Nota Bene
Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Un livre de Michel Houellebecq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyMar 23 Juil - 9:20

... Dans une grande surface genre "Leclerc Culturel" -ce qui soit dit en passant m'arrive rarement d'acheter un livre en "ces lieux si commerciaux de grande consommation produits culturels et autres"- j'ai été disons "interpellé" par ce titre "La carte et le territoire" de Michel Houellebecq, prix Goncourt 2010 en livre de poche pour 8 euros...
Et j'ai donc commencé à lire ce livre...
C'est le premier livre que je lis, de Michel Houellebecq...
A première vue, je peux dire que je suis "fort intéressé" et tard dans la nuit, hier, j'en suis arrivé à la moitié du livre.
J'avais déjà vu à la télé une fois, une interview de Michel Houellebecq... qui m'a semblé "à priori" être un personnage sobre, pas trop orgueilleux, abordable, assez naturel (mais assez détaché cependant)...
Eh bien, je ne sais pas encore ce qu'il en est de ses autres livres, mais son écriture, son style, ses formulations, du moins dans "La carte et le territoire", me "percute", me plaît assez, et j'y retrouve là dedans, "quelque chose de Yugcibien" oserais-je dire... J'y sens une sorte de similitude en effet dans certaines phrases, certaines formulations... Quoi qu'en réalité, Houellebecq c'est du Houellebecquien, et Yugcib c'est du Yugcibien... (Mais il y a bien, dans ce que j'ai pu ressentir à la lecture, comme "un petit air de famille" dans le langage, dans la formulation, et ça "ça m'a percuté et beaucoup intéressé sinon fait rire")...
Et j'apprécie particulièrement, dans "La carte et le territoire", la manière dont Michel Houellebecq se met en scène dans son livre... Le moins qu'on puisse dire, c'est que le "personnage" en question... "ne se met pas vraiment en valeur"... Et puis il y a à un moment, une réflexion sur les journalistes en général, sur la presse, sur les médias... "assez dure" et que je partage à cent pour cent...
En gros, je vais dire -mais encore seulement "à priori"- que Michel Houellebecq me semble "un personnage sympathique mais surtout intéressant" même si "en France en particulier on lui chie sur la gueule médiatiquement parlant selon ses dires dans le livre" ...
Par la suite, je reparlerai de ce livre une fois que je l'aurai lu entièrement, dans "littérature française" comme je l'ai fait déjà pour d'autres livres...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyMar 23 Juil - 10:54

... Je vais dire ici -mais je ne le dis point ailleurs dans un autre forum ni sur mon site ni sur mon blog-... Je vais dire ici... Que "yugcib yugcibien est bien plus yugcibien que Houellebecq Houellebecquien" n'est Houellebecquien" !
En ce sens que, déjà, le "yugcibien" se révèle dans certaines formulations, néologismes, expressions "spéciales" et autres trucs bizarroïdes, totalement intraduisible en une langue étrangère ... Et que, en outre, ces formulations et ces réflexions aussi, par moments, au risque de choquer, de heurter les "bons citoyens lambda" pas forcément méchants/méchants,  de contrevenir à  la "pensée unique genre olive bien huilée dans le trou de bale colique assurée trois heures plus tard"... Ces formulations donc, font encore "moins dans la dentelle" que celles de Michel Houellebecq (qui est déjà "un artiste" dans son genre)...
Mais bon... ça fait tout de même plaisir de lire un type qui écrit "un peu dans le même genre par moments" même si, à vrai dire, c'est différent dans le style...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyMar 23 Juil - 11:04

... Je me demande si, tout comme moi, Michel Houellebecq n'aurait pas, tapi dans le fossé tout proche, ou derrière la porte du placard de son foutoir... Quelque "Hèmèmène" asticoteur ... Vous savez, je crois en avoir déjà parlé "dans le temps"... "Ce Hèmèmène pourfendeur de yugcib, une sorte de diablotin ultra critique qui me botte sans cesse les fesses et me force à surmonter certaines déconvenues... ou à me libérer de "quelques illusions"... Ah, ce hèmèmène, mon "ennemi intime" à vrai dire une sorte d'ami si je puis étrangement dire !
... Que serais-je sans toi, Hèmèmène... ! Qui me botte les fesses mais me fait aussi crever de rire !


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyMar 23 Juil - 11:22

... Cela dit, le Goncourt c'est de la foutaise... Gros sous, magouille, combine et compagnie, lutte féroce entre auteurs et surtout entre grands éditeurs... si ç'avait pas été en 2010 Houellebecq, ç'en aurait été un ou une autre... (Mais peut-être pas Christine Angot qui écrit comme un pied et qui est "dans les choux")... (rire)...
Le seul prix que je crois (et encore!...) C'est le Nobel ! (de littérature il va sans dire)...
Tiens, on devrait inventer le "Nobel de la littérature sur le Net" ! (rire) ! Oui, pourquoi pas ?

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyMar 23 Juil - 15:22

J'avais dit, dans un autre fil sur Houellebecq que je n'achèterai pas La Carte et le territoire parce que c'était un prix machin et que je déteste les prix... gna...gna...gna... Bref, encore une fois, je faisais ma tête de Un livre de Michel Houellebecq 893177369.  Pourtant, je l'ai bel et bien acheté ce bouquin... Pas encore lu, mais acheté !
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme Nodenot
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Jérôme Nodenot

Masculin
Taureau Chat
Nombre de messages : 295
Age : 44
Localisation : Toulouse
Emploi : Restaurateur
Loisirs : Ecriture, lecture, musique
Date d'inscription : 11/06/2012

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyMar 23 Juil - 16:55

Je n'ai pas lu ce livre, en revanche j'ai lu tous les autres, ou presque. Il paraît que dans le dernier il est moins incisif, un peu plus calme, et que c'est pour cette raison qu'il a pu avoir le Goncourt. C'est vrai que les autres sont de véritables bombes, anti "politiquement correct", pornographiques, nihilistes et j'en passe. Le grand art de Houellebecq, selon moi, c'est d'arriver à faire marrer le lecteur d'un bout à l'autre tout en lui expliquant combien sa vie est pauvre, absurde, que l'homme est un animal ridicule, que la société est misérable, et que le mieux serait peut-être de se tirer une balle dans la tête.
_________________
Mon blog : http://legallicanautedesnainesbrunesetnoires.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyMar 23 Juil - 18:19

... Se tirer une balle dans la tête ? C'est peut-être ce qu'il finira par faire lui-même, Houellebecq... A moins que ce ne soit "un imposteur de génie" ... Cette manière qu'il a de se "mettre en scène" dans son livre "la carte et le territoire"... C'est "tordant"! Et "on a plus qu'envie d'y croire" ! ... Mais, si c'est vrai, si c'est sincère, si c'est sans "effet spécial/spécieux"... ce "côté dépressif pas lavé pas débarbouillé pyjama rayé barbe de trois jours ça cocote de l'entre jambes"... ça risque le pousser un beau matin à se foutre une balle dans la peau... (Et ça, c'est pas Yugcibien) !
Tiens ça me rappelle un certain personnage "Pou", âgé de 25 ans, à Paname, de "Grand Hôtel du Merdier"... Mais, tout à coup, en un clin d'œil, pour une fille qui a été chic avec lui et qui est sur un fauteuil roulant à la suite d'un accident de ski, il décide de se faire chic et beau, et de faire à la fille un chic après midi...
Mais c'est vrai... "Grand Hôtel du Merdier" c'est du Yugcib "on ne peut plus Yugcibien" !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyMar 23 Juil - 20:30

... Je dirais aussi du "Goncourt"... que c'est un "GONG"... court...
En effet, ça claquesonne comme une cloche d'église, une sorte de "glas heureux"... et, une heure plus tard, on entend le vent qui chante dans les blés, les chiens aboyer au lointain... et des avions qui passent le mur du son...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyMar 23 Juil - 20:52

... J'allais dire aussi "la carpe et le péritoine"... Je pensais à une grosse carpe péchée et maintenue en vie au fond d'une lessiveuse et qui, tournant sans cesse, semble se mordre la queue, et qui le lendemain sera le plat de résistance d'une fête familiale... Et Pépé viendra au déjeuner familial, en pompes noires et costard, et, traversant la rue devant la maison, la semelle de sa pompe droite qui fout le camp. Et le pépé marche sur le péritoine de la chaussure, puisque la peau du ventre de la chaussure a lâché...
A un repas d'enterrement, ça m'est arrivé une fois, avant d'entrer dans le restaurant, de devoir traverser la rue sur le péritoine d'une chaussure... Et il y avait en hors d'œuvre de la carpe frite...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Une citation de Michel Houellebecq    Un livre de Michel Houellebecq EmptyMer 24 Juil - 7:57

... Dans "la poursuite du bonheur", éditions "La différence" 1992

"Compte tenu des caractéristiques de l'époque moderne, l'amour ne peut plus guère se manifester, mais l'idéal de l'amour n'a pas diminué. Étant, comme tout idéal, fondamentalement hors du temps, il ne saurait ni diminuer ni disparaître.
Une fois que vous aurez développé un concept de l'amour suffisamment idéal, suffisamment noble et parfait, vous êtes fichu. Rien ne pourra désormais vous suffire.
Pourtant, vous devez rester vivant -au moins un certain temps.
À mesure que vous approchez de la vérité, votre solitude augmente. Le bâtiment est splendide mais désert...
Parfois vous vous mettez à pleurer tant la netteté de la vision est cruelle. Vous aimeriez retourner en arrière, dans les brumes de l'inconnaissance, mais au fond vous savez qu'il est déjà trop tard".
"N'ayez pas peur du bonheur, il n'existe pas".

... L'époque moderne -on va dire en gros (pour ma part) depuis 2008, est une bien drôle d'époque : il semble que le pire y soit plus possible, plus prévisible, que le meilleur... Et que les humains se déshumanisent...
Si effectivement, l'amour ne se manifeste plus -parce qu'il se laisse remplacer par ce que j'appelle "l'ennemour"- il n'en demeure pas moins que, tout comme l'existence d'un "paradis originel" évoqué par Frantz Kafka, qui "n'aurait pas pour autant été effacé" ; l'idéal de l'amour et de la relation, n'a pas lui aussi, diminué pour autant...
Ce que Frantz Kafka appelle "paradis originel", et cet idéal de l'amour et de la relation,  et qui sont "une seule et même chose" en fait, est intemporel...
Développer en soi et essayer de développer autour de soi, un concept de l'amour -et de la relation- "le plus noble possible" en supposant que l'on va y parvenir et le faire partager autour de soi, c'est prendre le risque de faire comme Icare dont les ailes ont brûlé quand il s'est trop approché du soleil (et aussi les ailes des compagnons d'Icare)...
Il faut donc "demeurer vivant"... C'est à dire " être Icare sans ailes mais avec une âme, un esprit forts" autrement dit demeurer un humain...
La "vérité", au fond, c'est peut-être comme un meuble très vaste, très haut, avec de très nombreux tiroirs, ces tiroirs symbolisant on va dire, des questions... Des questions il y en a à l'infini...
À mesure que viennent, se superposent, s'entrechoquent, se mélangent, se diversifient, se reproduisent et se multiplient les questions... Et que ces questions, on les évoque, on les dit, on les dessine, et si l'on peut on les partage avec son prochain... Alors la solitude qui dans un premier temps ne cessait d'augmenter, devient moins "difficile", moins "désertique"... Et "le bâtiment" s'il n'est pas "splendide", s'il n'est pas éblouissant à crever les yeux", se révèle "habitable" -je ne veux pas dire "confortable".
C'est vrai que la netteté de la vision (de la réalité telle qu'elle se présente, violente, brutale, crue et nue) est cruelle et qu'elle fait pleurer, qu'elle désespère, qu'elle donne envie de "faire le dragorek" (c'est à dire de tout détruire à jamais sans laisser de trace)... Et que l'on aimerait  (il vient alors une sorte de nostalgie très profonde, très enracinée en soi) "revenir à ces temps d'origine, de paradis, de pureté, d'innocence, et d'inconnaissance"...
Mais le temps qui est, le temps qui est "à ce moment là et pas à un autre" (et donc le temps qui fut il y a on va dire un milliard d'années, tout comme le temps qui sera dans un milliard d'années... ce temps n'existe qu'une seule fois... Et par rapport à ce temps, c'est -ou trop tard- ou trop tôt.
"N'ayez pas peur du bonheur, il n'existe pas"... C'est de la lumière, de l'ombre, du contraste, des couleurs, de la vie, de l'énergie, de "l'âme" on va dire (ou du ciel en soi), du vent, des nuages, de la pluie, de la grêle, des tornades,  du paysage... Et tout cela dans "un seul tableau, une seule grande fresque géante"... qui existe en soi... Et c'est peut-être mieux que ce "bonheur" qu'on veut à tout prix faire exister, et qui n'existe pas...
S'il devait exister, ce "bonheur", alors j'en aurai effectivement très peur, car il me ferait "mourir de mon vivant", et-à fortiori- "mourir pour toujours dans la mort"...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyMer 24 Juil - 8:09

... Au "paradis des minous" on ne se pose pas la question de l'existence du bonheur et il n'y a pas, d'ailleurs, au paradis des minous, de cité qui s'appellerait "Hollywood Minou"...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyJeu 25 Juil - 8:33

... Je ne pense pas, ayant achevé la lecture de La carte et le territoire, que je procèderai comme je l'ai déjà fait pour d'autres livres (présentation-résumé-extraits-mon avis)...
Ce qui me semble à peu près "sûr" après la lecture de La carte et le territoire, et après les quelques informations que j'ai pu recueillir au sujet de Michel Houellebecq, tant sur Wikipédia que sur le site de l'écrivain... C'est que je tends à penser que Michel Houellebecq serait "l'un des plus grands écrivains contemporains actuels"... Et que "notre époque, pour cette raison de l'existence de cet auteur -et sans doute de 2 ou 3 autres- ne serait pas le vide culturel ou intellectuel que l'on pourrait déplorer"... (cela en effet nous "change" des Marc Lévy, Guillaume Musso et autres "trou-du-cul" mélimélo dramatiques à sensation gros succès de librairie littérature de gare et de plage)... Et cela nous "change" également, de toutes ces productions "essayistes journalistiques connotation autobiographique gallimatia de formulations de style universitaire intellectuel bobo branché" d'hommes et de femmes politiques et de grands animateurs télé, qui se "vendent comme des petits pains" grand public mais soit dit en passant le grand public il y comprend rien dans ces bouquins là...
... Je pense aussi que la seule lecture d'un livre en particulier d'un auteur, ne suffit pas loin s'en faut, pour appréhender l'ensemble de l'œuvre d'un auteur. Mais pour cela, peu de gens, peu de lecteurs, et même peu de "grands lecteurs" (de ceux qui passent des journées ou des nuits entières à lire) sont disposés, ou plus exactement se rendent disponibles pour se consacrer à l'étude d'un auteur, de l'œuvre d'un auteur dans son ensemble... (Pour cela, il faut "sentir que ça vaille le coup"!)

"L'œuvre de Michel Houellebecq donne lieu à des jugements radicalement opposés. Pour certains critiques, il serait le plus grand écrivain contemporain, pour d'autres son écriture relèverait de la nullité littéraire" [Reynald Lahanque]
Son écriture est assimilée par ses détracteurs à une "absence de style"...

Effectivement, dans la réalité du monde d'aujourd'hui, tout comme d'ailleurs "depuis toujours"... Lorsque l'on ne comprend pas un auteur, on dit qu'il est "nul" ou "hermétique"... (il faut du sensationnel, de l'intrigue amoureuse ou policière, de l'émotion, une histoire "bien charpentée qui tient debout du début jusqu'à la fin avec une bonne dose de suspense... Sinon "ça marcha pas", le lecteur "tope pas")...
Ou alors, à la limite il faut être "un imposteur de génie" et savoir faire "se marrer" et interpeler le lecteur avec toutes sortes de formulations bourrées de métaphores hasardeuses "qui font pas trop dans la dentelle" et qui séduisent quelques "anti ceci/anti cela"... en fait, se livrer à un réquisitoire contre le "sens du monde", la "société de consommation" etc. ... (ce "truc" là, ça "prend toujours")...

... On note dans le style de Michel Houellebecq, un usage limité de la métaphore, quelques changements de registre dans le langage dans la même page, le même texte ; l'emploi de "litotes", des descriptions et des détails anodins, des fins de paragraphe avec des phrases simples et banales sur un ton de résignation ; l'emploi fréquent et inhabituel et surprenant d'adjectifs souvent négatifs, pour exprimer des jugements péremptoires...




_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyJeu 25 Juil - 10:33

... Un extrait, cependant, dans La carte et le territoire, page 17, collection de poche J'ai lu :

...C'est alors qu'il prit conscience du problème du taxi. Comme il s'y attendait, Atoute refusa nettement de le conduire au Raincy, et Speedtax accepta tout au plus de l'emmener jusqu'à la gare, à la rigueur jusqu'à la mairie, mais certainement pas à proximité de la cité des Cigales. "raisons de sécurité, monsieur..." susurra l'employé avec un léger reproche. "Nous ne desservons que les zones parfaitement sécurisées, monsieur" indiqua pour sa part le réceptionniste de Voitures Fernand Garcin sur un ton de componction lisse...
... Et, page 47/48 ceci :
Il avait lu Platon, Eschyle et Sophocle ; il avait lu Racine, Molière et Hugo ; il connaissait Balzac, Dickens, Flaubert, les romantiques Allemands, les romantiques Russes. Plus surprenant encore, il était familier des principaux dogmes de la foi catholique, dont l'empreinte sur la culture occidentale avait été si profonde -alors que ses contemporains en savaient en général un peu moins sur la vie de Jésus que sur celle de Spiderman.

... Il y a dans "ces passages" (et dans d'autres d'ailleurs) "quelque chose qui fait que je m'y retrouve, qui m'est familier, enfin, on va dire quelque chose d'un peu yugcibien... J'aime beaucoup "sur un ton de componction lisse"... Et, encore plus "ses contemporains en savaient en général un peu moins sur la vie de Jésus que sur celle de Spiderman."
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Itsumo-yo

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyJeu 25 Juil - 22:40

Une page ou deux que j'ai lues de Houellebecq n'ont point retenu mon intérêt ;
Tout ce que j'en sais par ailleurs c'est qu'il a été condamné en justice il y a 3 ans environ pour avoir affirmé par écrit "L'islam est la religion la plus con". On l'a donc condamné pour "incitation à la haine raciale". J'ai appris à cette occasion que l'islam est une race... Un livre de Michel Houellebecq Bonsang 
Formidable, on en apprend tous les jours par nos institutions !
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyVen 26 Juil - 7:25

... En effet, c'est "plutôt risqué" -et même "très risqué"- de déclarer publiquement, en parole ou en écrit... que l'Islam "ne serait point une religion comme les autres", et que d'autre part, "médire de l'Islam" -et le dire et l'écrire- ce serait "être raciste" ! ... Peu de gens, notamment sur Twitter, Facebook et autres réseaux sociaux, ou encore sur des blogs, ou dans des forums, "s'y risquent" (à fustiger l'Islam)... Mais, soit dit en passant, quand il s'agit du Catholicisme, par exemple, alors là, on n'hésite jamais à "tirer à boulets rouges", et "dans ce domaine là", on ne fait pas dans la dentelle et d'ailleurs, ça plaît et ça a "un certain succès" -à tel point que ça finit par "faire long feu".
Décidément, la liberté d'expression, que l'on érige en "valeur nécessaire et dont on fait un "totem""... ça coûte "assez cher" ! (parfois)...
Bon sang, que de consensualisme troudebalesque, de "bien pensance à vomir de dégoût", que d'hypocrisie, que de violence, que de brutalité tout cela enveloppé de papier bonbon, que de "politiquement correct" et de bienséance tout aussi "correcte de bon aloi"! Ah, ces "vérités" (qui d'ailleurs ne sont pas des "vraies/vraies vérités" mais seulement ce qu'on pense au fond de soi et qu'on se risque à exprimer)... Ces "vérités" qu'il ne faut surtout pas exprimer sinon "pan/pan/cul/cul"!
Ainsi va le monde !
Et où est l'amour dans tout ça? je veux dire l'amour sans complaisance, sans s'aplatir comme une carpette, en disant merde à la religion, merde à un tel ou une telle, merde et encore merde à bien des choses de ce monde... ou "ça c'est con"... mais avec au fond de soi sans que ça se voit pour autant, "des tonnes d'amour"... !
C'est "peut-être pas le cas de Michel Houellebecq, d'avoir au fond de lui des tonnes d'amour"... Mais qu'importe après tout ? On est ce qu'on est, rien de plus, un être humain, un homme, une femme, un gosse...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyVen 26 Juil - 11:46

On peut tenter de réprimer la liberté d'expression mais elle est comme le furet de la chanson : elle est passée par ici, elle repassera par là ...

Nous verrons bien ce qu'en pense la majorité des Français - toutes religions confondues - en mars 2014 - pour ne citer que cette date. Un livre de Michel Houellebecq Crazy 
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyDim 28 Juil - 8:23

"S'il fallait résumer l'état mental contemporain par un mot, c'est sans doute celui que je choisirais : l'amertume."
Michel Houellebecq

... Et l'amertume dirais-je, ce ne serait "encore pas trop grave" si elle n'était que "l'amertume à l'état pur" (et exprimée en parole ou en écrit, poétiquement ou non, littérairement ou non, et bien sûr justifiée le plus souvent quoi qu'elle "ne fasse point avancer le schmilblic")... Mais le pire (et c'est ce que je déplore) c'est qu'elle est exprimée avec vulgarité, banalité, et qu'elle est déversée comme du "caca nerveux" sur Facebook, Twitter, les réseaux sociaux et sur les forums d'expression libre...
Et en ce sens, elle fait davantage de consommateurs de la révolte, que de révoltés...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyDim 28 Juil - 8:37

"Jeunesse, beauté, force, les critères de l'amour physique sont exactement les mêmes que ceux du nazisme".
Michel Houellebecq

... Avec les "nouvelles technologies" de la communication, de la relation, de la production de l'écrit, de l'image, de la parole et de l'autopétance de soi... et de toutes sortes d'impostures qui en foutent plein la vue, et cette propension du commun des mortels qui n'est ni un très jeune enfant ni un vieillard, à se vouloir à tout prix le plus beau, le plus fort, le plus sexy, le plus performant... L'on dépasse les fondements les plus radicaux et les plus extrémistes du nazisme... Et il devient urgent, vraiment urgent, d'entrer plus que jamais que par le passé, en résistance, en résistance organisée en maquis contre ce "nazisme"...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyMar 30 Juil - 11:40

... Le bonheur "n'existant pas" selon Houellebecq, j'ai envie de dire "c'est le bon heurt qui existe (par opposition au mauvais heurt)"...
En effet, un "bon heurt" (par exemple un joli visage de femme qui te fouette l'âme et te fout la trique) c'est "un petit choc très chic"...

"Le bonheur" donc, je confirme, je suis d'accord avec Houellebecq : il n'existe pas, ou alors, "il fait semblant d'exister sous forme de mirage"...
Mais "des bons heurts"... y'en a à l'infini tout au long de la vie...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jérôme Nodenot
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Jérôme Nodenot

Masculin
Taureau Chat
Nombre de messages : 295
Age : 44
Localisation : Toulouse
Emploi : Restaurateur
Loisirs : Ecriture, lecture, musique
Date d'inscription : 11/06/2012

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyMar 30 Juil - 20:28

La grande différence, à mon avis, entre Yugcib et Houellebecq, c'est l'attitude : le premier c'est la révolte chaude et explosive de l'hypersensible, alors que pour le deuxième c'est la révolte froide et sarcastique du dépressif. Mais là où en effet les deux se rejoignent, c'est sur le résultat : l'Insolence, avec un grand I. Et c'est super rare, aujourd'hui, l'insolence, ça fait un bien fou. Je comprends que tu aies "adhéré" à Houellebecq, Guy.


_________________
Mon blog : http://legallicanautedesnainesbrunesetnoires.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyVen 27 Sep - 17:52

... Je viens de commencer aujourd'hui "Les particules élémentaires"... un vrai régal, d'autant plus que j'y retrouve tout ce qui m'interpelle au point de vue du langage, de la formulation... En fait "'je m'y retrouve en plein, là dedans" !
J'y reviendrai par la suite dans ce fil, pour commenter certains passages...

J'ose ici ce "calembour Yugcibien" (que Michel Houellebecq lui-même s'il venait à le découvrir, apprécierait j'en suis sûr -il en aurait le cul par terre de rire- ) :

"eh, Michel, où est le bec?" (sous entendu "de l'oiseau") ... non, en vrai yugcib que je suis j'ai "trouvé mieux" :
"... Où est le bec... du dindon ?" (sous entendu "le bec du dindon bien raide et bien touillant mouillant au fond du nid de l'oiseau")...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyVen 27 Sep - 18:47

Je pense aussi qu'il apprécierait l'image !
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptyVen 27 Sep - 21:52

... Y'avait Coluche, y'a plus Coluche... (et c'est dur qu'il n'y soit plus!)
Le monde était ce qu'il était mais y'avait Coluche... Le monde est toujours ce qu'il était -et même pire-
mais y' a plus Coluche...
Y'a Houellebecq... Mais Houellebecq c'est pas Coluche... Mais y' a quand même Houellebecq... Le monde est encore pire que ce qu'il était, mais avec Houellebecq à défaut de Coluche, j'arrive à "m'y faire" (tant bien que mal c'est vrai mais quand je lis du Houellebecq je me marre et je vois le fil se dérouler et je comprends mieux les choses rien que la façon dont il dit les choses, le Houellebecq là !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptySam 28 Sep - 11:58

Coluche, accusé de "racisme" aujourd'hui par les gauchos-bobos ! ... Vive Coluche !
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8206
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq EmptySam 28 Sep - 14:32

...  Si "race" est exactement synonyme de "espèce" , alors chez l'Homme, il n'y a qu'une seule "race" puisqu'il n'y a qu'une seule espèce : l'espèce humaine...
En revanche chez le chien, il y a plusieurs espèces, donc plusieurs "races"...
"Race" pris dans le sens de "couleur de l'épiderme" associé ou non à un  type d'origine ou d'ethnie selon des caractères physiques ou de morphologie, n'a aucun sens pour l'espèce humaine : c'est exactement comme si l'on différenciait selon deux espèces différentes, un homme aux yeux bleus et un homme aux yeux marrons, une femme aux cheveux blonds et une femme aux cheveux bruns.
... Les "Gauche bobo" (et d'une manière générale les bobos de tous bords) qui sont généralement des gens "ayant fait des études, faisant partie de la diaspora des intellectuels consensuels de bon aloi dans le sens du monde  bien vus passant à la Télé en couverture des revues people faisant la pluie et le beau temps progressistes socio-tout-ce-qu'on-voudra sûrs d'eux arrogants méprisants à la une sur facebook..." ... Sont des crétins imbuvables dont la Culture est un tas de merde liquéfiée qui coule en fontaine de chocolat dans laquelle le "clodo de service" gratifié de quelques piécettes comme aux jeux du cirque du temps des romains, plonge le doigt, suce et replonge le doigt, trouvant finalement qu'au bout du compte ça "chocolate" ...

A bas les bobos, à bas les "clodo de service" !

Soit dit en passant, dans les "clodo de service" y'en a jamais beaucoup qui passent bobo (les bobos c'est une "famille" dans laquelle on n'entre pas comme ça, qui se succède à elle même par enfants choyés et préférés ou, à la limite par enfants cooptés (adoptés)... On va dire... JE vais dire que... "les bobos"... "c'est une race et qu'en l'occurrence je suis raciste" ... (si l'on veut absolument qu'il y ait des races)...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




Un livre de Michel Houellebecq Vide
MessageSujet: Re: Un livre de Michel Houellebecq   Un livre de Michel Houellebecq Empty

Revenir en haut Aller en bas

Un livre de Michel Houellebecq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -