Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Un salaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7106
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Un salaud   Jeu 18 Avr - 9:20

... Ce salaud, c'est Jean Claude Mas, le fondateur de PIP, prothèses mammaires...

Je ne suis pas sorcier, jeteur de sort, ni doté de quelque pouvoir surnaturel, et d'ailleurs je ne crois guère à ces "choses là"... MAIS... quand je pense à ce type, Jean Claude Mas (vous avez vu déjà la gueule qu'il a ce con là), je m'imagine justement, avoir "quelque pouvoir surnaturel", c'est à dire la faculté de "jeter un sort"...
Et je jette donc un sort à ce type :
"Qu'il lui survienne un cancer vache, un cancer du bout de la queue et du trou de bale, par exemple, et que ce cancer traîne en longueur, et que ce type pourrisse comme un melon par la queue (c'est connu, les melons en général si on les laisse pourrir, ils pourrissent par la queue)" !

Je vais vous dire du fond d'mes tripes ce que je ressens (et c'est une réalité!) :

La souffrance de ce type (s'il pouvait avoir ce "cancer vache"), le fait de savoir qu'il souffre, d'être informé de sa souffrance voire même si je pouvais la voir sa souffrance en tant que témoin oculaire... Eh bien cette souffrance de ce type, me soulagerait en partie, de la souffrance que j'ai de savoir toutes ces pauvres femmes mutilées, déformées, à cause de ces prothèses implantées...

Autrement dit, la souffrance que j'ai en pensant à la souffrance de ces pauvres femmes, une souffrance que je ressentirais presque dans ma chair vu l'adoration que j'ai de tant de femmes et de la féminité de ces femmes... Oui cette souffrance que j'éprouve ne peut m'être en partie enlevée, que par la souffrance de celui qui en est la cause.

Et de même, pour parler d'autres salauds, d'un salaud pédophile assassin ou de celui qui a fait l'attentat de Boston dernièrement... Il n'y a que la violence, que la cruauté, que l'on pourrait exercer (légalement ou non) contre le salaud, il n'y a que le spectacle ou la connaissance de la souffrance du salaud... qui peut, à la limite, ou "dans une certaine mesure", m'enlever ou me soulager de la souffrance que j'éprouve en pensant au pauvre gosse violé, à la jeune femme assassinée, aux gens gravement blessés dans un attentat...
Car il y a bien DEUX souffrances qui s'ajoutent ou se superposent :
-Celle déjà, que l'on ressent soi-même en étant victime, ou que l'on ressent en étant témoin ou informé de l'évènement dramatique...
-Celle ensuite (et par dessus), que l'on ressent en soi à la pensée que le salaud "court toujours" ou est identifié, pris, jugé, mais "pas assez puni" voire relâché et qu'il pourrait ensuite poursuivre une vie normale, voire même écrire un bouquin et devenir célèbre avec ce bouquin là...

Je dis de ces deux souffrances qu'elles sont toutes les deux, intolérables... Mais je dis aussi que si l'une des deux (la deuxième que je dis) peut disparaître, eh bien ça fait globalement moitié moins de souffrance (en sachant bien cependant que la moitié restante demeure tout aussi intolérable, invalidante, traumatisante à vie)...

Et comment, donc, cette "seconde souffrance superposée à la première" peut-elle disparaître ?
Eh bien elle ne peut disparaître que par la connaissance de ce qui arrive de mal, de plus mal possible, au salaud...

DONC : "UN CANCER ULTRA VACHE" POUR JEAN CLAUDE MAS, LE FONDATEUR DE PIP !
(Ah si par la force et par la vérité, par la logique de ce que j'exprime, et que tout le monde comprendra ; il me venait ce "pouvoir de jeteur de sort", je l'utiliserais ce pouvoir, pour pourrir la vie de ce salaud, Jean Claude Mas ! )
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7106
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Un salaud   Jeu 18 Avr - 13:24

... Chaque fois qu'il "arrive k'èkchoz' d'vache" à un salaud, (je veux dire à un salaud vraiment salaud, du genre pédophile assassin, violeur assassin, criminel horrible, milliardaire prédateur, quelqu'un qui a pourri la vie de millions de gens...) et que je l'apprends... eh bien alors "quelquepart ça me soulage", j'en suis content, ça me "rassure", ça m'enlève un peu de la souffrance que j'ai, de la salopardise de ce salaud ! (c'est comme si y avait une sorte de "compensation", une sorte de "justice" agissant comme un "remède)...

Si, par malheur, ce salaud, on "l'excuserait trop", ça me fait "très mal"' !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Hayleen
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Localisation : Dans l'intemporel psychédélique.
Loisirs : L'expression artistique. Que ce soit dans la contemplation ou dans (l'illusion de) la création.
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Un salaud   Jeu 18 Avr - 13:56

yugcib a écrit:
Il n'y a que la violence, que la cruauté, que l'on pourrait exercer (légalement ou non) contre le salaud, il n'y a que le spectacle ou la connaissance de la souffrance du salaud... qui peut, à la limite, ou "dans une certaine mesure", m'enlever ou me soulager de la souffrance que j'éprouve en pensant au pauvre gosse violé, à la jeune femme assassinée, aux gens gravement blessés dans un attentat...
Doit-on comprendre qu'en réalité la meilleure méthode de contrer le crime serait de se livrer au retournement de la violence (violence pour laquelle on inculpe et condamne précisément le délinquant/criminel en question) ? En gros, coercition, brutalité et crime deviendrait tout autant le méfait passible d'accusation que le moyen de l'enrayer ?
Partant de ce postulat, pourquoi ne pas songer également au potentiel rétablissement de la peine de mort, qui s'appuyait elle-même très largement sur l'adage du "oeil pour oeil, dent pour dent" ?

C'était la minute philosophico-à-deux-balles du jour.
_________________
~ Hayleen ~

"Je me crois en enfer, donc j'y suis. C'est l'exécution du catéchisme. Je suis esclave de mon baptême. Parents vous avez fait mon malheur et vous avez fait le vôtre.
Pauvre innocent ! – L'enfer ne peut attaquer les païens. C'est la vie encore ! Plus tard, les délices de la damnation seront plus profondes.
Un crime, vite, que je tombe au néant, de par la loi humaine."
[Arthur Rimbaud - Une saison en enfer]
Métaphores Bluesymentales
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metaphores-bluesymentales.blogspot.fr/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56283
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Un salaud   Jeu 18 Avr - 17:27

Certains ici, dont moi-même, pensent que la peine de mort devrait être rétablie pour les violeurs et les assassins. Son abolition se fit de manière arbitraire, dans la manière socialiste et mitterrandienne qu'on ne connaissait guère à l'époque mais dont on peut voir encore l'impact sur des gens comme Hollande, avec cette fâcheuse façon de vouloir imposer la loi pour le mariage homosexuel à marche forcée - ce qui, en l'espèce, ne se justifie absolument pas. (Le fait que je sois pour cette loi ne m'empêche pas de considérer comme indigne la façon dont on veut la faire passer.)

Quant à cette éternelle histoire de "Oeil pour oeil ...", franchement, c'est un argument simpliste - et hautement religieux, soit dit en passant, et d'un moralisateur, d'un angélisme, d'une bien-pensance ... consternants. Un type torture et viole une ou plusieurs femmes, un ou plusieurs enfants. On lui fait rencontrer la guillotine ou on le fusille - on lui évite la chaise électrique et l'injection et même la pendaison - quoi de plus normal, de plus simple ? Ce n'est pas une vengeance, ça : la vengeance serait de lui imposer ce qu'il a imposé à ses victimes - à chacune d'entre elles, je précise - à savoir le viol et la torture car la mort, après le viol et la torture, la mort, croyez-moi, est une délivrance. Sous la forme de la guillotine ou de la fusillade appliquée, passez-moi l'expression, "à froid" - chose que se contentent bien modestement, en général, de réclamer les partisans du rétablissement de la peine de mort - la mort n'est qu'un châtiment banal. Les préparatifs de l'exécution, les mois de prison qui précèdent, tout ça, ça fait souffrir le condamné ? C'est une vraie "torture" pour lui ? ... Laissez-moi rire et restons polis.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un salaud   

Revenir en haut Aller en bas

Un salaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -