Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Les Arts Au Moyen-Âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Les Arts Au Moyen-Âge   Lun 4 Mai - 17:30

Qui ne se rappelle les cours d'Histoire où l'on nous apprenait les caractéristiques particulières de l'art roman (XIème & XIIème siècles, à peu près) et de l'art gothique (du XIIIème au XVème siècles) ? Et qui n'a pas oublié que la première pierre de Notre-Dame-de-Paris fut posée en ... 1163 ? Sur le plan architectural en effet, le Moyen-Âge s'affirme avec de nombreux chefs-d'oeuvre religieux qui témoignent encore du mysticisme ardent de ceux qui les bâtirent. Statues, bas-reliefs et vitraux nous permettent aussi de nous faire une idée très réaliste de la vie de nos ancêtres en ce Moyen-Âge que l'on recommence à découvrir de nos jours et qui ne fut pas exclusivement, loin s'en faut, une période d'ombres et d'invasions barbares.



Eglise de Saint-Martin, en Aveyron - Classée au patrimoine historique, elle est essentiellement de conception romane même si sa nef s'inspire plus du gothique




Un chef-d'oeuvre du Gothique français : la cathédrale de Reims

Et faisons-nous un petit plaisir en ajoutant ces vitraux de la même cathédrale :


C'est autre chose que de simples arabesques, pas vrai ?  
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Les Arts Au Moyen-Âge   Lun 4 Mai - 18:10

N'ayons pas peur des mots : les arts-clefs de cette période nous donnent aussi accès, en tous cas un tout petit peu, à l'imaginaire de ceux qui les conçurent.

Si la tapisserie française est en pleine floraison, la peinture, par contre, fait, à tort ou à raison, un peu figure de parente pauvre dans le contexte. Mais on aurait tort d'oublier quelques fresques splendides comme "La Danse Macabre" de la Chaise-Dieu, par exemple, les miniatures de Jean Fouquet et, de façon générale, les magnifiques enluminures qui ornent les livres.


L'Ancêtre Incontournable : La Tapisserie de Bayeux - Scène 19 : Le Siège de Dinan - XIème siècle (Sources : https://identitairepur.wordpress.com/)



Scène de l'Amour Courtois - Tapisserie tissée à Arras entre 1400 et 1410




La Danse Macabre - Détail - La Chaise-Dieu (Sources : http://www.abbaye-chaise-dieu.com/-La-danse-macabre-.html )



La Danse Macabre - Détail - Eglise Saint-Germain de La Ferté-Loupière, dans l'Yonne



Vierge A L'Enfant - Jean Fouquet - XVème siècle




La Crucifixion - Les Heures d'Etienne Chevalier - Jean Fouquet - 1452 / 1460





Deux enluminures ou plutôt deux marginalia - elles étaient placées dans les marges - du Moyen-Âge

Allez voir ici, à La Boîte Verte, et vous en verrez bien d'autres.  Wink
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Les Arts Au Moyen-Âge   Lun 4 Mai - 18:40

A propos des livres, justement, le Moyen-Âge va connaître une révolution qui ne connaîtra pas d'égale avant la révolution d'Internet, bien des siècles plus tard. Cette révolution s'appelle tout bêtement la presse à imprimer, que Gutemberg invente et améliore en Allemagne. Elle fait ses débuts, assez timides, en France, en 1470 mais il faudra attendre 1489 pour que sorte la première édition de François Villon. On suppose que, cette même année, fut également imprimée "La Farce de Maître Pathelin."


La Farce de Maître Pathelin

Jusqu'à Gutemberg en effet, les oeuvres littéraires du Moyen-Âge revêtent la forme de manuscrits, calligraphiés par des moines dans les couvents et les abbayes avec une minutie, une passion, un sens de la beauté - et aussi une imagination - souvent étonnantes. Ce sont à la fois des monuments de savoir et des odes à la Beauté, essentiellement en raison de leurs enluminures aux couleurs que le Temps et les soins des hommes ont souvent épargnées et de leurs lettrines [= lettres initiales placées au début d'un texte et richement enjolivé, plus hautes que les caractères qui suivent]. Dans les marges de ces manuscrits, on trouve aussi des ajouts qui révèlent, en ces hommes du Moyen-Âge voués à la vie monacale, un sens de l'humour très particulier et, pour certains d'eux, un imaginaire très riche. Il s'agit des marginalia.

L'exemple le plus frappant de cet art qui va peu à peu s'éteindre avec les progrès de l'imprimerie demeure "Les Très Riches Heures du Duc de Berry", commandé aux frères Limbourg par Jean Ier, duc de Berry et frère de Charles V. Bien que la mort des premiers comme celle du second aient empêché l'achèvement de l'oeuvre, ce que nous en pouvons contempler est une vraie merveille.



L'Homme Zodiacal & Anatomique - Vous l'avez tous au moins entrevu une fois dans votre existence de lecteur ou, simplement, de curieux : il fait partie des "Très Riches Heures du Duc de Berry"

Evidemment, le duc de Berry, fils de roi, frère de roi, oncle de roi, avait les moyens. Car ces merveilles, vous vous en doutez, n'étaient pas à la portée de la bourse du premier venu. Et puis, à cette époque, pour savourer les livres, encore fallait-il savoir lire. C'était même la condition première. Avec le développement de l'imprimerie, le savoir, la poésie, la joie aussi - tout ce que peut receler un livre - et bien entendu le désir de connaître ce qui est écrit sur ces pages vont attaquent leur long et rude chemin vers tous les Français. Bien sûr, ça ne se fera pas en un jour ...  Mais il suffit déjà, dans un village, qu'un seul sache lire et le tour est joué : la culture est en marche vers ceux qui, jusqu'ici, ne pensaient même pas qu'elle pût les atteindre un jour.

Elle ne s'arrêtera plus. Jelisavecplaisir

Et ce n'est pas aujourd'hui que certains vont parvenir à la stopper dans sa marche résolue et rompue à tout, faites-nous confiance ! [/justify]
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Arts Au Moyen-Âge   

Revenir en haut Aller en bas

Les Arts Au Moyen-Âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LANGUE ET LITTERATURE FRANÇAISE : HISTOIRE & EVOLUTION :: Histoire de la Littérature Au Moyen-Âge -