Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le pestiféré, version AUDIO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 10:51

... Voici un texte "le pestiféré", que j'avais posté début mars et dont je viens de réaliser une version audio... (durée quatre minutes et demi, format MP3...

http://parolesetvisages.blogs.sudouest.fr/

... Cette version audio figure sur mon blog "paroles et visages" en date du 26 juin.


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 11:47

"Un pestiféré qui a vociféré, certes avec ses petits mots à lui..." Superbe texte Guy, qui donne à réfléchir d'ailleurs. Qui est le plus à plaindre ? Le pestiféré ou les gens qui mettent les autres au ban de la société ?
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 15:07

... Pour la "petite histoire" :
J'avais écrit ce texte au tout début du mois de mars dernier, suite à mon éviction le 28 février exactement, d'un forum qu'ici je ne nommerai point, forum sur lequel je m'étais inscrit le 26 octobre 2012 (j'y suis donc resté sur ce forum quatre mois durant), et où j'avais cependant été très bien accueilli au départ...
Bien qu'ayant dans un premier temps "veillé" à ne point poster "trop de choses à ma façon" (pour appeler un chat un chat "avoir écrit aseptisé") peu à peu je me suis, disons "enhardi"... jusqu'au jour où je "ne fis point dans la dentelle" dans un fil sur l'homosexualité, ce qui choqua fortement une jeune membre...
Il faut dire aussi que sur ce forum, qui est cependant je le note, un "forum de littérature et de poésie"
nous y trouvions aussi un "petit coin" un peu en dehors des livres, de la littérature, de la poésie et des œuvres de quelques membres, un "petit coin" dans lequel il semblait coutumier et comme "dans l'esprit du forum" de se faire des "poutou-poutou" à tour de bras devisant softement gentiment de toutes ces petites choses de la vie plus ou moins personnelles et émouvantes... (Je ne "verse pas trop/trop dans ce ton là" bien qu'étant "un grand romantique", sauf exception)...
Très vite, les administrateurs (ils sont deux) me concédèrent un coin pour mes écrits, et bien sûr dans ce coin j'y postai 2 ou 3 de mes meilleurs textes (ceux là effectivement ne pouvaient que plaire et émouvoir et en même temps susciter de la réflexion)...
Suite au propos malencontreux et non aseptisé auquel je me livrai dans un fil sur l'homosexualité, je reçus un MP de "mise en garde", auquel je répondis... Mais par la suite "cela se gâta" (rire)...
Enfin, dans un dernier MP l'on me dit que je n'étais plus le bienvenu, et... basta ! ... Et impossible par la suite, même, de revister de forum en tant qu'invité (j'aurais été curieux en effet de lire ce que l'un l'une ou l'autre aurait pu écrire, à la suite de l'un ou l'autre de mes messages, ne me voyant plus)...
Et le plus beau dans cette affaire, c'est que j'avais été non seulement bien accueilli au départ, mais ensuite loué, applaudi, "religieusement lu" (rire)... Et il a suffi d'un "pavé dans la mare" éclaboussant un ou deux "visages pieux"...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 15:10

Ah oui, tu m'avais parlé en effet de cette affaire ! Mais je me doutais bien que l'inspiration de ce texte devait provenir de quelque chose dans ce genre.
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 15:25

... Je pense -entre autres œuvres "décapantes"- à ces deux chansons de Jean Ferrat, l'une "je ne suis qu'un cri" (avec une belle et émouvante musique d'ailleurs) et l'autre, dont je ne sais plus exactement le titre et qui dit "mon voyou mon apache... qui ne saura pas nager dans la société des gangsters autorisés"...
Je pense aussi à certaines chansons de Jacques Brel, de Léo Ferré, de Georges Brassens... Et aux livres de Louis Ferdinand Céline (dont "lettres à la NRF par exemple) ; à l'œuvre de John Fante... Et à Coluche...
Ces "gens là" font partie de mes "classiques"...
C'est ce qui me fait souscrire si je puis dire, à cette réflexion de Frantz Kafka "fendre la mer gelée d'un coup de hache" !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 15:37

yugcib a écrit:
et l'autre, dont je ne sais plus exactement le titre et qui dit "mon voyou mon apache... qui ne saura pas nager dans la société des gangsters autorisés"...

Il s'agit de Petit de Ferrat (artiste que j'aime beaucoup)

Citation :
Petit mon dangereux pirate
Les pieds nus dans le caniveau
Mon matelot qui carapate
Après tes voiliers tes vaissaux
Mon amateur de confitures
Je pourrais ronchonner bientôt
Réglementer tes aventures
Mettre du lest à tes bateaux

Petit mon voyou mon apache
Mon amoureux du fil de l´eau
Je pourrais friser ma moustache
Et t´inviter dans mon bureau

Petit qui sur les bancs d´l´école
A toujours l´air d´un étranger
Qui comprends pas le protocole
La bête noire du surgé
Le blâmé du conseil de classe
Celui qui saura pas nager
Dans la société des rapaces
Et des gangsters autorisés

Petit mon malheureux potache
Mon amoureux du fil de l´eau
Je pourrais friser ma moustache
Et te reprocher tes zéros

Petit mon dangereux gauchiste
Mon enragé mon anarcho
Qui me trouve trop légaliste
Et pour tout dire un peu coco
Qui trouve nos combats fadasses
Qui voudrait détruire illico
Les injustices dégueulasses
En embauchant le sirocco

Petit mon voyou mon apache
Mon amoureux du fil de l´eau
Je pourrais friser ma moustache
Je pourrais freiner ton galop

Oui mais quand j´pense à tes Socrate
A tes cornacs à tes mentors
Y a de quoi me couper les pattes
Y a pas d´quoi jouer les cadors
C´est vrai qu´elle a triste figure
Cette planete où nous vivons
Ça pue la haine et la torture
La guerre et la bombe à neutrons

Ah vivre un monde un peu moins vache
Un peu plus libre un peu plus beau
Petit mon voyou mon apache
Mon amoureux du fil de l´eau
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 16:07

... En effet, à lire je me souviens en grande partie des paroles, et c'est, de Jean Ferrat, l'une de mes préférées... Un texte magnifique !

... Une pensée, une réflexion, aussi, de Léo Ferré, que j'aime beaucoup, quand il dit que le drapeau noir de l'anarchie c'est encore un drapeau ! (L'anarchiste que je suis souscrit à cent pour cent au fait qu'un drapeau même le drapeau noir de l'anarchie c'est encore un drapeau, et que sous un drapeau, on défile, on se range, on obéit, on assassine, au nom d'un idéal, d'une religion... Drapeau, ou bannière, ou étendard... tout ça c'est la même chose ! (mais pas la même chose quand même, qu'un drapeau avec des couleurs et un ou des dessins pour identifier un pays, une nation, car là, il y a "une autre notion, une autre valeur"- que malheureusement souvent on galvaude ou méprise-)...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8428
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 16:12

Il est trés beau ce texte de Jean Ferrat;
Peut-on me dire si il s'adresse à son fils ou à un gamin qui passe par là ? ce n'est pas trés important, c'est pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 16:56

Je ne crois pas que Ferrat ait eu des enfants. Je sais qu'il a élevé la fille de sa première épouse, Christine Sèvres mais ils n'ont pas eu d'enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8428
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 17:12

Very Happy ah, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 17:34

Avec plaisir Elisabeth !
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 21:04

... Voici le passage dans ce fil sur l'homosexualité masculine, qui "posa problème" et qui me valut dans un premier temps un "MP de mise en garde" puis au final, d'être exclu du forum en question (que je ne nomme point)...

"Entre hommes cependant, du fait que je ne suis pas homosexuel, je n'arrive pas à me faire à l'idée de la relation sexuelle par le trou de bale. "ça", oui, c'est contraire à ma sensibilité de poète et à ma culture personnelle. Avec une femme on peut faire "ça" par derrière mais ça rentre pas dans le trou de bale"...

Je le concède c'était "un peu raide"... Mais bon... L'on m'objecta qu'il y avait sur ce forum des mineurs inscrits (oh, 17 ans tout de même!)... Mais les mineurs "par les temps qui courent", ils en disent bien plus salace entre eux et même des mômes de moins de 10 ans !
Arrêtons l'hypocrisie !


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   Mer 26 Juin 2013 - 21:32

... Pour en revenir à Louis Ferdinand Céline en particulier (que j'adore et lis avec plaisir et qui "ne fait pas dans la dentelle")... On n'arrête pas de "mettre en avant" son antisémitisme et le fait qu'il ait pondu deux bouquins dans son œuvre dans lesquels il fustige "certains juifs"... Frédéric Mitterrand précédent ministre de la Culture l'a exclu d'un cérémonial il y a 2 ou 3 ans... Mais tout le monde oublie ou "ne veut pas savoir" que, lorsqu'il était "médecin des pauvres" et qu'il officiait dans un dispensaire à Courbevoie (années 30 et durant la guerre de 40/45), il soignait gratuitement des Juifs pauvres, des femmes et des enfants et des familles juives entières...
S'il avait été "si antisémiste que ça", comme d'ailleurs bien des Français de l'époque l'étaient et ont dénoncé des Juifs... Louis Ferdinand Céline (de son vrai nom Destouches) n'aurait pas soigné ni secouru des juifs pauvres...
Comme quoi on peut dire "ce qu'on veut" en littérature, dans des bouquins... "à sa façon"... Et être un homme "dans le plein et noble sens du terme" dans ses actes, dans sa vie personnelle, avec ses semblables...
Et c'est vrai que parfois certains artistes, certains écrivains, certains intellectuels, et des plus célèbres même, par les propos qu'ils tiennent, par leur comportement, on les vomit, on hurle, on est scandalisé... Mais derrière tout cela, de "l'autre côté de la façade", il y a aussi un être humain, des choses qui sont faites et que l'on ne voit pas, dont il n'est jamais fait aucune publicité, des choses d'un tout autre genre... qu'à bien réfléchir, à bien observer, l'on retrouve dans l'œuvre de l'artiste, dans l'art d'un comédien, d'un poète, d'un humoriste...
Comme on dit "on jette le bébé avec l'eau du bain" (quand l'eau du bain est manifestement sale)...
Bon sang, que ne s'accorde-t-on point, "deux sous de réflexion" dans ce monde de dingues où on vit !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pestiféré, version AUDIO   

Revenir en haut Aller en bas

Le pestiféré, version AUDIO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -