Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Recueils de lettres d'écrivains, d'auteurs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Recueils de lettres d'écrivains, d'auteurs...    Jeu 4 Juil - 8:01

... De tous temps...
Encore une de ces "vraies" questions, de ma part... De ces questions auxquelles on a sans doute pensé, mais que l'on ne pose pas "comme je les pose"...
Voilà :
Pour que l'on puisse lire tous ces ouvrages (fort nombreux d'ailleurs) de lettres d'écrivains, d'auteurs, de tous temps ; il a bien fallu que les auteurs de chacun de ces ouvrages fassent des recherches auprès des destinataires (en règle générale les descendants directs ou indirects de tous ces différents destinataires que peuvent être des proches parents encore en vie, de leurs enfants, petits enfants, arrière petits enfants, ou même d'amis ou encore de personnes qui avaient acquis ces lettres et les ont conservées puis transmises)...
Il a donc fallu se rendre chez les personnes même concernées, exhumer des greniers, des tiroirs, ces lettres, documents, etc. ... Et ce ne fut jamais un travail aisé, d'autant plus que "tout n'a pas été retrouvé", que des fragments, des pages entières ont été perdues, peut-être parfois les plus "significatives"... En outre, à l'époque, les auteurs même de ces lettres qu'ils adressaient à un autre auteur, un autre écrivain, un proche, un ami, une amie... N'ont point rédigé un "double", ou réalisé une copie...
Alors je me demande... Comment, de nos jours, alors que l'on n'écrit pour ainsi dire plus de lettre manuscrite envoyée par la Poste et distribuée à domicile par le facteur ; que l'on écrit des "mails", que l'on écrit dans des forums, ou sur des blogs... Comment feront-ils, les futurs biographes, les futurs chercheurs, pour réaliser des recueils de toutes ces correspondances, documents écrits, messages, "posts", et autres chroniques et anecdotes et récits divers, diffusés par mail, sur des forums, sur des blogs, par les écrivains et auteurs d'aujourd'hui?
Car enfin... Le Net, c'est pas tout à fait comme un vide grenier ou une brocante ou une sorte de braderie de Lille, où l'on trouve, et surtout retrouve "tout"!... Vu ce qui s'efface, se perd, se dilue, se disperse, se copie, se plagie, se transforme, apparaît puis disparaît, passe un temps en "archivage" avant d'être finalement éliminé... Sans compter les noms de domaine qui ne durent que "de ton vivant", les blogs délaissés, les forums quittés, les exclusions suivies de destruction par les administrateurs et les gestionnaires (ou le "grand ménage de printemps")...
J'imagine donc, la difficulté, l'extrême difficulté qu'il y aura, pour un chercheur, un futur (et déjà actuel) biographe ou auteur de recueil de correspondances documents messages... Comment fera-t-il ?
... Flaubert, George Sand, François Mauriac... Entre autres... "ils ont eu bien de la chance" ! ... S'ils avaient été des "épistoliers sur le Net dans des forums littéraires" il aurait fallu que ces forums littéraires puissent être appelés à durer dans le temps au delà de la vie même des administrateurs de ces forums et de leurs successeurs !

... Déjà, chère Lydia, chère Sylvie, sur Nota Bene, soyez au moins centenaires (c'est à dire vivez au moins jusqu'à cent ans)... Mais... tout de même... cent ans, je trouve ça "un peu juste" (rire)...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recueils de lettres d'écrivains, d'auteurs...    Jeu 4 Juil - 9:45

yugcib a écrit:
... Déjà, chère Lydia, chère Sylvie, sur Nota Bene, soyez au moins centenaires (c'est à dire vivez au moins jusqu'à cent ans)... Mais... tout de même... cent ans, je trouve ça "un peu juste" (rire)...

Oh, merci Guy, c'est très gentil !

Pour le reste, tu as entièrement raison. Je pense qu'il n'y aura pas, dans un siècle, de recueils de correspondances. Le net survivra-t-il ? Je me le demande...
Revenir en haut Aller en bas
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64504
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Recueils de lettres d'écrivains, d'auteurs...    Jeu 4 Juil - 10:50

Merci, Guy : moi, je veux bien si je garde toute ma tête et si je peux me déplacer, sinon ...

Note que ma mère en est à sa quatre-vingt-neuvième année depuis le 18 juin et que ma tante à la mode de Bretagne, qui est morte l'an dernier, avait pratiquement atteint les quatre-vingt-quinze comme, d'ailleurs, sa propre mère, ma grande-tante Anna.

Alors, on ne sait jamais ...

Mais tu soulèves une autre question : pourra-t-on un jour léguer ses créations webiennes à ses enfants, par exemple, ou encore à quelqu'un de confiance, à charge pour eux de les perpétuer ? ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Recueils de lettres d'écrivains, d'auteurs...    Jeu 4 Juil - 11:15

..; Pour ma part (mais est-ce aussi "la même chance" si l'on peut dire, pour bien d'autres comme moi dans mon genre)... J'ai au moins mon fils sur lequel je pourrais compter (qui écrit aussi mais cependant moins que moi), mais aura-t-il une descendance ? (il n'en prend pas le chemin encore!)...
Et j'ai aussi "deux jeunes (maintenant moins jeunes) femmes chic" dans ma chère famille, qui lorsqu'elles seront plus disponibles (elles ont elles-mêmes famille et travail) pourront sans doute me "perpétuer" dans leur descendance... Du fait qu'elles me lisent (et m'aiment beaucoup sans pour autant l'exprimer ostensiblement)...
De toute manière, j'ai souvent pensé que la famille (pour autant qu'elle soit "chic et bien" à plus de 75%), c'était le meilleur "client", le meilleur spectateur, le meilleur interlocuteur, là où tu peux le plus t'éclater, là où il y a des souvenirs communs, là où il y a une "culture particulière à nulle autre pareille qui "passe les générations" et en plus, disons "une certaine affection", et... Cet émerveillement que, en tant qu'homme, on peut avoir, des filles et femmes de sa famille (les sœurs, les cousines)...
Je plains de tout mon cœur et à en pleurer, les pauvres gens qui ont des familles "pas bien", qui sont "coupés de leurs racines", qui ont été et sont encore malheureux, hyper malheureux dans un environnement familial catastrophique !
Mais bien sûr, il y a aussi (je pense aux écrivains, aux poètes, aux rêveurs, aux penseurs, aux créateurs)... Ce que j'appelle "la famille d'esprit et de cœur, de culture et d'âme" qui n'est pas celle "de sang" mais qui, lorsqu'elle existe bel et bien ; est d'un grand réconfort, et ouvre "de grandes perspectives d'avenir"...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recueils de lettres d'écrivains, d'auteurs...    Jeu 4 Juil - 17:05

De mon côté, il ne faudra pas que je compte sur la famille. On comptera plutôt sur la famille de cœur et d'esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recueils de lettres d'écrivains, d'auteurs...    

Revenir en haut Aller en bas

Recueils de lettres d'écrivains, d'auteurs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -