Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin   Jeu 7 Mai - 19:09



ISBN : ?

Extraits


Sébire & Boudin frappent fort dès le début en nous rapportant l'Affaire Jean Calas, condamné pour le meurtre d'un fils dont on n'a jamais réussi à prouver qu'il ne s'était pas réellement suicidé - et plus vraisemblablement parce qu'il appartenait à la Religion réformée. Ils reprennent les points essentiels de ce qui fut l'un des plus grands drames humains du XVIIIème siècle français et, là non plus, nous ne nous étendrons pas sur la question puisque l'affaire a soulevé très tôt bien des questions et même fait sortir Voltaire de sa retraire dorée en Suisse pour s'attaquer, avec cette fermeté et cette générosité de caractère qui étaient, elles aussi, des composantes de sa nature irritante, parfois impossible à la seule idée d'un bon mot - de préférence étincelant de méchanceté - à poser mais douée, nul ne le niera (sauf peut-être en ce qui concerne son théâtre) d'un génie littéraire à nul autre pareil.

Vient ensuite une affaire tout aussi célèbre : l'affaire Lafarge. Marie Lafarge a-t-elle véritablement empoisonné son mari en commençant par lui expédier, alors qu'il se trouvait en voyage d'affaires à Paris, un premier gâteau à l'arsenic ? En ce XIXème siècle obsédé par le progrès, l'arsenic et le laudanum sont des produits communément vendus sans ordonnance et tout le monde, absolument tout le monde, peut s'en procurer. De fait, Mme Lafarge a acheté de l'arsenic. Contre les rats, dit-elle à la police et maintient-elle à son procès. Sonne l'heure des expertises sur les viscères du défunt. De ce côté-là, il n'y a pas grande différence avec nos XXème et XXIème siècles en principe plus modernes : les experts ne sont pas d'accord. L'un dit blanc quand l'autre s'empresse d'affirmer que non, tout est noir. Survient le troisième qui, lui, soutient avec mépris que ses confrères sont deux imbéciles qui n'ont pas su distinguer le gris ni du blanc ni du noir. Molière aurait sans doute adoré mais, d'expertise contestée en conte-expertise tout aussi contestée, Mme Lafarge, en dépit des efforts d'un avocat qui est secrètement amoureux d'elle, sera condamnée à la prison perpétuelle. Elle y mourra d'ailleurs assez vite. Et il y a de grandes chances pour que cette femme ait été victime d'une erreur judiciaire.

Plus étonnante encore, l'affaire du Dr Couty de La Pommerais, accusé, puis condamné à mort pour avoir empoisonné son ancienne maîtresse, à laquelle il avait fait contracter un nombre impressionnant d'assurances-vie à son bénéfice. Sur les marches de l'échafaud, il nie encore et se dit victime d'une lamentable erreur judiciaire. Mais le lecteur reste assez perplexe.

L'affaire Steinheil est ici également évoquée. Avec le parcours quasi intégral de Meg Steinheil dont l'un des titres à la postérité est d'avoir causé - en tous cas favorisé - la mort du président Félix Faure, celui dont Georges Clemenceau remarqua à son décès : "En entrant dans le néant, il a dû se sentir tout de suite chez lui."  :rigoltourne: Précisons, pour ceux qui l'ignoreraient, que, dans ces circonstances très officielles, Marguerite Steinheil, née Japy, n'usa que de ses charmes - et encore à la demande de Faure, dont elle était la maîtresse. Félix Faure prenait, dit-on, certains "produits" pour soutenir sa ... disons, sa virilité et le mélange aphrodisiaque-Meg Steinheil, ajouté aux cinquante-huit automnes de l'intéressé, fit le reste.

En fait, l'affaire Steinheil ici évoquée concerne la mort du mari de Mme Steinheil et celle de sa propre mère, Mme Japy, retrouvés tous deux raides comme des bâtons tandis que la maîtresse de maison était elle-même ligotée sur son lit. Mme Steinheil assura que des voleurs s'étaient introduits chez elle et qu'ils étaient responsables de ces décès. Peut-être. Elle eut quand même droit à un procès dont elle sortit ... acquittée. Ce qui lui permit d'épouser un gentilhomme anglais et de finir ses jours en pairesse, le 20 juillet 1954. Elle avait quatre-vingt-six ans. Toute le monde n'a pas la malchance d'une Marie Lafarge.

L'affaire Philippe Daudet met en scène le fils et le petit-fils d'Alphonse Daudet. Le fils, c'est Léon, l'implacable pamphlétaire et grande personnalité de l'opposition que l'on sait. Le petit-fils, c'est le tout jeune Philippe qui, de l'avis même de ses parents, souffrait d'une maladie nerveuse qui lui procurait parfois "des crises" - un lointain héritage de la syphilis du grand-père, peut-être ... Bref, les faits sont les suivants : un chauffeur de taxi, Charles Bajot, dépose son client, Philippe Daudet, déjà mort ou en tous cas déjà bien en vue du Styx et de l'Achéron, dans un grand hôpital parisien ; on découvre une blessure à la tempe du jeune homme ; on en conclut qu'il s'est suicidé - on ne sait trop pourquoi sur le moment. Mais Léon Daudet n'est pas d'accord et accuse ses ennemis politiques - et il en a beaucoup - d'avoir provoqué la mort de son fils. Affaire bien embarrassante à l'époque et sur laquelle on n'a pas encore fait toute la lumière.

Les auteurs n'ont pas oublié l'affaire Stavisky et ses suites "collatérales", la mort du Conseiller Prince. Dans l'un comme dans l'autre cas, les partisans du suicide et ceux de l'assassinat continuent à s'affronter ... Il s'agit de l'un des chapitres les plus prenants de ce deuxième tome, en tous cas pour ceux qui s'intéressent en particulier à l'Histoire, car elles ont pesé sur le destin d'une IIIème République qui finissait dans la déliquescence la plus absolue, comme notre Vème actuelle ... A bien y regarder, l'affaire Philippe Daudet participe elle aussi de l'Histoire de la IIIème.

Beaucoup moins connue est la mort de Jacques Rumèbe, encaisseur pour la société qui l'employait et dont on retrouva le cadavre, dans un état de décomposition assez avancé, chez le Dr Bougrat, lequel avait combattu avec lui lors de la Grande guerre et le soignait pour une maladie chronique. C'est là une histoire qui laisse le lecteur fortement dubitatif. Deux versions s'affrontent mais, au début, il est clair que le Dr Bougrat a menti. Et, s'il a menti une fois ... A lire au calme et en notant au besoin tous les détails. En plus, un médecin qui laisse un cadavre pourrir dans le mur de son appartement, franchement, ça ne fait pas très sérieux ... Quid

Enigme également au Métro Porte-Dorée, avec le cadavre poignardé de Laetitia Toureaux, belle jeune femme qui était montée dans un wagon de 1ère classe absolument vide. Poignardé ... mais par qui ? Car, que l'on reprenne les faits d'une façon ou d'une autre, techniquement, personne n'a pu entrer dans ce wagon entre le moment où Laetitia s'y est assise et celui où la rame s'est arrêtée. Un assassin fantôme, alors ? ...  👻 Quoi qu'il en soit, un flou certain entoure la vie - et les moyens d'existence de la jeune femme. Vu l'époque, certains ont dit qu'elle aurait appartenu à la Cagoule et que la célèbre et mythique organisation l'aurait "liquidée" parce qu'elle en savait trop. Bien entendu, rien ne fut prouvé ...

A la toute fin, vous trouverez, à vingt ans de distance, deux morts de jeunes femmes là encore, deux morts qui, malgré les différences, notamment de pays, se ressemblent étrangement. Et puis ce qu'il est convenu d'appeler l'Affaire Mattei, du nom d'Enrico Mattei, dit aussi, dans les années cinquante, "le tsar du pétrole" italien. Affaire très connue sur laquelle je vous abandonne. Sans vouloir justifier ce décès prématuré, je dirai de Mattei que, à trop jouer avec le feu, on se brûle ...

Si vous avez aimé le premier tome de la série, vous aimerez aussi le second. Pour le troisième, on en parle plus tard. Si vous le voulez bien.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin   Sam 16 Mai - 13:45


Jean Calas (Sources : Wikipédia)





Gravure d'époque représentant la découverte du corps de Marc-Antoine Calas - Son père, croyant qu'il vivait encore, a coupé la corde avec laquelle il se serait pendu - (Sources : Hérodote.net)


François-Marie Arouet, dit Voltaire - Toujours prêt à défendre les causes qu'il estimait justes

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin   Sam 16 Mai - 14:00




Marie-Fortunée Lafarge, née Capelle (Sources : Wikipedia)




Gravure reconstituant la mort de Charles Lafarge - (Sources : Chroniques - Blogpapy)




M° Charles Lachaud, l'un des quatre avocats de Mme Lafarge (Sources : delcampe.net)


Le Dr Matthieu Orfila - D'abord favorable à la Défense, sa rivalité avec d'autres experts finit par se retourner contre Mme Lafarge

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin   Sam 16 Mai - 14:07


Dr Edmond-Désiré Couty de la Pommerais (Sources : Murderpedia.org)


Ses meurtres eurent une longue descendance dans ce qui correspond - à peu près - à nos "pulps" français (Sources : Le Rayon-Populaire.com)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin   Sam 16 Mai - 14:19


Marguerite, dite Meg Steinheil, née Japy




Félix Faure, première "victime" déclarée de Meg Steinheil. Il mourut sans gloire mais sans doute très heureux ...


Adolphe Steinheil, peintre peu connu mais victime célèbre (Sources : Landrucimetières)




La famille Steinheil au temps du bonheur (Sources : Margueritesteinheil)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin   Sam 16 Mai - 14:23


Philippe Daudet, peu de temps avant son assassinat




Son père, Léon Daudet, vers les années 30 (Sources : Lesdiagonalesdutemps)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin   Sam 16 Mai - 14:38


Alexandre Stavisky au naturel - (Sources : fredangeetdemon)


Stavisky peu avant sa mort : il porte moustache et a changé de coiffure (The banksters)


Arlette Stavisky, son épouse, ancien mannequin (Sources : Wikipedia)


Le Conseiller Prince (Sources : Blog de Philippe Poisson)



 Ci-dessus, à droite, l’emplacement du corps mutilé, à gauche, l’emplacement des débris de cervelle du conseiller
 

L’enquête à la Combe-Aux-Fées (Sources : Association Chatou pour les deux photos ci-dessus)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin   Sam 16 Mai - 14:45


Le Dr Bougrat, héros de la Grande Guerre - Coupable ou non coupable ? En tous cas, il fit Cayenne ... (Sources : Figuresdebagne)

Si vous êtes en possession d'une photographie de la victime présumée, Jacques Rumèbe, merci de nous le faire savoir ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin   Sam 16 Mai - 14:49



Laetitia Toureaux, la victime du métro Porte-Dorée (Sources : Java Film)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin   Sam 16 Mai - 14:57




Starr Faithfull, retrouvée assassinée en 1931, sur la plage de Long Beach - USA - (Sources : Escrito con sangre)




Plus de vingt ans plus tard, Wilma Montesi, retrouvée, elle, sur la plage de Tor Vaianica, au sud d'Ostie - Italie (Sources : L'Undici)

Les deux affaires se ressemblent et restent mystérieuses ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin   Sam 16 Mai - 15:00



Enrico Mattei, le "tsar italien du pétrole" - Assassiné par qui ? ... (Sources : Wikipedia Italia)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin   

Revenir en haut Aller en bas

Grandes Enigmes Criminelles - Tome II : Morts Mystérieuses - Martin Sébire & Bernard Boudin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LE PETIT ENFER DE NOTA BENE CULTURE LITTERAIRE :: Grandes Affaires Criminelles -