Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

LA REFORME DU COLLEGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7016
Age : 64
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: LA REFORME DU COLLEGE   Ven 17 Avr - 14:58

Tout était prêt ou presque, pour qu'en douceur avec au moins l'apparence de l'assentiment général, cette mise en chantier d'un bouleversement de l'éducation catastrophique passe "comme ça" à la rentrée 2016;
C'était compter sans la lucidité ( merci à eux !!) des enseignants tous niveaux confondus du primaire au supérieur en passant par les grands intellectuels, et des parents responsables, il y en a et ils sont nombreux qui surveillent la scolarité de leurs enfants;
Bien sûr tout n'est pas gagné, mais la bataille fait rage;

* Dès le 31 Mars, les syndicats ( dont certains de gauche) quittent les négociations en claquant la porte
* Le 10 Avril "on" annonce malgré tout que le Conseil Supérieur de l'Enseignement a voté la réforme;
* Cependant, la presse unanime condamne, critique, ouvre ses pages aux agrégés, aux maîtres de l'enseignement, pour des articles violemment opposés
* Le Goethe Institut s'oppose violemment à la réforme; l'ambassade allemande proteste contre ce texte, on frôle l'incident diplomatique = l'Allemagne est vexée par ce projet
* Les universitaires de renom lancent des pétitions pour la sauvegarde du latin et du grec
* Les associations de parents d'élèves s'opposent à "un nivellement par les bas qui va favoriser discrimination et élitisme"
* Professeurs et parents dénoncent vigoureusement un projet dont la façade est "éducative" mais la volonté réelle est d'économiser 1/3 des heures d'enseignement véritable sont supprimées = on passe de 6 heures de cours dans les matières principales à 3,5 heures seulement; on supprime les classes européennes, etc; les "EPI" ( projets) sont prélevés sur les postes d'enseignants;
* 80% des professeurs sont opposés à cette réforme;

GRÉVE LE 19 MAI A L'APPEL DE 7 SYNDICATS


enseignants, parents, si vous voyez circuler une pétition contre cette réforme SIGNEZ LA ! l'avenir de vos enfants en dépend !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA REFORME DU COLLEGE   Ven 17 Avr - 18:53

J'ai eu le temps de regarder un peu tout ça. C'est du grand, mais alors du très grand n'importe quoi cette réforme ! :panneaustop: Il faut être complètement cinglé pour proposer un truc pareil ! Allez, zou !
Revenir en haut Aller en bas
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56279
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: LA REFORME DU COLLEGE   Ven 17 Avr - 20:15

Je ne connais pas ce texte. Je lis suffisamment d'horreurs dans l'actualité quotidienne pour ne pas avoir eu le courage de le faire pour celui-ci. Et puis, je savais, mes deux chères enseignantes, que je pouvais compter sur vous et que vous étiez plus qualifiées que moi sur la question.

Je me permettrai simplement de rajouter :

Parents, grands-parents, signez cette pétition : il y va non seulement de l'avenir de vos enfants et de vos petits-enfants mais de celui de la France et de l'Europe - de VOTRE Europe.

J'ai trouvé ce lien et celui-ci , sans doute plus explicite.

Lydia, Elisabeth, si vous en avez d'autres, plus complets, n'hésitez pas à les mettre en ligne. Merci encore.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Buster
Spécialistes ès aéroports
Spécialistes ès aéroports
avatar

Taureau Tigre
Nombre de messages : 262
Age : 31
Localisation : Finistère
Emploi : Etude de langues, très intéressant!
Loisirs : dessin, lecture, cinéma, sorties, musées, voyages, et bien sûr aller de l'avant!
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: LA REFORME DU COLLEGE   Ven 17 Avr - 21:56

Déjà que le niveau de l'apprentissage des langues est bien médiocre depuis des années. en faisant déjà allusion au peu d'anglais appris pedant les quatre années de collège. Ce que j'aurais du apprendre en un seule trimestre, je l'aurais appris sur quatre ans. Il fallut que je réapprenne cette langue à la maison avec de bons manuels de grammaire, vocabulaire et de conjugaison. en 2ème langue, 'javais pris au départ allemand, mais suis passé ensuite à l'espagnol, toujours en apprenant chez moi; Quant à l'allemand, je n'en ai pas appris beaucoup. Envisageant de l'apprendre depuis quelques temps, je devrai le réapprendre, comme j'apprends l'anglais depuis dix ans, ce qui me servit beaucoup pour un voyage. je remercie ma maman de m'avoir aidée dans ce domaine.

Pour en revenir à ces deux pétitions, j'en conclus qu'on veut supprimer l'apprentissage des langues, et que si ça continue, on supprimera l'enseignement de façon générale pour le troquer pour l'ignorance. Alors qu'une langue est une grande richesse qui peut nous aider pour beaucoup de choses, comme le travail, les voyages, la lecture dans une autre langue, etc...

S'il y en a parmi vous qui souhaitent apprendre une ou plusieurs langues, je les encourage vivement à le faire! Qu'il s'agisse de langues régionales, étrangères ou dites mortes comme le grec ou le latin. le latin doit être maintenu dans les cours, car il est non seulement l'origine de notre langue, mais aussi de l'espagnol, de l'italien, du portugais et du roumain. Le grec doit également rester dans l'enseignement car il est également très utile pour l'étymologie de nombreux mots.

Je connais deux personnes qui risquent de ne pas être contentes d'apprendre cela, dont un commerçant qui apprend l'italien et qui m'a soufflé l'idée de l'apprendre, ainsi qu'un portugais qui a un excellent niveau en français et qui m'a également soufflé l'idée d'apprendre le portugais. Je me battrai donc pour mon pays et mon continent, ainsi que pour tous les pays qui nous soutiennent en apprenant six autres langues en plus de l'anglais et de l'espagnol. A commencer par l'allemand, le japonais, le portugais, le russe, l'italien et le chinois!

Et vous quelles langues aimeriez-vous apprendre, si vous avez cette passion?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7016
Age : 64
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: LA REFORME DU COLLEGE   Sam 18 Avr - 16:10




Les syndicats SNES-FSU, SNEP-FSU, SNALC-FGAF, SNFOLC, SNETAA-FO, CGT Educ’action et SUD Éducation appellent à la grève, le mardi 19 mai, face à la réforme du collège, adoptée la semaine dernière par le Conseil Supérieur de l'Education.

Dans un communiqué commun, les syndicats SNES-FSU, SNEP-FSU, SNALC-FGAF, SNFOLC, SNETAA-FO, CGT Educ’action et SUD Éducation appellent à la grève, le mardi 19 mai, « pour une autre réforme ».

« Une réforme contestée par la majorité des enseignants »

« Les organisations syndicales font le constat du maintien d’une réforme du collège contestée par la majorité des enseignants et rejetée au CSE par des organisations syndicales représentant plus de 80 % des enseignants du second degré », écrivent-ils.

Les syndicats continuent à demander le retrait d’une réforme qu’ils décrivent comme étant « fondée sur l’autonomie des établissements et la multiplication des hiérarchies intermédiaires sous l’autorité du chef d’établissement ». Ils réclament « la reprise de discussions sur de nouvelles bases pour la réussite de tous les élèves ».

« Davantage d’inégalités entre les élèves » en vue ?



« Sans répondre aux véritables besoins du collège, cette réforme ne ferait en outre, si elle était mise en œuvre en 2016, qu’engendrer davantage d’inégalités entre les élèves, aggraver les conditions de travail des personnels, mettre en concurrence personnels, disciplines et établissements », peut-on lire dans le communiqué de l’intersyndicale.

Au delà de l’appel à la grève pour le 19 mai, les syndicats incitent les enseignants à « poursuivre les mobilisations en cours, à débattre en AG des conditions de l’amélioration du collège, et à multiplier les formes d’action ».

Le 31 mars, les syndicats FO (SNLC), FSU (SNES), CGT et SNALC s’étaient retirés des discussions avec le gouvernement. Les organisations protestaient contre un délai de négociation trop court et un texte mal ficelé. Le projet de réforme a été adopté par le Conseil supérieur de l’Education, le 10 avril. Les syndicats Snes-FSU, SNU.EP-FSU, Snalc, FO, CGT et Sud, avaient voté contre.
Fabien Soyez


JE VOUS REMERCIE DE NOTER QUE = LE LOGO REPRODUIT EST CELUI D'UN MAGASINE D'INFORMATION NEUTRE . QUE LE NOM DU RAPPORTEUR A ÉTÉ LAISSE ET QUE CHACUN PEUT S'INFORMER LIBREMENT SUR LE SITE http://www.education.gouv.fr/cid57800/preavis-de-greve-negociation-prealable.html
SITE OFFICIEL DU GOUVERNEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56279
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: LA REFORME DU COLLEGE   Sam 18 Avr - 17:37

Il est temps que les syndicalistes se rendent compte que la dictature ne les épargnera pas. C'est un peu tard mais mieux vaut tard que jamais.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7016
Age : 64
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: LA REFORME DU COLLEGE   Sam 18 Avr - 17:54

A vrai dire, la vague de protestation est venue de la base !! les profs qui les malheureux ont attrapé leurs calculettes et se sont rendu compte qu'ils perdaient entre la totalité et la moitié de leurs heures !!!!

D'où une lucidité sans faille = réforme ?? non, non économies drastiques sur notre poil comme d'hab....

Lorsqu'on sait qu'un prof débutant est payé à peine au SMIC et que là il aura le double de classes ( et de cours à préparer et de copies à corriger si ENCORE IL EST SUR UN SEUL ETABLISSEMENT ce qui n'est pas sûr du tout) on comprend que le but à terme est le nivellement de la fonction = un prof devient un vague "animateur" ( les profs parlent de "club méditerranée" c'est dire) corvéable à merci et remplaçable par n'importe qui;

C'est non une réforme, mais une disparition programmée de la profession;

Je rappelle qu'on a supprimé les concours de Lettres classiques, qu'il y a eu des manoeuvres pour saper les classes prépas que la fac s'étiole que le CAPES a été réformé, et que l'Agrégation est en question;

Or, c'est l'Enseignement qui fait la qualité d'un pays, on le sait;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56279
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: LA REFORME DU COLLEGE   Sam 18 Avr - 19:57

Je suis heureuse de voir que tu parles de "disparition programmée" de la profession d'enseignant.

J'y ai pensé mais je n'avais pas osé l'écrire - je suis toujours si excessive, n'est-ce pas ...

Et croyez bien qu'il n'y a pas que le métier d'enseignant dont la disparition soit "programmée" par Hollande, Vallls, leur clique ... et l'Union européenne !
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: LA REFORME DU COLLEGE   Dim 17 Mai - 14:16

Et en plus cette réforme est rédigée en novlangue que certains hebdomadaires comme Le Point ou Le Figaro n'apprécient guère.
Ben oui, il faut relire plusieurs fois pour être certain d'avoir compris à moins d'avouer franchement qu'on n'y comprend rien et qu'on perd son temps à chercher à comprendre ce qui finalement pourrait être dit plus simplement.

Je ne sais pas pourquoi mais je pense aux médecins de certaines pièces de Molière...

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/04/21/31003-20150421ARTFIG00288-reforme-du-college-la-novlangue-obligatoire.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA REFORME DU COLLEGE   Dim 17 Mai - 16:54

C'est vrai, Hélène, tu as raison !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA REFORME DU COLLEGE   

Revenir en haut Aller en bas

LA REFORME DU COLLEGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -