Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Petite chronique d'un dimanche de rameaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7931
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Petite chronique d'un dimanche de rameaux   Dim 29 Mar - 15:58

C'est, ce dimanche 29 mars 2015, le dimanche des "Râmôh", un dimanche électoral (2ème tour) et le jour du passage à l'heure d'été...
Ainsi à 11heures ce matin il était anciennement 10h... Et à cette heure là je "faisais la queue" à la boulangerie où je me rends d'ordinaire, la boulangerie "de la ville haute" à Tartas... C'était l'heure des "levés tard" du fait du changement d'heure, du fait qu'à "anciennement 8h" il était déjà 9h...
Quelle connerie cette heure d'été, deux heures d'avance par rapport à l'heure GMT que l'on appelait autrefois l'heure "solaire" ! Alors que de bonne heure enfin après les mois d'hiver il faisait jour, voila-t-il pas qu'il refait nuit à la même heure à laquelle les "lève-tôt" dont je fais partie, d'ordinaire hiver comme été se lèvent...
Ce n'est point que je sois plus impatient qu'un autre... quoique... mais bon... A la boulangerie ce matin il y avait foule, et dans la queue j'avais suffisamment le temps de préparer à l'avance ma monnaie, sachant très exactement et très seulement ce que je voulais c'est à dire deux baguettes point barre rien d'autre et basta... Et j'observai cette dame, puis un monsieur, ne sachant trop guère quel gâteau choisir, hésitant, puis demandant "ce pain là" mais en fait un autre "pas trop cuit" ou "pas avec les bouts fins et durs" et qui au moment de payer s'empêtrait les doigts dans son porte monnaie pour chercher ses pièces...
Les "long/long/long" à être servis, et si en plus ils sont larges et épais et vêtus bouffant (te cachant la vue des pains dans le présentoir) quand ils s'en vont après avoir "salué la compagnie", ceux là, jamais je leur dis "au revoir madame monsieur"...
Je voyais aussi, dans le rayonnage réfrigéré, tous ces gâteaux crémeux architecturés comme des chapeaux de reine d'angleterre, et puisqu'arrive Pâképapicpak très bientôt, ces poules et lapins en chocolat enrubannés pour lesquels je ne fantasme guère mais que tout le monde achète...
Râmôh, Râmôh... dimanche de rameaux... "Paix, Concorde, main dans la main, fraternité, et tout et tout..." Mais toutes ces haines, toutes ces rancoeurs, tous ces propos à l'emporte pièce, distillés par les médias presse télé internet et entrant dans la tête de tout un chacun... Laissez moi rire, râmôh râmôh... le pt'it brin de rameau à la main à la sortie de la messe...
J'avais ce dimanche 29 mars à la boulangerie du coin, mon visage des mauvais jours bien que jamais à la caisse d'aucun cinéma l'on me prenne pour un "senior" (pour prouver que j'ai droit au tarif senior je suis encore obligé de présenter ma carte d'identité mais en fait je paye le tarif "normal" ne revendiquant pas mon droit)... Ainsi me sentais-je peu disposé en ce dimanche de Rrâmôh, à "visager chic"...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8939
Age : 66
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Petite chronique d'un dimanche de rameaux   Dim 29 Mar - 18:23

Yugcib a écrit:
dimanche de rameaux... "Paix, Concorde, main dans la main, fraternité, et tout et tout..."

Oui, mais attend, hein ? "Il" le savait bien "l'Autre" que c'était du cinéma, de la frime et qu'on l'attendait au tournant......



Yugcib a écrit:
Mais toutes ces haines, toutes ces rancoeurs,

Eh bin, voilà, tu y es ! et "Il" le savait aussi "L'Autre" que ça allait lui péter méchamment à la gueule, hein avec mon-meilleur-pote-Judas en tête;
Ça n'a pas loupé !

Moi, je n'aime pas Pâques; ce avec quoi je suis en désaccord avec la majorité des croyants, qui estiment que Pâques, bla-bla victoire de Dieu, etc; ok mais à quel prix ! il faut voir ce que c'est une crucifixion ( on peut lire ça en détail sur un site médical) atroce;
J'estime que Pâques, si on est vraiment croyant, on n'a pas de quoi pavoiser, on a plutôt à se faire tout petits; oui, on ressuscitera, mais il faut voir par quoi il est passé "L'Autre" pour ça, et il n'y a pas de quoi être fier;
Pâques devrait être une fête digne, recueillie, silencieuse qui se souvient;
Mais bon......je dois être une chrétienne un peu atypique......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Petite chronique d'un dimanche de rameaux   Dim 29 Mar - 19:21

La crucifixion est en effet un supplice horrible. Mais ce supplice était appliqué en raison du "crime" reproché au Christ : je veux dire que Pilate ne l'a pas fait pas cruauté mais pour des raisons - le mot peut choquer - administratives. L'eût-il pu, à mon sens, qu'il eût libéré Jésus. De plus, oui, le Christ savait très bien où Il allait et Il a accepté le martyr comme Il a accepté, ce qui est si précieux à nous autres, croyants, le fait de douter sur la croix. Ce doute, qui vient de Sa nature humaine, nous réconforte lorsque, nous-mêmes, nous doutons. En outre, ce supplice rappelle les supplices infligés par nous autres, humains, aux animaux jadis sacrifiés aux dieux - et bien sûr à notre appétit - lesquels étaient eux-mêmes "une amélioration" par rapport aux sacrifices humains des temps très anciens.

Il ne faut pas oublier non plus que la mort et la résurrection du Christ ont été précédées par l'Alban Eiler, fête celte symbolisée par ... un oeuf (mais pas en chocolat). On la retrouve encore chez les Scandinaves avec la fête d'Ostara. Ost = Est - East en anglais (pour Eastern) : la Renaissance. Mais pour renaître, il faut mourir. Les jours vont allonger et la Vie va triompher. Elle va vaincre la Mort, ou plutôt, le Cycle va reprendre. C'est une fête d'espoir, une fête que les païens célébraient et que l'Eglise chrétienne a reprise à son compte comme tant d'autres fêtes. Après le désespoir de l'Hiver et l'horreur de la Crucifixion, le Printemps réapparaît et le Christ rejoint le Grand Tout.

Pourquoi doit-Il souffrir ? Mais ne souffrons-nous pas tous, à notre heure, sinon une "crucifixion" physique (comme les souffrances qui précèdent la mort par exemple), mais parfois une, voire plusieurs crucifixions morales qui, elles, hélas ! nous accompagnent toute notre vie ?

Quant à Judas ... Le rénégat ... Pourtant, sans lui, le Destin du Christ n'aurait pu se faire. Il faut aussi réfléchir à cette question qui inspire, je trouve, surtout avec l'âge, beaucoup de pensées. Judas a endossé le mauvais rôle, volontairement ou non, mais il participe lui aussi, à mon sens, de ce don fait par le Christ.

Je sais : je suis peut-être revenue au bercail à cause de ces :fouetter: damnés fous furieux dont je ne citerai pas la religion sur ce post mais je reste une hérétique ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Petite chronique d'un dimanche de rameaux   Dim 29 Mar - 19:23

Cela dit, Elisabeth, je comprends que le côté "commercial" de la fête te fasse aussi bondir. Mais il est apparu assez tard, au XVIIème - sous réserves ... Au début, la coutume voulait qu'on échange des oeufs normaux mais colorés, entre voisins. De simples cadeaux en une époque où la faim était sans doute plus présente et où les oeufs représentaient un vrai luxe pour certains.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8939
Age : 66
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Petite chronique d'un dimanche de rameaux   Dim 29 Mar - 20:20

C'est vrai, oui, je suis d'accord avec toi; j'ignore en fait pourquoi Pâques est une fête triste et cruelle pour moi; ça doit être un ressenti personnel, associé à des souvenirs......
J'ai surtout voulu dire à Yugcib que je n'appréciais pas trop trop "les Râmôh" comme il dit, moi non plus;


Il y en a qui vont avoir de très dures fêtes de Pâques, pauvres gens, les familles de ces malheureux......Triste chose.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite chronique d'un dimanche de rameaux   

Revenir en haut Aller en bas

Petite chronique d'un dimanche de rameaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -