Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

American Nightmare - James de Monaco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 62581
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: American Nightmare - James de Monaco   Mer 14 Jan - 11:53



Titre original : The Purge

Titre français : American Nightmare

Réalisateur : James de Monaco

Scénario : James de Monaco

Photographie : Jacques Jouffret

Montage : Peter Gvozdas

Costumes : Lisa Norcia

Musique : Nathan Whitehead

Genre : Thriller / Horreur

Studios : Universal Pictures

Pays d'Origine : USA - 7 juin 2013

Date de sortie en France : 7 août 2013

Durée : 85 mn

Audio : anglais, français, italien, espagnol

Sous-titres : espagnol, français, italien

Sous-titres pour malentendants : anglais


Rôles Principaux : Ethan Hawke (James Sandin) - Lena Headey (Mary Sandin) - Adelaide Kane (Zoey Sandin) - Max Burkholder (Charlie Sandin) - Edwin Hodge (L'Intrus)


Bon, alors, vous allez en être soufflés mais je vais être exceptionnellement brève. L'idée de départ - le taux de criminalité est devenu tel aux USA que, une fois par an, pendant une journée, dénommée "La journée de la Purge", chacun peut laisser parler ses instincts homicides et violents - était intéressante. Loufoque américaine typique  - à mon avis, une journée de ce type en appellerait d'autre et on ne pourrait plus très vite contrôler quoi que ce soit - mais intéressante. Comme d'habitude, si vous avez les moyens de vous payer un bon système de protection individuelle (volets d'acier, sécurité intensive, etc, etc ...), bref, si vous êtes "un nanti", vous n'avez pas grand chose à craindre. Vous vous barricadez chez vous et vous attendez que ça se passe. Les patrouilles de "purgeurs" sont d'ailleurs, le plus souvent, des "nantis" qui ont envie de tuer les "pauvres" et les "SDF." Comme ça, ils se "purifient l'âme." (Toute ressemblance avec les membres d'une pseudo-religion née au VIIème siècle de notre ère serait bien sûr involontaire et vous avez vraiment un plus mauvais esprit que moi. Allez vous cacher tout de suite ! )

Pour en revenir à nos moutons, James Sandin a fait fortune dans les systèmes de sécurité de ce genre. Le soir venu, pour cette "Purge"-là, il se barricade avec sa famille. Mais, et d'une, le petit copain de sa fille se glisse chez lui pour l'abattre et, de deux, son jeune fils, Charlie, adolescent sensible, laisse entrer un malheureux SDF de race noire, poursuivi par une patrouille proprement hideuse de "nantis" en quête de "purification de l'âme."

Dénoncés par leurs voisins , les Sandin sont sommés de remettre le SDF entre les mains des assassins. Sinon, ils périront eux aussi sans coup férir. Voilà. Y a pas à barguigner.

Dans un premier temps, Sandin invite toute sa famille à coopérer pour remettre effectivement l'intrus aux fous du dehors - fous dont le chef a d'ailleurs une très intéressante coupe de cheveux et un air vaguement britannique. Mais ses enfants et même sa femme finissent par se révolter. Du coup, il décide de défendre sa famille contre les purgeurs.

Je passe sur les rebondissements : il n'y en a pas. Sur l'interprétation : tout le monde a bien le droit de payer ses impôts comme il le peut et Ethan Hawke est d'ordinaire plus convaincant. Sur la touche d'"horreur" : ces espèces de masques qui se veulent souriants de perversité et qui feraient mourir de rire un Michael Myers si expert en la matière. La seule chose qui émeut, c'est la facilité avec laquelle les "purgeurs" viennent à bout d'un système de sécurité qui a dû coûter des milliers et des milliers de dollars à Sandin - lequel travaille justement dans la boîte qui l'a inventé, ce système. Quant à l'arrivée impromptue des voisins, sans masques mais tout aussi résolus à se venger des Sandin, qui se sont, selon eux, enrichis sur leur dos, elle ne vaut pas tripette.

Un pseudo-thriller d'une nullité accablante, qu'on oublie dès qu'il s'achève - à moins qu'on ne se soit endormi devant dès le début.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron


Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. 
Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. 
Pierre Desproges

https://www.notabeneculturelitteraire.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: American Nightmare - James de Monaco   Mer 14 Jan - 14:59

Bon, ça nous évitera une daube, donc !  Merci
Revenir en haut Aller en bas
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 62581
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: American Nightmare - James de Monaco   Mer 14 Jan - 17:15

Franchement, sans regrets. La jaquette possède une certaine beauté inquiétante - pour les amateurs. Mais, en fait d'inquiétude, c'est tout ce qu'ils auront.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron


Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. 
Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. 
Pierre Desproges

https://www.notabeneculturelitteraire.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: American Nightmare - James de Monaco   

Revenir en haut Aller en bas

American Nightmare - James de Monaco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: CINEMA, DVD, TELEVISION & C° :: Ciné-Club & DVD -