Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Les étrangers sont nuls - Pierre Desproges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Les étrangers sont nuls - Pierre Desproges   Mer 5 Fév - 10:06




Je préfère prévenir de suite tous les mauvais coucheurs qui sauteraient sur le titre pour me traiter de tous les noms d'oiseaux qu'ils regagnent vite leurs pénates ! Car, lorsqu'on connaît Desproges, on sait déjà que nous sommes dans l'humour, dans la dérision et non dans le racisme ou la xénophobie. "On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde", disait-il, il est vrai qu'en ces temps troublés, cela devient de plus en plus difficile, d'autant plus sur des sujets aussi brûlants et épineux...

Mais qu'on ne s'y trompe pas, Desproges reste fidèle à lui-même : délicieusement provocant. Toutes les nationalités y passent, avec un humour frisant le délire. A chaque page, c'est le sourire assuré. Et les dessins d'Edika ne font qu'amplifier celui-ci.

Sous ces dehors légers, ce livre amène justement à réfléchir : à quoi peuvent bien servir toutes ces bêtises entendues à longueur de journée sur les uns et les autres, sur tel ou tel peuple si ce n'est à vomir un ramassis de conneries dignes du café du commerce et à attirer des guerres ?

Bref, ce petit bouquin marrant est une véritable arme contre les cons de tous poils !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étrangers sont nuls - Pierre Desproges   Mer 5 Fév - 10:06

Extrait :



Les Irlandais sont appelés ainsi en hommage à Jean-Baptiste Irlandon, qui découvrit l'Irlande en 426 après Jésus-Christ et lui donna son nom pour faire son intéressant avec les filles.
Jusqu'à la fin du Ve siècle, l'Irlande était bourrée d'hérétiques bourrés et de brutes vulgaires dont le cuir velu et la démarche de nageuse est-allemande répandaient la terreur sur la lande ingrate où soufflait l'âpre vent du nord.
Mi-homme, mi-socialiste, l'Irlandais moyen de ces temps honnis se distinguait du loup-garou par son ample barbe rousse, sa culotte de velours et ses yeux quelconques. D'une rusticité invraisemblable, il chassait le bébé phoque à la scie sauteuse, vivisectionnait les brontosaures à des fins mercantiles et se livrait sur les aigles royaux à des manipulations copulatoires et autres attouchements fébriles que la morale réprouve. A la nuit tombée, il poussait un immonde cri de bête avant de s'enfoncer dans sa grotte insalubre où il morigénait sa femme, éventrait ses enfants et lisait le journal Le Monde pour un oui pour un non.
En 793, le pape Bornibus 007, un très beau pape normal avec un anus naturel, s'alarma de cette situation anarcho-préhistorique dans laquelle croupissait l'Irlande. Il fit venir Patrick Toutcourt, qui allait devenir saint Patrick, et lui ordonna d'aller évangéliser ces contrées tout entières livrées à l'obscurantisme athée.
Sous des dehors d'ours bourru, Patrick cachait en réalité un vrai cœur de fumier pourri. Il eut tôt fait d'amener ces sauvages brumeux dans le sein de l'Église à coups de crucifix dans la gueule, et devint le patron de l'Irlande sans en avoir l'Elfe.
C'est en hommage à cette conversion librement consentie de tout un peuple que tous les Irlandais s'appellent Patrick, sauf ma gomme qui s'appelle Reviens, mais elle est arabique.
Revenir en haut Aller en bas

Les étrangers sont nuls - Pierre Desproges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: HISTOIRE & LITTERATURE :: Document ou biographie inclassable ? C'est ici ... -