Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières   Mer 18 Fév - 13:13

Voici ce que j'ai imaginé (et j'en ris) comme "traitement" à infliger aux profanateurs de cimetières :

On les enferme dans un caisson en forme de sarcophage, tout juste aux dimensions de leur corps, on enterre le caisson au fond d'une fosse d'un mètre de profondeur, dans la terre ; on fixe sur le caisson un manche (un tuyau) relié à la surface pour laisser passer de l'air.
On les laisse ainsi enfermés enterrés durant 8 à 10 jours. "Très à l'étroit" il va sans dire, le condamné se pisse et se chie sur lui (comment pourrait-il faire autrement).
Un être humain sans eau sans boire peut survivre 8 à 10 jours dans un air confiné (mais un air ni sec ni chaud tel celui d'un désert en plein jour).
Le caisson est métallique parce qu'il doit pouvoir "resservir" (et donc être nettoyé).
Bien sûr, le risque que le condamné meure, existe : crise cardiaque liée à la peur, à l'angoisse, à l'inconfort. Mais "normalement" il doit survivre et sa mort éventuelle resterait "accidentelle"...

... Il faut s'appeler yugcib pour "inventer" ça...

... Le "grand poète", le "grand humaniste", l' "écrivain qui a une si belle âme" !...

J'assume, j'en ris et je fais un bras d'honneur à celui ou à celle qui serait "très choqué(e)" de ce "traitement" que j'imagine !

... Si le mec en ressort dingue, de cette épreuve, tant pis... Après tout, y'a des "centres hospitaliers psychiatriques" avec des traitements, des médicaments... (on n'est plus comme au 19 ème siècle avec des camisoles de force et des cages de singe)...



_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières   Mer 18 Fév - 20:06

... Et, "dans la foulée"... Ce traitement pour les pédophiles assassins (dont j'avais l'an dernier je crois, réalisé un dessin) :
Dans un premier temps, un petit coup de perçeuse pour vriller le bout du nœud du "patient", avec une mèche section 0,3...
On attend un quart d'heure voire une bonne demi heure, puis, pour finir, un autre coup de perçeuse pour vriller cette fois, le crâne du patient, avec une mèche de... disons de section 1,2...

... Et, un autre "traitement" pour les gosses (et ados) fans de jihadisme :
ablation des deux mains sous anesthésie générale en salle d'opération chirurgicale (ils ne pourront jamais tenir une kalachnikov de leur vie)...

... Et, encore... pour les pédophiles non assassins mais convaincus d'attouchements et de relations sexuelles sur mineurs non pubères :
Une injection "spéciale" médicamenteuse chimique, pour annihiler toute pulsion sexuelle, toute libido, tout désir de baiser...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières   Mer 18 Fév - 20:13

... Et je chante, je chante... sur un air de Petula Clark "C'est ma chanson" (This is my song) :

"C'est ma charia, c'est ma charia"...

Eh oui, la "charia selon yugcib"... "c'est pas piqué des hannetons" !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières   Jeu 19 Fév - 23:03

... J'imagine, par une action concertée, organisée et planifiée, d'un commando anti-pédophile ; une rafle une nuit de grand froid de plusieurs pédophiles préalablement repérés.
Ils sont enlevés, ligotés, menés en bagnoles en des lieux souterrains. On leur file dans le trou de bale un fer rougi au feu, dans une corne, afin que le fer rougi brûle l'intérieur de l'intestin (et ainsi ne laisse pas de traces extérieures)... Et on jette les corps rhabillés de guenilles auprès de poubelles en bordure de rue, laissant croire à la mort de clochards par une nuit de moins 10 degrés...
On a fait ça à un roi d'Angleterre Edouard II, qui lui, n'était que pédé... On peut bien faire ça à des pédophiles notoires qu'on laisse en liberté ou qu'on sort de prison au bout de deux ans ! (Je suis volontaire pour introduire le fer rouge, si ce "commando" existe quelque part, qu'il me contacte).

NOTE : à force de se tromper de cible dans cette société de merde, à force de viser toujours les mêmes sortes de gens depuis des siècles, à forcer de désigner à la vindicte publique les mêmes "indésirables", les mêmes "pestiférés"... on se rend pas compte qu'on devient cible, cible à coup sûr... Car les "vrais/vrais salauds", les "vrais/vrais pourris", eux, ils sont planqués derrière le mur et ils tirent (on sait qu'ils sont là, mais on a peur d'eux et on trouve plus "facile" de canarder toujours du même côté, du côté justement de ceux qu'on trouve "normal" qu'ils trinquent !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières   Ven 20 Fév - 15:47

... Et puis, qu'on arrête "d'angéliser" (en gros d'élever des monuments de louanges et de vénération voire de sacralisation)  à la gloire, en hommage, à tel ou tel écrivain, auteur, artiste, penseur, philosophe, personnage charismatique... Parce qu'il est en face de son public, envers ses proches, effectivement et réellement irréprochable, exemplaire, par son comportement, et d'autant plus encore qu'il a (ou qu'il aurait) du génie, du talent...
Comme je disais (et écrivais) une fois : "nous sommes tous chacun de nous des êtres ordinaires, en ce sens qu'il y a en nous en dépit de ce qui n'est point ordinaire -et qui procèderait effectivement d'une essence- , en dépit de ce qu'il y a d'unique, d'émouvant, d'exceptionnel en nous... Du banal, du vulgaire, voire de l'inacceptable..."
En tant qu'écrivain et poète, ayant je le dis (car je puis le dire) de... "l'inordinaire" (un "inordinaire" susceptible effectivement d'être "angélisé")... Je déclare assumer mon "ordinarité", c'est à dire ce qu'il a de banal, de vulgaire, d'inacceptable, de peu édifiant, en moi... au risque de devoir en conséquence rater les trois ou quatre petites marches par lesquelles on accède, que tant accèdent au Podium...
D'ailleurs je me fous des podiums, des compètes, des vases sacrés, des prix et de tout ce qui environne tout cela...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières   Ven 20 Fév - 20:57

... Il faut en finir avec toutes ces hypocrisies qui puent la crevette sexe sale ou la mayonnaise éventée, crevette ou mayonnaise que l'on absorbe comme si c'était du "caviar pour tous" ; il faut en finir avec tous ces "angélismes" du genre "séries télé" ou "cocktails de salons" où l'on se congratule par devant et s'égratigne par derrière...
Il faut en finir avec tous ces "vases sacrés" qui ne sont là en fait, que pour qu'on mette cent balles dans le dada pour que ça branle deux minutes...
Il faut en finir avec ces "cultes de soi", avec ces affèteries, ces effets de mode, ces révolutions que l'on prétend faire avec "ce qu'on a dans les tripes" (alors même qu'on n'a rien dans les tripes)...
Soit dit en passant jamais/jamais on se chie sur son propre système, jamais/jamais on se botte son propre cul et encore moins devant tout le monde... C'est à peine si on arrive à faire de "l'autodérision" pour arriver à prouver "qu'on est pas dans les clous" !
Ah, putain, y'a tout le temps ces connes de trois marches pour monter sur le podium, ces marches qu'on veut pas rater quand par "miracle" y'a quelqu'un qui te poussote un peu !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières   Ven 20 Fév - 21:41

Petit, j'étais jamais mignon au premier de l'an. Petit déjà, je faisais toujours le con aux fêtes et aux anniversaires et aux repas de famille. Je crèverai en brandissant un énorme bras d'honneur en m'en bleuir la peau du creux du coude mais aussi avec dans mon coeur des tonnes d'amour dont je fous qu'on en ait rien à foutre.
J'irais au paradis des Minous qu'on jamais eu de maison et qui sérénadaient d'enfer sur les toits, encolérant les locataires du dessous en train d'écouter du Mozart... J'irais au paradis des toutous pelés que même la SPA ne ramasse pas.
J'ai terminé ma "carrière" à la Poste avec noté "D" (défavorable soit la plus mauvaise note) et avec un blâme parce que je me suis frité avec mon directeur de groupement et sa "DRH" pour n'avoir pas suivi comme il se devait la "philosophie du système" !
Vive Georges Brassens et son "auvergnat", vive Jean Ferrat et son "mon voyou mon apache"!

Non, rien de rien, je ne regrette rien...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières   Sam 21 Fév - 8:03

... Je suis persuadé que, parmi les scandalisés et les ulcérés de ce qui est exprimé de telle manière en particulier et dans l'humour le plus crasse qui soit ; il y en a -plus qu'on ne l'imagine- qui, au fond d'eux-mêmes, si ce qui est exprimé ainsi devait être acté, et serait acté sans que rien ne s'y oppose... seraient les premiers en définitive, à "trouver normal" que cela se fasse ainsi...
Car ces scandalisés et ces ulcérés ne le sont, scandalisés et ulcérés, QUE pour "se mettre dans les clous" par rapport à une pensée dominante, par rapport à un "sens convenu (et aseptisé) du monde".
Personnellement, ces scandalisés, ces ulcérés là, avec leur air à ne pas y toucher, leur soit-disante morale, leurs soit-disantes valeurs et principes auxquels ils déclarent souscrire, et qui les incite à crier haro sur le baudet quand le baudet "dérape"... Je les emmerde !
Comme je disais, il ne faut surtout pas rater les trois ou quatre marches par lesquelles on accède au podium, et cela d'autant plus que, "par miracle" et contre toute attente interminable et incertaine quant au résultat espéré, quelqu'un enfin te poussote jusqu'au plus près des trois ou quatre marches...
Alors, que ne ferait-on pas, que ne dirait-on pas, que ne montrerait-on pas de soi, de "plus convenable et de plus crédible possible", pour pouvoir mettre le pied déjà, sur la première des trois ou quatre marches menant au podium ?


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières   Sam 21 Fév - 9:35

... Une autre attitude, au contraire, et qui a "le vent en poupe" (peut-être encore davantage) consiste en une démolition systématique et organisée et médiatisée, de tel ou tel personnage, écrivain, artiste, humoriste... parce qu'il "ose dire certaines vérités" et parce que le succès qu'il a auprès d'un public, contrevient à un mode de pensée dominant...
Démolition ou angélisme, on ne "voit que ça", bien bardé de toutes les hypocrisies assorties, de toutes les crispations, de tous les fanatismes, de toutes les modes, de tous les engouements et désengouements tout aussi assortis... Et, au bout de l'allée centrale, la grande scène avec ses marches de chaque côté... Et tout au long de l'allée en bordure des rangées de fauteuils, les strapontins... Et au fond de la salle, ceux qui sont debout derrière des têtes plus hautes et mieux placées... Et enfin, ne l'oublions pas, ceux qui sont dehors n'ayant pu entrer...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64432
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières   Sam 21 Fév - 10:49

Un imbécile me demandait un jour : "Vous vous rendez compte que "votre" Yugcib est de gauche ?" Je lui ai répondu : "Parfaitement. Et j'en suis fière. Cela prouve que, en France, il y a des patriotes, des vrais, aussi bien à gauche qu'à droite. Ca me rassure." 

Guy, je t'aime. Pour ton franc-parler, ton courage et ton intégrité.  heart
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7736
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières   Sam 21 Fév - 19:02

... Chère Sylvie, si cet "imbécile" savait que non seulement je suis "de gauche" mais aussi et SURTOUT anarchiste, il "pèterait les plombs" !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières   

Revenir en haut Aller en bas

Traitement à infliger aux profanateurs de cimetières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -