Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Conrad Richter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59112
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Conrad Richter   Ven 11 Oct - 16:22

13 octobre 1890, Pine Grove - Comté de Schuylkill - Pennsylvanie (USA) : naissance de Conrad Richter, nouvelliste & romancier.

Fils, petit-fils, neveu et petit-neveu de pasteurs luthériens, le petit Conrad passe sa jeunesse au coeur de la Pennsylvanie où il a tout loisir de se lier aux descendants des pionniers. Les histoires que ceux-ci lui raconteront deviendront la base de son oeuvre future.

En 1909, il trouve un premier petit boulot dans un hebdomadaire local, The Patton Pennsylvania Courier. Deux ans plus tard, il s'installe à Cleveland, dans l'Ohio et obtient un poste de secrétaire particulier au sein d'une riche famille d'industriels. Il a le temps de créer un magazine pour la jeunesse avant de déménager de nouveau, cette fois-ci pour Albuquerque, au Nouveau-Mexique, état dont le climat serait, selon les médecins, idéal pour la santé de sa femme.

Au début des années trente, Richter publie dans de nombreux pulps comme Triple-X, Short Stories, Complete Stories, Ghost Stories et Blue Book. En 1937, sort son premier roman à succès, "The Sea of Grass", dont l'action se situe au Nouveau-Mexique et oppose les éleveurs aux fermiers en une lutte que certains qualifieront d'homérique. Entre 1940 et 1950, il publie son "Awakening Land Trilogy / La Trilogie du Pays qui s'Eveille", dont le troisième volet, "The Town / La Ville", obtiendra le Pulitzer en 1951.

En 1953, nouveau succès avec "The Light in the Forest", dont les droits seront rachetés par Disney.

Conrad Richter meurt à Cleveland, dans l'Ohio, le 30 octobre 1968.

Certains de ses textes, dont la fameuse "Trilogie ...", ont été publiés en français - mais vous ne les trouverez que dans de vieilles éditions.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59112
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Conrad Richter   Ven 11 Oct - 16:23


_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Conrad Richter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -