Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Une réflexion à propos de mon "Coin de Yugcib"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8202
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Une réflexion à propos de mon "Coin de Yugcib"...  Vide
MessageSujet: Une réflexion à propos de mon "Coin de Yugcib"...    Une réflexion à propos de mon "Coin de Yugcib"...  Icon_minitimeMar 2 Sep - 8:37

Si l'Humanité toute entière était pour moi, comme une immense famille dont je serais éperdument amoureux et heureux d'y vivre dedans, et faite d'une vie quotidienne si intense en moments de relation privilégiés à tel point que cette vie vécue me semblerait éternelle et telle un orgasme sans fin à peine entrecoupé de temps à autre de "débandaison"... Il est certain que, dans "Le Coin de Yugcib", j'irais alors plus loin à l'intérieur de ce que j'appelle "le coeur de mon réacteur", autant dire "le coeur du coeur du réacteur"...
Je pourrais, si l'Humanité toute entière était pour moi comme une immense famille dont je me sentirais très proche et dont chaque membre me considérerait de même, me trouver assis à la terrasse d'un café devant un verre (peu importe le contenu du verre) en face de Barack Obama, de Vladimir Poutine ou de David Cameron... Ou de n'importe quel commun des mortels... Et encore même d'un Taliban, d'un Djihadiste, d'un Catholique intégriste, de Marine Le Pen, de Jean Luc Mélenchon, de Jean François Copé... Ou de l'un de ces personnages de télé, de facebook, de la grande scène publique, qui fait la Une des Médias...
Il n'y aurait alors plus rien, plus rien du tout, entre nous, quelque soit l'interlocuteur et membre de la famille, de tout ce dont le monde souffre et meurt... Et je dirais tout, vraiment tout... Et je pourrais tout écouter, vraiment tout... Et dans le "Coin de Yugcib", on y lirait ce que aujourd'hui, dans le monde tel qu'il est, on n'y lit point et que l'on n'y lira jamais...
Qu'on n'y lira jamais parce que l'Humanité toute entière ne peut être cette famille dont je serais éperdument amoureux, parce que ma famille humaine aujourd'hui est toute petite de seulement quelques "très proches d'esprit de coeur et d'affection", parce qu'il demeure en moi des haines et des phobies et tout ce qui est ordinaire, sans aucune magie, bête et épidermique, inculturel, prétentieux et intégriste fanatique... en somme tout l'ordinaire, l'ordinaire à l'état brut, de tout être humain sur cette planète... Et qui "m'interdit" en quelque sorte, de "me pavaner comme un dindon" avec le "coeur du coeur de mon réacteur"... car si je m'y risquais, je serais un imposteur de plus dans un monde d'imposteurs...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8202
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Une réflexion à propos de mon "Coin de Yugcib"...  Vide
MessageSujet: Re: Une réflexion à propos de mon "Coin de Yugcib"...    Une réflexion à propos de mon "Coin de Yugcib"...  Icon_minitimeMar 2 Sep - 14:14

Les humoristes

    Les vrais humoristes, ceux qui se moquent de tout le monde y compris et surtout d'eux-mêmes, qui font dans la dérision et réduisent les mythes en miettes, ne sont d'aucune religion et d'aucun parti politique mais peuvent prendre un verre à la terrasse d'un café et discuter le coup aussi bien avec un Grand de ce monde, qu'avec le pire des enfoirés sur cette planète, et même avec un extraterrestre qui a une gueule pas possible venu du fin fond de l'espace... Et qui ne feraient pas de mal à une mouche... Ces humoristes là, ne sont pas des imposteurs...
Bien sûr, ce n'est point avec de l'humour que l'on fait les politiques sociales et économiques, que l'on gère au quotidien les réalités du monde, que l'on fait des traités et que l'on fait face à des crises et à des conflits... Mais il n'en demeure pas moins que les humoristes qui se moquent de tout le monde sans jamais faire de mal à une mouche, qui foutent en l'air les vases sacrés et font dans la dérision... Sont les seuls qui ont encore quelque chance d'être écoutés...

... Je pensais à cette histoire que j'ai écrite où j'évoque une araignée géante (suite à une mutation génétique ou à une pollution atomique) qui s'avance devant un cul de sac rocheux enserré de hautes murailles de granit : dans le cul de sac se tient un intellectuel penseur philosophe et poète... qui, immanquablement, va se faire bouffer, déchiqueté et broyé, par l'araignée géante dont les énormes mandibules se dressent, prêtes à s'abattre sur le malheureux intellectuel, un être humain d'une si grande dimension d'humanité, et de surcroît, un très grand humoriste tel celui que je viens de décrire ci dessus...
... Il faudrait que l'intellectuel soit armé (mais il ne l'est point) d'une sorte de kalachnikov émettant un puissant rayon mortel qui réduise l'araignée en cendres ou en un nuage de poussière fumante...
Le "problème de la communication" n'aurait, dans cette extrême et nécessaire éventualité, aucunement été résolu... si l'intellectuel avait pu être armé de cette sorte de kalachnikov à rayon mortel.
Il ne serait demeuré que l'intellectuel ayant sauvé sa peau... et plus rien en face, autre qu'un désert minéral par delà l'horizon duquel, pourrait venir une autre araignée géante... Ou quelque créature tout aussi dangereuse...

... Si je devais traduire (ou plutôt représenter) ce que je pourrais écrire, venu du "coeur du coeur du réacteur", en musique... Trop distrait que je serais, la tête dans les nuages  et mes pieds faisant fi du bourbier en dessous... Ce serait avec ceci : Cette musique
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com

Une réflexion à propos de mon "Coin de Yugcib"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -