Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Garcilaso de La Vega (Espagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Garcilaso de La Vega (Espagne)   Sam 12 Oct - 13:43

14 octobre 1536, Nice (Duché de Savoie / France actuelle) : décès de Garcilaso de La Vega, poète.

Il était né entre selon les uns 1498 et 1503, selon les autres en 1504 sans plus de précision, dans la bonne ville de Tolède, en Espagne. Fils cadet, il se voit refuser, selon l'usage, la titulature de son père, Pedro Suárez de Figueroa, et son héritage, qui doivent passer tous les deux au fils aîné. (C'est ce qu'on appelle, en Espagne, le mayorazgo.) Il n'en reçoit pas moins une éducation des plus poussées, acquérant la maîtrise de l'espagnol, du grec, du latin, de l'italien et du français, et apprenant à jouer de la cithare, du luth et de la harpe.

Jeune homme, il s'enrôle dans l'espoir d'intégrer la Garde royale. De fait, en 1520, il est nommé contino / garde impérial de Charles-Quint. Trois ans plus tard, il est fait chevalier de l'Ordre de Santiago.

De son premier grand amour, Guiomar Carrillo, il a un enfant illégitime. Au nombre de ses maîtresses, on comptera aussi Isabel Freire, dame d'honneur d'Isabel de Portugal. Mais, en 1525, La Vega épouse Elena de Zúñiga, dame d'honneur de la soeur préférée du roi, Eléonore - laquelle deviendra la seconde épouse de François Ier, roi de France. Le couple aura cinq enfants.

La carrière militaire de La Vega le fait participer à de nombreuses batailles et campagnes, toutes conduites par Charles-Quint un peu partout en Europe : on le croise donc en Italie, en Allemagne, en Tunisie et aussi en France. En 1532, il connaît un bref exil sur une île du Danube, chez le comte György Cseszneky, juge à la Cour royale de Györ.

Charles-Quint ambitionnant de s'emparer de Marseille afin d'obtenir ainsi le contrôle de la Méditerranée, La Vega regagne bien vite son régiment et est mortellement blessé à la bataille du Muy. Il décède à Nice, alors ville du duché de Savoie, le 14 octobre 1536, après vingt-cinq jours d'agonie.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Garcilaso de La Vega (Espagne)   Lun 14 Oct - 9:00

Garcilaso de La Vega est surtout connu pour ses poèmes tragiques qui se démarquent radicalement de ceux de ses prédécesseurs. Durant sa période espagnole, il utilise essentiellement l'octosyllabe. Mais, pendant sa période italienne ou encore pétrarquienne, il compose plus de sonnets et de chants. Enfin, durant sa période napolitaine, il donne ses poèmes les plus classiques : élégies, lettres, églogues et odes. Peu à peu, sous l'influence de la Renaissance italienne, il recourt au vers de onze syllabes, ce qui confère à son style une plus grande flexibilité. En parallèle du sonnet, il fait également entrer d'autres types de stances dans la langue espagnole, notamment la estancia, qui fait alterner vers de onze et sept syllabes, la lira qui se traduit par trois vers de sept syllabes, suivis de deux vers de onze syllabes et enfin les endacasilabos sueltos avec des vers de onze syllabes non-rimés.

Parmi les oeuvres les plus connues de La Vega, on citera quarante "Sonetos", vingt-deux "Canciones / Chants", huit "Coplas / Couplets", trois "Eglogas / Eglogues", deux élégies et la "Epístola a Bóscan / Lettre à Bóscan." L'ensemble se caractérise par de très nombreuses allusions aux mythes et légendes gréco-latins, une musicalité exceptionnelle, le sens de l'allitération et du rythme ainsi que par l'absence de références à la religion.


On peut dire avec raison que la poésie espagnole ne fut plus la même après le passage de Garcilaso de La Vega. Il a influencé la majorité des poètes qui lui ont succédé, à commencer par des auteurs aussi importants que Jorge de Montemor, Luis de León, Jean de la Croix, Cervantes, Lope de Vega, Góngora bien sûr et Francisco Quevedo.

Sans compter l'influence qu'il eut sur des poètes des XXème et XXIème siècles comme l'Irlandais Seamus Heaney, l'Américain Dennis Nurkse et la Portoricaine Giannina Braschi.

A noter qu'il ne faut pas confondre le poète avec son homonyme Garcilaso de La Vega, surnommé "El Inca", qui nous a laissé de très intéressantes chroniques sur le Pérou et la conquête de l'Amérique du Sud par les Espagnols. Ce second Garcilaso de La Vega a d'ailleurs été traduit en français, ce qui n'est pas le cas de notre poète.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Garcilaso de La Vega (Espagne)   Lun 14 Oct - 9:01


_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Garcilaso de La Vega (Espagne)   

Revenir en haut Aller en bas

Garcilaso de La Vega (Espagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: INTERMEDE ARTISTIQUE, MUSICAL ... SAUPOUDRE DE POESIE :: Le Cercle des Poètes -