Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Jacques Le Goff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Jacques Le Goff   Lun 14 Avr - 9:23

Un homme important vient de s'éteindre (01/04/2014). Il aura eu la malchance, si j'ose dire, de le faire au même moment qu’une romancière populaire. De ce fait, sa disparition fut à peine évoquée par les médias télévisés, plus friands de points d'audimat que de culture, cela va sans dire. Pourtant, Jacques Le Goff révolutionna quelque peu le monde des médiévistes. Offrant au lecteur sa science et ses recherches, il le faisait avec passion et simplicité.

Cher Jacques, vous avez inscrit votre nom dans l'Histoire. Qu'il brille désormais au firmament !


Dernière édition par Lydia le Lun 19 Oct - 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Le Goff   Lun 14 Avr - 9:25




La civilisation de l'Occident médiéval est le premier livre que j'ai lu de ce grand médiéviste. Ouvrage majeur, il remet en cause la vision des Historiens en s'intéressant surtout au côté intellectuel de cette époque et à la christianisation qui a joué un rôle important. Autrement dit, il ne va pas exploiter ici l'héritage matériel de nos ancêtres mais faire des recherches dans les sources ecclésiastiques afin de montrer le poids des valeurs religieuses. Elles ont façonné l'homme médiéval et sont devenues notre patrimoine immatériel.

Le Goff pointe également du doigt le découpage arbitraire - il faut bien l'avouer - des périodes historiques : le Moyen Âge est-il une continuité ou une rupture avec l'Antiquité ? Question épineuse à laquelle il répond ainsi : "Il semble souvent que la continuité l'a emporté sur la rupture, le point d'arrivée est pourtant si éloigné du point de départ que les gens du Moyen Âge eux-mêmes, dès le VIIIe siècle et jusqu'au XVIe, éprouveront le besoin de retourner à Rome parce qu'ils sentaient qu'ils l'avaient bien quittée. En chaque renaissance médiévale les clercs affirment plus encore la nostalgie du retour à l'Antiquité le sentiment d'être devenus autres. Revenir à Rome, ils n'y songent d'ailleurs jamais sérieusement. Quand ils rêvent d'un retour, c'est à celui qui les ramènerait au seil d'Abraham, au paradis terrestre, à la maison du Père". (P 54)

Se replonger dans cette époque, la regarder avec une vision médiévale et non moderne, apprendre d'elle pour comprendre ce qui nous relie à cette dernière, voilà ce qu'a voulu faire Le Goff. Cet ouvrage est une mine d'or pour celui qui cherche à en savoir plus sur cette période qui, soudain, devient plus proche, dénuée de ses clichés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Le Goff   Lun 14 Avr - 9:25

Extrait :



Mais devant ces réalités qui se dérobent, que faire d'autre, sinon se raccrocher aux apparences ? L'Eglise a beau inciter les hommes du Moyen Âge à les négliger et à les mépriser pour rechercher les vraies richesses qui sont cachées, la société médiévale, dans ses comportements et ses attitudes, est une société du paraître.

La première apparence est le corps. Il le faut abaisser. Grégoire le Grand l'a nommé "cet abominable vêtement de l'âme". "Lorsque l'homme meurt, il est guéri de la lèpre du corps", dit Saint Louis à Joinville. Les moines, modèle de l'humanité médiévale, ne cessent d'humilier le corps par les pratiques ascétiques. (P396)
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8077
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Jacques Le Goff   Lun 14 Avr - 14:16

Ah, oui ! j'ai failli évoquer son décès en qualifiant Petitfils de "meilleur historien du moment" dans le Lecturama; c'est une disparition bien triste, il avait écrit très intelligemment sur la Révolution Française ainsi que François Furet;
Triste, tout ça, ça me fiche un coup de vieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Le Goff   Lun 14 Avr - 14:20

Tiens, je ne savais pas que Le Goff avait écrit sur la Révolution Française, même s'il estimait que le Moyen Âge allait jusqu'au XVIIIe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8077
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Jacques Le Goff   Lun 14 Avr - 14:31

Oui, pas autant que Furet, mais oui, j'avais assisté - il y a quelques années, j'entendais encore- à un débat à la télé; c'était un type très bien;

( vérification faite, c'était un débat sur la Monarchie absolue, qu'il animait en tant que directeur de collection chez, je crois, Gallimard)


Dernière édition par Elisabeth le Lun 14 Avr - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8077
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Jacques Le Goff   Lun 14 Avr - 14:33

( ......avant 1995, tu étais au biberon, ma Lyli !   )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Le Goff   Lun 14 Avr - 15:09

J'ai eu ma maîtrise en 1995 ! Ça ne nous rajeunit pas !   
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8077
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Jacques Le Goff   Lun 14 Avr - 15:14

Voilà de quoi me réconforter, j'sommes donc point si vieille, heula !   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Le Goff   Lun 14 Avr - 15:15

 
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8077
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Jacques Le Goff   Lun 14 Avr - 15:18

Mais, bon, je m'explique mieux = c'est ainsi que j'ai "fait la connaissance" si on peut dire, de Jacques Le Goff, je pense qu'il s'agissait du bi-centenaire de 1789, et c'était un débat dans lequel - il était de gauche- il discutait avec Furet qui avait une vision plus nuancée de la Monarchie; et donc, je l'ai assimilé à un historien de synthèse avec une vision de l'histoire peut-être moins spécialisée M-A que ce qu'il est;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Le Goff   Lun 14 Avr - 15:20

Je comprends mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacques Le Goff   

Revenir en haut Aller en bas

Jacques Le Goff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: HISTOIRE & LITTERATURE :: Document ou biographie inclassable ? C'est ici ... -