Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7935
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Lun 29 Avr - 16:21

... Je ne dis pas ici, "de tous les intellectuels"... Mais de bon nombre d'entre eux, hélas ! Et aussi de quelques artistes, gens de scène et de spectacle, et de télévision...
Discourir, polémiquer, débattre sur la place publique, sur les blogs, sur les réseaux sociaux, sur la Toile, à longueur de journée... De questions de "morale", de moeurs, de civilisation, de toutes sortes de sujets de société tous aussi sensibles les uns que les autres et mobilisant l'opinion publique dans une confrontation voire une violence permanente ; alors même qu'une chape écrasante, dramatique et inquiétante de silence, pèse sur le chômage, sur la pauvreté, sur l'absence de perspective d'avenir, sur la misère et la difficulté au quotidien, de vivre, de tant et tant de nos concitoyens...
Le premier devoir des intellectuels et des artistes n'est-il pas celui de "prendre à bras le corps" la cause, la vie même, du "commun des mortels" dans sa réalité , de soulever résolument cette "chape de silence" scandaleuse et révoltante pesant sur le peuple et de cesser de se disperser dans le paraître, dans les modes, dans les tendances, dans le "fashionable" voire parfois dans des futilités ou dans du "gadget" de consommation "culture- loisiresque" ?
Près de neuf millions de personnes dans ce pays, La France, et -soit dit en passant- bien davantage encore en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Angleterre, soit plusieurs dizaines de millions d'Européens vivent aujourd'hui en 2013, en dessous du "seuil de pauvreté" c'est à dire avec moins de 900 euros par mois !
Pensent-ils, les intellectuels, les gens de scène et de télévision (je veux dire ceux d'entre eux qui "pondent des bouquins" et débattent sur la scène publique de questions de moeurs, de questions "philosophiques", de questions d'éthique morale et environnementale)... Pensent-ils oui, ces gens là qui demeurent en revanche totalement et scandaleusement silencieux sur la réalité de la catastrophe économique et sociale ; pensent-ils oui, que les neuf millions de Français, que les dizaines de millions d'Européens vivant en dessous du seuil de pauvreté, vont ce prochain été 2013, se précipiter en foules immenses dans les villes de France et d'ailleurs où auront lieu des manifestations culturelles, des festivals ? Dépenser leur argent en déplacements de centaines de kilomètres, en hébergement, en restauration, en prix de places à payer, pour assister à toutes ces manifestations culturelles et à ces festivals ?
N'y-a-t-il pas là, bien que l'intention des hauts représentants de la Culture et des gouvernements soit en partie louable et relativement sincère ; un peu de "poudre aux yeux", de "fashionable" (voire même parfois d'indécence quand on sait pertinemment que l'aisance des uns -même relative" s'étale de tout son paraître, de toutes ses fringues, de toutes ses "visions du monde" et de son argent pour dépenser sans devoir se priver, se presse dans les hôtels et aux terrasses en pleine rue des restaurants) ?
Et l'indécence de certains de ces intellectuels n'est-elle pas manifeste, provocatrice, insolente, pornographique, lorsqu'ils affichent en toute vergogne leur train de vie, leurs relations amoureuses, et qu'ils vivent bien entre eux dans un monde qui n'a rien à voir avec le monde dans lequel vit le "commun des mortels" ?
L'Histoire nous a déjà prouvé dans la violence de quelques uns de ses évènements marquants, dans quelques unes de ses périodes de troubles ou de déclin ou de grandes crises sociales et économiques, que la Culture s'était faite "l'alliée de la barbarie"... Alors même qu'elle est faite pour avoir un tout autre destin, le destin qui est celui de "tirer les gens et les peuples vers le haut"... Et d'être "orchestrée", organisée, diffusée "pour le plus grand nombre" et par des gens qui ne soient pas seulement des meneurs ou des "plus doués que les autres" ou des privilégiés attachés au pouvoir qu'ils détiennent et aux avantages dont ils jouissent ; par des gens qui soient des relais, des témoins, des transmetteurs, des amoureux du genre humain et de la relation humaine ; des gens qui partagent et ne soient jamais coupés du monde réel tel qu'il est fait de peuple qui vit, aime, souffre, et finalement meurt...
En face d'une Droite "décomplexée" , obscène et arrogante de pensée unique axée sur la compétitivité et le profit, férue de ses valeurs de fric ; se meut une Gauche "morale" que je qualifie de "Gauche mourale" parce que c'est en fait une Gauche qui meurt... qui meurt en se faisant "à sa manière" et soit disant pour le redressement du pays, complice d'une Droite qui accompagne et sert les intérêts d'une caste de privilégiés, de possédants et de milliardaires... Tant il est "vrai" que, sans ces privilégiés, sans ces possédants et sans ces milliardaires, aucune économie ne serait possible puisque c'est eux qui ont les capitaux et les propriétés... (c'est ce qu'on dit depuis toujours pour faire marcher le monde avec la religion en plus pour appuyer)...


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Lun 29 Avr - 19:33

Mais y a-t-il encore de véritables intellectuels - des gens qui osent ? ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Lun 29 Avr - 20:23

Même question que MDV ! Il y a bien longtemps qu'il n'y a plus de Voltaire ou de Diderot !
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7935
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Mar 30 Avr - 9:44

... Ces neuf millions de Français, ces dizaines de millions d'Européens des 27 pays de l'Union Européenne (soit dit en passant de la "désunion européenne") ... Sont non seulement les "oubliés de la Culture" mais aussi et surtout les "oubliés de la consommation"... Car ces millions de gens ne participent absolument pas (parce qu'ils ne peuvent pas tout bonnement) à l'économie de leur pays, à ce que l'on appelle "la relance" ou la "croissance" ...
En effet leurs seules et uniques (et difficiles, et problématiques) dépenses, sont celles en rapport avec les produits alimentaires et autres de "première et absolue nécessité", produits qu'ils achètent d'ailleurs dans les grandes surfaces de "discount" essentiellement... Autrement dit ils contribuent malgré eux, "par la force des choses", à enrichir (pour ne pas dire à "remplir les poches") des gros actionnaires, magnats, de l'économie de marché mondialisée...
Certes, l'on entend dire (ce qui est tout de même vrai en partie), l'on observe même en regardant autour de soi, en "ouvrant les yeux" ; que bon nombre de tous ces "pauvres" ont chez eux le dernier modèle de téléphone portable, de télévision grand écran, machine à laver la vaisselle, etc. ... que bon nombre de tous ces pauvres fument un paquet de clopes par jour, sirotent des apéros et des caisses de bière, se "shootent" au canabis et à la cocaïne... vivent d'allocs et de prestations sociales et de crédits révolving par cartes de grands magazins... (et c'est "tout cela" que du côté d'une certaine "bien pensance" l'on ne cesse de marteler à longueur de journée)...
Résultat, ce qui domine dans la relation humaine, c'est la jalousie, la haine de l'autre, la violence, l'outrance dans les propos et dans les comporterments, le fait de "ne plus rien supporter qui nous dérange" et une sorte de "morale" qui "court les rues" et qui est d'une hypocrisie révoltante, d'un consensualisme écoeurant...
Taper, toujours taper contre ceci contre cela, contre telle ou telle sorte de gens : les riches sont des salauds, les pauvres sont des crétins ou des voyous... etc. etc. ...
J'en marre, marre de cet état d'esprit, de toutes ces polémiques et confrontations à la con, de tout ce vocabulaire et de cette prose à deux balles que l'on déverse partout où les gens se rencontrent dans la rue, entre voisins, sur le Net... C'est à vomir, à désespérer du genre humain... Mais cela prouve surtout à quel point tout cela a été en fait, "orchestré" ou voulu en haut lieu par une caste d'imbéciles, de technocrates, de politiques, d'intellectuels, de possédants, de privilégiés qui ne veulent rien lâcher et continuer à s'empiffrer, à pourrir la planète et à anesthésier les gens et les peuples !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 53
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Mar 30 Avr - 10:57

Je ne comprends absolument pas ce que tu proposes, à part je ne sais quelle destruction des richesses et des possédants.... le goulag ??? les bûchers de tous nos biens et arts, comme dans la Florence de Savonarole ??? les lamentations obligatoires de tout individu sur le sort des masses pauvres ??? l'anarcho-syndicalisme ??? la haine d'un groupe de Boucs Emissaires censés être responsables de tout le Mal sur Terre ???
Je l'ai dit, j'aime bien ton énergie et ton poil à gratter, mais je ne te comprends absolument pas.
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7935
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Mar 30 Avr - 11:53

... Je ne comprends pas que tu ne comprennes pas ! Il me semble pourtant avoir été assez explicite ! D'ailleurs, je suis persuadé que beaucoup de gens pensent comme moi... Loin de moi l'idée de "goulag", de "destruction des richesses et des possédants", de "bûchers" !
Je dis seulement ce que je pense et que beaucoup pensent aussi (aussi bien des "riches" que des "pauvres" d'ailleurs)!
Je ne "baisserai la garde" rapport à tout ce que j'exprime "du fond de mon coeur", que si j''ai en face de moi "une levée de boucliers" argumentée, qui me prouve par A plus B que j'ai "super archi tort"! Autrement dit si "presque tout le monde me conteste" et me prouve et me convainc que je dois "changer de discours" !
Autre que toi, j'attends donc ces "autres" ici ou ailleurs, pour me contester, me réprouver, me dire que j'ai tort... (ils me font pas peur : je les attends, et je vais pas leur en vouloir ni souhaiter voir leur tête au bout d'une pique! -rire- )

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 48
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Mar 30 Avr - 12:04

Malheureusement la situation ne fait que s'aggraver : à son tour Véronique Genest annonce qu'elle renonce à la politique. Cette fois nous sommes foutus!
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Mar 30 Avr - 12:09

C'est elle qui joue dans "Julie Lescaut" ? ... Je confonds toujours avec l'actrice qui a joué "Nana" - il y a longtemps - dans une adaptation télévisée française. (Elle s'appelle Véronique aussi, je pense ... Ou alors Valérie ? ... ) Je précise tout de même que je ne regarde pas cette série : je ne comprends pas pourquoi les acteurs y jouent avec cette voix "plate", comme s'ils se contentaient de répéter à froid ... Et ça m'énerve.

Guy, je crois qu'Itsumo-yo n'a pas tout à fait saisi le propos de ton discours, un peu virulant il est vrai.

Quant à celles et ceux qui voudraient affronter notre Yugcib sur le ring, qu'ils passent d'abord par la modération de Nota Bene.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7935
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Mar 30 Avr - 12:18

... Jean Claude Guillebaud, écrivain, essayiste et chroniqueur, journaliste et ayant été correspondant de guerre durant plusieurs années, éditeur au Seuil, et qui écrit chaque dimanche dans Sud Ouest une chronique hebdomadaire... Ce dimanche précédant, donc le 28 avril, parle justement dans sa dernière chronique du silence des intellectuels et il s'exprime à peu de choses près, littérairement parlant, dans le même style que moi... Et en substance, il dit à peu près ce que je dis plus haut... Et Jean Claude Guillebaud, "c'est pas n'importe qui" ! Il est d'ailleurs l'un de ces intellectuels "engagés" et "crédibles", et "pas coupés du peuple", que je respecte, auquel je crois, et dont je lis les ouvrages... Ce n'est "pas pour rien" qu'il a eu le prix Albert Londres" à la suite de son reportage et témoignage lors de la guerre du vietnam.
Heureusement que nous avons encore aujourd'hui, quelques intellectuels d'une certaine envergure et d'une certaine dimension d'humanité! (mais hélas ils ne sont pas assez nombreux)...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 48
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Mar 30 Avr - 12:24

Citation :
C'est elle qui joue dans "Julie Lescaut" ? ... Je confonds toujours avec l'actrice qui a joué "Nana" - il y a longtemps - dans une adaptation télévisée française.

C'est la même! J'ai trouvé cette adaptation de Nana bien mauvaise, ayant déjà lu le roman à l'époque (c'était en 1986 ou 1987), et d'autant plus que la série était rediffusée juste après Les Rois maudits (les vrais, ceux de Jullian et Barma!) que j'aime toujours autant aujourd'hui.

Quant à Julie Lescaut, j'en ai vu par hasard un bout d'épisode en janvier dernier alors que j'avais pris mon après-midi pour monter une étagère. La télécommande était restée sur le 1 depuis l'épisode de Dr House de la veille (sinon depuis la fin de cette série le seul à appuyer de temps en temps sur 1 est mon copain, uniquement quand il y a un match). C'est sidérant de viduité. Le diffuser à des heures pareilles est une véritable maltraitance à l'encontre des personnes âgées.
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Mar 30 Avr - 12:35

Merci pour l'info, Eustra. Pour le "vide" abyssal de la série, nous sommes parfaitement d'accord. Note que, en tant que somnifère, ça peut faire de l'effet ...

J'ai vu que Genest s'affirme par ailleurs "islamophobe", ne se rendant probablement pas compte qu'elle donne du grain à moudre à ceux qui utilisent ce terme dès qu'on élève une seule critique contre l'islam. C'est un terme, une étiquette qu'il faut refuser avec fermeté et détermination. Parlerait-on de "christianophobie" ? de "bouddhaphobie" ? d'"hindouismophobie" ? ... Et puis, ces liens bizarres avec un type qui doit avoir ses grandes entrées en Israël ... Non, trop marqué. Beaucoup trop.

Enfin, c'est un autre débat mais comme "La Libre Belgique" en avait parlé aussi ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7935
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Mar 30 Avr - 13:39

... Vous êtes vous demandé, les uns et les autres, de quel côté est vraiment la violence ? Du côté de ceux qui mènent parfois une action musclée parcequ'ils se retrouvent à 40 ans sur le carreau, et qui n'en peuvent plus d'être jetés et méprisés ; ou bien du côté des gestionnaires propriétaires et actionnaires de grands groupes qui licencient à tour de bras pour raison de profit?
J'écoutais hier soir "Mots Croisés" sur France 2 où l'on y voyait entre autres Philippe Poutou et le candidat à la présidence du Médef (celui qui va succéder à Laurence Parisot)... J'ai écouté les arguments de l'un et de l'autre : eh bien ce type qui va remplacer Laurence Parisot, c'est pas un type, loin s'en faut dont il faut souhaiter voir la tête au bout d'une pique ! Il a dit très justement que les licenciements "abusifs" sont surtout et essentiellement le fait de quelques uns seulement de ces grands groupes (qui ont des milliers d'employés salariés) et non pas le fait des très nombreuses entreprises PME et "petits ou moyens" patrons, qui eux, se lèvent tôt le matin et se battent pour exister sur le marché et développer leur "boîte"... et "considèrent" les gens qu'ils emploient (autant qu'ils le peuvent)...
Mais c'est vrai que ces 3, 7% de licenciements "abusifs" pèsent très lourdement sur le monde du travail, et que c'est cela qui "fait scandale" à vrai dire ! C'est cela qui fait tâche et qui révolte... à tel point que l'on a forcément tendance à généraliser à tout l'entreprenariat, à tout le secteur de l'industrie et de la production...
La vérité c'est que nous sommes dans une période de profonds bouleversements technologiques et sociétaux et même de civilisation... Et que les sensibilités sont toutes figées, et que personne à partir du moment où il a "un peu quelque chose de plus que les autres" ne veut à aucun prix, céder, réfléchir pour voir comment on peut vivre autrement...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7935
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Mar 30 Avr - 15:23

... A propos de Véronique Genest : autrefois dans les années 90, je regardais -mais pas systématiquement à chaque fois- "Julie Lescaut"... Jusqu'au jour où durant un certain temps, cette série n'était plus diffusée sur TF1 une fois par mois... Et puis il y a je crois 2 ou 3 ans ou un peu plus, cette série a "refait surface"... Mais dans une "mouture" qui n'a plus rien à voir avec la première version des années 90... Et j'ai été "très déçu" par cette nouvelle présentation, cette nouvelle "mouture" que je trouve "tarabiscotée embrouillée et pauvre culturellement"... Cela dit, la première version n'était pas non plus "un chef d'oeuvre" en matière de ciné télévision : elle avait seulement le "mérite" si l'on peut dire, de "faire un peu dans l'émotion" pour des gens sensibles à de l'humain et à des valeurs familiales", et puis dans ces années là, la Véronique je lui trouvais "un joli visage" et j'aimais bien la Sarah, la fille de Julie... Et le "gros Noir"...

... Pour en revenir à mon "discours" (sur le silence des intellectuels), je dis ceci (avec une certaine assurance mais sans provocation cependant) : "si mes détracteurs me détractent voire me fustigent et m'infirment, alors ils détractent et fustigent aussi des gens, des écrivains, des "pointures" qui "pensent comme moi" et qui eux, sont "autre chose, tout autre chose médiatiquement parlant, par les livres qu'ils publient et sont lus, qu'un certain yugcib qu'on peut lire sur le Net et qui lui n'a qu'un "rayonnement" très limité" !
Rien qu'un Jean Claude Guillebaud tout de même... Et tant d'autres... Qui eux, ont fait des études, savent ce dont ils parlent, et ont plus de matière à mettre sur la table, que moi... Alors vous comprenez, je vois pas pourquoi je baisserais la tête, je me tairais, je ne continuerais pas à écrire tout ce que j'écris ! Puisque toutes ces "pointures" disent à peu près la même chose que moi, avec peut-être pour certains, moins de virulence ou de truculence...
Si on me comprend pas, alors y'en a d'autres que moi, de "bien plus calés que moi", qu'on ne comprend pas non plus !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7935
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Mar 30 Avr - 20:21

" Il nous faut débusquer les nouvelles dominations. Elles se cachent dans les transformations en cours. Néolibéralisme, révolution numérique, intelligence artificielle, gender studies, nanotechnologies, posthumanisme... Tout pousse à la déréalisation du monde. A ces logiques, j'oppose la Vie vivante."
[ Jean Claude Guillebaud ]

... La question fondamentale "de taille" (et incontournable) et d'une logique, d'un réalisme, d'une vérité imparable, contre ceux (quelques intellectuels, quelques personnages "dans mon genre") qui dénoncent ; c'est la suivante : "que proposez vous" ?...
Je reconnais "prendre conscience" de cette question et donc, je ne l'occulte pas...
Seulement il m'est dans l'idée -et personne ne pourra le contester- que, avant même de proposer, de construire, de "jeter les bases" en quelque sorte... Il importe, à l'origine, de dénoncer, de constater, de témoigner... autour de soi, sur la "place publique"... Tout commence, tout ne peut commencer en vérité, que par la dénonciation de ce qui est, de ce qui prévaut, de ce à quoi l'on croit et avec lequel on n'est pas d'accord (pour des raisons dont on s'explique)...

Une fois dénoncé, une fois combattu ce qui nous semble "injuste" ou "faux", ou "abusif", ou "dangereux", ou absurde, et une fois tout cela diffusé autour de soi ; il importe -assez rapidemment d'ailleurs- de se réunir, de dialoguer, de réfléchir à plusieurs, à "ce que l'on pourrait mettre en place"... Car nul, aucun être humain, si avisé soit-il, si "chercheur de vérité" soit-il, si inspiré soit-il, si ingénieux et si volontaire soit-il, ne peut jamais "à lui seul" "trouver la solution" ni imposer ses vues dans un sens ou dans un autre : il faut la décision, le partage, et le risque pris ensemble de l'entreprise, l'expérience tentée ou l'essai... (On va dire que c'est là "la méthode scientifique" -par l'expérimentation/mise en évidence/comparaison/étude/analyse/observation des conséquences)...

Jean Claude Guillebaud dit "A ces logiques, j'oppose la Vie vivante"... Sa "proposition" est donc "la Vie vivante"... "Un bien vaste programme", me direz vous ! ou encore "c'est bien vague, et c'est bien là, cette proposition de Vie vivante, la parole, le propos d'un intellectuel"... (autrement dit "cela ne veut rien dire")...
Ce qui importe alors, c'est de se demander ensemble et de réfléchir à ce que c'est que cette "Vie vivante" que l'on opposerait aux logiques du néolibéralisme et de la déréalisation du monde... Comment on ferait, ensemble, pour faire "la Vie vivante" et ce que cela impliquerait dans nos vies, dans nos relations...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 53
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Mer 1 Mai - 20:31

Désolé, tout cela n'a aucun sens pour moi.

Mais faut pas faire attention, hein !
On va dire que c'est moi qui suis méchant et insensible à l'injustice, ça ne me dérange absolument pas. Je n'ai jamais aimé être un Bon. Et ce n'est pas pour t'accuser d'auto-glorification, Yugcib : je pense réellement que tu es peut-être meilleur que moi.
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7935
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Jeu 2 Mai - 7:59

... Toute la question est de savoir "ce qu'est un être bon" ... Est-ce qu'un être bon c'est un être qui accepte, subit, ne se fâche jamais, et dont la bonté, la gentillesse, est comme une carpette sur laquelle on s'essuie les pieds?... Ou bien est-ce un être dont la bonté est une force, une volonté, un moteur de relation humaine, une sorte de "violence" contre l'inacceptable, un refus de se compromettre?

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 53
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Ven 3 Mai - 10:19

Mais qu'y a t' il d'"inacceptable" ?? tu traînes peut-être, tout comme moi je le suppose, un tas d'actes inacceptables pour certaines personnes avec qui tu as été en relation ? de quel droit accuser, si l'on n'est pas innocent (et si l'on n'a rien de mieux à proposer que l'accusé) ? et quelle est l'échelle des pires actes ? à ton âge de "vieux sage" - que tu sembles parfois - je suis toujours très surpris de tes certitudes, par exemple qu'avoir plus d'argent que d'autres est un crime abominable.
Mais je tiens à m'excuser platement envers toi, car d'une part je ne suis pas de très bonne humeur en ce moment, et d'autre part je te dois le respect, selon mes propres critères, dans le rapport d'âge.
Puis, tu es pour moi, Yugcib, le Français-type, et s'il fallait en chercher un...
Je dis des choses souvent incomprises dans mon pays. Ayant vécu 15 ans avec une Japonaise (jeune et marathonienne, aussi et plus courageuse que tous les gens de son peuple), me rendant tous les ans chez ma famille et mes amis de là-bas, étant guide pour des étrangers (Américains, Japonais, Indiens...), je commence à avoir de réels problèmes avec mes compatriotes et leurs idées ; surtout avec leur éthique, qu'ils croient universelle et qui leur est très spécifique en réalité. A cause de cela, parfois je "pète les plombs" bien stupidement avec eux.
Je suis d'ailleurs en train de préparer mon installation au Japon, si j'obtiens le poste d'enseignant voulu. Non seulement je m'y sens beaucoup mieux, mais je subodore (je peux me tromper complètement !!) des événements gravissimes bientôt en France, dont il ne ressortira certainement que tragédies, effondrement culturel, misère et inégalités bien plus grandes, comme toujours dans ces cas-là. J'espère bien me tromper, mais on est déjà un certain nombre à fuir...

Où l'on rejoint le sujet que tu as posé, c'est ce problème d'effondrement culturel déjà bien entamé, et qui touche aussi la classe intellectuelle. Mais le plus dramatique est plutôt à mon sens le niveau effroyable des jeunes générations. Ceux de 30 ans sont encore assez bien formés, mais que dire des ados et 18- 20 ans ? c'est une horreur, tout simplement. Et là-dessus surtout les intellectuels (et les profs, eux-mêmes peu brillants) font silence... Je sais, ça fait réac, comme point de vue, c'est pourtant mon simple constat (je suis aussi tuteur à domicile).
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7935
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Sam 4 Mai - 9:27

"Mais qu'y-at-il d'inacceptable ?" [Itsumo-yo]

... Si je n'avais pas d'autre possibilité que celle de dire une seule chose, rien qu'une, d'inacceptable... Alors même que je voudrais me lancer dans une énumération interminable de "choses inacceptables"... Alors je dirais : l'excision des filles et des femmes dans les pays ou dans les sociétés où elle se pratique...
Parce que je suis tellement amoureux de la féminité...
Mais "l'inacceptable" à vrai dire, c'est tout ce que l'on peut définir et dénoncer et combattre personnellement en fonction de nos sensibilités aussi diverses qu'opposées... Or, l'opposition est naturelle et partie intégrante de la relation humaine... Donc les "inacceptables" des uns et des autres s'opposent...
En face de la réalité de l'inacceptable, de la douleur, de la souffrance engendrée par l'inacceptable, de la révolte que l'inacceptable suscite ; j'oppose la réalité de ce qui est non seulement acceptable mais qui tend à rendre possible, concevable et si possible heureuse, la relation humaine... Et qui existe bel et bien, et dont il faut parler, dont il faut témoigner...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7935
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   Sam 4 Mai - 9:39

... "Avoir plus d'argent que les autres" n'est pas un crime abominable : ce qui est un crime c'est parfois ce que l'on fait, et comment on fait et dans quel but, pour avoir plus d'argent que les autres... Parce que si c'est pour "faire du bien, de l'utile, du développement économique ou culturel autour de soi", alors c'est louable, et dirais-je même nécessaire...
En revanche si ce n'est "que pour sa pomme et au détriment des autres", alors là, oui, c'est "un crime" !
D'une manière certes "très simpliste et très réductrice", c'est ainsi que je "vois les choses"...
Mais... "c'est un peu plus compliqué que ça"... à vrai dire...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels   

Revenir en haut Aller en bas

Le dramatique et inquiétant silence des intellectuels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -