Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

"Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi" Anne Ancelin Schützenberger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 6866
Age : 64
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: "Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi" Anne Ancelin Schützenberger   Lun 23 Juin - 15:30




Si je choisis de placer ici la critique de Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi d' Anne Ancelin Schützenberger, c'est un peu pour traduire la profondeur de l'enquête qui ne laisse pas indifférent;
En effet, depuis quelques années, un certain nombre de "charlatans" non thérapeutes authentiques, ont induit la pratique ( chèrement payée !!) de l'analepse ( retour en arrière) pour des patients naïfs; la méthode en est simple = on prétend qu'un conflit familial non résolu entrave la progression psychologique, et, à partir de n'importe quel fait vécu par le patient, on incrimine ce passé, en le rendant responsable d'un traumatisme; ces pratiques ont jeté un discrédit tel sur ce que l'on appelle aussi "l'analyse transgénérationnelle" que la MILIVUDES, l'observatoire des Sectes en France a été sur le point de stigmatiser l'analyse transgénérationnelle;
Or, il s'agit d'une branche respectable et non négligeable de la psychanalyse traditionnelle, et Freud, ainsi surtout que Jüng, ont écrit de façon très claire que l'analepse ( retour en arrière) se trouve parfois franchir le fossé des générations = à l'évidence, lorsqu'un patient "remonte" dans son passé, jusqu'à son enfance, il se fait le témoin de l'histoire familiale, quelques fois même en remontant plusieurs générations;
Il était donc logique d'interroger l'analyse et d'étudier comment "l'histoire familiale" influe sur un vécu individuel;
C'est l'objet de la psychogénéalogie = étudier comment une famille, dans son vécu sur plusieurs générations "sécrète" son lot de troubles =
- non dits, secrets familiaux
- interdits
- tabous
- deuils non faits
- dates anniversaires de
Etc;
Un sujet passionnant et d'autant plus utile, que, dans certains cas, la cure psychanalytique reste "en panne" on ne sait pourquoi, et qu'il faut alors se référer à un certain nombre d’événements antérieurs au vécu du patient, mais ayant été véhiculés jusqu'à lui par l'histoire familiale;

Dans son livre Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi, Anne Ancelin Schützenberger, montre comment se réapproprier son histoire personnelle et familiale, mieux s'inscrire dans une lignée et une légende, et mettre de l'ordre dans le "chantier" laissé par nos anciens: tel est l'objet de la psychogénéalogie clinique. Elle ouvre des possibles : maintenir les loyautés qui nous conviennent; faire émerger tout ce qui a pu être joyeux, honorable, agréable et paisible; déposer le fardeau des erreurs, souffrances, plaies et "fautes" du passé ; accepter qu'il peut y avoir, dans notre famille, du mauvais, des hontes et des non-dits, des drames non résolus, des pertes impossibles à admettre - et prendre avec recul tout cela, pour vivre, enfin, sa vie à soi...

Psychothérapeute, groupe-analyste et psychodramatiste de renommée internationale, professeur émérite à l'université de Nice, inventeur du mot "psychogénéalogie", Anne Ancelin Schützenberger a écrit ce livre comme une suite au célèbre "Aïe, mes aïeux !". Elle y aborde l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur les loyautés familiales invisibles, le syndrome d'anniversaire, la mémoire du corps, ou encore la meilleure façon de tracer un arbre généalogique signifiant. Elle aide à se poser les bonnes questions pour vivre et non plus survivre, pointe les pièges à éviter, et ouvre le chemin qui permet d'aller butiner dans le jardin familial.

Elle se fait ainsi l'écho d'un certain nombre d'analystes contemporains, dont Françoise Dolto;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme Nodenot
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Taureau Chat
Nombre de messages : 295
Age : 42
Localisation : Toulouse
Emploi : Restaurateur
Loisirs : Ecriture, lecture, musique
Date d'inscription : 11/06/2012

MessageSujet: Re: "Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi" Anne Ancelin Schützenberger   Mar 24 Juin - 11:52

Je me suis intéressé deux minutes à cette science ; un jour j'ai envoyé mon "Arbre de Cassandra" à la Fédération Française de Généalogie et il m'a été répondu que l'expérience était intéressante et qu'elle pourrait intéresser les psychogénéalogistes. Je n'avais pas très bien compris pourquoi et je ne l'ai toujours pas compris d'ailleurs. S'il doit y avoir une motivation psychologique chez moi, ce pourrait être le désir de retrouver mon enfance, l'absurdité de l'existence qui fait que des êtres qui m'ont été chers n'étaient pas connus de ma fille, etc., mais je ne vois pas de conflits ancestraux sous-jacents. Cela dit, je ne dénigre pas cette science, que je trouve intéressante à plusieurs égards.
_________________
Mon blog : http://legallicanautedesnainesbrunesetnoires.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 6866
Age : 64
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: "Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi" Anne Ancelin Schützenberger   Mar 24 Juin - 13:05

Oui, c'est passionnant;
C'est aussi "trapu" et difficile d'accès à la simple lecture; c'est aussi difficile d'accès si on cherche soi, il vaut mieux passer par un vrai psy;
En résumé, l'origine précise vient de Sigmund Freud qui a évoqué dans une "cure " psychanalytique, le phénomène de "hantise" au sens propre et figuré, dans je crois le cas d'un jeune garçon qui était en proie à des obsessions; et à cette occasion, alors que l'on interrogeait Freud sur ce qu'il pensait des fantômes, ( à l'époque fin XIXème début XXème, il y avait un engouement pour le "paranormal") donc il a répondu à cette question qu'il espérait n'avoir jamais à traiter de cela; ce qui semble indiquer à la fois une reconnaissance de cas de cette sorte et le fait que la psychanalyse, en s'y appliquant pourrait trouver quelque chose à en dire mais que ce serait difficile;

Plus simplement, Françoise Dolto, Anne Ancelin ont répertorié des cas dans lesquels le passé familial génère des troubles; le cas le plus classique est celui du "secret" qui caché durant des générations influe malgré tout sur les gens; le silence engendre un comportement de malaise, de culpabilité, de gêne; j'ai le cas chez ma famille;
Pour ce que je connais de ton passé ( avec ce que tu as publié) je dirais que en remontant dans le temps, tu essayes de façon "magique" de donner à ta fille des "racines" ; ce qui est très positif ! dieu merci, on ne trouve pas que des choses négatives !
En définitive, "l'analyse transgénérationnelle" et un complément de "l'analyse" psychanalytique, et il faut la considérer ainsi;
Pour ma part, n'ayant connu aucun de mes grands parents, je n'ai pas ce problème - du moins je crois, en dehors du petit "truc" mentionné plus haut- ma généalogie est un vrai gruyère ! ça ne semble pas avoir d'influence néfaste sur moi;  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi" Anne Ancelin Schützenberger   Mar 24 Juin - 13:25

Effectivement, ça a l'air plutôt complexe mais très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 6866
Age : 64
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: "Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi" Anne Ancelin Schützenberger   Mar 24 Juin - 13:41

Oui, c'est vraiment bien; je l'ai emprunté à la médiathèque, très alléchée; mais je n'ai pu que le survoler, il faut déjà une bonne base en termes ( pour comprendre les mots et les notions) de psychologie clinique; je n'ai pu que le survoler; comme j'étais étroitement surveillée du coin de l'oeil par une mégère peu aimable qui semblait vouloir le lire aussi, je l'ai rendu à la fin de l'après midi; mais je l'emprunterai de nouveau avant la fermeture pour les vacances; ( elle devait en avoir lourd dans sa généalogie, la mémère Very Happy     )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi" Anne Ancelin Schützenberger   Mar 24 Juin - 13:48

   
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme Nodenot
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Taureau Chat
Nombre de messages : 295
Age : 42
Localisation : Toulouse
Emploi : Restaurateur
Loisirs : Ecriture, lecture, musique
Date d'inscription : 11/06/2012

MessageSujet: Re: "Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi" Anne Ancelin Schützenberger   Mar 24 Juin - 23:58

C'est exactement cela qui m'avait gêné dans cette science (mais attention, je n'en ai qu'une vision superficielle) : elle a tendance à ne voir que le négatif ; elle raisonne en disant "guérissez-vous de votre famille pour exister" (c'est un peu caricatural) alors qu'elle pourrait tout aussi bien dire "pour savoir ce que vous êtes, pensez aussi à vous tourner vers votre passé familial", enfin un truc dans le genre ; parce qu'en effet je crois aux notions de loyauté, de conditionnement familial, de gestes, d'attitudes qui passent de génération en génération, etc. mais ce n'est pas forcément négatif. Je peux comprendre que l'on mette l'accent sur le négatif, puisque le but est d'amener les gens à faire une thérapie, mais c'est dommage ; dans l'absolu, je crois que la psychogénéalogie est une partie de la psyché humaine, de tous les humains, comme la psychologie en général, et qu'à la base cela n'a rien de négatif.
Je n'ai pas lu le livre, mais je le connaissais bien sûr. J'ai entendu parler aussi de tous ces charlatans qui jouent avec cette science pour parler de développement personnel et tutti quanti, dans le but d'entuber leurs patients ou de les faire entrer dans une logique sectaire. Cela nuit hélas à la psychogénéalogie, mais c'est aussi peut-être la preuve qu'il y a un fondement essentiel dans cette science.
_________________
Mon blog : http://legallicanautedesnainesbrunesetnoires.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 6866
Age : 64
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: "Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi" Anne Ancelin Schützenberger   Mer 25 Juin - 9:18

Oui, c'est tout à fait ça, Jérôme !
"L'analyse transgénérationnelle" devrait conduire à prospecter dans le passé sur plusieurs générations de façon "naturelle"; or, si ses "inventeurs" le font, en décelant souvent des choses positives, il y a eu une mauvaise utilisation de cette analyse; mais il ne faut pas généraliser; maintenant, c'est très connu et bien géré, je pense;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi" Anne Ancelin Schützenberger   

Revenir en haut Aller en bas

"Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi" Anne Ancelin Schützenberger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: Le Petit "Enfer" de Nota Bene :: Auteurs controversés et dérangeants -