Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Info Grand Hôtel du Merdier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7843
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Info Grand Hôtel du Merdier   Ven 9 Aoû - 9:34

... Question à 2 euro :

Pourquoi Grand Hôtel du Merdier ne sera-t-il jamais "un grand succès mondial" ?

Pour au moins cette raison là, évidente :

Il ne peut être traduit du Français, en aucune langue au monde... En effet, même les traducteurs "les plus chevronnés" s'y "casseraient le nez" !

... Dans ce fil, je vais me livrer à un "historique" de ce livre (ou à une "genèse")...


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7843
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Info Grand Hôtel du Merdier   Sam 10 Aoû - 8:23

... C'est vers la fin de l'année 1969 (novembre ou décembre) et au début de l'année 1970 (j'avais alors 21/22 ans) que je rédigeai le tout premier texte intitulé "Grand hôtel du merdier"...
A l'époque ce texte ne comportait qu'une dizaine de pages, des pages de cahier à petits carreaux, écrites au stylo à bille, avec des ratures... Un brouillon en fait (ou une ébauche)... Mais que cependant je "mis au propre" dans une version "relativement présentable" pour être lue à des copains...
En hiver 1970 je vivais en communauté avec deux voire trois copains de mon âge, qui tout comme moi "bossaient" au Centre de Tri Postal PLM gare de Lyon à Paris, et nous habitions donc ensemble dans un studio situé au 5 rue d'Aubervilliers à Paris dans le 18 ème (quartier proche de Barbès Rochechouart)...
Nous passions nos soirées à lire des textes (en fait les miens et les poèmes et chansons de mon ami Michel Mas), à écouter des 45 et 33 tours de Françoise Hardy, les chansons de Georges Brassens, de Léo Ferré, de Jacques Brel...
Que de crises de fou rire avons nous eues à la lecture de ce texte "grand hôtel du merdier" qui, autant pour Michel Mas, que pour Daniel Pitelet, que pour Christian Roudier, était devenu entre nous comme une sorte de "cri de ralliement"... A chacune de nos "mémorables sorties" dans le Paris de l'époque, au "quartier latin", sur la "place du tertre" à Montmartre, et ailleurs ; c'était surtout Christian qui ne manquait jamais de faire allusion à quelque passage du texte...
... Puis les années ont passé... Je me suis marié, j'ai quitté Paris, j'ai vécu 23 ans dans les Vosges ; et en 1999 je suis venu (en mutation) dans les Landes, à Lesperon tout d'abord puis en tant que "brigadier remplaçant " dans les bureaux de poste de la côte océane...
En mai/juin 2003 je me trouvais à Laluque, un petit bled paumé entre Pontonx et Castets, dans une Poste fort peu fréquentée et derrière un guichet devant lequel je voyais pas un chat de la journée... sauf la "jolie/jolie secrétaire de mairie" et "deux ou trois jeunes femmes/chic" de temps à autre...
Les heures étaient longues, longues, et le silence encore plus pesant...
J'utilisai l'ordinateur et l'imprimante du bureau (et les feuilles A4) en "traitement de texte" pour taper mes "textes et documents pirate" que j'expédiais à mes camarades des autres bureaux, les autres "brigadiers EAR" comme moi, auprès desquels j'avais "une grosse côte" du fait que je les avais soutenus lors d'une grève de résistance aux projets de la direction postale... (ils se passaient de bureau à bureau, mes textes pirate qui ainsi, étaient lus et connus de toute la Poste des Landes Océanes et même le directeur du Groupement en "avait eu vent" et me lisait, notamment dans mes "articles" du "courrier des lecteurs" de Sud Ouest...
Donc, durant ces mois de mai et de juin 2003 à la poste de Laluque, l'idée me vint de reprendre mon premier texte "Grand Hôtel du Merdier", et d'en faire "un petit livre"... Le texte achevé (qui est assez semblable à celui qui est publié) fit le tour des bureaux de Poste de la côte Océane, souleva des tempêtes de rire chez mes copains brigadiers (nous nous retrouvions le midi dans des restaurants du coin)... Durant les "longues et chaudes heures" (il faisait plus de 30 à l'ombre ce printemps là) passées derrière le guichet de la Poste, je tapai sans relâche donc, des pages et des pages, de cette nouvelle version de "Grand Hôtel du Merdier"... qui en 2007 devait être publiée sur Alexandrie Editions (et dont le livre de 200 pages avec image de couverture est achetable sur lulu com)...
Voilà donc... "pour la petite histoire" ... la "genèse" de ce livre ...

... Tout à fait entre nous : "quand il m'arrive parfois, d'en relire quelques lignes par ci par là, j'en crève de rire et j'arrive pas à croire que j'ai pu pondre un truc pareil"...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com

Info Grand Hôtel du Merdier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -