Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Doctrine curieuse des beaux esprits de ce temps... - Le Père Garasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Doctrine curieuse des beaux esprits de ce temps... - Le Père Garasse   Mer 26 Juin - 10:13




François Garasse naquit en 1585. Dès 1601, il entra dans la Compagnie de Jésus. Il devint un polémiste redoutable et redouté. Il attaqua avec force violence les détracteurs de la religion en général et, surtout, de sa Compagnie en particulier. Il persécuta et dénonça les libertins (entendez par là les libres penseurs, futurs philosophes du XVIIIe) qui étaient, selon lui, dangereux.

Sa Doctrine curieuse des beaux esprits de ce temps, ou prétendus tels, contenant plusieurs maximes pernicieuses à l'Etat, à la religion et aux bonnes moeurs (oui, il s'agit bien là du titre en entier !) date de 1623. Elle est à lire, ne serait-ce que par curiosité (c'est le cas de le dire), afin de voir se déchaîner celui qui deviendra le Père Garasse (mort en 1631 de la peste), intolérant, violent, se frottant les mains de meurtres d'impies. Une mention spéciale à Jean Salem, à qui l'on doit ce livre, pour faire sortir de l'oubli ce personnage qui, hélas, a fait des émules depuis.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Doctrine curieuse des beaux esprits de ce temps... - Le Père Garasse   Mer 26 Juin - 10:14


Extrait des maximes de la doctrine:


* "Les beaux esprits ne croient point en Dieu, que par bienséance et par maxime d'Etat."

* Il est vrai que, pour vivre heureux, il faut éteindre et noyer tous les scrupules ; mais il ne faut pas pour cela paraître impie et abandonné, de peur de formaliser les simples ou de se priver de l'abord des esprits superstitieux.
Revenir en haut Aller en bas

Doctrine curieuse des beaux esprits de ce temps... - Le Père Garasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: HISTOIRE & LITTERATURE :: Document ou biographie inclassable ? C'est ici ... -