, non médiatisé, non reconnu -mais néanmoins ayant du talent,du vrai talent- )... De se servir de ce que le "Système" met en place en créant par exemple un "évènement culturel" ( à l'occasion d'une commémoration, d'une fête culturelle, d'un festival ou de toute manifestation de ce genre)... Ce "Système", si consensuel, si articiciel, si "poudre aux yeux", si "dans le sens du monde" soit-il...
Les "feux de la rampe" donc, constituent alors un "vecteur", ils sont "un outil à utiliser", et il serait à mon sens, "suicidaire", de ne point s'en servir (et ce serait "une forme d'orgueil et de certitude presque indécente en soi", que de prétendre n'en avoir pas besoin pour "émerger" enfin...
Tous les vrais/vrais talents, de tout temps à jamais, dans toutes les civilisations, dans tous les systèmes de société, ont eu, à un certain moment, besoin de "profiter" des "feux de la rampe"... Non seulement les vrais/vrais talents, mais aussi les créateurs, les révolutionnaires, les novateurs, y compris les plus "pestiférés" d'entre eux même, se sont servis de ce que le "Système" mettait en place et ainsi, ont pu s'infiltrer, se faire reconnaître, investir la "place forte", "minant les fondations" à leur façon... Et les meilleurs d'entre eux, ce sont ceux qui justement, ont "un peu changé la donne" dans le "Système...
Et c'est vrai que jadis, du temps des grands seigneurs et des rois, il y avait ces bouffons qui étaient introduits en cour, et pouvaient "tout se permettre" même de se moquer des Grands, du Roi et de la Société... Car ce qui change la vie des uns (je pense aux démunis, aux oubliés, aux miséreux, aux exclus, aux déshérités, aux pestiférés de la société, aux trublions, aux emmerdeurs et à tout le pauvre monde en général) ; sert aussi aux autres (je pense aux "bien pensants", aux élites, aux privilégiés, et même jusqu'à quelques salauds)... Et c'est ainsi qu'une société parvient à se maintenir, tant bien que mal, sans sombrer corps et biens...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Itsumo-yo

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MARSEILLE Vide
MessageSujet: Re: MARSEILLE   MARSEILLE Icon_minitimeLun 8 Avr - 21:13

Je vois à peu près ce que tu veux dire, mais à tort ou à raison, et tu peux me donner tort, je suis moi persuadé que les vrais talents sont rarement ignorés - même s'il arrive assez souvent qu'ils soient reconnus seulement après leur mort ! - Je ne crois pas qu'il existe un complot des riches méchants contre les pauvres gentils. Tout le monde est un peu crapulard, en fait, moi, toi , tout le monde ! mort à Rousseau, crapule comme les autres en abandonnant ses gniares. Fils de pauvres, comme eux je souhaite être riche, et je soutiens que ceci est parfaitement normal. Les emmerdeurs que tu aimes beaucoup, je ne leur donne pas de mérite particulier, surtout quand ils ne sont rien d'autre. Je les tolère, que cela leur suffise. Les sociétés non capitalistes vous les foutaient dans des camps de travail forcé, non ? j'ai visité Christiania, la "ville" anarchiste de Copenhague, et ces gens ont la chance de vivre dans un Etat à économie et lois libérales, qui les protège, eux et leurs vélos, leurs amours libres, leurs drogues douces et leurs petits comités décisionnels sur la vraie justice dans le ramassage des poubelles et qui fait la cuisine. En réalité, sans la protection de la police danoise et les revenus d'un tourisme géré par les autorités du Danamark, ils ne pourraient pas tenir deux mois.
Pour revenir au sujet des capitales de la culture européenne, aucune ville en France hors Paris ne peut y prétendre, car Paris a tout drainé par notre centralisme. A la Renaissance, il y eut une richesse culturelle certaine à Lyon, pour peu de temps, c'est fini. On peut parler aussi d'une Ecole de Nancy vers 1880 / 1910, en architecture, décoration, mobilier... C'est fini depuis un siècle.
Excuse-moi, mais je parle comme un guide touristique (c'est ma profession), et mon boulot c'est de dire que le très riche Fouquet a rassemblé et financé tous les meilleurs artistes et littérateurs de son temps, et nous a laissé Vaux-le-Vicomte. Je l'aime, j'aime le duc d'Aumale pour Chantilly, j'aime tous les aristocrates mécènes, tous les bourgeois collectionneurs. Mais pas tellement les rois centralisateurs (rarement cultivés d'ailleurs), ni les Etats trop forts, bien sûr, c'est logique ; et ça ne m'empêche pas de voter à gauche quand je trouve cela plus intelligent. Evidemment, ce n'est pas systématique...
Mais toi aussi, je t'aime ! j'aime ton dynamisme et ton côté poil à gratter !
Cependant le sens de la vie humaine, c'est la création véritable, pas le foutage de merde sans but, à mon humble avis.
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MARSEILLE Vide
MessageSujet: Re: MARSEILLE   MARSEILLE Icon_minitimeMar 9 Avr - 8:40

... Je pense que le "foutage de merde", associé à une "certaine et immense capacité d'amour" d'une part, et "une création véritable tant en matière d'Art que de relation avec les êtres et les choses" d'autre part... N'est jamais sans but, que c'est même "un moteur d'évolution", et pour ainsi dire, une nécessité pour le devenir de l'espèce humaine... Mais c'est vrai que le "foutage de merde" ça fait mal, très mal, le plus souvent, et que ça dérange, que ça heurte... (je veux dire par là le "foutage de merde" qui ne crée rien, qui n'est que de la violence, que de la prédation, et qu'alors on est, hypocritement ou sincèrement, tous d'accord à combattre ; et le "foutage de merde" qui est création et capacité d'amour mais que l'on combat tout autant parce qu'il dérange et qu'il est diffficile à comprendre)...
En matière de "foutage de merde" je dirais que Jésus, par exemple, de son temps, du temps de son vivant par sa pensée et par ses actes, était "un champion dans le genre" ... et qu'il est difficile de faire mieux... Et qu'il a été finalement, par la suite, "copié" par d'autres personnages... mais jamais dépassé...
L'un des passages de la Bible que je préfère, c'est l'anecdote des marchands du Temple...
Mais là où je diverge par rapport aux Chrétiens (et aux croyants en général) c'est que je pense que Jésus est un homme "ordinaire", et non, "d'une divinité"... Un "homme ordinaire" donc, mais un homme "pas tout à fait comme les autres" question pensée et comportement et action...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Itsumo-yo

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MARSEILLE Vide
MessageSujet: Re: MARSEILLE   MARSEILLE Icon_minitimeMar 9 Avr - 10:18

Là, je te suis !

Mais pour l'amour, je te ramène à ma signature.
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MARSEILLE Vide
MessageSujet: Re: MARSEILLE   MARSEILLE Icon_minitimeMar 9 Avr - 20:20

"Tout le monde voudrait que tout le monde l'aime, mais personne n'aime tout le monde". (Philippe Lafontaine)...

... Ce sera, d'ici quelques jours, l'un de mes prochains sujets de réflexion...

La question, à mon sens, n'est pas de savoir si l'on doit -ou devrait- aimer tout le monde

Mais l'on devrait (et de cela j'en suîs sûr) se poser la question de la capacité d'amour que l'on porte en soi... Et de ce qu'implique cette capacité d'amour dans notre vie, dans la relation que l'on a, avec telle ou telle personne... Une personne, par exemple, que l'on ne pourrait que naturellement détester "pour telle ou telle raison aussi justifiée soit-elle"...

Je dirais aussi (mais ce n'est pas nouveau, ce n'est pas moi qui l'est inventé) : "c'est plus facile d'aimer des gens qui font du bien, qui nous font du bien... Que d'aimer des gens qui ne font pas du bien, voire du mal, à nous-mêmes et -ou- aux autres... En effet, aimer des gens qui nous font du bien, ça, tout le monde en est capable, et en somme c'est "assez commun" ... Et ça ne "change pas le monde autour de nous, ça ne change pas le monde en soi"...

... Mais je reviendrai sur ce sujet... C'est un sujet "grave"... Et intéressant... Et je vois dans "cette affaire là", non pas forcément une ou des réponses... Mais "une voie possible", sans doute la voie la plus difficile à ouvrir...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MARSEILLE Vide
MessageSujet: Re: MARSEILLE   MARSEILLE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

MARSEILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -