Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le centenaire de la Grande Guerre dans la Marne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Le centenaire de la Grande Guerre dans la Marne.   Ven 24 Mai - 10:15

Voici mon compte rendu d'une conférence à laquelle j'ai assisté. Elle présente clairement les missions de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre et pose les questions relatives au devoir de mémoire.

Conférence donnée le jeudi 2 mai 2013, par M. Bruno Dupuis, Directeur du service départemental de l’ONACVG, Office national des anciens combattants et victimes de guerre.

Le président de la section AMOPA-MARNE, présente le conférencier et rappelle que le lycée rémois Georges Brière-fusion du lycée Croix Cordier de Tinqueux et Val de Murigny de Reims - poursuit le projet initié par le professeur Marc Christophe depuis plusieurs années. Ce projet, encouragé par notre section, consiste à rechercher et à réhabiliter les tombes des poilus n’ayant plus de famille pour entretenir leurs sépultures.

Le conférencier précise que son propos présentera d’abord les origines et les missions de l’ONACVG, puis le projet du centenaire de la Grande Guerre, avant de répondre aux questions éventuelles de l’assistance.

L’ONACVG est né au cœur de la première guerre mondiale
devant l’urgence des souffrances humaines avec des morts, des veuves, des orphelins, des mutilés et invalides ayant droit à reconnaissance et réparation. Cet établissement continue, aujourd’hui encore, à apporter un soutien moral et matériel à près de 3,6 millions de ressortissants. Opérateur majeur de la politique de mémoire combattante du Ministère de la Défense, l’ONACVG est chargé de la déclinaison locale des thématiques liées au calendrier commémoratif.
Depuis 1991, l’ONACVG a repris la gestion de l’œuvre nationale du Bleuet de France (ONBF) qui incarne depuis près de 80 ans, le lien étroit entre la Nation et ceux qui l’ont servie ou la servent encore aujourd’hui.
L’ONACVG est un organisme public sous tutelle du Ministère de la Défense et dont la Direction centrale est située à l’Hôtel national des Invalides. Il supervise 105 services départementaux, 18 missions interdépartementales : « Mémoire et Communication », 9 écoles de reconversion professionnelle, 8 maisons de retraite, près de 90 maisons de retraite labellisées ( Bleuet de France), 7 hauts lieux de mémoire, 265 nécropoles nationales dont 34 dans la Marne, 3,6 millions de ressortissants dont 30 000 dans notre département, plus de 20 millions d’euros engagés chaque année dans l’action sociale et plus de 7000 associations patriotiques départementales et locales aidant à l’ouverture des droits. Il convient de ne pas oublier les collectes publiques nationales (Bleuet de France) et deux concours scolaires : le CNRD, Concours National de la Résistance et de la Déportation pour les établissements d’enseignement secondaires et le PAM, Petits Artistes de la Mémoire pour les écoles élémentaires. Chaque directeur de service départemental est sous la double autorité de la Directrice générale de l’ONACVG et du préfet du département. Il est le conseil et le représentant du préfet pour toutes les questions touchant au monde ancien combattant ou de la mémoire combattante du département.
L’ONACVG doit remplir 4 missions : 1) Reconnaissance et réparation. 2) Solidarité. 3) Mémoire. 4) Bleuet de France.

La mission de reconnaissance
délivre les cartes du combattant selon un modèle unique, 20 titres différents pour être ressortissant de l’ONACVG, et les cartes d’invalidité. Cette mission est également responsable des pèlerinages funéraires. Jean-Claude Gaillard, amopalien responsable départemental de la FNBPC (Fédération Nationale des Blessés du Poumon Combattants) précise que, suite à l’affaire Mérah, la mention « mort pour la France » a été remplacée par la formule « mort pour la France ou au service de la Nation » si le militaire était envoyé en mission, ce qui implique son inscription au monument aux morts.

La mission de solidarité donne accès à l’aide sociale, administrative et financière, le maintien à domicile avec aménagement du logement et aide-ménagère, le financement des obsèques, le prêt à taux zéro et les visites aux ressortissants en maison de retraite accompagnées du colis de fin d’année. Notre département assure 420 visites et engage environ 140 000 euros. Un dossier présenté en commission accorde ou refuse le bénéfice de l’aide demandée.

La mission de mémoire s’attache à transmettre les valeurs de paix et la connaissance du passé afin de lutter contre le risque de déliquescence de ces notions auprès des jeunes générations qui n’ont pas connu de guerre alors que la paix reste fragile. Les valeurs de la citoyenneté et du respect d’autrui sont celles de la République. Elles sont présentées dans le cadre d’expositions, de voyages, de concours, d’échanges entre scolaires et anciens combattants. L’entretien des nécropoles s’inscrit dans cette mission.

La mission du Bleuet de France consiste à recueillir des fonds en vendant cette fleur symbolique sur la voie publique les jours de commémoration patriotique pour financer les œuvres sociales destinées aux victimes de guerre : militaires, veuves, orphelins, soldats blessés et s’étend également aux victimes du terrorisme. L’origine du Bleuet de France est l’initiative d’infirmières ayant créé des ateliers où les « Gueules cassées » fabriquaient ces fleurs dont les pétales étaient en tissu et les étamines en papier journal. Le choix de la couleur bleue renvoie à la fleur qui pousse sur la terre fraîchement retournée des tombes et à la couleur bleue de l’uniforme des jeunes soldats de 1915 dont beaucoup n’atteignirent pas l’âge de 20 ans. La vente des insignes lors de la collecte du 11 novembre atteint la somme d’un million d’euros par an, dont 15 000 dans la Marne, redistribués parl'ONACVG.

L’ONACVG de notre département emploie 4 personnes pour remplir ces missions qui concernent les trois générations du feu : celle de la guerre 14-18, celle de la guerre 39-45 et celle des conflits de la décolonisation. Une quatrième génération concerne les soldats envoyés hors de France. Un regain d’intérêt se manifeste depuis quelques années avec la généralisation de l’accès aux sites internet comme le site Mémoire des hommes ou celui de Sépultures de guerre. Néanmoins il convient de souligner que la défense des droits des anciens combattants, veuves et victimes de guerre constitue une spécificité française.

Le centenaire de la Grande Guerre dans la Marne est particulièrement justifié puisque notre département. Notre département régulièrement traversé et meurtri est « l’écrin des conflits » même si des lieux plus connus comme Verdun ou le Chemin des Dames se situent dans les départements limitrophes.

L’année 2014 célébrera la première bataille de la Marne. Le mois de septembre 1914 est l’une des six grandes dates du conflit. Du 6 au 12 septembre 1914, le mot d’ordre était de ne plus reculer pour arrêter l’ennemi et protéger Paris. La guerre de mouvement passe à la guerre des tranchées moins confortables que les tranchées allemandes bien équipées. Le monument de Mondement représente un lieu symbolique qui demeure méconnu.
L’année 2015, plus thématique sera consacrée au front de Champagne et l’année 2016 au corps expéditionnaire russe. L’année 2017 évoquera l’offensive Nivelle et les Monts de Champagne et 2018 sera un hommage aux Américains.
Il n’est pas inutile de rappeler que le département de la Marne fut le théâtre du premier combat aérien sur Jonchery et Muizon et que 170 000 corps sont inhumés dans 34 nécropoles. Les tombes des soldats rendus aux familles ne sont plus entretenues mais l’ONACVG et l’association du Souvenir Français soutiennent le projet du lycée Georges Brière initié par le professeur Christophe consistant à les rechercher et à les réhabiliter. Ce projet s'est étendu à d'autres établissements scolaires.
L’ouverture d’un site internet sur les morts de notre département est prévue avec le soutien du Conseil Général. L’empreinte de la Grande Guerre est visible en de nombreux lieux encore méconnus comme l’hôpital de Vitry le François ou le Mont-Moret par exemple. Toutes les questions relatives à ce centenaire n’ont pas encore trouvé de réponses. Que célébrer cent ans après les événements ? Que dire aux jeunes et comment continuer à commémorer avec eux ? Comment trouver le bon message ?
Il faut par ailleurs trouver une issue à ce centenaire qui pourrait être celui de l’Europe, la réconciliation de 1962 entre la France et l’Allemagne ayant été scellée à la cathédrale de Reims détruite en 1914.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Le centenaire de la Grande Guerre dans la Marne.   Lun 16 Sep - 14:31

Pendant, puis après la conférence.


Dernière édition par charpentier hélène le Lun 16 Sep - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Le centenaire de la Grande Guerre dans la Marne.   Lun 16 Sep - 14:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7019
Age : 64
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Le centenaire de la Grande Guerre dans la Marne.   Jeu 31 Oct - 14:52

Voici pour illustrer cette période un historien [url=notabene.forumactif.com/t13655-pierre-miquel]Pierre Miquel[/url]
et l'un de ses livres [url=notabene.forumactif.com/t13655-pierre-miquel]"Le serment de Verdun"[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Le centenaire de la Grande Guerre dans la Marne.   Mer 23 Juil - 10:09

Voici, un article du quotidien L'UNION , remontant à 2009 et présentant l'aboutissement d'un projet pédagogique dans un lycée des métiers, le quel projet, au départ et si je suis bien informée, était destiné à occuper des élèves collés le mercredi après-midi. Depuis, le projet a fait tache d'huile et la section AMOPA-marne continue de le soutenir.ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le centenaire de la Grande Guerre dans la Marne.   

Revenir en haut Aller en bas

Le centenaire de la Grande Guerre dans la Marne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -