Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

L'écho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: L'écho   Sam 17 Jan - 8:42

J'écrivais de ma voix dans un paysage aride et tourmenté
Un paysage de forteresses rocheuses et de fleurs minérales
Barré à l'horizon de flancs abrupts et ciselés
De crêtes et de lignes sombres et déchiquetées

Ce paysage était peuplé de petits renards des sables
De pauvres gens cheminant sur des pistes au tracé incertain
Et de cavaliers noirs aux visages encagoulés
Fendant à coups de sabre les rangs des pauvres gens
Lorsque les pauvres gens parvenaient à former des rangs

J'écrivais de ma voix du plus profond de mes entrailles
Ce que me disait le paysage
J'avais pour amis les petits renards des sables
Et les pauvres gens
Je n'écoutais pas ces prophètes de malheur ou de bonheur
Qui sur leurs grands chevaux
Surgissaient parmi les cavaliers noirs
Ou dans les rangs des pauvres gens

J'écrivais de ma voix j'avais du rire et des larmes
Du rire avec de l'insolence et de la lucidité tragique
Des larmes pouvant encore sécher cependant
A la clarté d'une toute petite flamme vacillante

Je savais que le paysage ne serait plus le même
Qu'il y a seulement trois lieues avant
Parce qu'un ciel désormais traversé de nuages illisibles
Mais tous plus sombres ou plus illuminés d'éclairs les uns que les autres
Pesait de toute son emprise sur le paysage
Et incitait toutes les têtes à se tourner d'un côté ou de l'autre
En un balancement aussi rapide qu'arithmique

J'écrivais de ma voix  à vrai dire j'essayais d'écrire de ma voix
Ce que me disait le nouveau paysage apparu

Et j'entendais l'écho-écriture  renvoyé par le flanc rocheux de la montagne proche
Cet écho encore plus amplifié et plus explicite que l'écriture voix venue de mes entrailles

Et cet écho c'était comme la voix de ...

L'écrivain dont je me sens le plus proche en ce début de troisième millénaire
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écho   Sam 17 Jan - 16:01

Et cet écho résonne tellement en ce moment... Très beau texte !
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8428
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: L'écho   Sam 17 Jan - 16:28

Oui, c'est vraiment beau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'écho   

Revenir en haut Aller en bas

L'écho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -