Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Jérôme Cahuzac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7103
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Jérôme Cahuzac   Mer 3 Avr - 8:45

... Ce type, que déjà je jugeais "d'un autre monde" que le monde du "commun des mortels" (du fait de ses origines de haute bourgeoisie affiliée aux "grands" de ce monde, à cette caste d'élites enfriquées et d'intellectuels de "haute volée" tous imbus de leur personne, possédant châteaux, belles demeures, gros actionnaires de multinationales, patrons de banque, ayant des comptes dans les paradis fiscaux, etc.)... Ce type donc, Jérôme Cahuzac pour le "nommer nommément", ce grand bourgeois intelllectuel de haute volée, si loin du peuple, si loin des gens qui triment et vivent avec des salaires de misère... Ne pouvait en définitive, en derniers "recours", que se résoudre à avouer sa forfaiture ; les preuves de sa forfaiture seraient en effet devenues accablantes, sans aucune possibilité de les nier ou même de les infirmer, et dans de telles conditions il n'y a pas d'autre choix que celui de "persister à nier envers et contre tout" (ce qui bien sûr n'est plus crédible et n'est plus acceptable) ou d'avouer, de reconnaître les faits (ce qui, pour "l'intéréssé" en l'occurrence Jérôme Cahuzac, serait en quelque sorte un "moyen" -façon de parler- de "s'en tirer de la façon la moins déshonorante possible") ... En vertu de ce "principe" comme quoi "faute avouée est à moitié pardonnée" (je souligne ici dans mon propos, l'absurdité de ce "principe" dont usent les salauds en dernier recours pour faire croire à quelque "grandeur d'âme" encore présente en dépit de la noirceur réelle de son âme...
J'affirme donc " faute avouée et repentance exprimée, c'est du cinéma pour émouvoir les juges, le peuple, les proches, les gens de sa caste, et pour essayer de s'en tirer au mieux"!
Car "il est désormais complètement brûlé", ce type ! Il n' a et n'aura plus jamais jusqu'à la fin de ses jours, aucun crédit auprès même de ses proches, de sa caste, de tout son entourage (des gens sans doute tout aussi corrompus, d'ailleurs, que lui-même, et qui -horreur et damnation- vont se trouver "confortés" par sa déchéance amplement médiatisée, et donc, peu inquiétés pour leur part, dans l'immédiat ; mais leur tour viendra peut-être un jour à ces gens là tout aussi corrompus )...
Le plus grave dans cette "affaire là", c'est la parole donnée, la parole "droit dans les yeux" avec accent de sincérité, devant l'Assemblée Nationale, les élus du peuple, le Gouvernement, en décembre dernier, alors que pesaient déjà des soupçons... J'appelle cela de la haute trahison et "en d'autres temps" (je pense à la période 1789-1795) un tel acte de trahison était sanctionné par la peine de mort)...
D'une certaine façon, Jérôme Cahuzac est en quelque sorte "guillotiné" par l'ensemble du peuple Français toutes formations politiques et sensibilités confondues, de la droite à la gauche...
Et "l'avantage" (si l'on peut dire et c'est pas peu dire) de cette "affaire là" ; c'est que le scandale est tel, que l'horreur est telle, que la prise de conscience des gens est telle, au sujet de la corruption, des affaires d'argent, des injustices, de la déliquescence des institutions et des valeurs, de l'absence de toute morale, de toute cette pourriture endémique, envahissante, généralisée et pourrissant nos vies... Que la réaction (une révolution peut-être je l'espère) sera à la mesure de l'énormité du scandale, à la mesure de la puanteur de la pourriture !... Et qu'il en sortira "une autre société" !
Je hurle, hurlez tous d'un seul cri, le cri de tout un peuple bafoué et écrasé "assez, assez de toute cette pourriture, de ce pognon roi, de cette indécence des ultra-riches et grands prédateurs qui trucident la planète et font crever les gens" ! Assez, assez, de ces élites, de ces énarques, de ces pontes de Bruxelles qu'aucun peuple n'a élus, de ces financiers et banquiers qui font la loi sur le continent Européen, qui imposent des politiques d'austérité mais s'enrichissent, eux, scandaleusement, en collusion avec les plus grandes maffias !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7103
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Jérôme Cahuzac   Mer 3 Avr - 10:10

... Cet article dans "Marianne" :

http://www.marianne.net/Cahuzac-la-triple-deflagration_a227884.html

Jérôme Cahuzac est aujourd'hui un homme à terre... Que d'aucuns (et donc moi-même) aujourd'hui piétinent... Mais, oui, c'est vrai : à quoi bon piétiner un homme à terre quand on sait comment, après trente ou quarante ans de cette culture de la consommation, de la recherche du profit et de la rentabilité, du toujours plus et mieux et plus vite, du culte des apparences et de la faconde ; on en est arrivés là ? N'y a-t-il point là à s'interroger sur ce à quoi nous avons tous plus ou moins cru durant tant d'années ? Et qui en définitive est en train de nous faire crever ?

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56279
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Jérôme Cahuzac   Mer 3 Avr - 11:12

Ce Cahuzac, il est "de gauche", je crois ? ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7103
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Jérôme Cahuzac   Mer 3 Avr - 14:13

... "Cacahuzac"... on devrait dire.
De gauche, mais de gauche bobo magouillarde intello pourrie riche à crever compte en suisse.
Et parjure, menteuse... Fait partie des "têtes à couper" !

Révolution ! Terreur ! Guillotine ! Epuration !

Robespierre "avec un peu de poésie" (rire, rire yugcibien) !

"Ma gauche à moi"... Si je la faisais venir, si j'avais la capacité de la faire venir -et durer- elle n'aurait rien à voir avec l'ancien régime, avec la convention, avec le directoire, avec napoléon, avec sarkozy, avec hollande, avec mélenchon, avec marine le pen... Ni avec le libéralisme, ni avec le communisme !

... Peut-être, peut-être ne serait-il plus du tout nécessaire ni même envisageable de couper des têtes ! (rire) !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7103
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Jérôme Cahuzac   Jeu 4 Avr - 8:25

... Dans un premier temps, on va dire en décembre 2012, "des informations" (sous forme, pour l'essentiel, de rumeurs) circulent via Médiapart (et sans doute je pense, d'autres médias voire des services administratifs et fiscaux) sur "un compte en Suisse" détenu par Jérôme Cahuzac...
A la même époque, d'autres informations également, circulent sur la qualité de consultant, de Jérôme Cahuzac, pour de grosses boîtes pharmaceutiques, et sur le fait que Jérôme Cahuzac ait ouvert une clinique de soins esthétiques spécialisée dans les implants capillaires... (Ce qui lui aurait donc permis de gagner beaucoup d'argent et d'avoir dans ces affaires là, de gros intérêts, et par là même, de "mettre de l'argent non déclaré, de côté" afin -peut-être- de financer quelques actions ou projets, ou "d'arroser" quelques uns de ses amis impliqués eux aussi dans des "affaires"...
Cependant, à cette époque là, en décembre 2012, aucune information judiciaire n'est diligentée, les rumeurs restent des rumeurs et sont d'ailleurs vivement combattues par tous ceux qui soutiennent Jérôme Cahuzac, qui croient en son talent, en sa capacité de bon gestionnaire du budget, qui inspire la plus grande confiance, et affiche un grand sérieux...
Mais il n'en demeure pas moins que, toujours à cette époque là, décembre 2012 (et peut-être même avant les révélations de Médiapart), des notes émanant de services administratifs, bancaires, fiscaux, auraient circulé et auraient été portés à la connaissance au sommet même de l'état...
Mais rapellons aussi qu'à cette époque là, aucune information judiciaire concernant Jérôme Cahuzac n'était ouverte, que les rumeurs demeuraient des rumeurs, et que ces "notes" ne pouvaient être utilisées comme pièces déterminantes du fait qu'elles n'apportaient pas de preuves formelles et qu'elles devaient faire l'objet d'un complément d'enquête non encore demandé...
Et ce n'est que, lorsque dans un second temps, Jérôme Cahuzac fut convoqué par la justice (mais pas encore mis en examen) le Président de la République lui a alors demandé expréssément de quitter son poste... Ce qu'il a fait.
Donc, "avant", "en haut lieu l'on savait"... Mais "on a tablé sur la confiance" et l'on n'a point engagé "en interne" une enquête approfondie...
Mais ce qu'il y a de sûr, c'est bien que, s'il n'y a pas effectivement eu d'enquête préalable "interne" diligentée en haut lieu... Il n'y a pas eu non plus "quelque protection que ce soit" (et en ce sens là, François Hollande dit la vérité, ainsi que Pierre Moscovici)...

"Moralité", dans "cette affaire là" : L'on peut très bien ne pas chercher, effectivement, à protéger quelqu'un... Mais l'on peut très bien cependant "avoir su", douter envers et contre tout de ce qu'on savait, tabler sur la confiance, et donc, "ne rien faire en attendant la suite des évènements"...

C'est "ça", à mon avis, la vérité !
... Mais cette "vérité", elle n'est "pas très belle" et elle "enterre", elle détruit toute confiance, tout crédit que l'on peut encore avoir envers un gouvernement, envers les institutions, envers l'état... Et... "bonjour la démocratie" dans tout ça !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7103
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Jérôme Cahuzac   Ven 5 Avr - 10:27


... Et si la tornade Cacahuzac emportait, des prés qu'elle dévaste, toutes ces vaches folles à la panse trop pleine ? Et si une pluie de ces vaches s'abattait sur les prés embourbés de merde et grouillant de vermine ?
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7103
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Jérôme Cahuzac   Ven 5 Avr - 20:00

... Antoine Peillon, grand reporter au journal La Croix, dispose d'informations selon lesquelles la banque Suisse UBS organise depuis la France un système massif d'évasion fiscale...
Ainsi de nombreuses personnalités du monde politique tous partis confondus ; du monde des affaires, de l'économie, des entreprises, du commerce et de l'industrie ; du monde des artistes, des intellectuels, des gens du spectacle ; du monde des professions libérales, et plus généralement encore, du monde des gens qui sont en possession de patrimoines immobiliers et financiers largement au dessus de la moyenne... Seraient très nombreux à détenir un compte bancaire non déclaré, en Suisse, à Singapour ou dans un pays "peu regardant sur l'origine des fonds versés"...
La liste de tous ces gens là serait impressionnante, très longue, et bientôt d'ailleurs, des noms seront mis sur la place publique...
Déjà la Suisse devient un "panier percé" d'où s'écoulent de plus en plus d'informations, Singapour n'est plus vraiment depuis peu, une place sûre, il ne reste plus encore que Dubaï et quelques "îles paradisiaques pour milliardaires"...
Les 600 milliards qui manquent à la France, les autant ou plus centaines de milliards qui manquent à l'Espagne, à l'Italie, et à bien d'autres pays Allemagne compris... l'on va savoir où ils sont planqués...
La quasi totalité de ces comptes non déclarés sont alimentés par des sommes acquises "à titre personnel"...
C'est la "tornade" Cacahuzac qui va faire péter le couvercle de béton de "l'abri antinucléaire", et révéler par la même occasion tout ce que contiennent les kilomètres de galeries souterraines reliant les "abris nucléaires"... Et c'est d'une puanteur je vous dis pas !
Pour finir, voilà-t-il pas que Cacahuzac "reprendrait le 19 avril son siège de député à Villeneuve sur Lot" ! De la provocation! Indécent !

REVOLUTION CITOYENNE DE GRANDE ENVERGURE !
SOYONS DIX, QUINZE MILLIONS A MANIFESTER DANS TOUTES LES GRANDES VILLES DE FRANCE UN PROCHAIN DIMANCHE DE PRINTEMPS !
GREVE GENERALE ILLIMITEE, RIDEAU TOUS COMMERCES TOUS SERVICES TOUTES ACTIVITES TOUTES PROFESSIONS !
CESSONS TOUS DE PAYER NOS IMPOTS (résiliation arrêt prélèvements automatiques mensuels)!

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Jérôme Cahuzac   Dim 21 Avr - 15:21

Cahuzac de gauche ? Ah bon ? Quelle gauche ? Celle qui a laissé, à coups de réformes successives se délabrer cet extraordinaire service public qu'était l'école gratuite, obligatoire et laïque ouverte aux enfants du peuple ? Il convenait de commencer par les fondations de l'édifice et le étages supérieurs ont suivi. Cette gauche qui a supprimé les Écoles normales primaires où les enfants du peuple bénéficiaient d'un hébergement, d'une scolarité et d'une formation qui ne coûtaient RIEN aux familles ? Simplement en échange, il fallait entretenir la propreté des locaux 20 mn chaque matin, ce qui est également formateur et signer un engagement décennal. C'était trop beau pour que cela dure et le peuple instruit qui compte sans calculette, lit les journaux, exrece son esprit critique et s'exprime correctement et dignement, tant à l'écrit qu'à l'oral, cela devient dérangeant voyons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayleen
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Localisation : Dans l'intemporel psychédélique.
Loisirs : L'expression artistique. Que ce soit dans la contemplation ou dans (l'illusion de) la création.
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Jérôme Cahuzac   Dim 21 Avr - 15:22

charpentier hélène a écrit:
Cahuzac de gauche ? Ah bon ? Quelle gauche ? Celle qui a laissé, à coups de réformes successives se délabrer cet extraordinaire service public qu'était l'école gratuite, obligatoire et laïque ouverte aux enfants du peuple ? Il convenait de commencer par les fondations de l'édifice et le étages supérieurs ont suivi. Cette gauche qui a supprimé les Écoles normales primaires où les enfants du peuple bénéficiaient d'un hébergement, d'une scolarité et d'une formation qui ne coûtaient RIEN aux familles ? Simplement en échange, il fallait entretenir la propreté des locaux 20 mn chaque matin, ce qui est également formateur et signer un engagement décennal. C'était trop beau pour que cela dure et le peuple instruit qui compte sans calculette, lit les journaux, exrece son esprit critique et s'exprime correctement et dignement, tant à l'écrit qu'à l'oral, cela devient dérangeant voyons.
lol!
Je ne pourrais être plus en accord qu'avec ce qui a été dit ici.
_________________
~ Hayleen ~

"Je me crois en enfer, donc j'y suis. C'est l'exécution du catéchisme. Je suis esclave de mon baptême. Parents vous avez fait mon malheur et vous avez fait le vôtre.
Pauvre innocent ! – L'enfer ne peut attaquer les païens. C'est la vie encore ! Plus tard, les délices de la damnation seront plus profondes.
Un crime, vite, que je tombe au néant, de par la loi humaine."
[Arthur Rimbaud - Une saison en enfer]
Métaphores Bluesymentales
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metaphores-bluesymentales.blogspot.fr/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56279
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Jérôme Cahuzac   Dim 21 Avr - 18:57

Pareil pour moi. Bravo, Hélène ! Bouquet
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Jérôme Cahuzac   Dim 21 Avr - 20:39

Je n'ai pas grand mérite car je ne fais que résumer ce que j'ai vécu. J'ai eu la chance d'avoir des instituteurs compétents et dévoués, de bénéficier d'un Cours complémentaire qui fut créé en 1958 au chef lieu de canton à 3 km de la maison familiale, ce qui ne coûta rien, sauf l'achat des manuels, à mes parents. Il n'y avait pas de ramassage. Nous y allions avec trois autres camarades de l'école communale sur une vieille bicyclette. Nous étions 40 ou 42 garçons et filles du canton inscrits dans cette première sixième. Nous étions attentifs et ne pensions pas, sauf quelques uns, à chahuter. Il n'y avait que 2 professeurs pour tout faire.( L'un des deux professeurs, je l'ai appris il n' y a pas longtemps, avait été en classe préparatoire avec Philippe Labro et Lionel Jospin.) Mes aînés n'avaient pas eu cette chance et on me faisait comprendre que je devais en profiter en travaillant de mon mieux. Ce Cours complémentaire devait faire ses preuves auprès de la hiérarchie et de l'opinion de la petite bourgeoisie provinciale. Il fut rapidement transformé en collège et l'encadrement fut amélioré. Des enfants du peuple avaient accès à l'enseignement secondaire et cela bouleversait l'ordre des choses. Les résultats furent bons au brevet en 1962, et l'année suivante, au concours d'entrée à l’École normale du département, 5 filles sur les 6 présentées furent reçues dont la seconde, la troisième; la dixième ( qui vous écrit en ce moment) la vingt-troisième et la quarante septième. L'unique garçon présenté fut également reçu. Les candidats masculins étaient moins nombreus et il y avait un autre concours en septembre pour remplir l’École normale de garçons. Je garde un bon souvenir de mon séjour dans cette école où je découvris un confort dont je ne disposais pas à la maison et c'est là que je me pris de passion pour le chant choral ; Il faut dire que ma mère fredonnait tout ce qu'elle entendait à la TSF, de la chanson de variété aux airs d'opéra populaires.
Alors voilà, j'estime avoir eu beaucoup de chance et je n'ai pas envie de cracher dans la soupe. Mes instituteurs et mes professeurs ont fait le maximum avec le minimum et je leur dois beaucoup.

.........................................................................................................................


L'extrait d'Une saison en enfer de Rimbaud, me fait penser à mon père qui avait reçu une éducation religieuse jusqu'à l'indigestion je suppose. Né en 1895, il vit disparaître plusieurs membres de sa famille et ses camarades d'enfance au cours de la première guerre mondiale. Pour tout arranger, le village fut anéanti par les bombardements. Il fallut reconstruire avec les bras et non avec les prières disait-il. Il se maria civilement avec une femme de 20 ans sa cadette et refusa de nous faire baptiser en nous laissant le choix. Le curé du village était un homme très bon, vivant sincèrement sa foi. C'était un pur disent encore mes aînés. Il n'avait pas grand-chose pour vivre. Il venait prendre le café à la maison. Nous n'avons pas été dressés " à bouffer du curé " mais à respecter ceux qui pensent différemment sans faire de mal aux autres et même en leur faisant du bien ce qui est fort différent de la soif de pouvoir, d'emprise sur les esprits ou de fanatisme barbare. Rien à voir avec cette hypocrisie associant le sabre et le goupillon comme le dénonce Rimabud dans Le Mal.
Il me faut ajouter qu'à l'adolescence, une religieuse diplômée de médecine m'a sauvé la vie en diagnostiquant le " mal " qu'un médecin remplaçant n'avait pas reconnu. Elle m'a soignée avec compétence et dévouement. Le chirurgien qui m'avait opérée la respectait et la considérait comme une collaboratrice à laquelle il accordait sa confiance. Je me souviens aussi qu'une autre sœur plus âgée était restée à me veiller plusieurs nuits consécutives. A cette époque, hiver 62-63, les hôpitaux publics employaient des religieuses. Durant mon séjour, il ne fut jamais question de religion mais de soins et de conseils pour me rétablir.

Je n'éprouve aucune honte à admirer les œuvres d'art inspirées par le sacré ni à chanter le Requiem de Mozart ou la Missa Cellensis de Haydn, pour ne citer que ces œuvres appartenant au répertoire de la musique sacrée ce qui ne m'empêche pas non plus de relire parfois ce superbe poème de Rimbaud. Il s'applique à la guerre de 1870 mais aussi à beaucoup d'autres...

Le Mal

Tandis que les crachats rouges de la mitraille
Sifflent tout le jour par l'infini du ciel bleu ;
Qu'écarlates ou verts, près du Roi qui les raille,
Croulent les bataillons en masse dans le feu ;

Tandis qu'une folie épouvantable broie
Et fait de cent milliers d'hommes un tas fumant ;
- Pauvres morts ! dans l'été, dans l'herbe, dans ta joie,
Nature ! ô toi qui fis ces hommes saintement !… –

Il est un Dieu qui rit aux nappes damassées
Des autels, à l'encens, aux grands calices d'or ;
Qui dans le bercement des hosannah s'endort,

Et se réveille, quand des mères, ramassées
Dans l'angoisse, et pleurant sous leur vieux bonnet noir,
Lui donnent un gros sou lié dans leur mouchoir !

Rimbaud, Poésie, 1870
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Jérôme Cahuzac   Jeu 25 Avr - 15:40

A propos des privilèges des élus, qu'ils soient députés à L'Assemblée, sénateurs ou députés européens, je vous propose la fin d'une fiche de lecture que j'ai rédigée il y a quelques années. Il s'agit d'un roman d'Erckmann et Chatrian : Histoire d'un paysan, avant et après la révolution. Il me semble avoir posté un jour la fiche complète sur le forum. Ma fiche de lecture s'achève sur une phrase de la jeune Marguerite. j'avais découvert ce roman à la radio dans le cadre d'une adaptation ce qui m'avait donné envie de le lire.

Parmi les thèmes abordés et les thèses défendues, quelques lignes de force se dégagent. Michel Bastien, homme du peuple ne cesse de conquérir sa dignité et d’avancer – au sens propre puisqu’il marche beaucoup, moyen de locomotion réservé aux pauvres et préconisé par Rousseau en son temps – et au sens figuré : il apprend, il comprend et progresse vers la sagesse. Son courage physique se manifeste en diverses occasions : à la forge, à la guerre, au travail de la terre. Le travail manuel est toujours valorisé et demeure indissociable de l’effort intellectuel quotidien. Michel lit beaucoup : l’Encyclopédie de Diderot et les journaux en particulier. Son courage moral reste inébranlable : il défend sa patrie, lutte contre l’injustice sociale et les privilèges indus, protège ses proches et ses amis. Pour atteindre l’idéal qu’il s’est proposé, il ne cesse de revendiquer le droit à l’instruction du peuple dont le labeur doit être récompensé ; Devenu commerçant, il découvre qu’une économie saine contribue au bonheur d’un pays tout en distinguant la bourgeoisie honnête et laborieuse de la bourgeoisie dorée favorisée par la constitution de l’an III qui réserve le droit de vote aux plus riches à la fin de la Révolution. L’exemple des Protestants persécutés et pourchassés sous Louis XIV mais parvenant à se rétablir par l’instruction, l’esprit critique et le sens du commerce n’est pas étranger à son évolution politique. La critique de l’absolutisme est permanente et va jusqu’à remettre en question les clichés les plus enracinés concernant les incorruptibles comme Robespierre ou Saint-Just, ou relatifs à Bonaparte. Pour ce dernier on peut même parler de démystification : « La nation n’existait donc plus que pour fournir des soldats et de l’argent à Bonaparte. Jamais aucun peuple n’était tombé plus bas. »
Au-delà de l’évocation de la Révolution de 1789 qui ébranla la France et l’Europe, l’Histoire d’un paysan, reste l’expression de l’homme révolté qui se dresse contre tout ce qui l’écrase pour affirmer sa dignité d’être humain conscient et lucide. Marguerite, petite femme vaillante et organisée, affronte l’intolérance religieuse et la brutalité des ignorants. Dans une lettre adressée à Michel, c’est elle, à peine âgée de 18 ans, qui souligne les dangers de la corruption guettant tout élu tenté de confondre pouvoir et représentation : « Ce ne serait pas bien de faire des économies sur ce qu’on reçoit de la Nation pour la représenter, ce n’est pas une place qu’on a, c’est un devoir que les électeurs vous donnent et qui ne doit pas vous enrichir. »
Et c’est ainsi qu’au détour d’une phrase, vous êtes rappelé à l’actualité. Emile Erckmann et Alexandre Chatrian ne sont pas si démodés et vous invitent à réfléchir sur les liens unissant le passé au présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jérôme Cahuzac   

Revenir en haut Aller en bas

Jérôme Cahuzac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -