Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Des liens que l'on s'est créés ou non

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Des liens que l'on s'est créés ou non   Lun 16 Juin - 16:16

Si tu penses de telle ou telle personne parmi tes proches, ou dans tes connaissances, ou "débarquant dans ta vie"... Que cette personne se fout de toi comme de l'an quarante et donc n'en a rien à cirer de ce que tu peux dire, faire, écrire, exprimer ; si tu penses que tu n'es rien, quasiment rien, ou très peu, pour elle ; que dans son esprit, dans son coeur tu ne comptes guère plus qu'une "pièce rapportée faisant désormais partie des meubles"... Il n'y a qu' une chance sur un milliard pour que tu te "mettes le doigt dans l'oeil"...
Partant de là, pourquoi, au nom de quoi, de quel idéal, de quel principe, de quel devoir ; en vertu de quelle aspiration, de quel rêve, de quelle espérance, de quelle morale, t'investirais-tu auprès de cette personne en intervenant dans sa vie, en te sentant responsable de ceci ou de cela à son égard, ou même tout simplement en te manifestant à elle par ce que tu peux bien exprimer de toi ?
Ainsi tout au long d'une vie des liens peuvent s'établir, des liens qui ne sont pas -ou sont- des liens que l'on s'est créés. Et tel ou tel être entre dans notre environnement, et... "Nous croyons que... nous nous imaginons que.... nous espérons que... nous faisons en sorte de... nous nous sentons autorisé à... ou investi de... "... Mais rien de tout cela n'est réalité, en fait "que du vent", du rêve, du fantasme, une pure vue de l'esprit...
Si cela n'était point le cas, c'est à dire la seule chance sur un milliard pour que tu te mettes le doigt dans l'oeil, eh bien ça se saurait, ça se verrait et dans ce cas ne point le voir serait être aveugle...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Des liens que l'on s'est créés ou non   Mar 17 Juin - 14:35

... Je pensais en écrivant cela, disons "pour essayer d'être le plus précis possible sans cependant aller jusqu'à une précision encore plus précise"... Notamment avec l'expression "pièce rapportée...", à -par exemple- un enfant adopté ou reconnu (surtout si cet enfant est déjà "un peu grandet" et dont le père ou la mère adoptif ne connait à peu près rien d'une enfance dans un environnement différent, et qui a été élevé durant son "bébétariat-petite enfance" par d'autres personnes) ; je pensais, outre au père ou à la mère adoptif, au "grand-père" ou à la "grand-mère" adoptif (qui lui, ou elle, est "totalement étranger à l'affaire" vu que c'est le fils ou la fille qui a fait le choix d'adopter ou de reconnaître) ; je pensais aussi à la bru, au gendre, ou encore, au nouveau compagnon nouvelle compagne de son déjà "un peu vieux papa/un peu vieille maman qui a "refait sa vie"...
Ces "gens là" en général sont des "pièces rapportées", et toi, au beau milieu de ces gens là, en face du môme adopté reconnu de ton fils de ta fille, en face du nouveau compagnon de ta mère, de la nouvelle femme de ton père... Que peux-tu représenter ? Peux-tu, même "représenter quelque chose"? Et que dois-tu être, ne point être en face de lui, d'elle, de cet étranger, de cette étrangère en quelque sorte?
Que l'on ne me parle pas de "devoir" (devoir moral, devoir de comportement), que l'on ne me parle pas de "responsabilité"... tout cela c'est du vent, une pure vue de l'esprit, du fantasme...
Déjà, avec le lien du sang, il n'y a pas forcément de lien affectif ou spirituel... Alors, un étranger, une étrangère? Quelqu'un qui "débarque dans ta vie" parce que c'est ton fils, ta fille qui a choisi de vivre avec ce quelqu'un, d'adopter, de reconnaître ce gosse/cette gosse...
"Père ou mère adoptif", encore, ça suppose un choix, une prise de responsabilité, un engagement... et donc, on va dire que "ça signifie quand même quelque chose"...
Mais... "Grand père, grand mère adoptif", là, ça ne veut plus rien dire, ça ne suppose pas un choix, aucun engagement, aucune prise de responsabilité, aucun "devoir"... Puisque c'est pas toi, en tant que grand père, en tant que grand mère, qui a fait le choix (c'est ton fils, ta fille)...
La seule chose (je ris)... qui peut se produire... (enfin, l'une des seules choses)... C'est que si le grand père ou la grand mère en question, devient dans trois siècles un grand écrivain, un grand poète, un grand penseur, un grand artiste, un grand musicien, un grand peintre - dans ce que l'on nomme la postérité- alors il y a de fortes chances (999,99 sur mille) pour que le gosse/la gosse adopté, la bru/le gendre, le nouveau compagnon/nouvelle compagne de sa maman/de son papa... Soit complètement passé à côté, et n'ait pas eu un seul instant de sa vie, la moindre conscience de l'existence, de l'intériorité profonde et authentique, du "grand père/de la grand mère adoptif", du beau papa/de la belle maman, du nouveau beau papa/de la nouvelle belle maman... "un peu poète sur les bords"...
Comme je dis, comme j'ai déjà dit -avec cette lucidité et ce réalisme qui sont les miens- : "Le meilleur de soi-même que l'on exprime et que l'on aspire à partager, auquel on croit dur comme fer, et qui transcende notre vie tout entière et en est le moteur... Ne change pas la vie des autres (sauf les très rares fois où ça arrive), pas plus d'ailleurs qu'il ne change sa propre vie"...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Des liens que l'on s'est créés ou non   Mar 17 Juin - 14:42

... J'ose dire ceci : à un certain degré de lucidité et de réalisme, l'on n'a que peu de chances de se mettre le doigt dans l'oeil...
En somme lucidité et réalisme associés, c'est se blinder d'une armure... parfois "un peu lourde à porter" j'en conviens... (rire)...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Des liens que l'on s'est créés ou non   Mar 17 Juin - 20:26

Ça se saurait...
Mais cela ne se sait point...
Et si cela ne se sait point, c'est parce que cela n'EST point, voilà !
Ce qui EST se voit...
Se voit même mieux, bien mieux, que ce qui se lit ou est écrit...
Ce qui EST s'entend...
S'entend même mieux, bien mieux, que ce qui s'écoute, que ce qui se dit...
Ce qui EST se sent...
Se sent même mieux, bien mieux encore, que ce qui se hume par le nez...
Ce qui est EST, l'est vraiment...
Ce qui n'est pas et que tu veux que cela soit, tu le rêves comme si cela était...
Tu vas même jusqu'à le faire être alors qu'il n'est pas...
C'est le malentendu qui soutend la relation.
Et il y a de ces malentendus qui arrivent à être des malentendus heureux dont on se satisfait.
C'est ce qui EST, ce qui se voit, ce qui se manifeste sans ambiguïté, et non pas ce que l'on fait être par quelque artifice ou quelque vue de l'esprit, ni ce dont on rêve en pure perte, qui devrait nous mener et soutendre toute relation...
L'on ne fait rien avec ce qui n'EST pas, ne se manifeste pas...
L'on ne fait rien, rien de rien, avec rien que du rêve, rien que du "peut-être que...", rien que de la seule volonté de faire et qui n'a, n'aura jamais aucune portée... puisque cela "ne touche pas", puisque cela indiffère, puisque c'est pas vu et que de surcroît on s'en fout comme de l'an quarante !
Aimer, s'investir, croire envers et contre tout que... C'est comme le tonneau des danaïdes, troué au fond, tu remplis/tu remplis mais ça se vide à la même vitesse que ça se remplit!

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Des liens que l'on s'est créés ou non   Mer 18 Juin - 8:21

... S'il y a autant de mariages ou de concubinages ou d'associations de personnes autour d'un projet autour d'une action qui capotent, c'est parce que dès l'origine de la relation ou au plus tard dans les premières étapes de l'évolution de la relation, s'installe le malentendu... Et le malentendu vient de ce qui est cru, imaginé, rêvé...
C'est donc le malentendu qui soutend la relation.
Ainsi dans le mariage ou dans le concubinage il y en a toujours, presque toujours à vrai dire, un qui aime plus que l'autre, l'autre aimant "parce qu'il y trouve son compte" ou se laissant aimer...
Celui ou celle "qui aime plus que l'autre" est toujours à mon sens, le "perdant", le futur déçu, le floué, l'abusé... qui se fonde sur ce qu'il, elle croit, imagine, rêve, et qui va faire "qu'il va s'accrocher", s'investir, mais en réalité se fourvoyer...
Des vies entières sont "mises sur des rails" et "vas-y la locomotive poussée à fond la caisse" jusqu'à l'accident inévitable, la chute dans le ravin, ou au mieux ou au moins pire si l'on peut dire, la panne...
Demande-toi, amoureux fou, si l'autre est aussi amoureux fou ! Car s'il ne l'est point autant ou s'il croit l'être, un jour tu seras déçu !
Bien sûr ce n'est pas simple, même avec cette lucidité et ce réalisme te venant dans ta vie au fil du vécu et pouvant te faire une armure !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Des liens que l'on s'est créés ou non   Mer 18 Juin - 19:10

... De tous ces êtres que dans ma vie j'ai aimés, proches ou moins proches et même parfois vus et connus qu'une seule fois... Il en est de deux sortes :
-Ceux que j'ai aimés, que j'aime et dont je suis sûr qu'ils ne sont pas indifférents à ce que j'exprime, et dont la relation que j'ai avec eux n'est pas "à sens unique"...
-Et ceux que j'ai aimés, que j'aime, mais dont je ne suis point sûr, et ceux-là je les aime comme l'oiseau que je serais venant se poser sur le rebord de la fenêtre alors qu'il n'y a rien à bouffer, aucune graine, aucune miette de pain...
Autrement dit ceux au sujet desquels je ne me pose jamais la question de savoir ce qui va venir d'eux vers moi parce que cela naturellement vient (EST)... Et ceux après lesquels je ne cours jamais, dont je n'attends rien parce que je sais n'en rien attendre...
En définitive je crois que "aimer sans rien attendre, sans rien faire pour que...", c'est peut-être la meilleure manière de "s'investir" -si je puis dire...
Lucidité et réalisme, oui... Mais la tête haute, les yeux regardant droit devant, et jamais baissés sur la pointe des godaces, pas de "romantisme à deux balles", ni d'angélisme ni de noirceur désespérante,   pas de ces courses où l'on est perdant à l'avance, la réalité seulement mais toute la réalité jusqu'en ses tréfonds, rien que la réalité à regarder bien en face...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des liens que l'on s'est créés ou non   Mer 18 Juin - 20:34

Tu es très lucide par rapport à tout ça, Guy. Oui, il est vrai qu'il ne faudrait rien attendre. Mais au fond de nous, il y a toujours ce petit quelque chose qui nous fait espérer un retour.
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Des liens que l'on s'est créés ou non   Mer 18 Juin - 21:56

... A vrai dire, c'est "avec les années" (au fil du temps et du vécu) que je suis parvenu -dans une certaine mesure- à me "blinder"... Il est vrai qu'en matière de la relation on va dire "la plus essentielle" j'ai eu, j'aurais eu... "une expérience heureuse"... Une expérience que malheureusement, très malheureusement, beaucoup n'ont pas, n'ont jamais eu et n'auront hélas sans doute jamais, dans leur vie...
Si la "plus essentielle relation" qui puisse exister entre deux êtres n'est point ce qu'elle doit et devrait être, et qui est -on va dire- "comme la pierre angulaire d'un édifice"... alors, qu'en est-il de toute autre relation qui n'est pas "la relation essentielle" ? Qui est "une relation de remplacement", qui est "tout un ensemble de relations"... Mais pas la relation essentielle ?
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Des liens que l'on s'est créés ou non   Mar 8 Juil - 9:17

... La meilleure "politique" -si l'on peut employer ce terme- en matière de relation humaine (et certainement à mon sens, la plus "dynamique")... C'est de s'investir, de "se vendre soi-même" en quelque sorte ("se vendre au mieux et au plus vrai"), de "faire pour ainsi dire le premier pas" et cela sans pour autant espérer qu'il y ait un "retour", une réaction, une suite "durable" ; "retour" qui d'ailleurs, en "toute logique", "devrait venir naturellement" (si la "politique" menée a été " intelligente, judicieuse et pertinente")...
... Mais il n'en demeure pas moins que cette "politique" si bien menée qu'elle soit, finit à la longue par être, par se révéler "un peu épuisante"... surtout lorsque le "résultat espéré" tarde à se manifester, ou n'est pas "à la hauteur" (de ce que l'on a investi)... ou pire, ne vient pas, que passent les mois, les années sans que rien ou presque ne vienne...
Alors vient "à un certain moment ou tournant de sa vie", comme un désenchantement, un sentiment d'inutilité, de vanité... Et l'investissement s'essouffle... et l'on arrive à se dire "à quoi bon?..."
... Par exemple : dans une situation toute nouvelle de devoir s'intégrer, s'adapter, "s'ouvrir aux autres", dans une société de gens, dans une assemblée de personnes notamment lors d'un événement familial, d'une réunion où l'on est amené à se trouver en face de nouveaux visages ; si cette société, cette assemblée de personnes semble "à priori" composée de gens qui "assez vraisemblablement n'en ont "rien à foutre de toi, de ce que tu es, de tes aspirations"... Alors "se vendre", "s'investir", "s'exister en somme"... N'a plus aucun sens ! ... Et même, quand "tu seras mort", mort et enterré, tu seras dans l'imaginaire de ces "autres" tout juste un fétu de paille dans une immense meule de foin... Dont on aura "vaguement entendu parler par un tel une telle" et "point barre" !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]


Dernière édition par yugcib le Mar 8 Juil - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Des liens que l'on s'est créés ou non   Mar 8 Juil - 9:29

... Il y a donc de ces liens qu'il est vain d'essayer de se créer... parce que déjà, l'on s'épuise à essayer de les créer en pure perte... Sans parler du ricanement que l'effort d'essayer suscite autour de soi...

Et, leur donner le plaisir du ricanement, ça, c'est "trop fort, trop abject", "ils le méritent pas, ce sont des cons, ils ont rien compris, qu'ils aillent se faire voir, qu'ils trouvent un autre gogo" !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7837
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Des liens que l'on s'est créés ou non   Sam 19 Juil - 8:41

... Quelque part, dans "le nouveau testament" (les évangiles), dans la vie de Jésus que raconte, en anecdotes, l'un des auteurs des évangiles (soit dit en passant, quelque 70 ans après...) l'on peut lire ceci (je cite pas textuellement) "j'ai joué de la lyre et ils ne sont point venus, j'ai chanté, dansé sur la place du village, et personne n'est venu"...
Ce qui montre bien que "donner le meilleur de soi-même" (le plus vrai, le plus sincère, le plus dynamique, le plus authentique...) est toujours une entreprise aléatoire, le pire étant quand il n'y a pas de résultat...
Mais il y a là, à mon sens, un message important et essentiel, dans cette histoire anecdotique du joueur de flûte qui musique sur la place du village déserte : à savoir que, si l'entreprise était vouée forcément à la réussite, alors l'entreprise ne serait plus nécessaire et la vie, la relation entre les êtres (humains) serait comme un jour de soleil et de ciel bleu perpétuel dont on ignorerait la lumière, la lumière étant devenue invisible... tout comme l'ombre et l'obscurité d'ailleurs...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des liens que l'on s'est créés ou non   

Revenir en haut Aller en bas

Des liens que l'on s'est créés ou non

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -