Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65651
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov   Jeu 25 Fév - 19:22

Mais bien sûr, voyons, Sabaka, que vous avez votre place parmi nous !  :loveheart: Parlez-nous des écrivains russes que vous aimez, d'autres sujets aussi si vous voulez (je pense aux films : le cinéma russe a quand même produit d'excellentes choses même au temps des Soviétiques) et puis, je ne sais pas, moi, les coutumes, les curiosités, ce que vous y avez vu ...

C'est un pays que j'aimerais beaucoup visiter et je voudrais vraiment essayer de me mettre à étudier sa langue. Je pense que la Russie fait partie de notre Europe et que Louis XIV a fait une très grosse erreur en refusant les avances de Pierre le Grand. L'avenir et la sécurité de notre culture, c'est la Russie actuelle.

Et puis, j'aime ce que l'on appelle - je sais, ça fait "cliché" - l"âme slave, cette sensibilité extraordinaire alliée à cette puissance et à cette force d'auto-dérision. Un peuple qui sait rire de lui-même est un grand peuple. Un peuple qui ne perd pas son sens de l'humour alors qu'il est au bord du gouffre est un très grand peuple. Et, disons-le tout net, certes, les USA nous ont aidés pendant la Seconde guerre mais quand je vois le courage, le courage immense du peuple russe pendant "la Grande guerre patriotique" (on peut lire Grossman à ce sujet car, d'abord favori du Parti, il n'a pas hésité à dire ce qu'il pensait), ça n'a aucun rapport ...

Bon, j'aime la Russie et je l'ai toujours aimée. J'y peux rien. Ses dirigeants - surtout communistes - c'est autre chose mais c'est de la politique, on parlera de cela dans mon "Coin" si quelqu'un y tient.

Non, au contraire, faites-nous découvrir des auteurs, au contraire, mon cher Sabaka : vous savez, pour toutes les littératures du monde, on connaît les "grands" noms en général mais je suis sûre qu'on passe tout à côté d'une foule d'auteurs moins connus mais qui ont apporté beaucoup à la littérature de leur pays. Et Nota Bene, c'est ça : lire, découvrir, donner envie de lire et de découvrir ... Merci à vous de nous y aider.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Sabaka



Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9
Age : 70
Localisation : savoie
Emploi : retraité
Loisirs : piano
Date d'inscription : 17/02/2016

MessageSujet: Re: Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov   Ven 26 Fév - 17:59

Bonjour à tous et plus particulièrement à "Masque de Venise"

Merci pour votre réponse
Donc je reste pour l'instant sur l'oeuvre de Boulgakov et, dans une moindre mesure, celle de Soljenytsine. Je n'oublie pas Gogol qui m'a ému avec "Les âmes mortes" et bien fait rire avec "Le Revizor".
Autour  des grands classiques (Tolstoï, Dostoïevsky, Pouchkine, Lermontov, etc. et plus récemment, Panfilov, Grossmann, Cholokhov etc.) les vrais spécialistes ont déjà tout dit.

Petite info pratique: pour le "Maître et Marguerite", une série télévisée très fidèle et tournée par les studios "Lenfilm" existe sur Youtube sous-titrée en anglais. voici l'adresse URL pour la série complète : https://www.youtube.com/watch?v=1t6W9hkXV6g&list=PL5F53D266E7688852.  Elle a l'avantage d'être découpée suivant les chapitres du roman, mais ce n'est pas étonnant quand on regarde comment Boulgakov clôt chacun de ses chapitres : comme un objectif de caméra qui se ferme.

Les acteurs sont étonnants et la musique de la langue russe donne à leur jeu une expressivité remarquable



Autre chose; sur le courage du peuple russe pendant la Grande Guerre Patriotique, l'un des ouvrages les plus intéressants que j'ai lu est celui d'un journaliste américain ayant longtemps séjourné en Russie : Harrisson Salisbury qui a écrit : "Les 900 jours ; le siège de Leningrad" publié chez Albin Michel en 1970


A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65651
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov   Ven 26 Fév - 19:11

Je prends note déjà du dernier titre. Merci, Sabaka.

Pour la série télévisée, j'en avais entendu parler mais je ne l'ai jamais vue. J'irai sans doute jeter un coup d'oeil mais pas tout de suite, une fois que la chim' sera terminée, je pense. J'ai passé tout l'après sur NB et je suis un peu fatiguée. Par contre, côté moral, ça m'a fait un bien fou. On verra bien demain.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Sabaka



Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9
Age : 70
Localisation : savoie
Emploi : retraité
Loisirs : piano
Date d'inscription : 17/02/2016

MessageSujet: Re: Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov   Jeu 3 Mar - 12:02

Bonjour à Tous,

Pour "Masques de Venise", je crois comprendre que vous avez quelques soucis. Merci de me faire savoir si mes interventions sont opportunes car il faut bien reconnaître que Boulgakov fait l'objet d'un dialogue entre nous. Donc si d'autres internautes partagent notre intérêt,  apportent des éclairages différents et , (je le souhaite) des contradictions, tant mieux !

Parmi les fulgurances prémonitoires de Boulgakov, j'ai oublié l'enfermement du Maître dans un asile psychiatrique, comme pour les dissidents d'URSS dans les années 1960/1980.

Et les greffes d'organe
.
Il faut lire "Coeur de Chien" (plusieurs éditions sont disponibles en français); fable hilarante sur l'insertion d'un cerveau de voyou tué lors d'une bagarre. Insertion  dans un brave chien qui devient progressivement dangereux et détestable en raison de cette greffe. Heureusement que le professeur Preobrajensky, qui a procédé à la première opération, en fait une deuxième redonnant au chien son cerveau initial qui avait été soigneusement conservé.

Deux films ont été réalisés: l'un d'Antonio Lattualda, drôle mais avec une Russie de carton-pâte. L'autre par les studios "Lenfilm" mais sur Internet, seulement en russe. Par contre quelle vérité sur le mélange de boue glacée et de neige sale que sont les villes russes en hiver, avec un vent polaire. Beauté de la bande-son aussi. On n'est jamais loin de Prokofief et de Rachmaninof. Enfin l'acteur qui joue le bolchevik de service,(le personnage s'appelle Schwonder)  manipulateur et arriviste, est prodigieux.

Comme dans les "Oeufs fatidiques" un savant génial se retrouve face aux conséquences hasardeuses de son invention. Mais Boulgakov était médecin et peut-être que comme Montaigne il estimait que "science sans conscience n'est que ruine de l'âme". Sauf que dans l'URSS des années 20, c'est le système bolchevique qui prive les individus de conscience.

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65651
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov   Sam 5 Mar - 19:14

Excusez-moi, Sabaka, hier, je ne vous avais pas lu, car j'étais un peu fatiguée. Vous êtes un véritable puits de science quant à Boulgakov - et je suis sûr en ce qui concerne d'autres auteurs.

Vos interventions, bien loin d'être inopportunes, nous sont très agréables. Hélas ! je crois bien être la seule véritable aficionada de Boulgakov sur le forum. (En tous cas, pour l'instant et encore n'ai-je pas lu son oeuvre tout entière. Pour l'instant, je recherche une biographie sérieuse.)

De plus, et cela est parfois pesant - mais cela n'arrive pas que sur NB - les gens viennent lire mais n'interviennent pas. Notre ami Fabien, qui ne vient plus en raison de son travail (il passe parfois mais lui aussi fait un peu partie des meubles, il était là à la création du forum, il y aura onze ans en mai prochain) me disait que, selon lui, les gens sont intéressés mais ne se sentent pas (à tort) capables de répondre ou de lancer une discussion. Et encore moins de dresser une fiche. Remarquez, cela nécessite beaucoup de travail et de temps. De plus, sur ce forum, nous parlons peu des nouveautés style "Maman a tort" de Michel Bussi (par exemple), une certaine qualité est demandée qui remplace la quantité parfois astronomique de "LOL" et "Moi aussi, j'adore" qu'on croise sur nombre d'autres forums, littéraires ou pas. Et nous avons toujours recherché l'originalité. Ca marche - le forum a franchi ses dix ans - et, en même temps, ça bloque.


Mais je maintiens et maintiendrai la formule : ne pas faire comme les autres, j'ai toujours aimé. Wink
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov   Dim 6 Mar - 11:15

J'avoue ne pas du tout connaître cet auteur et donc, ne pas pouvoir en discuter. Je n'ai lu que Le roman de Monsieur de Molière que j'ai apprécié. En revanche, lorsque j'ai voulu lire Le Maître et Marguerite, je n'ai vraiment pas accroché.
Revenir en haut Aller en bas
Sabaka



Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9
Age : 70
Localisation : savoie
Emploi : retraité
Loisirs : piano
Date d'inscription : 17/02/2016

MessageSujet: Re: Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov   Lun 7 Mar - 13:18

:loveheart: Bonjour à tous ?!

Effectivement l'oeuvre de Boulgakov est très variée. Personnellement, je n'aime pas beaucoup "Endiablade" que je trouve un peu forcé et "Morphine" un peu trop lent.

Quant à  Soeur Marie Thérèse, elle serait sans doute d'accord avec le Pr Préobrajensky pour lequel "Le Saint Julien est un vin fort convenable". Litote, quand tu nous tiens !!! Et puis il explique à son assistant (le Dr Bormenthal) que la vodka officielle à 30° ne vaut rien car la vraie vodka titre au moins 40°. Mais c'était le "communisme de guerre" et la Russie allait vraiment très mal.

Je vous conseille les nouvelles de Boulgakov ("Une séance de spiritisme"; "J'ai tué"; "La locomotive ivre"). Toutes les épreuves qu'il a subi durant et autour de la guerre civile sont transcendées dans des textes courts et (selon moi, mais je suis bon public) très drôles.

Peut-être un moyen de revenir à la lecture de "Maître et Marguerite". Ceci dit, le premier chapitre avec des considérations érudites multiples et approximatives (Boulgakov n'était pas historien et ses sources étaient réduites) prend une toute autre signification lorsqu'on regarde la vidéo dont j'ai fourni l'adresse URL.

Pour Soeur Marie-Thérèse, bienvenue au club des boulgakoviens déviationnistes.  :loveheart:

A bientôt// ДА СВІДАНЯ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov   Lun 7 Mar - 18:06

Sabaka a écrit:

Quant à  Soeur Marie Thérèse, elle serait sans doute d'accord avec le Pr Préobrajensky pour lequel "Le Saint Julien est un vin fort convenable". Litote, quand tu nous tiens !!! Et puis il explique à son assistant (le Dr Bormenthal) que la vodka officielle à 30° ne vaut rien car la vraie vodka titre au moins 40°. Mais c'était le "communisme de guerre" et la Russie allait vraiment très mal.

Je ne sais pas, on n'a pas ça au couvent !!!  



Sabaka a écrit:
Je vous conseille les nouvelles de Boulgakov ("Une séance de spiritisme"; "J'ai tué"; "La locomotive ivre"). Toutes les épreuves qu'il a subi durant et autour de la guerre civile sont transcendées dans des textes courts et (selon moi, mais je suis bon public) très drôles.

Peut-être un moyen de revenir à la lecture de "Maître et Marguerite". Ceci dit, le premier chapitre avec des considérations érudites multiples et approximatives (Boulgakov n'était pas historien et ses sources étaient réduites) prend une toute autre signification lorsqu'on regarde la vidéo dont j'ai fourni l'adresse URL.

Effectivement, cela peut être un moyen car j'aime beaucoup les Nouvelles. Donc, pourquoi pas...


Sabaka a écrit:
Pour Soeur Marie-Thérèse, bienvenue au club des boulgakoviens déviationnistes.  :loveheart:

Merci ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sabaka



Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9
Age : 70
Localisation : savoie
Emploi : retraité
Loisirs : piano
Date d'inscription : 17/02/2016

MessageSujet: Re: Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov   Ven 25 Mar - 11:17

Bonjour à tous,

Depuis le 7 mars, j'ai eu des occupations variées qui m'ont éloigné de ce forum. Le Diable se niche dans les détails et les traducteurs me semblent être victimes de cet individu qui "éternellement veut le mal et, éternellement, réalise le bien" (Boulgakov cite le Faust de Goethe en exorde au "Maître et Marguerite"). "ТАК КТО Ж ТЫ, НАКАНЕЦ ? -Я- ЧАСТь ТОЙ СИЛЫ ЧТО ВЕЧНО ХОЧЕТ ЗЛА И ВЕЧНО СОВЕРШАЕТ БЛАГО"
Donc, dans un recueil de nouvelles intitulé "Une séance de spititisme" et publié par les éditions Circé / poche, "une histoire chinoise" est une nouvelle basée sur la description  visuelle  des effets (terrifiants) d'une mitrailleuse "Maxim" manoeuvrée par un chinois lunaire. Je cite :  "le jauneau, son oeil plissé collé au viseur, appuyait sur la détente d'un "Maxime" 5 et taillait un bosquet comme une femme fauche du blé.
D'abord le mot jauneau me paraît un peu trop littéraire, mais je reconnais que ce n'est pas facile de traduire ce qu'est vraiment le personnage en cause. Mais ce qui est incompréhensible, c'est le  contenu de la note 5 page 116 : je cite toujours "Marque de fusil". Or la mitrailleuse "Maxim" (sans e en français ainsi qu'en russe) n'a rien à voir avec un fusil. C'est un engin de tir rapide (550 à 600 coups/ minute) manoeuvré par 2 hommes et comparable à un petit canon, notamment la version pourvue d'un bouclier. C'est une arme qui a été  conçue au Etats-Unis par Hiram Maxim et fabriquée à l'arsenal de Toula sous licence de 1910 à 1944 en diverses versions améliorées. Arme emblématique de l'armée russe (et Rouge), il me semble inconcevable que le traducteur ne se soit même pas renseigné sur Wikipédia. Et puis, avec un fusil, comment pourrait-on produire l'effet visuel que Boulgakov met en valeur : "comme une femme fauche du blé".
On peut d'ailleurs estimer que Boulgakov étant né à Kiev a vu dans sa jeunesse les paysannes ukrainiennes (80 à 90 % de la population de l'empire tsariste était rurale)

Les faits sont têtus (assertion prêtée à un certain Wladimir Illitch Oulianov mais on lui en a tellement crédité)

Sortir dans des livres accessibles à tous des oeuvres non encore publiées en français c'est bien. Soigner leur publication serait encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65651
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov   Ven 25 Mar - 18:48

Oui, alors, là, le problème de la traduction est énorme, il faut bien l'admettre. Et cela se voit dès qu'un auteur change de traducteur - même dans le simple roman policier.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov   

Revenir en haut Aller en bas

Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: MODESTE PANORAMA DE LA LITTERATURE :: Littérature Russe -