Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

L'on passe sa vie à se rater les uns les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: L'on passe sa vie à se rater les uns les autres   Mar 24 Juin - 14:10

L'on passe sa vie à se rater les uns les autres, même quand on s'aime et que l'on se voit, se rencontre plus souvent... Et même encore, avec toutes ces histoires d'amour d'un seul instant vécues à la vue d'un visage, tout au long de cette si drôle de traversée qu'est la vie...
Ce que l'on rate c'est ce qui n'est pas perçu, que l'on ne voit pas, que l'on ne sait pas... Sans doute parce que l'on passe sa vie à s'exister, sans doute parce que l'on n'aime que parce que...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: L'on passe sa vie à se rater les uns les autres   Dim 3 Aoû - 13:09

... J'en connais "un tas" qui m'ont raté, qui, quoiqu'il arrive demain ou dans dix ans vingt ans, ne regretteront jamais de m'avoir raté... Et des "que j'ai ratés" que je ne pouvais QUE rater, que je ne regretterai jamais d'avoir ratés... à moins que...
Et de tous ceux -et celles- qui m'ont raté... Il en est tout de même quelques uns qui auraient dû ne pas me rater, du moins pas tout à fait...
Et à ceux là celles là, qui auraient dû ne pas me rater, ma porte leur est davantage fermée qu'à ceux et celles que "c'était normal qu'ils/elles me ratent"...

... Tiens, celle là... Je vais l'écrire à la plume, à la main, sur une petite feuille cartonnée à coller sur la porte... de ce "lieu sublime" où l'on se rend toujours seul,ce lieu que sont mes... latrines...
"à bon entendeur salut"... à celui/celle qui en ce lieu se rendra, chez moi... Qui lira cela... Il en sera "pour ses frais" ou "m'applaudira"... ce sera "selon"...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: L'on passe sa vie à se rater les uns les autres   Dim 3 Aoû - 15:25

...De ces "que j'ai ratés", que je ne pouvais QUE rater... Comment pourrait-il en être autrement ? Ainsi d'ailleurs que de ces "qui m'ont raté", qui ne pouvaient QUE me rater ?
Dans "L'au delà" Eux et moi nous nous raterons tout autant que dans "L'ici bas" car "L'au delà" n'est jamais autre chose que le prolongement de "L'ici bas"...
En quelque sorte, l'enfer succède à l'enfer, l'indifférence à l'indifférence, la souffrance à la souffrance, la misère à la misère... le paradis succède au paradis, le bonheur au bonheur, l'amour à l'amour, la justesse de la pensée à la même justesse de la pensée...
Ce qu'est tout au fond de l'Etre, le coeur et l'esprit, il le demeure au delà de l'Etre. Les "damnés" sont déjà damnés avant qu'ils ne soient damnés par quelque "justice du Ciel"... Les "justes" sont déjà justes avant d'être déclarés justes...
Cependant, nul n'est prédestiné à être damné ou à être juste, et cela dès "L'ici bas"... dès "petit bébé" même... Nous venons au monde, aucun sceau ne nous marque... jusqu'à ce que  nous en prenions un qui peu à peu sera celui qui ne pourra plus être effacé mais seulement maquillé au besoin...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'on passe sa vie à se rater les uns les autres   

Revenir en haut Aller en bas

L'on passe sa vie à se rater les uns les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -