Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Jean Lurçat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1474
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Jean Lurçat.   Dim 21 Avr - 10:52

Occupée, comme chacun peut l'être, j'ai délaissé ce forum depuis quelques semaines. En fait, j'ai repris un canevas entrepris avant la naissance de ma fille aînée qui a aujourd'hui 36 ans. Il es presque terminé et le coup de foudre pour ce coq flamboyant ne s'est pas éteint. Je l'avais soigneusement roulé et conservé sans l'oublier, me promettant de le reprendre au moment où je searis libérée de mes obligations diverses. Tout vient à point pour qui sait attendre dit-on.

http://img.over-blog.com/481x599/0/20/25/27/taapisserie.jpg

J'ai donc repris ce canevas abandonné il y a plus de 36 ans représentant un coq flamboyant entouré de raisins et de feuillages bleus. Je l'avais choisi à l'époque parce qu'il me plaisait et parce qu'il me faisait penser aux merveilleuses tapisseries de Jean Lurçat. Or ce je viens de découvrir que ce canevas reproduit justement une tapisserie de Jean Lurçat, un artiste dont la vie et l’œuvre méritent le détour.

http://musees.angers.fr/typo3temp/pics/52f700dfe7.jpg

Copier-coller expliquant la tapisserie illustrant le champagne. (lien ci-dessus )

La composition de Champagne s’organise en diagonale. L’artiste a voulu ainsi exprimer le mouvement, l’impulsion, la joie de vivre. A gauche, une cuve de champagne, en bois, est enserrée dans une vigne aux vigoureuses racines ; auréolée de rayons bleus, elle laisse échapper des jets de bulles blanches, bleues et rouges, auxquelles se mêlent une multitude de papillons colorés. Posée au sol, une cornemuse suggère que la musique contribue à la fête.
En retombant sur le sol, le breuvage fertilise la terre et donne vie à une végétation luxuriante d’iris aux feuillages bleus. Plus haut, un papillon bleu se détache par sa taille imposante. C’est lors d’un voyage au Brésil, en 1954, que Jean Lurçat a découvert des papillons qui l’ont impressionné. « Ce qui m’intéresse dans le papillon, ce n’est pas la réalité de cet insecte, c’est l’invention extraordinaire que constituent l’entrelacs des formes, le pétillement des coloris […]. J’ai besoin de ces formes et de ces lignes inattendues, dégagées. De cet éclatement, de ce mouvement. »
En bas à droite, un crâne humain, à peine discernable, est posé à l’envers. Des plantes ont pris racine et s’épanouissent à travers les orbites : peut-être une allusion aux vanités, ces tableaux réalistes très prisés aux 17e et 18e siècles dont les crânes, les sabliers, les fleurs fanées, rappelaient le caractère éphémère de la vie et invitaient à la tempérance. Mais Jean Lurçat, en reléguant ce crâne en périphérie de la composition et en le retournant, semble inverser le concept. Il donne à la vie toute sa vigueur et sa force tout en confirmant son espoir en l’homme.

« Champagne. C’est le jaillissement. Le vin n’est rien, rien qu’un liquide pervers si le cœur n’en est pas le vase. » Jean Lurçat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jean Lurçat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -