Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

De l'abnégation (sujet de réflexion et ou de discussion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: De l'abnégation (sujet de réflexion et ou de discussion)   Ven 11 Oct - 20:42

L'abnégation n'est pas pour moi ce que j'appelle "une vertu première"... Autrement dit "je ne m'abnégate jamais" (excusez le barbarisme)...
L'abnégation n'a rien à voir avec "tu aimeras ton prochain comme toi même"... C'est dirais-je "un comportement quasi suicidaire" (un "suicide" au sens de "étouffer consciemment -mais le plus souvent inconsciemment- ce qui, exprimé, manifesté, montré, et agissant de soi, constitue la marque même, le fondement même, justement, de l'amour que l'on porte à son prochain")... C'est, en quelque sorte, par le renoncement à tout retour de ce que l'on donne, on fait aux autres ; par une attitude de "chien battu", de soumission les yeux baissés, de constante diligence à "se mettre en quatre" pour le confort de l'Autre... S'interdire d'exister, et, plus désespérant encore, inciter l'Autre à considérer comme normal et allant de soi, tout ce qui est reçu, donné, offert... Par la personne qui "s'abnégate"...
Je déteste donc l'abnégation, qui ne prouve en aucun façon l'amour que l'on peut porter aux autres... L'abnégation est un comportement "sacrificiel" (aucune offrande d'ailleurs, à un quelconque Dieu, divinité, n'a jamais "résolu" un problème réel, et soit dit en passant à ce titre, je déteste, je nie, je refuse toute idée d'offrande, de sacrifice rituel, de choses qui sont absolument nécessaires et vitales et précieuses dont on se prive volontairement en plaçant sur un autel, une tombe, un lieu "sacré" en croyant en la "faveur des dieux")... Merde aux sacrifices, aux dons imbéciles au ciel ou à quelque divinité que ce soit! (La vie est trop dure pour gaspiller des choses dont on a éperdument besoin, en les faisant pourrir sur un bloc de pierre, ou en les jetant dans un trou ou dans la mer, et pire, en tuant un animal voire un humain pour "obtenir la clémence des dieux"!)... NON aux offrandes, de quelque nature qu'elles soient, à quelque divinité "ou essence supérieure" que ce soit!
L'abnégation n'est pas non plus une preuve d'humilité, ni de "force de caractère", ni de "grandeur d'âme"... Je ne pense pas par exemple, qu'un Saint Vincent de Paul ou qu'une Mère Téresa, étaient des "abnégants"...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8741
Age : 66
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: De l'abnégation (sujet de réflexion et ou de discussion)   Sam 12 Oct - 10:03

Pour une fois, je ne suis pas du tout, du tout d'accord, et d'ailleurs, je commence par ne pas te croire Yugcib, ou alors, tu joues sur les mots et tu appelles autrement ce que les gens appellent "abnégation"

Parce que, de "l'abnégation" tel que je (crois) te connaître, tu en as fait preuve et tu en feras encore preuve.....
Pour soigner avec patience un animal malade qui refuse de se laisser soigner, pour le veiller la nuit, le supporter difficile lorsqu'il refuse de prendre ses médicaments et va se cacher dans un endroit inaccessible, pour l'amener chez le véto plusieurs fois coup sur coup....
Pour soigner ta femme malade ( ou la supporter si elle est - pour une raison ou autre difficile- )
Pour élever ton fils - qui n'a pas du, comme tous les enfants, être toujours facile
Pour supporter tes belles-filles- qui n'étaient pas faciles, pour ne pas peiner ton fils et aggraver la brouille des ménages.....
Pour supporter, ta famille, tes amis, tes voisins.....

JE NE TE CROIS PAS UNE SEULE SECONDE......Tu es rempli d'abnégation, ici même dans tous les propos que tu tiens, lorsque tu t'excuses et que tu dis avec humilité " je ne crois pas" "ou alors, il me semble"
L'abnégation qui te déplaît tant, c'est l'humilité devant la souffrance, les peines que la vie nous inflige et c'est une trés belle qualité, pour moi, l'abnégation, c'est le ciment, le béton de la charité, de ce qu'on doit aux autres; c'est trés difficile d'en avoir, et tu en es rempli !
MAIS, MAIS on peut l'appeler différemment.......

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: De l'abnégation (sujet de réflexion et ou de discussion)   Sam 12 Oct - 11:00

... Sans doute, oui, je me méprends sur la notion, sur le sens de l'abnégation :

Peut-être que cela me vient du temps où ma grand-mère maternelle, systématiquement, quand y'avait du poulet à table et des invités, prenait toujours pour elle (et en dernier) le morceau qui n'intéressait personne et qu'elle appelait "le cheval" ( le bas du cou avec les côtes)...
Bien sûr ma mamy "avait un appétit d'oiseau et se serait étouffée avec le quart d'un canari"... Mais elle aurait je pense, apprécié -de temps à autre- "une lichette de blanc ou d'entrecuisse du poulet" ...

J'ai, oui, soigné (veillé des nuits entières) ma belle mère malade avant qu'elle ne meure (la maman de ma chère femme) ... Je l'ai même "soignée" comme on s'occupe d'un bébé (tu vois ce que je veux dire), je l'ai promenée dans son fauteuil roulant... J'ai pris des jours de congé pour qu'elle reste pas toute seule quand ma femme pouvait pas quitter son travail ou que c'était plus difficile pour elle de prendre des jours...
J'ai supporté (comme j'ai pu c'est vrai) une "ex-future-belle-fille" particulièrement "garce" et surtout dépensière...
J'ai soigné veillé mes minous et toutous en fin de vie...
J'ai fait, en gros, chère Elisabeth, à peu près tout ce que tu dis...
... MAIS... pour ce qui est du "cheval" je l'avoue, je me serais arrangé tout de même pour avoir "un meilleur morceau" (un plus charnu un peu moins ossu) (rire)...
Et, s'il m'arrivait de recevoir des amis Musulmans (ça pourrait arriver après tout) je ne me vois guère concocter midi et soir des plats différents (agneau halal pour les invités et côte de porc pour moi, ce serait alors agneau pour tout le monde point barre car je suis "bien trop feignant question bouftance pour faire cinquante mille plats différents en fonction des préférences de mes invités")... C'est la raison pour laquelle là, je ne suis pas dans l'abnégation, question de "m'emmerder" avec des contraintes bassement prosaïques pour seulement convenir aux désidératas de quelques personnes...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8741
Age : 66
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: De l'abnégation (sujet de réflexion et ou de discussion)   Sam 12 Oct - 12:14

Very Happy ah, ah, tu vois bien.....
Mais, je te rejoins cher Yugcib = sans aller chercher des musulmans, et en en restant aux invités seulement, moi, "l'abnégation" je n'en n'ai plus !!!!!! plus une seule goutte !
Marre, je le dis haut et clair de supporter mes deux garces de nièces, qui, lorsque le cadeau ( toujours coûteux) de Noël ne leur plaît pas, te le refourrent dans les bras en faisant la grimace, et en te disant carrément "j'en veux pas, non, ça me plaît pas"
Révoltée que ces deux mêmes garces ne m'aient même pas adressé de condoléances pour le décès de ma mère ( leur grand mère, quand même ! qui s'est ruinée pour elles pendant des années....!!!!)

Alors, hop ! au trou, ouste, on dégage ! je ne veux plus en entendre parler, ni les voir, ni savoir qu'elles existent, si elles sont malades, bien fait ! avec des emmerdes, encore mieux !
Pareil pour ma cousine ( fille de la soeur de maman) qui ne s'est pas dérangée pour son enterrement ( 15 km, 1/4 d'heure par la rocade); elle avait ce jour là un rendez-vous à l'hôpital.....Moi, avec maman, lorsque sa mère est morte, on a fait venir et on a reçu toute la famille, on a préparé une messe du tonnerre, on l'a inondée de fleurs;
Pareil de l'autre côté pour les cousins-cousines....Allez, ouste, du balai !
Parce que l'abnégation, oui ! la connerie, non ! tendre l'autre joue, y a plus chez mémée Le Caille, elle a rendu son tablier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: De l'abnégation (sujet de réflexion et ou de discussion)   Sam 12 Oct - 13:26

... C'est bien là le problème (insoluble à vrai dire- mais qui cependant, soulève (ou devrait soulever un certain nombre d'interrogations), le problème oui, de "aimer son prochain comme soi même" en particulier lorsque ce prochain "ne mérite pas humainement et logiquement d'être aimé...
Comme je dis (d'ailleurs un "vrai chrétien" dans le plein sens du terme) dirait la même chose que moi :
"Aimer les gens qui nous aiment, ça tout le monde est capable de le faire... En revanche, aimer des gens qui ne nous aiment pas, ça, personne sait faire -à quelques très très rares exceptions près mais ceux là on les prend pour des fous, ou des jobards...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8741
Age : 66
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: De l'abnégation (sujet de réflexion et ou de discussion)   Sam 12 Oct - 13:58

Je suis bien d'accord; moi, tu vois, en tant que chrétienne, je garde en tête ceci =
Mon ex-belle-soeur a eu un comportement odieux avec ma mère - et mon frère aussi-;
Maman va se confesser et s'accuse de ne pas lui avoir pardonné = le prêtre s'est contenté de lui dire "est-ce qu'elle vous a demandé pardon ?" maman ( remplie d'abnégation) en est restée toute saisie !
Moi, je n'accuse pas, rien, ces gens qui m'ont laissée tomber; rien, je les laisse, c'est tout; et j'ai - je te prie de le croire - la conscience en paix, parce que j'ai mis longtemps à les laisser tomber et que je me suis creusé le ciboulot à leur sujet = ai-je tort, ils ont peut-être des excuses ?
Bon, là, simplement, je ne cherche plus, c'est tout; l'abnégation, là, c'est continuer à soupeser si oui, ils ont des excuses
Bon, eh bin, je suis fatiguée, et je me dis qu'à côté de moi, il y a d'autres gens qui, eux, ont besoin de mon abnégation = mon fils, des amis, et ce qu'il m'en reste d'abnégation, eh bien, c'est pour eux; un point c'est tout;
Et je fais confiance à Dieu, je me dis qu'il comprendra, il ne nous demande que d'essayer d'être comme il faut; si on se plante, eh bien, je crois qu'il comprend;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'abnégation (sujet de réflexion et ou de discussion)   

Revenir en haut Aller en bas

De l'abnégation (sujet de réflexion et ou de discussion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -