Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Roland Giraud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Roland Giraud   Ven 19 Sep - 9:56




J'aime beaucoup les autobiographies qui permettent de mieux comprendre leurs auteurs et, surtout, qui les remettent à égal avec nous. Je veux dire par là que de stars, d'écrivains connus etc., ils redeviennent des humains, de simples humains, avec leurs qualités et leurs défauts, leurs joies et leurs peines.

Roland Giraud se livre ici en toute pudeur, de façon très simple. De son sentiment d'abandon qu'il a développé lorsqu'il était petit à ses débuts en tant que comédien, on entre à pas feutrés dans la vie de cet acteur qui, sans rien faire paraître, n'a pas eu une vie facile. Bien entendu, ce qui revient dans les mémoires lorsqu'on parle de lui, ce ne sont plus ses prouesses mais bien le décès de sa fille, Géraldine, dans des conditions épouvantables... Une affaire qui, pour lui, et on peut le comprendre, n'est pas classée. Comment font-ils, sa chère épouse et lui, pour endurer une telle souffrance sans s'écrouler ? Bien que la blessure soit profonde et le chagrin incommensurable, ils s'en remettent à la justice divine. Maaïke, madame Giraud à la ville, est calviniste. Roland a trouvé sa voie dans ce protestantisme appris avec celle-ci et ses beaux-parents. Il en parle assez souvent et cela devient même un fil conducteur dans ses confidences.

Ce livre est un bel hommage à son épouse et, bien entendu, à sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roland Giraud   Ven 19 Sep - 9:57

Extrait :


Il est des choses faciles à dire parce qu'elles sont assez universelles, comme les bons souvenirs et les belles rencontres. Et il y a des choses plus difficiles à partager. Ce sont des poids, des fardeaux, voire des boulets que l'on a longtemps traînés et que l'on ne peut confier qu'à quelques-uns de ses amis. Puis il y a des douleurs muettes que l'on garde pour soi, non pas parce qu'elles sont trop personnelles - encore que ! -, mais parce que les mots pour les dire sont de nouvelles blessures que l'on s'inflige. Faut-il alors se taire pour toujours ? Surgissent d'une mémoire implacable les lignes d'Alfred de Vigny et le souffle fragile d'un loup qui meurt. Le poète, devant la dignité de la bête qui offre sa vie pour sauver les siens, lui prête ces mots sublimes :

[...] Si tu peux, fais que ton âme arrive,
À force de rester studieuse et pensive,
Jusqu'à ce haut degré de stoïque fierté
Où, naissant dans les bois, j'ai tout d'abord monté.
Gémir, pleurer, prier est également lâche.
Fais énergiquement ta longue et lourde tâche
Dans la voie où le Sort a voulu t'appeler,
Puis après, comme moi, souffre et meurs sans parler.


Mais s'isoler dans sa peine et ses silences ne peut qu'entretenir le chagrin et l'amertume. Alors, il faut oser relever la tête et redécouvrir la beauté du ciel et la chaleur du soleil. Il faut observer l'opiniâtreté de la vie et la puissance de l'espérance. Il faut aussi retrouver la confiance en celui qui sait écouter et qui aide les mots à naître. Et soudain, la fringale de dire. L'écluse s'ouvre et les flots se déversent. Me voilà avide de partager des images, des odeurs, des joies et des larmes. L'avenir retrouve un horizon.
Que le poète m'excuse, mais pleurer n'est pas toujours lâche, et prier moins encore. C'est prendre la mesure de son humanité et de sa fragilité ; c'est être en quête de consolation, de compassion et de nouvelles certitudes. C'est croire encore en la fraternité et en l'amitié.
À celui qui ne s'est pas impatienté de mes silences et qui les a habillés de son affection, puis qui a pris le temps de m'écouter enfin, je ne peux que dire ma reconnaissance parce que, grâce à lui, le sourire revient et l'amour de la vie reprend le dessus. «Comme dans l'eau le visage répond au visage, le cœur de l'homme répond au cœur de l'homme.»
Après le silence et la réserve pudique, voilà que la hâte de partager me presse. S'il faut alors me pardonner, c'est du désordre qui surgit parce que les mots et les images se bousculent. Ils ont soif de voir le jour et de s'envoler jusqu'à l'ami, le compagnon, le frère que vous avez décidé d'être en ouvrant ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 9022
Age : 66
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Roland Giraud   Sam 20 Sep - 8:05

Roland Giraud est un type très très bien; Il fait preuve d'une immense dignité, dans cette affaire épouvantable et qui a été très très mal élucidée, jugée, etc;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roland Giraud   Sam 20 Sep - 15:48

Oui. Il reste d'ailleurs avec des doutes... Du moins, il le laisse sous-entendre...
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 9022
Age : 66
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Roland Giraud   Sam 20 Sep - 15:51

Oui, en effet, je crois me souvenir que une tante dans cette famille n'était pas très claire; je n'avais suivi cela que de loin, la seule chose qui m'en reste ce sont ces deux décès horribles; comment s'en remettre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roland Giraud   Sam 20 Sep - 15:53

Effectivement, il s'agit de la sœur de sa femme. Elle ne me paraissait pas très claire non plus et en lisant ce bouquin, cela ne fait qu'accentuer mes doutes...
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 9022
Age : 66
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Roland Giraud   Sam 20 Sep - 16:38

Oui, elle a été placée en garde à vue à un moment donné;
Enfin, il n'en demeure que du chagrin pour ces pauvres gens, et j'admire leur dignité;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roland Giraud   Sam 20 Sep - 16:55

Moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roland Giraud   

Revenir en haut Aller en bas

Roland Giraud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: HISTOIRE & LITTERATURE :: Document ou biographie inclassable ? C'est ici ... -