Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

"L'Affaire Seznec" Denis Langlois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8043
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: "L'Affaire Seznec" Denis Langlois   Jeu 15 Aoû - 13:10

On peut dire, alors que le rejet de l'appel pour cette affaire date d'il y a quelques années, 2008, je pense, qu'il s'agit là, vraiment d'une ténébreuse affaire !
En deux mots =

Joseph Marie Guillaume Seznec, né le 1er mai 1878, à Plomodiern, dans le Finistère, maître de scierie à Morlaix, a été reconnu « coupable de faux en écriture privée et du meurtre de Pierre Quéméneur », conseiller général du Finistère. Ce dernier a disparu durant un voyage d'affaires effectué entre la Bretagne et Paris avec Guillaume Seznec, voyage lié, selon ce dernier, à la vente à l'Union soviétique des stocks de voitures Cadillac rétrocédés à la France par l'armée américaine après le premier conflit mondial. Étant la dernière personne à avoir vu Quéméneur vivant, selon une première enquête, Guillaume Seznec devint le principal suspect : il fut arrêté, inculpé et incarcéré ; et ce, bien que plusieurs témoins aient affirmé lors du procès avoir croisé Pierre Quéméneur après sa disparition, et que son corps n'ait jamais été retrouvé.

Le procès de Seznec, au cours duquel près de 120 témoins furent entendus, dura huit jours et prit fin le 4 novembre 1924. L'accusé fut alors reconnu coupable. La préméditation étant écartée, il fut condamné aux travaux forcés à perpétuité alors que l'avocat général avait requis la peine de mort. Il fut ensuite conduit au camp de la Transportation de Saint-Laurent-du-Maroni en 1927, puis transféré au bagne des Îles du Salut en Guyane en 1928. Plusieurs ouvrages témoignent de la dureté du bagne entretenu par la république française en Guyane.
Guillaume Seznec a refusé une grâce présidentielle en 1933. Après la Seconde Guerre mondiale et la fermeture du bagne de Guyane, il bénéficie d'une remise de peine en mai 1946, il rentra en métropole l'année suivante. En 1953, à Paris, il fut renversé par une camionnette qui ne s'arrêta pas. Retrouvé, son chauffeur déclara qu'il n'avait rien vu. Guillaume Seznec mourut le 13 février 1954 des suites de ses blessures et sa dernière phrase a été « Maman, on m'a trop fait souffrir ».

Seznec a toujours clamé son innocence, ce pourquoi il a refusé la grâce présidentielle;





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8043
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: "L'Affaire Seznec" Denis Langlois   Jeu 15 Aoû - 13:22

L'avocat Denis Langlois, devenu l'avocat de Seznec écrit un ouvrage sur l'affaire





Il y démontre patiemment que bien des preuves accusatrices furent sans fondement, que Seznec n'a pas su se défendre, que de soit disant témoins à charge se sont rétractés, que d'autres témoins en faveur de Seznec n'ont pas été interrogés; peu à peu émerge, il faut le reconnaître, un procès bâclé et truqué; de plus on n'a jamais retrouvé Quémeneur ni son cadavre;


Malgré l'opinion publique désormais favorable à Seznec, la cour a estimé que la demande d'appel ne s'appuyait sur aucun élément nouveau de nature à re-ouvrir une enquête et à refaire un procès;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

"L'Affaire Seznec" Denis Langlois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LE PETIT ENFER DE NOTA BENE CULTURE LITTERAIRE :: Grandes Affaires Criminelles -