Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le gaspillage alimentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7331
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Le gaspillage alimentaire   Jeu 16 Avr - 8:25

Le gaspillage alimentaire est l'une des résultantes de la consommation de masse, d'une consommation sans cesse davantage diversifiée et soutenue par une publicité qui, par ses offres et ses incitations à "profiter" et donc à acheter, contribue à une accumulation de produits alimentaires dont la plupart ne sont pas "d'une nécessité immédiate" et de surcroît, proposés en "packs" et donc à un prix "écrasé"... Résultat, les caddies sont pleins... et les frigos, et les congélateurs, et les placards de cuisine aussi...
Mais le pire, plus encore que tout ce que l'on "engrange", vient du fait que dans bon nombre de familles, et notamment lorsque l'on doit préparer et servir deux repas par jour quand on a du monde à la maison pour plusieurs jours (sans compter le petit déjeuner qui à lui seul déjà "monopolise" plusieurs étagères en pots de Nutella, confiture, marmelade, paquets de céréales, biscuits, pain de mie etc.)... C'est que chacun "ayant ses habitudes", ses préférences... et parfois son régime en fonction de son état de santé... Il faut alors envisager de servir à table, des mets différents... parce qu'un tel n'aime pas ceci/cela ou avec ceci/cela dedans... Et en quelle quantité prévoir? Car il faut ensuite gérer les restes, que l'on place parfois n'importe comment dans le frigo, et qu'il faut finir par mettre à la poubelle au bout de trois jours...
Il faut dire aussi que de nombreux produits alimentaires (ou plus exactement "pseudo alimentaires") ne sont que des produits "de goût et d'apparence" par exemple toutes ces sauces en pots, ces mayonnaises en couleur, ces pâtés et terrines et condiments divers, ces "théories" de biscuits d'apéritif, de bonbons, de confiseries, de chocolats de toutes sortes...
Résultat : on bouffe de la merde mais on jette aussi de la merde ! Et ce qui me choque, ce qui me révolte, c'est d'entendre des "moralisateurs" qui assimilent les merdes qu'on fout en l'air à ce pain de jadis qu'on y faisait une croix dessus avant de l'entamer et dont on conservait précieusement et religieusement le moindre bout rassis et même sec... Regardez "la gueule qu'elle a", la baguette merdique à 47 centimes d'euro de Carrefour ou d'Intermarché ! Pensez vous que cette baguette "mérite" le même traitement que la miche de jadis que l'on pouvait encore manger huit jours après sa confection ?
Et ces mêmes "moralistes" afin de nous "culpabiliser", nous disent qu'il y a des pays dans lesquels les gens crèvent de faim et seraient bien contents d'avoir tous les jours au moins cette baguette à 47 centimes d'euro avec une bouteille de lait (de lait de vache d'élevage industriel nourrie grâce à un logiciel informatique qui fait tourner les rations de foin ensilé)...
Résultat : on bouffe de la merde, on jette de la merde... et on fait la charité avec de la merde ! ... On se demande comment ça se fait qu'il y a autant de centenaires en 2015... mais ça va pas durer longtemps les centenaires à la pelle !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7331
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Le gaspillage alimentaire   Jeu 16 Avr - 8:52

... Si l'on bouffe de la merde, et si l'on jette de la merde, si l'on fait la charité avec de la merde (et soit dit en passant, en se donnant bonne conscience)... La pensée ne vaut guère mieux : on pense pour se faire bien voir, on pense pour se donner une apparence, on pense de la merde... Et les journaux d'actualité-infos-France-monde, sur internet, radio, télé, people, réseaux sociaux, sur des kilomètres d'écrans et de pages, étalent à perte de vue des banalités, des "pseudo événements", des incongruités, des pétages de gueule... Et c'est avec tout ça, toute cette merde, qu'on fait de la "pensée", qu'on fait de la "culture" ! Et le moindre "clampin tant soit peu bien placé" pond un bouquin par trimestre !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com

Le gaspillage alimentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -