Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
Auteur Message
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7166
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Jeu 17 Juil - 16:41

J'y suis allergique = en 2006, j'ai été piquée au petit doigt, j'ai la main qui a doublé de volume et ça a duré, X temps; là, je viens de me renseigner de nouveau, apparemment, c'est un frelon classique; j'en suis à mettre du tulle devant les fenêtres, mais c'est tout une affaire pour l'enlever et fermer les volets; enfin......ça occupe, hein;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Jeu 17 Juil - 16:47

Il te faudrait une raquette électrique. Paf, une petite décharge et exit le frelon !
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7166
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Jeu 17 Juil - 16:55

 Je cherche ça tout de suite ! j'en ignorais jusqu'à l'existence !
Il y a aussi des "extermineurs" d'insectes à brancher, mais je redoute les émanations toxiques; bon, je vais voir ça.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Jeu 17 Juil - 16:58

C'est Guy qui m'avait fait connaître ça. Depuis, j'en ai une dans la salle à manger et une dans la chambre. On joue au tennis avec les insectes ! Gnarrrrf !   
Revenir en haut Aller en bas
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 46
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Jeu 17 Juil - 17:05

Les frelons non asiatiques ne sont pas bien méchants, ils font peur parce qu'ils sont gros, mais ils sont beaucoup moins nombreux, agressifs et dangereux qu'une bête guêpe (et je ne vous parle même pas d'un automobiliste!). En Allemagne ils sont protégés, et on n'a pas enregistré de hausse de la mortalité. Vous trouverez tout sur les frelons dans les trois numéros que leur consacre La Hulotte, le journal le plus lu dans les terriers.
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7166
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Jeu 17 Juil - 17:15

Eustrabirbéonne a écrit:
le journal le plus lu dans les terriers.

MERCI MERCI !!!!










  Avec la chance que j'ai, j'ai dû tomber sur LE FRELON ANTIFRANÇAIS de son nid........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Jeu 17 Juil - 17:18

Je n'irai pas avec ma raquette en Allemagne !   (pourtant, c'est chez eux qu'elles sont fabriquées !)
Revenir en haut Aller en bas
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1474
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Sam 19 Juil - 15:16

Nous avons l'aîné des deux petits fils jusqu'à cet après-midi. A la demande des parents, il a dû se soumettre à quelques dictées suivies de questions de vocabulaire, grammaire et conjugaison, à des études de textes et à des problèmes et opérations complexes dont certaines avec des nombres décimaux. Il passe en cinquième avec une bonne moyenne générale ( plus de 15/20) mais les appréciations des professeurs formulent de sérieuses réserves du genre : Se repose sur ses facilités ou encore N'exploite pas toujours ses possibilités ou bien Doit se concentrer davantage au lieu de se laisser distraire...
J'ai donc repris les annales de l'examen d'entrée en sixième datant de 1967, année où j'étais institutrice et où  deux élèves de ma classe unique nés en 1957, devaient avoir le niveau requis.
Le cher petit qui chausse du 39, se débrouille très bien pour tout ce qui est arithmétique et opérations sans calculette bien sûr. Il se défend bien en vocabulaire et répond correctement aux questions de compréhension d'un texte et aime reconnaître les homonymes comme peine et penne ou pêne.
Par contre c'est la catastrophe en orthographe, conjugaison et un peu moins en grammaire. Il se moque complètement des accords, mélange  allègrement le pluriel des adjectifs qualificatifs et celui des verbes et ne maîtrise pas pas du tout les temps simples et les temps composés du mode indicatif. Ne parlons pas du conditionnel et surtout pas du subjonctif.
En conséquence une dictée de 7 à 8 lignes d'entrée en sixième année 1967, comporte 9 erreurs. On la corrige, on la recommence et il en fait encore 5 1/2. Bien entendu il proteste et torchonne la calligraphie. La mère, sollicitée au téléphone lui explique que ce que nous faisons pour lui ne constitue pas une sanction et s'il n'y met pas un peu de bonne volonté, il y aura une explication avec le père. Les larmes coulent en silence. Il corrige et nous abrégeons. Comme il fait chaud je lui prépare un bain et là il retrouve le sourire et se prélasse dans l'eau avec ses petites voitures et les jouets du fiston retrouvés dans les caisses du sous-sol.
La bouderie oubliée, il nous demande alors pourquoi le niveau des dictées était si difficile quand Papy et Mamie allaient à l'école. Le soir, aux infos, il veut savoir pourquoi les Juifs et les Palestiniens se font la guerre et nous évoquons la création de l’État d’Israël après la seconde guerre mondiale et le génocide juif en expliquant au passage le suffixe. Il comprend tout de suite la structure du mot et se souvient que les Juifs sont sans doute aussi les Hébreux exilés à Babylone il y a très longtemps parce que le prof d'histoire qu'il apprécie beaucoup, leur en a parlé et que et que... Sa mère le surnomme la papinette.
Il retourne chez les parents cet après-midi, un peu déçu, car son premier cousin n'est toujours pas né. Il aurait aimé accompagner le tonton et sa femme à la clinique et rester sagement dans la salle d'attente... Bon, il a fallu aller sur internet et expliquer comment se déroule un accouchement normal. Du coup, il pose des questions sur sa naissance, sur celle de sa mère et du tonton... Quel poids, quelle taille, à quelle heure, combien de temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7166
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Sam 19 Juil - 16:34

 Les enfants, c'est épuisant !!! mais il est bien mignon, on le voit vivre.....Tu as un vrai talent de conteuse, Hélène !

Ici, j'ai très mal ( ou pratiquement pas) dormi; la chaleur est suffocante; à 4 heures du matin, j'ai fait sortir les chattes, et ouvert en grand fenêtres et volets, 19° dehors, insuffisant pour rafraîchir; j'ai pris une douche fraîche, luxueusement la fenêtre ouverte ( juste au dessus de la douche) et toutes lumières éteintes; après 10 minutes délicieuses sous l'eau à imaginer que j'étais aux îles sous le vent sous une cascade, j'ai regagné mon lit et ai réussi à dormir jusqu'à 6 heures;
Et je me plains avec honte, en ville cela doit être intenable;
Depuis 6 heures ciel couvert avec 29° mais éclaircies où on atteint 35° de nouveau; j'attends l'orage monstrueux qui va nous tomber dessus avec crainte;
Comme j'ai vraiment tout dit sur le chapître de la météo je m'en tiens là; mais cet été est exceptionnellement orageux; et ce temps perturbé dure - ici du moins- depuis Pâques;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1474
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Sam 19 Juil - 20:33

Chaleur lourde ici également. 21°C le matin et 31°C cet après-midi. Ce soir il fait un peu moins chaud. La compagne de notre fils doit accoucher le 25 dernier délai. Je ne l'avais pas vue depuis 2 jours bien qu'ils soient domiciliés dans le même village, et j'ai  eu l'impression que l'enfant était nettement plus bas, ce qu'elle a confirmé car elle le ressent également. Le quartier attend aussi et le fiston nous a confié qu'ils étaient entourés de gynécologues car les voisins attendent et observent le moindre signe.
je reviens 37 ans en arrière quand j'attendais ma fille. Les gens du village réagissaient exactement de la même façon.
Finalement c'est réconfortant.

Avant de partir, Bastien a refait une dictée et n'a fait qu'une seule faute qu'il aurait pu éviter car sans faire attention il a écrit l'inclinaison avec un S inutile de pluriel. Il a donc compris que corriger les erreurs et faire attention était payant. Il avait un sourire jusqu'aux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7166
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Dim 20 Juil - 4:11

C'est très mignon, tout ça !
Petit fiston va progresser, et future maman doit trouver le temps long avec la chaleur;
Mon fils ( qui est un rapide) est né 3 semaines à l'avance, en prenant tout le monde de court; Il a choisi - en outre- un changement de saison, et je suis entrée à la clinique en nus-pieds, et en suis ressortie emmitouflée jusqu'aux oreilles; dans l'intervalle, tout le monde a du galoper acheter - on ne l'avait pas fait avant, estimant avoir le temps- une poussette, un lit, oreiller, couette, ( les gigoteuses venaient d'apparaître et elles avaient mauvaise réputation), etc sur mes consignes; mais la chambre était prête; après quoi, eh bien, bébé s'est installé, gros père joufflu, serein et vaguement ravi de sa bonne farce;
On en est toujours là X années après; il a parlé tout d'un coup ( et ne s'est plus arrêté) , a marché tout d'un coup (et nous a rendus chèvre,) etc, etc;
On m'avait prévenue que les "François" étaient très doux mais infernaux;
C'était vrai;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1474
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Dim 20 Juil - 9:50

Comment peut-on ne pas aimer les métiers tournés vers l'éveil de l'intelligence, de la sensibilité, de l'ouverture d'esprit et de l'ouverture aux autres pour nos enfants et de notre jeunesse ? N'est-ce pas un long et passionnant travail de création pour que vivre ensemble devienne supportable et ait un sens ? Un enfant qui apprend à marcher, à parler, à dire merci, à respecter les autres par ses propos et sa tenue, à observer, raisonner, exercer son esprit critique par la parfaite maîtrise de la langue n'est-ce pas important et passionnant ?
Comment a-t-on pu sombrer dans le mépris et les dérives invraisemblables de cette mission, en dépit des belles paroles enjôleuses dans la bouche de nos officiels ?
Pitoyable renversement des valeurs  de notre société qui privilégie l'avoir et le paraître au détriment de l'être - ce n'est pas nouveau- et propose en exemple à suivre sous les feux de la rampe, l'ignorance, la grossièreté, l'incivilité, l'argent facile, le refus de l'effort, le culte de la force brute et j'en passe.
Me voila bien amère ce matin après une nuit perturbée par un feu d'artifice de 14 juillet reporté suivi d'un orage rafraîchissant, mais vraiment je ne peux pas me résigner à l'imposture et aux mensonges car mes parents et mes maîtres m'ont enseigné tout à fait autre chose pour affronter l'existence.
 Nos enfants ont appris au fil des jours à distinguer le bon grain de l'ivraie et nos petits fils  sont en apprentissage...

Tiens, je suis une mamie qui fait de la résistance !


Dernière édition par charpentier hélène le Mar 22 Juil - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7166
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Dim 20 Juil - 10:32

Oui, je suis d'accord;
Sur mes deux forum de profs ( surtout l'un d'entre eux, l'autre est plus privé) je lis des choses ahurissantes et inacceptables, qui ne sont pas et de loin en cours de remédiation;
Comportement des élèves, des parents, de la hiérarchie; mépris des profs éclatant à chaque instant; mais il y a bien pire;
Et c'est ce qui m'inquiète profondément = je cible ici la formation donnée à ces profs, notamment "la didactique" ou prétend-on, le savoir "apprendre à apprendre", contorsions intellectuelles pour "désosser" un cours et un apprentissage; pour le "faire assimiler" ;
Quoi de plus simple qu'un cours ?
- on parle et on évoque quelques éléments de savoir, quel qu'il soit; de l'apprentissage des lettres à la compréhension d'un texte de Balzac;
- les élèves écoutent
- on cherche alors ( questions posées) à vérifier leur compréhension
- suivant le résultat on ré-explique
- puis on fait noter ce qui a été compris;
Je suis dépassée par ce qui est demandé aujourd'hui aux enseignants; au bout du compte, la manière d'enseigner devient plus importante que le savoir en soi; les résultats sont à la hauteur de ces exigences; dans les copies, idées larvaires, expression gravement déficiente, impropriétés, solécismes, barbarismes, phrases incorrectes, voire inachevées, nominales, ponctuation absente, dysorthographie;

Tout ceci encore apparaît "normal"; à système d'apprentissage indigent, mauvais résultats;
Non, ce qui m'inquiète, c'est l'adhésion exigée des enseignants à un tel système d'apprentissage dont j'estime qu'il abrutissant et une véritable "perversion" au sens étymologique, ( pervenio = je détourne) de l'apprentissage psychologiquement équilibré de base;
Contrairement à ce qui est enseigné, il y a une forme d'apprentissage spontanée et logique, que l'on peut agrémenter de "trucs" et "ficelles";
Dés lors que l'on exige d'un enseignant qu'il travestisse sa pensée dés la fin de ses cours ( ou en même temps) pour "apprendre à apprendre" on le met en situation d'emprise intellectuelle et on dévalue et son savoir et sa liberté de le dispenser;
Et ce qui est très grave, c'est que ces jeunes enseignants n'ont aucun recul, et ne sont pas en mesure de juger ceci; bien pire, il sont de facto, mis "au service de " par les contorsions qu'on leur impose, et donc déjà susceptibles d'être corvéable à merci; ce sont, dès la didactique, les élèves auxquels il faut se soumettre; c'est pervers, insidieux, inacceptable;
Et bien sûr non dénoncé, comment le pourrait-on ?
Bon, mais je ne suis qu'un vieux prof grincheux et psycho-rigide;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1474
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Dim 20 Juil - 11:17

Un vieil inspecteur primaire, Maurice Mabilon, auteur de plusieurs ouvrages, décédé en 2010, et qui a souhaité que je lui succède au secrétarait de la section AMOPA-Marne, m'a fait découvrir l'ouvrage de Jean-Paul Brighelli La fabrique du crétin, le crétin étant l'institution qui pervertit le système puis j'ai consulté le blog Bonnet d'âne, aujourd'hui supprimé, où se sont exprimés les points de vue les plus divers, les plus contradictoires et les plus excessifs aussi.
Il est permis d'émettre des réserves sur les engagements de J.P Brighelli mais il a eu le mérite de dénoncer clairement les impostures de dénoncer les grandes voix des théoriciens crachant dans la soupe en démolissant ce que des maîtres leur avaient appris avec les moyens du bord. Ses prises de position lui ont valu d'être exclu du jury du CAPES de Lettres classique mais il a été réintégré. Je l'ai entendu un jour à la radio réfuter les accusations d'un inspecteur préconisant les théories pédagogiques lesquelles théories n'enseignent pas pas grand-chose finalement.  C'est un homme de terrain qui a enseigné aussi bien dans les classes préparatoires que dans des collèges difficiles.
Ce blog a stimulé ma curiosité et j'ai pu consulter plusieurs ouvrages dont je ne soupçonnais pas l'existence comme ce recueil de témoignages présentés par Laurent Lafforgue et Liliane Lurçat La débâcle de l'école, Une tragédie incomprise, chez François- Xavier de Guibert. 2007.
Cet ouvrage est très riche et intéressant. Je l'ai lu trois fois.
Malheureusement, le blog a évoqué un différend entre J.P Brighelli et Laurent Lafforgue puis sur le blog Bonnet d'âne, certains intervenants se moquèrent de Laurent Lafforgue intervenant dans des établissements catholiques. Je n'ai pas apprécié ce genre de persiflage.( Mon père n'a pas souhaité nous imposer le baptême mais si nous assistions à un mariage ou un enterrement religieux nous devions respecter par le silence et la dignité le lieu sacré. De même il admirait le courage de l'abbé Pierre, la sincérité du curé de la paroisse ou le dévouement sans bornes des religieuses qui m'avaient soignée à l'hôpital l'année de mes 16 ans.) Maurice Mabilon, lui aussi est intervenu sur ce blog et les partisans des nouvelles théories lui faisaient comprendre sans rien savoir de son expérience, de son itinéraire, de ses qualités professionnelles et humaines qu'il n'était plus dans le coup. " Je me marre " disait-il.
J'ai appris en consultant ce blog que la journaliste Natacha Polony elle aussi s'est insurgée contre les dérives et le détournement des objectifs de l'école mais je n'ai pas lu son ouvrage.


Dernière édition par charpentier hélène le Mar 22 Juil - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7166
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Dim 20 Juil - 13:08

Jean Paul Brighelli est intervenu sur le forum dont je parle voici le lien www.letrouble.net c'est un forum très bien renseigné qui m'est fort utile - encore- pour les fiches du site le trouble qui me "ressourcent" sur des points de théories et d'esthétiques littéraires; j'ai cité ce forum et ce site dans le fil où l'on parle des sites qui nous sont habituels; sur ce forum interviennent en "live" comme on dit, des habituées ( parfois des dizaines de milliers de posts depuis 2005;) ces jeunes profs de 23 à 40 ans, en moyenne sont d'une conscience professionnelle au dessus de tout éloge; honnêtement, c'est un gâchis humain de les faire enseigner dans ces conditions; j'ai souvent "copié-collé" leurs posts en l'indiquant, pour des fils amusants ici dans à bâtons rompus, le prénom des élèves, les élèves pénibles, ou adorables, ça arrive, et aussi, notamment, un fil où dépassées par la situation, elles avaient improvisé dans l'urgence des outils pédagogiques sortant du commun, comme la conjugaison chantée et dansée sur du "rap"; irrésistible, et riche de morale !!! car, que faisaient d'autre nos instituteurs parfois, en nous faisant chanter les multiplications ou autre ? ( j'avoue avoir employé le "truc" avec mon fils bloqué noué en maths; );
Je vais chercher, merci, Hélène, des renseignements sur Natacha Polony;
Pour ma part, j'ai eu mon lot, lorsqu'au moment où j'ai passé le CAPES, on a "inventé" la "lecture méthodique" devenue aujourd'hui "lecture analytique" ; il s'agissait ( ma formation s'est faite avec Michel Descotes, inventeur de la méthode) de rendre l'élève "partenaire" du texte; très bien; pour cela, on empoignait les élèves par la peau du cou, et on leur fourrait dans les mains une "grille de décodage" à appliquer au texte =
- espace lieu
- temps
- personnages
etc
Les malheureux devaient relever les occurrences de chaque sorte ( très long et fastidieux) ; puis les organiser de façon à obtenir un résumé du lieu, du temps etc, signifiant; puis combiner tout cela en un résumé articulé en deux axes eux-mêmes issus des constantes de chaque rubrique; sans commentaire;
Il faut croire que "la race" humaine évolue de façon intelligente, puisque aujourd'hui, ils font cela d'eux-mêmes ou presque dès la troisième et .......retombent solidement à la fois sur leurs pieds et dans les bras de la "paraphrase" que l'exercice est censé proscrire ......
sans commentaire;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1474
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Dim 20 Juil - 14:24

Le blog Bonnet d'âne m'a également incitée à relire des textes de  Célestjn Freinet et de son épouse Elise, injustement méconnue et dont je possède quelques ouvrages. Les techniques de Célestin Freinet ont apporté une bouffée d'air frais dans un enseignement rébarbatif, dogmatique dans certains cas, et endoctrinant les gosses à la revanche pour reconquérir l'Alsace-Lorraine. Mon père,né en 1895, en avait pris conscience. Elles avaient cependant leurs limites ( rejet du manuel scolaire par exemple ou éducation communiste ou encore apologie du régime végétarien)) et ont été l'objet de dérives comme l'enfant constructeur de son propre savoir comme si l'instituteur ne devait plus corriger les fausses directions ni les erreurs.
Mes deux instituteurs ont eu l'intelligence d'adapter certaines techniques pédagogiques de Freinet comme les enquêtes, les textes libres, l'imprimerie, la linogravure, les activités créatives sans négliger pour autant ce qui fut ensuite proscrit dans les IUFM, c'est à dire : l'apprentissage des leçons, des récitations, des définitions et des repères de base permettant de réfléchir, l'entraînement  aux exercices de grammaire ou d'arithmétique ou les dictées suivies de questions...
Ma fille a expliqué à son fils qu'elle aimait les dictées et qu'elle était heureuse quand elle avait déjoué tous les pièges. Il se trouve que nos deux petits fils sont inscrits dans des écoles privées sous contrat où certaines méthodes ayant fait leurs preuves sont remises habilement à l'honneur. Bien des parents, de confession musulmane , protestante ou même sans confession du tout, déçus par le service public se tournent vers cette possibilité ce qui instaure une école à deux vitesses encore que certaines écoles publiques tiennent la route contre vents et marées.
 Néanmoins pour la conjugaison et les dictées c'est encore léger ce qui explique l'étonnement et les questions pertinentes de Bastien quand il a été confronté aux examens d'entrée en sixième de l'année 1967 et quand mon mari lui a montré ses cahiers d'écolier quand il était en classe de fin d'études de 1950 à 1953 année de l'obtention du certificat d'études primaires, avant d'intégrer l'école de viticulture où les dictée atteignaient parfois une page et demie.
Un jour que je cherchais un ouvrage de Célestin Freinet sur priceminister je suis tombée sur un livre dont la première de couverture présentait le visage de Freinet et celui de Philippe Meirieu. J'ai été choquée et je n'ai pu m'empêcher d'exprimer ma désapprobation sur Bonnet d'âne car selon moi le visage qui aurait dû figurer sur la couverture c'était celui d'Elise Freinet et non pas celui de l'homme qui finalement a détourné l'esprit Freinet et a contribué à supprimer les Écoles normales pour les remplacer par des IUFM aujourd'hui supprimés mais qui ont coûté cher au contribuable.


Dernière édition par charpentier hélène le Mar 22 Juil - 20:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7166
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Dim 20 Juil - 15:27

Je suis contente d'entendre ce jugement sur les écoles privées; j'y ai été un professeur très heureux de 76 à 99; j'y ai été élève seulement sur le tard; je dois reconnaître qu'il y a d'excellentes écoles publiques; c'est, dans les deux cas - quelles que soient les entraves- uniquement de la responsabilité du directeur; il a le pouvoir d'insuffler un "esprit"; et, dans les deux cas, si cet élément n'est pas à la hauteur, ce sont tous les défauts de ces deux formes d'enseignement qui ruinent "l'esprit" de l'école;
Dans le privé sous contrat, on est très vigilant quant à la liberté de conscience; j'ai eu en classe même des Mormons, des élèves extra, avec l'appui desquels j'ai monté une pièce jouée et chantée pour le centenaire de Mozart, au théâtre municipal de Montauban; cela a été un succès; et ( j'avais "inventé" un personnage inspiré par Ludwig Köchel qui a classé les oeuvres de Mozart, un vieux baron gagâtisant et sénile, qui d'une voix tremblotante vantait le génie de Mozart, bien avant l'époque du véritable Köchel ) j'ai été sidérée par la justesse et l'invention des interprétations; cette petite scène où une comtesse très frivole se voit expliquer le génie de Mozart par le vieux baron a été jouée trois fois de suite à la demande des spectateurs; les gamins se sont surpassés et je pleurais de rire !

Je ne connais pas en tant qu'enseignante, les théories de Freinet, ou peut-être m'y a-t-on formée sans le nommer ou en le nommant, et je n'y ai pas pris garde; mais je crois qu'il est bon de toujours se remettre en question, et instinctivement, les enseignants - les bons- ont leurs méthodes, il suffit de bien peu;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 46
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Dim 20 Juil - 20:09

J'ai bien cru que j'allais fondre vivante vendredi soir dans le RER, et encore j'étais assise! (j'allais au cinéma à Montparnasse pour voir le très beau film de René Alliot La vieille dame indigne). Depuis vendredi je balade une conjonctivite (donc privée de lentilles, et comme même avec des lunettes je ne vois pas une vache dans un couloir...), et depuis ce matin un quasi lumbago (j'étais chez mes parents à Orgerus, où mon matelas doit dater de la Libération). En revanche, la pelade du chat à l'air de s'arranger, mon père et moi avons pensé que son nouveau produit anti-puces écolo l'a méchamment gratté (mais l'engrais écolo que papa a mis se les rosiers, wahou! Mon "Nuit d'Orient" en est presque devenu grimpant, avec des boutons jusqu'au 15 août au moins).

Quant aux misères du français... Je suis effarée par le nombre de textes presque illisibles sur lesquels je tombe, y compris venant de personnes adultes et en principe instruites, et pas d'origine étrangère! Il m'est arrivé de trouver des courriels ou des posts de forum où aucun verbe n'était conjugué correctement, au point que je me dis que ce n'est pas seulement écrit au hasard, mais que l'auteur fait exprès et propose un exercice de grammaire : identifiez le temps et le mode employés et remplacez-les par la forme correcte. J'ai beaucoup de mal à considérer ça de façon indulgente, d'y voir autre chose que de la paresse intellectuelle, et (dans les messages d'usagers reçus dans le cadre professionnel) un certain mépris vis-à-vis de la (feignasse de) fonctionnaire qui va mettre moitié plus de temps à déchiffrer la prose de l'artiste (je l'avoue, j'ai du coup tendance à consacrer à la réponse moitié moins de temps que pour quelqu'un qui rédige un message correct). Il y a aussi, dans un autre genre, la prose de notre état-major, ministre, sous-ministres et directeurs d'administration centrale. Le mois dernier en bureau syndical, nous avons été presque stupéfaits de voir sortir un texte clair, sans langue de bois, et dont le rédacteur semblait avoir une certaine connaissance de la réalité !(je l'ai rencontré, c'est un jeune, à mon avis il va être remis dans le droit chemin de la technocratie)
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1474
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Dim 20 Juil - 20:55

Wikipédia propose une fiche très détaillée sur la vie et l’œuvre de Célestin Freinet. Il en a vu de toutes les couleurs. Cette fiche signale son anticléricalisme, affirmation à nuancer, mais n'étant pas une grande spécialiste de Freinet, je préfère ne pas m'avancer. On connaît l'antipathie de Voltaire pour les Jésuites mais sa correspondance exprime une profonde reconnaissance envers ses maîtres dévoués. Mes parents et mes maîtres d'école n'affichaient pas un anticléricalisme borné mais ne toléraient pas l'hypocrisie religieuse. Quand la mission éducative auprès des jeunes est remplie avec ferveur, de quelque nature qu'elle soit, et une réelle conscience professionnelle,le dialogue est possible et constructif.

J.P Brighelli  disait que Freinet avait la pédagogie chevillée au corps. Pour ma part j'estime qu'appliquer les techniques de Freinet à la lettre n'appartiennent qu'à Freinet. Cependant il y a un esprit Freinet que beaucoup d'enseignants possèdent sans le savoir à partir du moment où ils se mettent en quatre pour que leurs élèves soient intéressés, motivés et actifs. Ils ne voient plus le temps passer et ne ressentent plus l'étude et l'apprentissage comme une sanction ou une corvée.

Il y a quelques années, un professeur d'enseignement professionnel a eu l'idée d'occuper les élèves collés en leur proposant de rechercher et restaurer les tombes abandonnées des poilus dans un cimetière de Reims. Un prof d'histoire et un prof de lettres ont coopéré et chaque élève devait rechercher une tombe, effectuer des recherches sur le disparu, retrouver le régiment, une photo, la commune d'origine, les circonstances du décès et restaurer la tombe ce qui était dans leurs compétences car ils étaient élèves dans un lycée des métiers. Le jour du 11 novembre en présence de leurs parents, des officiels, des représentants d'associations d'anciens combattants des professeurs et d'un public plus large, chaque élève auprès de la tombe restaurée par ses soins a retracé le parcours du soldat. Ce fut un moment solennel et émouvant et chaque élève a été félicité par les officiels à l'issue de la cérémonie. Depuis le projet a fait tache d'huile et notre section AMOPA subventionne ce projet constructif qui valorise des élèves qui, au départ étaient sanctionnés.
Freinet, qui fut sérieusement blessé en 14-18 aurait certainement apprécié ce projet.

En 1987, avec mon mari, une collègue, l'office de tourisme de Châtillon sur Marne et le Parc naturel régional de la Montagne de Reims nous avons réalisé une importante exposition sur le pape Urbain II, originaire de ce chef lieu de canton et qui prêcha la première croisade. Nous avons évoqué l'inauguration de la statue en 1887 sur la motte médiévale - ( Gounod composa une messe à Jeanne d'Arc  avec solistes et orchestre pour l'occasion et la dirigea à la cathédrale de Reims) mais également la vie quotidienne au temps des croisades ( organisation politique et sociale, l'importance de l’Église, les différentes croisades, la confrontation des deux civilisations, les témoignages, les chansons, le thème des croisades en littérature, la carte des langues...) Or le souvenir de ce pape est lié à un collège privé avec internat qui s'appelle le collège du Prieuré de Binson et une autre statue du pape a été érigée dans l'enceinte de ce collège.
Il n'était pas question d'ignorer cet établissement. Nous l'avons invité à participer à notre exposition et un groupe d'élèves a réalisé une bande dessinée. Le jour de l'inauguration officielle une délégation de ce collège était présente.

Au cours de mon année de formation professionnelle à l’École normale nous devions apprendre les différentes doctrines pédagogiques et connaître les textes principaux des pédagogues célèbres. Parmi ceux-ci, il n'était pas question de faire impasse sur les hommes d'église ayant réfléchi à l'éducation des princes sans doute mais aussi des enfants du peuple. Le jour, où dans le film Ridicule de Patrice Leconte, j'ai vu le travail époustouflant de l'abbé de l'épée, une fois de plus je me suis dit que seule la passion du métier importait.


Dernière édition par charpentier hélène le Mar 22 Juil - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1474
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Lun 21 Juil - 10:50

Si vous le permettez, je continue mon propos sur le film Ridicule de Patrice Leconte. La découverte de ce film est l'un de mes plus beaux souvenirs de mes années de prof de lettres.
Dans le cadre de la préparation aux épreuves orales du bac de français, dans une classe j'avais constitué un liste de textes sur le thème : Critique de la société au XVIII° siècle. A propos d'un texte de Beaumarchais si mes souvenirs sont bons j'avais ouvert une parenthèse sur le film de Bertrand tavernier : Que la fête commence pour leur donner une idée de l'envers du décor à Versailles et de l'injustice sociale avant la Révolution. Les élèves apprécient les parenthèses qu'il convient de refermer bien entendu pour revenir au fil conducteur. Bref je leur parlais de ce film et ils écoutaient attentivement ma parenthèse sur le film. Au moment où j'allais revenir à mon fil conducteur, un élève leva la main : " Mais madame, vous racontez Ridicule."
- Ah, je ne connais pas.
- Mais si, c'est un film récent de Patrice Leconte qui vient de sortir et en vous écoutant j'ai fait le rapprochement. C'est la vie des courtisans au château de Versailles comme vous venez d'en parler.
Cette remarque pertinente  me surprit agréablement et je me dis que là était la véritable récompense de mes efforts.
J'ai remercié l'élève pour son intervention et sa participation. L'occasion me fut donnée de découvrir Ridicule où le brave abbé de l'épée affrontant les idées reçues sur les sourds et muets parvient à leur ouvrir le cœur et l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Lun 21 Juil - 11:52

Eustrabirbéonne a écrit:
J'ai bien cru que j'allais fondre vivante vendredi soir dans le RER (...). Depuis vendredi je balade une conjonctivite (donc privée de lentilles, et comme même avec des lunettes je ne vois pas une vache dans un couloir...), et depuis ce matin un quasi lumbago (j'étais chez mes parents à Orgerus, où mon matelas doit dater de la Libération). En revanche, la pelade du chat à l'air de s'arranger, mon père et moi avons pensé que son nouveau produit anti-puces écolo l'a méchamment gratté (mais l'engrais écolo que papa a mis se les rosiers, wahou! Mon "Nuit d'Orient" en est presque devenu grimpant, avec des boutons jusqu'au 15 août au moins).

Eh bien, ma pauvre Eustra, tu les cumules. Pour la chaleur, je comprends. A mon avis, on aurait pu faire cuire les aliments en les mettant directement dans une assiette, dehors. Quelle horreur !
Pour la conjonctivite... euh... une canne blanche ?    Pour le lumbago, je crois qu'il faut mettre ton matelas dans un musée (on pourra toujours dire que le Général y a dormi dessus) et passer à plus moderne !  Wink Je plaisante mais je compatis !

Tu n'as pas confondu l'engrais écolo avec le produit pour les puces de Merlin ?  :grosrire:
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7166
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Lun 21 Juil - 18:02

A Eustra =
Il faut se défier extrêmement - même écologiques !! - des soins pour les plantations; j'ai failli empoisonner un chien comme ça avec un produit contre les limaces - très appétissant au goût, sucré ! - nous ne le savions pas; ayant eu une chatte empoisonnée, on l'a sauvée malgré tout, j'ai constaté juste à leurs débuts les spasmes nerveux du chien et on a été en urgence chez le véto; on l'a sauvé de justesse;
Depuis, tant pis pour les rosiers et les fruitiers, les bêtes avant tout ! je ne mets plus rien du tout, même pas du désherbant, ce qui m'a fait une réputation déplorable auprès des voisins; je m'en fous;
Quant à tes misères, Eustra, je compatis ! les deux à la fois, que du bonheur; je suis sujette aux lumbagos ( deux hernies discales, pardon du détail) c'est l'horreur;

A Hélène =
Je connais le film Ridicule, intelligent et bien joué; ainsi que Que la fête commence dont je me suis beaucoup servi en classe;
J'avais vu un téléfilm avec un comédien dont je raffole ( et dont le nom m'échappe, bien sûr, ah, non, c'est) Michel Aumont, dans le rôle de l'abbé de l'Epée; c'était beau et passionnant; devenue malentendante, ce film m'avait beaucoup touchée, et il était très finement réalisé et joué; je vais faire une digression, on ne s'étonne pas de la "nécessité" de la révolution, lorsque l'on voit ces extrémités; par contre, révolution à commenter, ce n'est pas le lieu ici, et pouvait-elle être différente ? c'est un autre problème;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1474
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Lun 21 Juil - 20:30

ici
Ah ! Michel Aumont interprétant Rabelais dans un remarquable téléfilm  en deux parties. Un régal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1474
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Lun 28 Juil - 10:33

Le troisième petit fils est né hier dimanche à 17 h 45 mais en raison de difficultés il a fallu avoir recours d'urgence à une césarienne. La maman se repose. Le papa c'est notre fils est particulièrement attentionné - il est vrai qu'il a été pompier volontaire plusieurs années - et le bébé, lui, se porte bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7166
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   Lun 28 Juil - 11:39

Toutes mes félicitations, Hélène, j'en suis très heureuse pour ta famille et toi ! un peu de bonheur.....  :amrev: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES   

Revenir en haut Aller en bas

comment vas-tu cher nota beniste ? ou NEWS DES UNS ET DES AUTRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -